Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Conformité de votre installation électrique

Conformité de votre installation électrique

Votre installation électrique est-elle conforme ? Comment savoir si son installation électrique est aux normes ? Que faire si une installation d’électricité est non conforme ? Quels travaux de remise aux normes faire pour une ancienne installation électrique ? Découvrez les critères de conformité pour savoir si votre installation est conforme aux principales normes d’électricité.

De nombreux accidents domestiques ont pour cause une installation électrique qui ne respecte pas les normes. La solution est donc de s’informer sur son installation électrique et de réaliser quelques vérifications pour savoir la conformité des équipements.

 

Risque d’une installation électrique non conforme

 

Si votre logement est équipé d’une ancienne installation électrique, il y a de grandes chances pour qu’elle soit non conforme aux normes d’électricité de 2016. Outre la norme électrique NFC 15-100, d’autres normes doivent être respectées pour profiter sans danger de ses équipements électriques. Telle que la norme XP C16-600 lors du diagnostic d’une installation électrique.

En 2016, environ 7,5 millions de logement ont plus de 30 ans et ne sont plus conformes aux normes électriques. Ces dernières années, la consommation d’électricité a fortement augmentées et certaines habitations ne sont tout simplement pas adaptées. On estime à 25% les incendies domestiques dont l’origine est électrique.

remise aux normes nfc15100

En cas d’équipements électriques non conformes, il faudra prévoir de faire une remise aux normes nfc15100.

 

Mise à la norme NF C 15-100

Néanmoins, vous devez considérer qu’une installation électrique conforme aux normes NFC15-100 est déjà bon signe. Le respect de cette norme est obligatoire pour les nouvelles constructions, dîtes neuves, ou lors d’un projet travaux de rénovation. Il faut savoir que la norme NF C 15-100 protège votre habitat de tout risque d’accident électrique.

Rien ne vous empêche de rénover vos équipements d’électricité en dehors des situations obligatoires. Dans ce cas, le remplacement du tableau électrique, schéma, … sont les rénovations de l’installation les plus fréquentes.

 

Diagnostic d’une installation électrique

Le principal objectif de faire réaliser un diagnostic électrique par un professionnel est d’identifier les dangers potentiels de vos équipements. Une installation électrique vieille ou en mauvaise état peut être à l’origine d’une électrisation, d’une électrocution ou d’un incendie domestique. Ce sont les principaux risques d’une installation non conforme.

À savoir qu’en France si vous êtes locataire dans un immeuble, le diagnostic des installation électriques est fixé par la norme XP C 16-600.

Le diagnostic d’une installation électrique a pour vocation de vérifier tous les circuits utilisés pour l’énergie électrique. Les circuits de toutes tensions et natures de courant associés seront donc contrôlés. Le contrôle de l’installation n’est pas contraignant et est mis en oeuvre sans déménagement du mobilier ou démontage de l’installation électrique. Vous n’avez donc aucune excuse de ne pas réaliser de diagnostic électrique.

diagnostic installation électrique

Réaliser un diagnostique de l’installation électrique d’une maison ou d’un appartement.

 

Il est obligatoire d’effectuer ce diagnostic en cas de vente d’un logement si l’installation électrique a plus de 15 ans. Certains fournisseurs d’électricité peuvent exiger le certification de conformité de l’installation électrique avant de valider votre branchement au réseau EDF.

 

Comment savoir si son installation électrique est conforme ?

 

Faire une vérification pour savoir si son installation électrique est conforme aux normes est nécessaire pour ne pas se se mettre en danger ainsi que les autres habitants. Les dangers sont réels pour toute la famille : incendie domestique, décharges électriques, électrocution… Vous pouvez consulter ce guide complet de l’habitat pour savoir si son habitat est conforme.

 

Vérifier son installation d’électricité

Lors de la vérification d’une installation électrique, l’électricien professionnel qui va réaliser le diagnostic va contrôler plusieurs équipements d’électricité. Savoir si son installation électrique respecte les principales normes électriques est rapide si vous avez des connaissances en bricolage et électricité. Mais seul un vrai professionnel pourra vous délivrer un certificat de conformité.

Voici la liste des éléments électriques à vérifier lors d’un diagnostic :

  • L’alimentation générale et les circuits de mise à la terre.
  • Les équipements obligatoires du tableau électrique.
  • L’inventaire et les éléments supplémentaires éventuels.
  • Le câblage et le schéma de tableau électrique.

 

Maison en Travaux vous le rappelle : il faut couper le disjoncteur principal avant de faire des travaux d’électricité ou de rénover votre installation électrique.

 

vérifier installation électricité

Comment vérifier son installation électricité pour avoir une installation conforme aux normes.


 

Les étapes d’un diagnostic électrique

Les étapes de contrôle qu’impose un diagnostic électrique sont rapides à mettre en oeuvre mais doivent être réalisées par un professionnel. Découvrez la liste des vérifications d’un diagnostic électrique :

  1. Le diagnostic électrique commence par une vérification des branchements du tableau électrique. Le but est d’analyser si les câbles et fils d’électricité sont correctement branchés.
  2. Le circuit de terre est ensuite contrôlé pour éviter tout danger de décharge électrique en cas de dysfonctionnement de la terre.
  3. Le professionnel doit faire le tour des prises qui sont reliées à la terre. Il vérifie ainsi qu’aucune prise principale ne soit pas connecté à la terre.

Après quelques vérifications supplémentaires, le diagnostiqueur vous établira le résultat du diagnostic électrique : votre installation est soit conforme, soit non conforme aux normes d’électricité. Si vous vous retrouvé dans la situation 2, sachez que pour mettre aux normes une installation électrique, il peut être nécessaire d’effectuer d’importants travaux. Vous pouvez rapidement calculer le coût d’une rénovation complète électrique.

 

Avoir une installation électrique aux normes en 2016

Quelques astuces et conseils travaux permettent de ne pas connaître de mésaventure avec les équipements électriques de sa maison. Si vous respectez ces deux astuces, vous avez de grandes chances d’avoir une installation électrique aux normes pour 2016. Voici les deux règles de conformité à respecter :

  • Installer une Gaine Technique Logement où sont placés les éléments électriques, ainsi tout est situé à la même place.
  • Relier le tableau électrique et les éléments d’électricité à la terre.

Si votre logement respecte les principales normes d’électricité et que les tests sont concluants, l’expert vous remet une attestation de conformité aux normes. Il faut savoir que ce certificat vous sera nécessaire si vous souhaitez construire, rénover ou vendre votre habitat.

 

Que faire si mon installation électrique est non conforme ?

 

L’expert vous remet un certificat de conformité si votre installation électrique respecte les normes de sécurité. Mais si l’expert détecte des risques ou dangers pour les locataires du logement, il vous faudra planifier rapidement des travaux de rénovation et de remise aux normes. Ces interventions doivent être réalisées par un électricien professionnel au vu des risques en cours.

 

travaux de conformité d'une installation électricité

Faire des travaux de conformité d’une installation électricité pour éviter les risques électriques.


 

Néanmoins, une technique temporaire va vous permettre d’envisager les travaux de rénovation avec un délai plus important. Si votre installation électrique est non conforme, vous pouvez faire intervenir un électricien pour faire installer un interrupteur différentiel avec une haute sensibilité (30mA) en tête d’installation.

Ce dépannage électrique va vous permettre de vivre en sécurité en attendant la rénovation de votre installation d’électricité défectueuse. Cependant, tous les risques électriques ne sont pas écartés tels que les incendies domestiques.

Pour plus d’informations sur l’obtention d’un certificat de conformité électrique, voici le site du Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité (dit Consuel) : www.consuel.com.

 

Quel professionnel contacter pour faire un diagnostic électrique ?

 

Si votre installation d’électricité vous semble vieille, en mauvaise état ou que vous rencontrez des pannes électriques, il est certainement temps de faire un diagnostic électrique.

Quel professionnel contacter pour faire un diagnostic d’électricité ? Comment avoir un devis pour un diagnostic immobilier ? Maison en Travaux vous propose un service gratuit pour obtenir des devis diagnostic électrique pour une vérification ou un remise aux normes de vos équipements.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

+Cédric Kocher

 

7 Commentaires

  1. J’ai bien noté les petites astuces pour s’assurer du bon état de fonctionnement d’une installation électrique. Mais j’ai quelques réserves concernant le circuit d’électricité relié à la terre. Je vais donc voir pour contacter un diagnostiqueur ou un électricien pro pour une vérification mon l’installation. Ces deux pros proposent-ils le même tarif pour vérifier la conformité d’une installation électrique ? Merci.

  2. A la suite d’un dépannage d’électricité, j’ai demandé à mon électricien professionnel de vérifier l’installation complète électrique. Il m’a dit que tout est aux normes et que j’avais bien fait de faire une vérification. J’ai été surpris du prix final pour la vérification des équipements : même pas 50€ ! En même temps, c’est assez rapide vu que je vis dans une petite maison 🙂

  3. Cette fiche travaux met en avant la nécessité de faire appel à un professionnel électricien pour connaître l’état de son installation électrique et savoir si une rénovation est nécessaire. C’est en effet un domaine où l’amateurisme n’a pas sa place. Bien vérifier les assurances des électriciens que vous recevez pour des devis (décennale et RC). Vous pouvez trouver de bons électriciens pour ces travaux sur Avisdetravaux.fr.

  4. J’ai acheté une maison des années 1980. J’ai fait appel à un électricien pour remettre les choses d’aplomb. Cela fait presque 2 mois qu’il vient quand il a envie. Il devait finir ce jour mais reviendra car il a changer le compteur complet pour le passer ne monophasé, mais il doit à nouveau redéposer le compteur. Je doute sur ces compétences. Avant de lui régler sa facture, j’aimerais faire vérifier son travail pour dormir tranquille. Que puis-je faire ?

    • La meilleure solution est de faire réaliser un diagnostic électrique. Ce diagnostic a pour but de vérifier l’ensemble de votre installation, elle sera donc vérifiée et validée ou non à la fin par exemple. Vous obtiendrez un certificat également.

    • Le compteur, ainsi que le disjoncteur principal appartiennent au service de distribution de l’électricité dans la plupart des cas ERDF. A ce titre ces deux éléments sont plombés. Votre électricien n’a pas le droit d’intervenir dessus. En outre s’ils sont défectueux, ils sont remplacés gratuitement par le distributeur d’électricité.

      • Faux Sébastien. Le compteur et le « haut (seul) du disjoncteur d’abonné sont la propriété de EDF NF C 14100, pour y toucher, l’électricien doit être habilité B2T-TST, c’est à dire, être apte à travailler sous tension le cas échéant. Et, prévenir avant travaux le service EDF de votre intervention. En général ils acceptent. Surtout il faut replomber les éléments. Si les travaux impliquent de travailler en partie sur les éléments de la colonne montante, là il faut un rendez-vous technique avec EDF, c’est préférable pour la bonne suite des travaux.

        Par ailleurs, rien n’est gratuit car si tel était le cas, EDF aurait changé systématiquement les disjoncteurs d’abonné obsolètes, j’entends par là les vitesses de disjonction de 650mA, depuis l’année 1978. Sachez qu’il existe toujours ce type de disjoncteur excessivement dangereux.

        Vient ensuite la partie NF C 15100 qui est le domaine de l’électricien.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *