Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix des diagnostics immobiliers par un diagnostiqueur

Prix des diagnostics immobiliers par un diagnostiqueur

Vous avez le projet de vendre votre appartement ou votre maison ? Vous allez donc être amenés à effectuer un certain nombre de démarches. Selon la législation en vigueur en France, vous allez ainsi devoir faire réaliser un diagnostic immobilier de votre propriété. Mais qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un diagnostic complet réalisé par un organisme accrédité et permettant la vente d’un bien. Il sert à informer l’acquéreur tant sur l’état que la viabilité du bien en vente que sur ses performances. Le prix des diagnostics immobiliers par un diagnostiqueur représente un coût non-négligeable. Il convient donc de bien l’estimer pour l’inclure dans vos frais de transaction.

 

Quand réaliser des diagnostics immobiliers ?

 

Le diagnostic immobilier est obligatoire, selon la législation française, en cas de vente ou de location.

Afin de se préparer au mieux, il est préférable de l’obtenir avant la mise en location ou la mise en vente du bien. Cela vous permet d’avoir plus d’assurance et de montrer la bonne viabilité de ce que vous vendez ou louez aux personnes intéressées.

Notez que, pour une vente ou une location, le diagnostic reste le même. Vous pouvez donc changer d’avis a posteriori sur la suite à donner concernant votre bien.

Le document une fois établi va être placé dans un Dossier de Diagnostic Technique (DDT) qu’il faudra annexer au bail dans le cas d’une location. Pour une vente, il s’agira alors de le placer dans le Carnet d’information du logement, à annexer dans le compromis de vente.

Bon à savoir : certains diagnostics, une fois établis, sont considérés comme définitifs. Cependant, d’autres possèdent une date de validité qui peut aller de quelques mois à plusieurs années. Pensez donc à bien vérifier la date de validité de chaque diagnostic au moment de la transaction.

 

Diagnostics immobiliers obligatoires en cas de vente ?

 

prix diagnostics immobiliers

La réalisation des diagnostics immobiliers n’est pas facultative. Indispensables pour rassurer les acquéreurs, ils protègent également les vendeurs ou bailleurs pour une transaction en toute sérénité. Le nombre de diagnostics s’avère variable selon des critères spécifiques au logement ou à sa localisation.

 

Votre bien est en bon état, vous en avez pris soin. Vous vous demandez alors sans doute : peut-on vendre une maison sans diagnostic ? La réponse est catégorique. C’est impossible. Comme nous venons de le préciser, le diagnostic immobilier est désormais une pièce obligatoire pour procéder à la vente d’une maison ou de tout bien immobilier.

Il existe au total neuf diagnostics différents exigibles en fonction de l’ancienneté du logement, de sa nature ou encore de sa zone géographique. Le diagnostic de performance énergétique (DPE) s’avère, quant à lui obligatoire, dans tous les cas.

 

Le point sur l’ensemble des diagnostics immobiliers

 

  • Diagnostic Performance Énergétique : obligatoire. Détermine la classe énergétique du bien et doit être clairement présentée aux acquéreurs. Renseigne notamment sur la qualité de l’isolation d’un logement pour envisager d’éventuels travaux de rénovation énergétique.
  • Diagnostic Amiante : obligatoire dans les immeubles construits avant 1997. Il permet de connaître le besoin ou non en désamiantage. Si un désamiantage doit être envisagé, le vendeur ou l’acquéreur dispose de 3 ans pour faire les travaux. En cas d’absence d’amiante, sa validité est permanente.
  • Superficie Loi Carrez : la surface des biens en copropriété doit précisément être mesurée et indiquée pour éviter tout litige. Ce diagnostic reste valable tant que de nouveaux travaux n’ont pas été réalisés. Il permet de mesurer la surface réelle du bien.
  • Diagnostic Gaz : obligatoire dans les logements dont l’installation au gaz date de plus de 15 ans. L’expertise garantit la conformité du matériel en place.
  • Diagnostic Électrique : obligatoire dans les logements dont l’installation électrique a plus de 15 ans. L’expertise garantit la conformité et la sécurité des installations électriques.
  • État des risques et des pollutions (ERP) : obligatoire dans les zones de risques naturels, miniers, technologiques, sismiques ou présentant un risque de pollutions. Il indique le risque présent pour le bien. La liste des communes concernées est établie par arrêté préfectoral.
  • Diagnostic Termites : l’obligation dépend de l’arrêté préfectoral de la zone où se situe le bien. Le diagnostic permet de noter la présence d’insectes ou de champignons, parasites du bois.
  • Diagnostic Plomb : obligatoire pour tous logements construits avant 1949, date à partir de laquelle la peinture au plomb fut interdite. Il permet d’attester la présence ou non de ce métal. Une fois, le certificat d’absence de plomb obtenu, il est considéré comme définitif pour le logement.
  • Diagnostic Assainissement : obligatoire dans le cas d’un assainissement individuel. Il permet de contrôler la conformité du réseau de raccordement.

Notez qu’un Diagnostic Bruit peut s’ajouter à la longue liste si le bien se situe dans une zone concernée par le plan d’exposition au bruit (PEB).

 

Pourquoi faire un diagnostic immobilier ?

 

Ces certificats s’avèrent obligatoires et doivent être fournis aux acquéreurs du bien immobilier. En cas de vente d’un logement, ils permettent aux acheteurs d’avoir un état des lieux précis du bien qu’ils s’apprêtent à acquérir. Un diagnostic immobilier constitue donc une sécurité pour les acheteurs.

C’est aussi un document essentiel pour les vendeurs, car il permet de détecter d’éventuels problèmes et de prévenir toutes réclamations pour vices cachés. Il s’avère donc important de faire réaliser des diagnostics sérieux, réalisés par des experts compétents et certifiés.

 

Prix des diagnostics immobiliers : qui contacter pour un diagnostic immobilier ?

 

Faire appel à un diagnostiqueur agréé par une organisation indépendante telle que Veritas, Qualibat ou encore Afnor, représente un coût notable. Pour autant, il faut savoir qu’un diagnostic émis par un diagnostiqueur non certifié n’aura aucune valeur. Avec des conséquences majeures pour le vendeur. En effet, des diagnostics invalides pourraient conduire à une diminution du prix de la transaction ou à une annulation de la vente.

Mieux vaut donc investir au profit d’un travail de qualité réalisé par un professionnel, plutôt que de se diriger vers des prix bradés.

Reste à savoir qui contacter pour bénéficier du meilleur rapport qualité-prix pour vos diagnostics immobiliers. En effet, certains diagnostiqueurs appartiennent à un réseau de franchise, d’autres sont indépendants. Et les tarifs dans ce domaine ne sont pas réglementés. Cela implique donc que vous pourrez trouver des prix très variables sur le marché, même si le métier subit une forte concurrence.

Afin de vous assurer de faire le bon choix, il conviendra donc de contacter plusieurs diagnostiqueurs professionnels afin de solliciter différents devis de diagnostic immobilier.

Bon à savoir : le Diagnostic Assainissement réalisé par le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) et l’ERP peuvent être réalisés en ligne en quelques clics.

 

Quel prix pour des diagnostics immobiliers par un diagnostiqueur ?

 

Le prix moyen d’un diagnostic immobilier s’élève à 120 euros l’unité pour un logement de trois pièces. Bien souvent, plusieurs diagnostics sont obligatoires pour un même logement. Le prix total pour l’ensemble des diagnostics d’un bien, sans forfait groupé, s’élève en moyenne à 950 euros, à l’occasion d’une vente.

Pour comprendre ce budget total, voici un tableau récapitulatif des prix des différents diagnostics immobiliers réalisés séparément, pour un logement 3 pièces, par un diagnostiqueur.

 

Tarif diagnostics immobiliers selon spécificité
Diagnostics immobiliers Prix moyen
Bilan DPE 90 à 200 euros – prix moyen : 120 euros
Diagnostic Amiante 70 à 150 euros – prix moyen : 105 euros
Diagnostic Plomb 90 à 300 euros – prix moyen : 155 euros
Superficie Loi Carrez 70 à 150 euros – prix moyen : 85 euros
Diagnostic Gaz 105 à 150 euros – prix moyen : 120 euros
Diagnostic Électrique 60 à 180 euros – prix moyen : 115 euros
ERP gratuit, ou de 15 à 40 euros par un diagnostiqueur, parfois offert
Diagnostic termites 70 à 200 euros – prix moyen : 125 euros
Diagnostic Assainissement 100 à 150 euros – prix moyen : 125 euros

 

Variation de prix des diagnostics immobiliers

 

prix diagnostics immobiliers

Le prix des diagnostics immobiliers se révèle variable selon la superficie du logement, sa localisation et le professionnel sollicité. Solliciter plusieurs devis permet de comparer les prestations proposées et d’obtenir la meilleure offre. Pensez cependant à vérifier l’agrément du diagnostiqueur retenu.

 

Plusieurs facteurs peuvent faire varier le prix des diagnostics immobiliers par un diagnostiqueur.

  • La nature du logement : s’il s’agit d’une maison ou d’un appartement, en fonction de la superficie en mètres carrés.
  • La zone géographique : la localisation peut influer sur le déplacement du professionnel et les prix des diagnostics immobiliers par un diagnostiqueur.
  • Les tarifs appliqués par le professionnel choisi (tarifs non réglementés).

 

Qui prend en charge le diagnostic immobilier ?

 

Le diagnostic immobilier est à la charge totale du vendeur selon la règle. En revanche, il peut tout à fait négocier le tarif avec l’acheteur. Dans certains cas, les diagnostics pointent du doigt des travaux d’envergure à réaliser dans un certain délai. Vendeur et acheteur peuvent alors se mettre d’accord à l’amiable sur le paiement des frais et la réalisation des travaux.

 

Prix des diagnostics immobiliers : comment payer ses diagnostics moins chers ?

 

Il existe plusieurs solutions pour réduire sa facture de diagnostics immobiliers.

La première d’entre elles consiste à opter pour des packs ou forfaits de diagnostics immobiliers. Cela consiste en la réalisation de toutes les procédures en une seule et unique fois par une seule et même entreprise. Il n’y a donc qu’un seul prestataire et un seul déplacement à régler. Cette option se révèle d’autant plus appréciable si le nombre de diagnostics s’avère conséquent. Elle permet alors une réduction de près de 50 % du tarif total par rapport à celui facturé pour chaque diagnostic exécuté séparément.

Ainsi, pour un forfait de diagnostics pour un appartement, compter un budget de 200 à 500 euros, selon l’ancienneté et le nombre de pièces. Pour un logement de trois pièces en zone urbaine, le prix moyen de ces forfaits s’élève à 450 euros.

Si vous devez opter pour un forfait de diagnostics pour une maison ancienne, le tarif évolue alors entre 350 et 500 euros.

Un tel forfait atteint seulement 150 à 200 euros pour une maison de moins de 15 ans.

Dans le cas de forfait, pensez tout de même à faire établir plusieurs devis.

Comment se passe un diagnostic immobilier ?

 

Un diagnostic immobilier se déroule en trois temps.

  1. Tout d’abord, l’entreprise se déplace au domicile à vendre afin de procéder à l’étude. Ainsi, le diagnostiqueur réalise les différents diagnostics obligatoires. En général, le professionnel a besoin de 1 h à 4 h de présence sur les lieux pour mener à bien son étude.
  2. Ensuite, il procède à la rédaction des rapports. Ces derniers comprennent des photos, des croquis et des mesures précises.
  3. L’ensemble de ces documents est ensuite remis aux propriétaires, bailleurs ou vendeurs.

 

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.