Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix du béton imprimé au m2

Prix du béton imprimé au m2

Ces dernières années, le revêtement type béton imprimé a le vent en poupe. En effet, grâce à ses performances en extérieur, et ses multiples déclinaisons, sa popularité va grandissant. Vous avez pour projet d’installer du béton imprimé chez vous, mais vous souhaitez en savoir davantage sur ce produit ? Découvrez les spécificités de ce revêtement décoratif, comment le mettre en œuvre et quel est le prix du béton imprimé au m2.

 

Le béton imprimé : qu’est-ce que c’est ?

 

Le béton imprimé, aussi nommé béton empreinte, fait partie de la famille des bétons décoratifs. Il est constitué des mêmes composants que le béton standard, c’est-à-dire : eau, ciment, sable et granulats.

Cependant, il existe une différence dans sa mise en œuvre, au moment du coulage du béton. Après avoir fait couler le béton dans son coffrage et l’avoir lissé, on applique à sa surface des colorants durcisseurs et de la poudre anti-adhérente. Ainsi, la surface devient moins collante, ce qui permet de lui accorder la teinte voulue.

Par la suite, vous pouvez créer, à l’aide de pochoirs moulures ou empreintes en silicone, des motifs de tout type. Votre béton imprimé peut alors se parer de motifs « carrelage » ou « bois ».

 

Béton imprimé : avantages et inconvénients

 

tarif beton imprime

Présentant de nombreux atouts, le béton imprimé rencontre un vif succès parce qu’il offre pour chaque projet un design unique, mais aussi pour ses propriétés antidérapantes qui permettent de le mettre en œuvre pour tout type de projet.

 

Plusieurs avantages sont attribués au béton imprimé :

  • un meilleur rapport qualité-prix en comparaison aux autres revêtements semblables.
  • sa rapidité de conception, avec un temps de séchage moins long que celui du béton classique. En effet, après 12 heures de séchage, la structure est prête. Néanmoins, avant l’utilisation, il faudra la laver à haute pression, puis appliquer une résine et un produit hydrofuge. Tout cela afin qu’elle brille et qu’elle soit protégée efficacement contre l’humidité et les taches.
  • sa polyvalence : le béton imprimé s’adapte à tout type de surface et tout type d’environnement. De fait, étant du béton, il possède les qualités de résistance, de robustesse, d’imputrescibilité et de durabilité. En ajoutant des additifs chimiques, il est possible de le réaliser sur une faible épaisseur de 10 à 12 cm, sans altérer sa solidité.
  • ses nombreuses possibilités de personnalisation : avec un grand choix de motifs et de coloris, il s’avère très esthétique. Il se révèle capable d’imiter tout type de matériau : bois, pavé, pierre, carrelage… ce qui permet de le retrouver dans de nombreux endroits comme sur des terrasses, des allées de jardin, autour d’une piscine ou bien encore dans un garage.
  • Enfin, il est antidérapant et son entretien est simple. Grâce à ses propriétés, il conserve son apparence plusieurs années et ne ternit que peu avec l’usure.

Le seul inconvénient du béton imprimé concerne l’exigence de sa mise en œuvre, qui requiert l’intervention d’un maçon expérimenté. En effet, sa réalisation s’avère complexe et technique. La pose des moulures est très délicate et ne tolère aucune maladresse, sous peine d’avoir tout à recommencer.

 

Prix du béton imprimé au m2 : les facteurs de variation

 

Les tarifs du béton imprimé sont variables en fonction du projet, mais certains facteurs ont un impact majeur sur le prix final :

  • les matériaux : le prix dépend de la qualité voulue. De fait, pour un béton imprimé de qualité supérieure, les matériaux seront plus chers. En fonction des granulats choisis (graviers, pierres…), des motifs et coloris (pigments, colorants ou lubrifiants) la facture s’en ressentira.
  • la zone géographique : selon la région où vous habitez les prix des matériaux ne sont pas les mêmes.
  • la surface : plus elle sera importante et plus le prix sera élevé.
  • le professionnel retenu : le prix de la main d’œuvre est propre à chaque artisan.
  • l’accessibilité au chantier : pour l’intervention d’un camion toupie, le chantier doit être parfaitement accessible, sinon des travaux supplémentaires, comme un terrassement, seront à prévoir.
  • la livraison : le prix des travaux s’avère impacté par la distance entre le chantier et l’entreprise choisie.

 

Le prix du béton imprimé au m2 : les fournitures

 

prix beton imprime

Assez onéreux, le béton imprimé s’avère cependant rentable de par sa robustesse qui en facilite l’entretien et permet une belle durabilité de vos réalisations.

 

Le béton imprimé fait partie des revêtements extérieurs les plus chers du marché. Comptez en moyenne 20 à 40 euros le m2. Ce prix varie en fonction de la surface que vous avez à couvrir et des finitions que vous choisissez. Notez que plus la surface est grande, plus le prix du béton imprimé diminue.

 

Le prix de pose du béton imprimé au m2 par un pro

Afin d’avoir un rendu propre et de qualité, il est indispensable de faire appel à un professionnel. Il faut compter entre 30 et 100 euros le m2 de main-d’œuvre en fonction de l’artisan choisi.

Fournitures et pose comprises, le prix de pose d’un béton imprimé s’élève donc entre 50 et 150 euros par m2, selon la composition du béton imprimé et les honoraires du professionnel pour sa réalisation.

 

 

 

Prix du béton imprimé au m2 en kit

 

En ayant recours à des kits prêts à l’emploi et moyennant une certaine dextérité, il s’avère possible de poser un béton imprimé soi-même. Pour ce faire, ces kits comprennent : un durcisseur, des moules à empreintes, un démoulant et un produit protecteur.

 

Pour quel projet utiliser le béton imprimé ?

 

Le béton imprimé s’applique principalement en extérieur, mais ce type de revêtement peut tout à fait être posé en intérieur. Il existe une multitude de choix dans le type de réalisations d’aménagement extérieur, ce qui permet de laisser parler votre créativité. Parmi les projets possibles en béton imprimé, on trouve la réalisation de : allée carrossable ou piétonne, plage de piscine, terrasse ou balcon, entrée de garage ou place de parking, escalier…

 

Comment poser du béton imprimé ?

 

Un des atouts du béton imprimé concerne son usage tant en neuf qu’en rénovation.

 

Pose du béton imprimé en construction

Pour appliquer le béton imprimé, la surface et le sol doivent être préparés, les travaux de terrassement sont donc indispensables. Par exemple, si vous avez pour projet de faire une terrasse et qu’aucun support n’est présent à l’origine, il faudra réaliser un coffrage pour y couler le béton qui formera la dalle de cette terrasse.

Selon la surface à couvrir, le béton pourra être coulé à l’aide d’un camion toupie ou si la surface est plus petite à l’aide d’une bétonnière.

Pour garantir la qualité et allonger la durée de vie de l’ouvrage, il faudra par la suite appliquer un produit de type durcisseur coloré sur la surface du béton coulé.

Enfin, après ces différents procédés effectués, vous pourrez appliquer les pochoirs pour obtenir le rendu et le motif souhaités. Ces pochoirs doivent rester appliqués durant 24 heures.

 

Pose du béton imprimé en rénovation

 

Un revêtement type béton imprimé est tout à fait compatible avec la rénovation d’une structure déjà présente. Deux cas de figure peuvent alors être observés.

Dans le premier cas, la chape est brute. Si celle-ci est propre et sans aucune fissure ou autres défauts, le béton imprimé peut être coulé directement. Par contre, si la chape présente des dégradations conséquentes, refaire une nouvelle dalle béton sera probablement une solution à envisager.

Dans le second cas, la chape est recouverte d’un carrelage. Il est alors conseillé de défaire ce revêtement, qu’il soit sain ou non. Peu importe si le carrelage se décolle ou présente des fissures, il est nécessaire de repartir sur des bases saines. Ainsi, pas de risque que ce carrelage se dégrade ou se fissure dans le temps ou en cas de gel et d’intempéries.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.