Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Porte qui grince : solutions pour arrêter le grincement

Porte qui grince : solutions pour arrêter le grincement

Rien de plus exaspérant que cette porte qui grince systématiquement. Vous aimeriez comprendre les causes de ce grincement, et surtout connaître les techniques qui s’offrent à vous pour faire cesser ce bruit importun ? Vous vous demandez s’il vous faut graisser les gonds, ou si d’autres techniques plus radicales seront plus efficaces ? On vous explique tout dans le détail. Pourquoi votre menuiserie grince-t-elle ? Comment graisser votre porte ? Quelles sont les diverses solutions possibles pour une porte qui grince de façon tenace ? Ainsi, ce moment exaspérant qui rythme votre quotidien ne sera bientôt plus qu’un ancien souvenir.

 

Pourquoi les portes grincent-elles ?

 

Avec le temps, le lubrifiant qui se trouve au départ dans les charnières neuves de vos menuiseries s’use et finit par disparaître. Les deux parties métalliques se retrouvent alors en contact direct. C’est le frottement du métal sur le métal qui produit le grincement.

De plus, l’encrassement des charnières n’arrange pas les choses. Surtout si de la rouille vient recouvrir le tout.

Pour se débarrasser de ce genre de problème, il faut alors impérativement apporter cette lubrification qui fait défaut et, si le problème persiste, songer à remplacer certaines pièces de vos huisseries.

 

Quelle partie de la porte traiter contre le grincement : charnière ou paumelle ?

 

Dès qu’on évoque le système de rotation d’une porte qui sert à l’ouvrir ou à la fermer, le mot « charnière » nous vient naturellement en tête. Or, ce terme ne s’avère indiqué que pour des portes de placard, par exemple. En effet, une charnière est constituée de deux plaques fixes, articulées autour d’un élément mobile servant de pivot. Elle permet ainsi la rotation de battants non-dégondables comme des portes ou des fenêtres légères. Il en existe plusieurs sortes :

  • Charnière piano, idéale pour les malles et les coffres.
  • Charnière à briquet très fine, elle orne les armoires anciennes.
  • Charnière à double feuillure, plutôt fragile, elle convient aux supports légers.
  • Charnière à friction qui maintient la porte ouverte.
  • Charnière à axe déporté avec angles d’ouverture à 180°.
  • Charnière coudée permettant de déporter une ouverture.
  • Charnière à nœud qui se dégonde comme la paumelle.

Le mot « paumelle » se révèle, en fait, le terme approprié pour désigner le système permettant la rotation de la partie mobile d’une porte sur un axe (le gond). On trouve ainsi des paumelles sur des portes intérieures de logement, des portes-fenêtres, la porte d’entrée… La principale différence entre les deux mécanismes : une porte pourvue de paumelle peut être facilement dégondée. Celle dotée de charnière nécessitera, quant à elle, un démontage par dévissage.

Que la porte qui grince soit équipée de paumelles ou de charnières, les matériaux qui composent ces dispositifs se révèlent les mêmes. Il s’agit le plus souvent d’acier nickelé, d’acier corten, de laiton, de fer ou d’inox. Des éléments métalliques à l’origine du grincement.

Et, au milieu de ces mécanismes, le gond constitue alors la partie mobile sur laquelle il va falloir appliquer le corps gras pour résoudre un problème de grincement de vos fenêtres et portes.

 

Les solutions simples pour en finir avec une porte qui grince

 

solutions porte qui grince

Depuis le simple graissage jusqu’à un décapage en profondeur des paumelles ou charnières, il existe diverses solutions pour venir à bout de portes qui grincent. Le plus souvent, des produits simples et naturels suffisent.

 

Plusieurs solutions s’offrent alors à vous. Principalement, le graissage ou le nettoyage en profondeur. Nous allons à présent détailler ces deux options pour vous permettre de savoir comment opérer.

 

Porte qui grince : lubrifier les gonds

La première solution à explorer consiste en une lubrification des gonds de votre menuiserie intérieure. En voici les étapes.

  1. Pour commencer, vous devez entrebâiller la porte à angle droit, tout en la soulevant légèrement, sans la laisser sortir de ses gonds. Vous pouvez vous aider d’un lève-porte ou d’un grand tournevis.
  2. Puis nettoyer l’axe de la charnière avec un chiffon propre et sec, trempé dans du White Spirit ou du dégrippant.
  3. A présent, vous pouvez répartir un peu de graisse autour de l’axe.
  4. Une fois la graisse appliquée, laisser retomber la porte délicatement.
  5. Pour finir, ouvrir et fermer plusieurs fois votre porte afin de bien étaler la graisse.

Reste à savoir quel lubrifiant choisir pour graisser vos gonds de porte. Nul besoin de faire des frais : certains produits, dont regorgent vos placards, sont particulièrement efficaces pour cette opération de graissage.

Ainsi, parmi les corps gras que vous pouvez utiliser figurent l’huile d’olive, l’huile de paraffine, la vaseline (ou l’huile de vaseline, antioxydant très efficace), le savon, la cire… ou bien du lubrifiant en spray.

Vous pouvez aussi recourir au talc et à la mine de crayon gris. En effet, ces produits peuvent également réduire les grincements, mais les résultats sont plus mitigés et surtout moins durables. À réserver donc comme solution d’appoint.

 

Porte qui grince : nettoyer les gonds en profondeur

Les gonds rouillés peuvent également être la source de grincements de vos portes. Si tel est la cas, voici comment procéder.

  1. Poncer les gonds à l’aide d’une éponge métallique ou de papier abrasif.
  2. Puis une fois les traces de corrosion disparues, appliquer un produit antirouille afin d’éviter la réapparition du problème.

Toutefois, avant d’appliquer le produit, il peut s’avérer judicieux de nettoyer le mécanisme de rotation de votre porte avec du White Spirit – ou du dégrippant. Rappelez-vous que ce type de produit est à manipuler avec prudence. Prenez soin de bien lire les indications présentes sur le flacon avant utilisation.

 

Grincement de porte persistant : deux solutions de choc

 

solutions porte qui grince

S’il est possible de réparer une porte qui grince sans dégonder, il arrive parfois que des solutions de base ne suffisent pas. Il faut alors recourir aux grands moyens : changement de rondelles de friction, voire changement de ferrure.

 

Vous avez déjà essayé plusieurs solutions de base pour régler votre problème de porte qui grince, mais rien n’y fait ? Il faut donc employer les grands moyens.

Les travaux que nous allons détailler ci-dessous peuvent être réalisés par soi-même. Néanmoins, vous avez également la possibilité de faire intervenir un professionnel qui saura vous faire gagner du temps en optant pour la méthode la plus adaptée. Il vous évitera ainsi diverses manipulations.

 

 

Remplacer les rondelles de friction de votre porte

Ces bagues de quelques millimètres d’épaisseur peuvent être incriminées dans certains cas de grincement de porte. On trouve ces rondelles de friction sur les paumelles mâles, à la base de l’axe. Lorsqu’elles sont usées ou endommagées, il faut les remplacer. Voici la méthode étape par étape :

  1. Commencez par dégonder la porte. Soulevez-la à l’aide d’un pied-de-biche ou encore d’un gros tournevis. Maintenez fermement la porte pour éviter qu’elle ne retombe.
  2. Baissez ce levier doucement pour poser la porte à même le sol.
  3. Changez alors les rondelles ou rajoutez des rondelles neuves sur les anciennes.
  4. Remettez alors la porte dans ses gonds. Elle se fermera à nouveau correctement.

Attention cependant à ne pas trop rehausser votre porte, elle doit simplement retrouver sa position d’origine.

 

Changer les charnières

Parfois, venir à bout d’un grincement nécessite un traitement en profondeur. Il faut alors, par exemple, rénover votre porte en bois ou changer les ferrures du battant. Pour cela, suivez ces étapes dans l’ordre :

  1. Dégondez votre panneau.
  2. Ôtez les anciens systèmes de charnières et assurez-vous de la santé du bois.
  3. Poncez et repeignez l’endroit alors laissé brut.
  4. Installez les nouvelles charnières selon les recommandations de mise en place.

Vous pouvez, tout à fait, remplacer vos charnières par un modèle différent à condition de boucher les anciens trous de vis avant de repeindre.

 

Porte qui grince : intervention d’un professionnel

 

Par manque de temps, parce que la manutention de votre porte s’avère difficile ou pour d’autres raisons encore, vous souhaitez faire appel à un professionnel ?

Sachez que les menuisiers, comme les serruriers, sauront opter pour les meilleures solutions de réparation de porte qui grince.

Il faut alors compter un tarif horaire de 40 à 70 euros pour l’intervention d’un de ces artisans, menuisiers ou serruriers. Les prix sont variables selon la localisation et les tarifs pratiqués par chaque artisan.

N’hésitez pas à faire réaliser des devis pour vous faire une meilleure idée du coût d’une telle intervention.

 

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.