Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix de l’enrobé au m2

Prix de l’enrobé au m2

Vous avez pour projet de matérialiser une allée dans votre jardin ? Vous en avez assez d’endommager vos trains de pneus sur le gravier ? Que vous souhaitiez y faire rouler une voiture ou non, vous pouvez goudronner votre allée ou votre cour avec l’enrobé de votre choix. Le recours à l’enrobage peut même être la solution idéale dans de nombreux cas de figure ! De nos jours, l’enrobé s’impose au-delà des chantiers de voirie et s’adapte aux besoins des particuliers. Il participe du rendu esthétique de votre extérieur, s’adaptant à tous les styles pour un budget raisonnable. Quels types d’enrobés trouve-t-on sur le marché ? Quels sont les avantages et inconvénients de chaque enrobé ? À quel professionnel faire appel pour poser ce revêtement ? Le point sur ces questions et sur le prix d’un enrobé au m2.

 

Qu’est-ce qu’un enrobé ?

 

L’enrobé est le revêtement utilisé pour recouvrir les trottoirs et les chaussées de nos villes.

Sa composition lui apporte de la robustesse et une bonne résistance au temps, il contient :

  • du granulat, constitué de graviers dont le diamètre dépasse les 63 micromètres. La taille des graviers utilisés impacte directement la finesse de l’enrobé et son prix.
  • des sables et des poussières de granulats.
  • un liant, généralement hydrocarboné, appelé bitume.

 

Pour quel projet réaliser un enrobé ?

 

prix enrobe m2

Que vous souhaitiez réaliser des emplacements de parkings, des chemins d’accès carrossables ou des allées piétonnes, la pose d’enrobés figure parmi les solutions les plus durables. Reste cependant à bien choisir leur composition selon votre projet et les spécificités de votre sol.

 

L’utilisation d’un enrobé s’adapte à de très nombreux projets d’aménagement extérieur. Ce type de matériau se trouve être la meilleure solution pour beaucoup de chantiers.

En effet, il est applicable sur tous les terrains en pente, avec contraintes et même accidentés. De plus, ses propriétés très solides lui confèrent une très bonne résistance dans le temps. Enfin, il ne se déforme pas et se révèle insensible au gel. Ce revêtement est donc utilisable partout.

Chez les particuliers, on le retrouve dans la création d’allée de jardin, d’allée de garage, de zone de parkings ou de cour.

Avec l’enrobé à chaud, par exemple, vous pourrez créer une allée carrossable, ou permettre à des personnes à mobilité réduite d’accéder à votre terrain. Les projets de goudronnage doivent cependant obéir à une logistique bien particulière et demande un certain savoir-faire. En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

 

Les différentes techniques pour réaliser un enrobé

 

Il existe différentes solutions pour réaliser un enrobé selon les matériaux et la technique retenue.

En effet, chaque type d’enrobé est diffèrent d’un autre de par sa densité en granulés et de la quantité de liant qu’il contient. De même, d’autres matériaux (porphyre, oxyde de fer, etc.) peuvent venir s’ajouter avec un impact notamment sur l’esthétique du produit.

Le procédé de réalisation à chaud ou à froid s’avère aussi déterminante pour sa résistance et sa durabilité.

Ces différences influencent directement les caractéristiques techniques de l’enrobé. On entend par caractéristiques techniques la résistance à la pluie, le niveau d’adhérence ou encore l’aspect décoratif ou non.

 

Les différents types d’enrobés

 

Le prix moyen de pose d’enrobé oscille entre 15 et 60 euros du m2. Mais vous l’aurez compris, chaque type d’enrobé s’adapte à des contraintes particulières. Ces revêtements de sol extérieur présentent donc un prix de revient différent. Nous allons les aborder les uns après le autres dans le détail.

 

Prix d’un enrobé à chaud au m2

L’enrobé à chaud est le plus couramment utilisé, notamment dans les projets de création d’allée goudronnée. Cette technique consister à faire monter en température le matériau hydrocarboné (bitume, goudron ou asphalte).

Devenu très résistant et maniable grâce à la chaleur, son application requiert des connaissances pointues. Ce matériau chauffe à plus de 100 °C ce qui rend sa manipulation dangereuse pour un utilisateur non-averti. Une fois fondue, la substance mélangée avec les autres ingrédients est versée sur le sol, préalablement décaissé. Elle est alors comprimée grâce à un rouleau compacteur.

Il vous faudra compter un temps de séchage assez long pour ce type d’enrobé.

Il est disponible en noir et en rouge et son prix est compris entre 35 à 55 euros le m2 (pose comprise).

 

Prix d’un enrobé à froid au m2

Il s’agit du type d’enrobé le moins onéreux et le plus facile à appliquer. Contrairement à l’enrobé à chaud, il est accessible au plus grand nombre.

Cela étant dit, ce type de matériau se prête plus à des réparations (fissures, nids-de-poule…) qu’à la création d’une allée complète. L’enrobé à froid étant plus fragile, il résistera moins à l’usure et aux aléas climatiques.

L’enrobé à froid est vendu dans les enseignes spécialisées. On le trouve aux alentours de 20 euros du m2, soit 30 euros le seau de 25 kg.

 

Prix d’un enrobé bitumineux noir ou rouge au m2

L’enrobé bitumineux fait partie des enrobés très couramment utilisés. C’est une fine couche de surface, car sa vocation est plutôt décorative. Particulièrement résistante, on estime sa durée de vie à 20 ans.

Elle s’adapte à beaucoup de styles d’habitations et de type de projets et se décline en rouge et en noir.

Le noir est la couleur naturelle de l’enrobé. Elle ne nécessite pas d’ajout, puisque c’est le liant hydrocarboné de base qui lui donne cette teinte. Il est donc vendu moins cher que les autres couleurs comme le rouge.

Pour obtenir un enrobé rouge, on ajoute de l’oxyde de fer ou du porphyre à sa composition. La réaction qui s’en suit fait virer la teinte du matériau au rouge soutenu.

Pour l’enrobé noir, comptez environ 28 euros le m2, contre 30 euros le m2 environ pour un enrobé rouge. Ces prix s’entendent hors pose.

 

Prix d’un enrobé drainant au m2

Si vous souhaitez garantir le bon écoulement des eaux de pluie, l’enrobé drainant est la solution qui semble la plus adaptée à votre projet. C’est la constitution de ce matériau en lui-même qui permet l’absorption de l’eau générée par les pluies.

Un drainage correct permet d’éviter la formation de flaques d’eau qui pourraient endommager l’allée pendant les épisodes de gel. L’enrobé drainant est donc fortement conseillé si vous résidez dans une région pluvieuse ou froide.

Le tarif de ce matériau est plus élevé que celui de l’enrobé noir classique. Ainsi, le prix d’un enrobé drainant se situe aux alentours des 50 euros du m2. Il se décline également en rouge, il faut alors compter 2 à 3 euros supplémentaires par m2.

 

Prix d’un enrobé bicouche au m2

Cette variante consiste à superposer deux couches à base de graviers et de liant. Ce procédé permet d’obtenir un enrobé plus solide. Ce type d’enrobé s’avère idéal pour les endroits très passants, mais sa durée de vie ne dépassera pas les 10 ans.

C’est le plus esthétique des enrobés car il est disponible dans un grand nombre de teintes. Vous pouvez, par exemple, le choisir afin qu’il s’accorde avec la couleur des murs de votre maison.

Son prix se situe entre 30 et 60 euros du m2 en comptant la pose.

 

Prix d’un enrobé grave bitume

La dernière déclinaison s’appelle le grave bitume. C’est un enrobé composé de plus gros granulat, généralement de 0/14 et 0/20.

Si sa pose s’avère plus rapide et son prix moins onéreux que les autres enrobés, son principal inconvénient est esthétique.

Plus sommaire, il n’est pas adapté aux projets qui nécessitent un rendu fin et décoratif. En revanche, il est tout à fait possible d’utiliser le grave bitume pour réaliser une couche de base qui sera ensuite recouverte d’un enrobé de finition.

Comptez 20 euros le m2 pour un enrobé grave bitume.

 

Facteurs de prix d’un enrobé

 

prix enrobe m2

Plusieurs critères font varier le coût d’un enrobé au mètre-carré. Parmi ceux-ci, l’ampleur du projet et la finition souhaitée se révèlent essentiels. Cependant, il convient de ne pas négliger les variations de prix de pose d’un artisan terrassier à un autre notamment selon la technique d’enrobage retenue.

 

Le tarif d’un enrobé peut varier de manière conséquente d’un projet d’enrobage à un autre. Voici les paramètres qui influent sur le coût final :

  • la nature du projet (surface à couvrir, qualité du terrain, épaisseur de la couche, granulométrie)
  • la technique retenue (type de pose à chaud ou à froid),
  • et la finition (couleur, composition).

Les conditions de réalisation du chantier, comme son accessibilité et son état, a également un impact sur l’enveloppe globale à ne pas négliger. Le prix augmente ainsi fortement en fonction du temps nécessaire à la préparation du terrain (travaux de décaissement, de terrassement, d’enrochement).

 

Quelle entreprise ou artisan contacter pour un enrobé ?

 

Faire appel à un professionnel est très vivement conseillé pour ce type de projet. Surtout si vous souhaitez obtenir un enrobé lisse et esthétique, il devient alors plus que nécessaire de déléguer cette réalisation.

Le coût de la pose se révélant assez élevé, il faut donc en tenir compte afin d’établir votre budget. La pose est généralement facturée aux alentours de 25 euros le m2.

Des entreprises sont spécialisées dans les enrobés. Il s’agit des entreprises de goudronnage et de terrassement. N’hésitez pas à faire établir plusieurs devis par différents professionnels de votre région afin de pouvoir bénéficier du meilleur prix possible.

 

Conseils pour bien choisir votre enrobé

 

Afin de bien choisir votre enrobé, il faut tenir compte du niveau de passage sur le futur goudronnage. Une allée carrossable devra être bien plus résistante qu’une allée piétonne ; et d’autant plus si elle est amenée à supporter un grand nombre d’aller-retour de véhicules au quotidien.

Une fois que vous connaissez le niveau de résistance adapté à votre projet, choisissez ensuite la durée de vie que vous désirez, et posez vous enfin la question de l’apparence souhaitée pour le rendu final.

Vous aurez ensuite toutes les clés en mains pour choisir. En ce qui concerne la couleur, pensez à consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) avant d’arrêter votre choix car il se pourrait que certaines teintes soient imposées dans votre quartier !

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.