Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment aménager une cave en pièce à vivre ?

Comment aménager une cave en pièce à vivre ?

Vous avez envie de gagner en superficie dans votre habitation ? Alors, pourquoi ne pas utiliser votre cave et la transformer en une pièce à vivre ? Un très bon moyen de gagner en mètres carrés, de créer un espace supplémentaire dans une maison et de lui donner un charme atypique. Cependant, aménager une cave en surface habitable ne s’improvise pas. Ce projet exige l’intervention de nombreux corps d’état et d’effectuer un certain nombre de démarches pour se concrétiser. Vous souhaitez en savoir plus sur l’aménagement d’une cave en souplex ? Découvrez tous nos conseils pour aménager une cave en pièce à vivre confortable.

 

Pourquoi aménager une cave en pièce à vivre ?

 

La cave est généralement utilisée comme pièce de stockage, espace de bricolage ou de rangement. Elle se transforme aussi souvent en garage ou buanderie. Cet espace permet alors d’installer lave-linge, sèche-linge et autres équipements bruyants loin des pièces de vie de la maison.

La cave peut aussi, bien sûr, retrouver une de ses fonctions premières : le stockage de bouteilles de vin. Cependant, vous pouvez envisager de choisir l’originalité. Vous pouvez ainsi transformer cette pièce pour l’aménager de la même manière qu’une pièce à vivre.

Une telle option s’avère un très bon moyen d’agrandir la maison, de créer un espace de rangement ou totalement habitable à la fois intime et confortable.

Une cave aménagée en pièce de vie peut ainsi être dédiée à un bureau pour s’isoler du reste de la maison, ou à un espace nuit avec chambre et salle de bain. Le sous-sol se change alors en une suite parentale agréable ou en une chambre d’appoint originale pour recevoir des amis.

Vous pouvez encore envisager d’y installer un bar, un salon de réception, une salle de jeux, un coin cinéma ou même, selon la superficie, un logement indépendant.

Dans tous les cas, il faut prendre en compte que si tout est possible, les travaux requis peuvent être conséquents et les démarches administratives importantes.

 

Comment aménager un sous-sol en pièce à vivre ? Le gros œuvre

 

Une cave est de manière générale un espace humide et souterrain. Il faut donc prévoir des travaux importants afin d’assainir ce lieu (par le biais de travaux d’étanchéité, de déshumidification et de ventilation principalement). La pose d’isolation et la recherche de solution pour avoir plus de lumière viennent ensuite. Des questions importantes à se poser avant tout aménagement qui requiert une étude de faisabilité et des travaux d’ampleur.

 

Comment assainir sa cave avant tout aménagement ?

Le taux d’humidité d’une cave est généralement élevé. Il va alors falloir procéder à certains travaux pour le réduire. Pour cela, il s’avère donc important de traiter toutes les origines de l’humidité comme les infiltrations, les remontées capillaires ou les suintements.

Ces problématiques se révéleront d’autant plus importantes dans le cas d’une cave entièrement enterrée, semi-enterrée et sans ouverture.

Par ailleurs, le matériau qui compose la cave a également son importance et joue un rôle dans l’apport d’humidité. Pierre, briques, béton, parpaings…, en fonction, il faudra traiter le problème différemment.

Enfin, bien sûr, la localisation de l’ensemble de l’habitation joue un rôle. Plus elle se trouve à proximité d’une zone humide ou d’une nappe phréatique, plus les travaux s’avéreront importants et coûteux (si une autorisation vous permet de réaliser votre projet).

En fonction de ces paramètres, différentes solutions pourront être mises en œuvre. Cuvelage, drainage, étanchéité des murs par l’intérieur ou l’extérieur, ventilation, déshumidificateurs

Pour connaître la meilleure option adaptée à son cas, mieux vaut faire appel à un professionnel expert en hygrométrie. Un investissement judicieux pour un aménagement pérenne. Il étudiera, en effet, avec soin vos problématiques et pourra vous conseiller la solution la plus performante. L’objectif : atteindre le taux d’humidité recommandé par les médecins qui se situe entre 40 et 60 % pour un espace habitable sain.

Par ailleurs, l’assainissement de la cave passe aussi par la question des rongeurs à ne pas négliger pour une sérénité totale.

 

Les solutions de ventilation pour cave

 

amenager cave piece vivre

Après l’assainissement, la pose d’une bonne ventilation fait partie des éléments-clés d’un aménagement de cave réussi. Un gage de bonne santé pour les occupants et de pérennité des travaux réalisés.

 

L’installation d’une ventilation se révèle la méthode essentielle pour atteindre un bon assainissement. Cela permet un renouvellement de l’air ambiant et une amélioration de la performance thermique de l’ensemble de l’espace.

Il s’avère donc nécessaire de procéder à l’installation d’un système de ventilation adapté (ventilation classique, VMC simple ou double flux…), notamment dans une cave que l’on va isoler pour la transformer en pièce à vivre.

 

La bonne isolation pour aménager sa cave en pièce à vivre

L’isolation passe par plusieurs zones. L’objectif est de rendre la cave parfaitement hermétique aux sources d’humidité ou de froid venant de l’extérieur. Ainsi, la pièce peut être saine, chauffée et aérée. Pour bien isoler sa cave, il faudra donc impérativement travailler le sol, les murs, mais aussi le plafond pour éviter toute rupture de pont thermique. Un bon moyen de limiter les déperditions de chaleur et de réduire sa consommation énergétique.

 

Apporter de la lumière à son sous-sol

Ce point va dépendre de l’habitation et de l’implantation de la cave. Parfois, aucun accès à l’extérieur n’est envisageable et dans ce cas, la solution est beaucoup plus complexe.

Pour autant, lorsqu’un accès vers l’extérieur est possible, il est toujours préférable de réaliser des ouvertures dans les murs pour ajouter une fenêtre, une porte-fenêtre, des soupiraux semi-enterrés… Tout moyen de faire entrer de la lumière naturelle se révèle préférable.

Dans des cas plus complexes, il existe des solutions alternatives comme la création de puits de lumière au niveau du plancher supérieur ou encore l’installation de briques de verre.

Enfin, pour aménager une cave en pièce à vivre vraiment agréable, il faudra réfléchir à l’apport d’un éclairage adapté.

 

Comment aménager une cave en pièce à vivre ?

 

Pour que la cave devienne une véritable pièce à vivre, il faut donc prendre en compte tous les travaux à réaliser comme le gros œuvre vu précédemment, mais il ne faut pas oublier également les démarches administratives à réaliser. Il faudra ainsi réaliser un plan et coordonner les travaux à la manière d’un maître d’œuvre, car c’est un chantier considérable.

 

1) Les démarches pour aménager sa cave en pièce habitable

Dans un premier temps, il faut commencer par une étude de faisabilité en fonction des risques potentiels d’inondation, de la hauteur sous plafond, de la qualité de l’étanchéité… Il est indispensable d’évaluer tout le potentiel de la cave afin d’obtenir une première estimation du budget qui va être nécessaire pour concevoir l’aménagement souhaité.

Ensuite, il y a l’étape des démarches administratives pour l’aménagement d’une surface de cave. Il faut savoir que ce type d’aménagement doit se déclarer en mairie afin d’obtenir une autorisation au-delà d’une surface de 5 m². Il faut donc déposer une déclaration préalable de travaux ou une demande de permis de construire selon les spécificités du chantier. Enfin, une pièce supplémentaire au sein de son habitation doit être déclarée aux impôts à l’issue de la réalisation.

Puis vient le temps de la réalisation des travaux. Il va falloir faire appel à des artisans qui appartiennent à différents corps de métiers. Vous allez donc devoir coordonner ces derniers pour que les travaux se déroulent de manière optimale.

Pour autant, il existe aussi des entreprises spécialisées dans ce type de chantier qui seront en mesure de gérer ces questions d’organisation en interne pour que les travaux se déroulent sans accroc. Le maître d’œuvre sera le chef d’orchestre. Autre solution envisageable : faire appel à un architecte. Il sera le garant de l’aménagement, de la conception du plan et pourra assumer ensuite la coordination.

Le mieux est de solliciter différents devis afin de connaître le tarif de chaque solution d’aménagement de cave en pièce de vie. Cette démarche permet alors de faire son choix en fonction de son budget, de sa disponibilité et de ses compétences. Demander des estimations sera aussi un bon moyen d’estimer la durée des travaux, les prestations recommandées, les matériaux à utiliser, et bien sûr le coût de la main-d’œuvre.

 

 

2 ) Les travaux préparatoires pour aménager sa cave en pièce habitation

Avant de procéder à l’aménagement, il s’avère indispensable de procéder aux travaux préalables : assainissement du lieu, isolation, création de sources de lumière…

Une fois l’autorisation obtenue et les devis réalisés auprès des professionnels, il faudra alors s’attaquer à l’étanchéité des parois pour se débarrasser de l’humidité. Cette intervention commencera par l’extérieur. Selon la configuration de la cave, il conviendra de réaliser un décaissement des murs et de mettre en place un drainage.

Puis, il s’agira de traiter le problème par l’intérieur à l’aide :

  • d’un cuvelage du sol : réalisation d’un caisson d’étanchéité multicouches pour prévenir toutes remontées capillaires à base de primaire, mortier bicouche, chape et enduit de finition – pour un coût de 5.000 à 10.000 euros ;
  • d’une imperméabilisation ou d’une peinture d’étanchéité au niveau des murs ;
  • d’une bonne isolation des différentes parois, une fois l’assainissement opéré. Compter 20 à 90 euros le m² selon le type de surface et d’isolant.

Enfin, l’assainissement du sous-sol s’achèvera par l’installation d’une VMC performante indispensable au renouvellement de l’air et à la régulation du taux d’humidité. Prévoir un budget de 600 à 4.000 euros pour un tel équipement.

 

3) L’aménagement de sa cave en pièce à vivre : les autres étapes

 

amenager cave piece vivre

Le raccordement au réseau de plomberie se révèle essentiel à l’aménagement d’un studio, d’une salle douche ou salle de bain dans un ancien espace-cave. Onéreux, ces travaux s’avèrent cependant une vraie plus-value pour votre logement.

 

Une fois les étapes majeures concernant le gros œuvre réalisées, il sera alors temps de penser à l’installation du réseau électrique et de plomberie dans cet espace (150 à 250 euros le mètre linéaire).

Conseil : Ne sous-estimez pas le nombre de prises électriques. Comptez au minimum 5 prises pour une surface inférieure à 28 m², et au moins 7 au-delà.

Ces raccordements seront aussi l’occasion de poser les équipements sanitaires et de chauffage.

Enfin, il faudra penser aux finitions : pose des menuiseries pour la lumière naturelle (300 à 3.000 euros par unité), installation d’un escalier pour l’accessibilité (500 à 10.000 euros), montage d’éventuelles cloisons, pose de luminaires et revêtements.

Autant d’aménagements importants puisqu’ils permettront de rendre la cave à votre image.

 

Prix moyen pour l’aménagement d’une cave en pièce de vie

 

Une fois l’intégralité de ces travaux d’aménagement définis, vous allez pouvoir obtenir une bonne estimation du coût des travaux. En moyenne, le prix pour aménager sa cave en pièce à vivre oscille entre 1.200 euros et 2.500 euros par m2.

Pour autant, le tarif varie fortement en fonction des choix (matériaux, sources de lumière…), des artisans retenus, de l’intervention d’un architecte ou d’une entreprise générale… Les honoraires d’un architecte représentent ainsi 10 à 15 % de l’enveloppe globale.

Bien sûr, le budget dépendra aussi pour beaucoup de la destination donnée à la cave aménagée. La réalisation de devis sur-mesure d’aménagement de cave en pièce à vivre s’avérera donc capitale pour faire un choix éclairé.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.