Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Les modes de pose de l’installation électrique : pose apparente, encastrée ou mixte

Les modes de pose de l’installation électrique : pose apparente, encastrée ou mixte

En fonction des travaux réalisés dans son logement, il est possible d’opter pour différents types de pose quant à l’installation électrique d’un bâtiment. Vous pourrez alors choisir entre trois solutions pour la distribution de vos circuits électriques : la pose apparente, la pose encastrée ou la pose mixte. En quoi consistent les différents modes de pose d’installation électrique ? Quels sont les avantages et inconvénients de chacune de ces options ? Quel type de pose privilégier selon vos critères ? Le point sur les diverses solutions pour votre aménagement électrique.

 

Pourquoi refaire son installation électrique ?

 

À l’occasion d’une acquisition immobilière, ou de réalisations d’extension, les travaux d’intervention électriques sont fréquents. De même, suite à des problèmes électriques, il s’avère parfois nécessaire d’envisager une remise aux normes de son réseau électrique. Se pose alors la question du mode d’installation électrique : sera-t-elle apparente, encastrée ou mixte ?

Nous allons ici faire la présentation des différents types de pose, de leurs avantages et inconvénients.

Quel que soit le mode de pose des canalisations électriques choisi, l’objectif reste de connaître les règles à respecter pour créer une installation conforme à la norme électrique NF C 15-100.

 

Les principaux modes de pose d’une installation électrique

 

La distribution de votre câblage d’électricité peut s’effectuer de façons très différentes. On peut alors, selon les finalités recherchées, s’attacher davantage aux critères d’esthétique, de coût ou de durée de travaux.

 

La pose encastrée d’une installation électrique

L’électricité encastrée s’intègre dans la paroi du mur. Elle est réalisée à l’aide de saignées dans des murs maçonnés. Le passage de gaines peut aussi s’effectuer derrière un placo, un faux-plafond ou via un vide-sanitaire.

La pose encastrée est la solution idéale pour des travaux de rénovation conséquents. Elle est également à privilégier en construction d’un logement neuf.

 

La pose apparente d’une installation électrique : les diverses solutions

La pose d’une électricité apparente est très utilisée en rénovation, car elle est considérée comme moins invasive que la pose encastrée. En effet, elle ne contraint ni à percer les surfaces, ni à les repeindre. Les câbles sont posés en saillie, simplement masqués par des gaines. De nombreux modèles de gaines peuvent être employés : moulures, plinthes et profilés PVC…

Si ce type d’installation requiert des travaux mineurs, il faut cependant savoir qu’il reste visible en surface, car posé en applique sur la paroi. Par ailleurs, le rendu visuel est tributaire de la planéité du support. Enfin, la tenue dans le temps s’avère moins convaincante que celle de la méthode encastrée. Cette solution ne convient donc pas à toutes les situations.

Si le coût des matériaux est raisonnable, une pose de qualité peut prendre du temps, ce qui aura un impact sur le coût global.

 

La pose mixte

Cette installation électrique semi-apparente consiste en l’association des deux techniques de pose. Il existe différentes options pour la mettre en œuvre.

Ainsi, quand dans une pose encastrée, il y a création d’un faux-plafond et réalisation de saignées dans les murs pour les descentes, dans une pose mixte, il y a :

  • soit création d’un faux-plafond et réalisation de moulures ou goulottes électriques pour les liaisons entre le plafond et les équipements électriques ;
  • soit répartition du circuit électrique dans des structures apparentes (plinthes, moulures…) et un raccordement encastré aux équipements sur de courts tronçons.

Cette option de pose se révèle indiquée dans le cadre de la rénovation partielle d’un logement :

  • équipement mal positionné qu’il faut déplacer
  • ajout d’équipements supplémentaires
  • réorganisation complète ou partielle de l’agencement ou de l’ameublement des pièces.

 

Avantages et inconvénients des différents modes de pose

 

Chaque solution présente des atouts et des désagréments qu’il convient de prendre en compte.

 

Installation électrique avec pose encastrée : avantages et inconvénients

modes pose installation electrique

Très esthétique, la pose encastrée d’une installation électrique requiert un savoir-faire certain et des travaux de rénovation conséquents pour les revêtements.

 

Elle est réalisée à l’aide de saignée ou par doublage de paroi (cloison sur ossature).

Avantages : son esthétisme est maximal, le rendu est identique à celui d’une installation neuve.

Inconvénients : ce type d’intervention demande des travaux importants impliquant une gêne conséquente (durée, poussière). Par ailleurs, une pose encastrée exige des travaux annexes de finition (enduit, ponçage, revêtement mural).

Enfin, le coût de pose d’une installation électrique encastrée s’avère élevé.

Alternative : Le recours à un faux-plafond ou à un doublage de murs pour encastrer les réseaux électriques présente l’avantage d’une réalisation plus facile par rapport à la méthode des saignées.

Cette solution offre, de plus, d’autres avantages. Elle rend possible l’installation d’éclairages encastrés et permet d’améliorer, par la même occasion, l’isolation thermique et acoustique.

La pose d’un doublage requiert toutefois l’intervention d’un plaquiste, ce qui implique un nouveau poste de dépense. Par ailleurs, elle nécessite la création d’une épaisseur qui réduit la surface habitable, ce qui reste un point à prendre en compte dans un logement exigu !

 

Installation électrique avec pose apparente : avantages et inconvénients

La distribution de l’installation électrique en apparent se révèle très appréciée.

Avantages : La pose apparente est la solution la plus simple et la plus rapide. Elle permet aussi de réaliser des travaux avec le moins de dérangement possible. Par ailleurs, elle s’avère évolutive : le déplacement du réseau reste possible, la maintenance facilitée, l’ajout de prise de courant ou d’interrupteur plus simple.

Inconvénients : Même s’il existe des solutions d’électricité apparente design, l’esthétique demeure relative. Le rendu n’est pas toujours convaincant, notamment au niveau des raccordements avec les équipements. De plus, la durabilité de la pose apparente reste un point faible. En effet, ce type d’installation s’encrasse avec le temps et les matériaux vieillissent plus ou moins bien.

Le prix d’une installation électrique apparente s’avère toutefois plus accessible, car les travaux portent exclusivement sur l’électricité. Il n’y a pas de travaux annexes à prévoir.

 

Installation électrique avec pose mixte : avantages et inconvénients

Il est possible de mélanger les modes de pose d’installation électrique sur certains chantiers. Il s’agit alors d’une installation électrique semi-encastrée.

Avantages : cette solution peut s’avérer très esthétique (avec, par exemple, un réseau caché derrière des plinthes assorties aux murs).

Inconvénients : elle requiert cependant des compétences en maçonnerie pour la réalisation des raccordements encastrés entre les gaines apparentes et les équipements à encastrer type interrupteur ou prises de courant.

Le coût de revient de ce mode d’installation est donc plus conséquent, car il implique des reprises en maçonnerie pour chaque liaison, ainsi que des travaux de finition.

Remarque : il est possible de faire baisser la facture en sollicitant plusieurs devis de pose d’installations électriques auprès de professionnels compétents. N’hésitez donc pas à comparer les prestations des électriciens de votre région en complétant, gratuitement et sans engagement, le formulaire de cette page.

 

 

Comment rénover son installation électrique ? Les règles

 

Avant de réaliser ou de faire réaliser des travaux électriques, il est nécessaire de prendre un certain nombre de précautions. Il convient ainsi de vérifier l’adaptation des matériels et des installations à la nature des opérations à effectuer.

 

Les règles de pose en apparent

Afin de réaliser une pose en saillie, il vous faut observer certaines règles :

  • Toujours placer les moulures à plus de 10 cm du sol. Vous n’aurez cependant pas de mesures à faire si vous apposez vos moulures décoratives au-dessus d’une plinthe existante.
  • Utiliser des accessoires de raccordement adaptés à vos travaux.
  • Ne pas couvrir les moulures avec un revêtement mural. Pour gagner en esthétique, il est néanmoins possible de les peindre.
  • Séparer les courants forts et les courants faibles à l’aide de compartiments différents afin d’éviter les interférences.
  • Pour une plinthe, placer le conducteur le plus bas à 1,5 cm du sol minimum.

 

Les règles de pose en encastrée

C’est le choix le plus esthétique, car le réseau électrique est camouflé directement dans vos murs ou cloisons. Opter pour ce type de pose requiert cependant d’avoir de très bonnes notions de bricolage et d’électricité.

 

modes pose installation elctrique

La pose encastrée ne s’improvise pas. Il est indispensable de respecter des normes tant pour la sécurité de votre installation électrique que pour ne pas compromettre la solidité de vos murs et cloisons. Faire appel à un électricien professionnel est donc vivement conseillé.

 

Les saignées

Vous devez vous conformer au respect de règles précises sous peine de porter atteinte à la solidité de vos murs.

  • Ne jamais faire de saignée sur un mur en béton.
  • Ne pas procéder à de saignées obliques.
  • Et, ne jamais réaliser de saignée horizontale à moins de 5 cm d’une ouverture.

Par ailleurs, vous devrez vérifier si l’épaisseur de vos murs permet de réaliser la saignée souhaitée. En effet, l’épaisseur du support autorise des longueurs, largeurs et profondeurs de saillie plus ou moins importantes.

Enfin, une fois les saignées effectuées, il vous faudra respecter d’autres règles de sécurité électrique pour y loger vos gaines : séparation des courants faibles et des courants forts, distance entre gaines électriques et canalisation d’eau et de gaz.

 

Les équipements d’encastrement

Afin de réaliser une pose d’installation électrique sûre, il faut aussi penser à adapter le type de boîtes d’encastrement à de la nature de la paroi, à savoir :

  • Pour les cloisons sèches : opter pour des boîtes d’encastrement classiques ou étanches, munies de membranes empêchant le passage de l’air pour diminuer les pertes énergétiques.
  • Pour les murs en briques, parpaings ou pierres : opter pour des boîtes d’encastrement à sceller.

 

Pourquoi faire appel à un électricien pour choisir le mode de pose de son installation électrique ?

 

L’électricité est partout dans votre logement, et pour cause elle est devenue indispensable. Or, les risques liés aux travaux électriques sont nombreux : incendie, électrocution, électrisation… Mais surtout les incidents fréquents. Avec encore 80.000 incendies d’origine électrique en France, chaque année !

Il s’avère donc recommandé de faire appel à un électricien pour bien choisir parmi les différents modes de pose pour votre installation électrique, tout comme pour réaliser les travaux .

Un professionnel de l’électricité qualifié sera à même de respecter les normes électriques, de prodiguer des conseils précieux et d’assurer la sécurité d’utilisation du futur réseau. Sur les chantiers les plus complexes, il assurera également une rapidité d’exécution appréciable et évitera à votre foyer une coupure d’alimentation électrique trop longue.

 

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.