Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Le ciment prompt, c’est quoi ?

Le ciment prompt, c’est quoi ?

Le ciment prompt, également appelé ciment romain, est un liant adapté à différents usages. Cette particularité vient de ses propriétés qui lui confèrent de nombreux avantages. Voilà pourquoi ce type de ciment s’avère très connu et très utilisé dans le milieu du BTP, mais également dans de nombreux secteurs impliquant chantiers et travaux. Pour tout savoir sur le ciment prompt, de ses caractéristiques à ses différentes utilisations, suivez le guide !

 

Qu’est-ce que le ciment prompt ?

 

Le ciment est une matière qui durcit au contact de l’eau et de l’air. Élaboré à base d’argile et de calcaire, on le range dans la catégorie des liants hydrauliques.

Le ciment « ordinaire » disponible dans les magasins de bricolage pour réaliser tous vos travaux est constitué d’argile et de calcaire, éventuellement mélangés, puis broyés, cuits et refroidis.

À l’inverse, le ciment prompt est composé d’une seule matière première : le calcaire argileux. Il est cuit entre 600 °C et 1200 °C, puis est broyé très finement après cuisson. Le ciment naturel prompt, abrégé CNP ne subit aucun ajout, du gisement au produit fini. C’est ce qui explique sa couleur ocre clair, contrairement aux ciments classiques de couleur grise.

Reste à comprendre d’où viennent ses propriétés spécifiques. Sa cuisson à basse température en fait un produit plus réactif que le ciment classique, de par la présence de minéraux conservés sous forme de cristaux.

La norme NFP 15-314 garantit d’ailleurs les spécificités de ce liant hydraulique, notamment sa prise rapide et son imperméabilité.

 

Ciment prompt, à quoi ça sert ?

 

ciment prompt

Avec ses nombreuses propriétés spécifiques, le ciment naturel prompt trouve de nombreuses applications tant pour des petits travaux de bricolage que pour des chantiers d’envergure.

 

La composition minérale et le mode de cuisson de ce ciment naturel lui confèrent des propriétés particulières de prise rapide, de durcissement rapide, d’imperméabilisation et de résistance aux eaux agressives. Polyvalent, il a donc plusieurs utilisations.

 

Usages pour ses propriétés de prise rapide et modulable

Le ciment prompt permet d’obtenir un mortier à prise rapide.

En effet, selon la norme NF P 15-314, sur un mortier à base de ciment prompt à 20 °C, le temps de prise n’excède pas 4 minutes en fin de prise, et 1 minute et demie pour le début de la solidification.

Cette spécificité rend donc ce matériau idéal pour différents travaux exigeant une prise rapide :

  • petits scellements (visserie, cheville),
  • gros scellements (portail),
  • enduits
  • réparations (rebouchage de trous et fissures).

 

Bon à savoir : il peut s’avérer nécessaire de ralentir la prise lors de certains travaux. Pour continuer à profiter des nombreux atouts du ciments prompt et gagner quelques minutes, sachez que l’ajout d’acide citrique, ou d’un adjuvant retardateur spécifique, permet de retarder la prise. Cet effet peut également être obtenu avec du ciment Portland classique. Il faut cependant avoir conscience que la résistance du produit se révélera plus faible que celle du ciment prompt naturel seul.

 

Usages pour ses propriétés de résistance mécanique

Le ciment prompt possède également une montée très rapide des résistances mécaniques.

Ainsi, si au bout de 15 minutes, il atteint la résistance à la compression de 4 MPa, celle-ci double en 3 heures, et atteint près de 20 MPa en un mois.

Puis, cette résistance continue à progresser régulièrement au fil des années jusqu’à atteindre environ 50 MPa.

Pour toutes ces propriétés, le ciment prompt s’avère donc utilisé pour :

  • la consolidation de certaines zones (talus, parois rocheuses, renforcement de galeries, stabilisation de berges)
  • la réparation de pierres (hourdage)
  • la réalisation d’ornements de façade pour la rénovation de bâtis anciens.

 

Usage pour ses propriétés de résistance aux eaux

Le mortier de ciment prompt naturel s’avère composé de minéraux. Il est très peu poreux et résiste donc naturellement bien aux eaux sulfatées, pures, acides avec un pH supérieur à 4, mais aussi à l’eau de mer.

Le ciment naturel prompt est donc vivement recommandé pour les usages en eaux agressives. La norme NF P 15-317 en fait, d’ailleurs, un ciment idéal pour travaux en mer ou bord de mer.

Voici quelques-uns des usages possibles de mortier à base de ciment prompt en milieu humide ou exposé aux intempéries :

  • travaux de plomberie : raccordement d’évacuation et de canalisation
  • fondations de construction
  • obturation de fissures sur façade
  • réparation de voies d’eau
  • calfatage de bateaux…

 

Le ciment prompt, est-il étanche ?

 

Il permet d’obtenir des mortiers et des bétons très faiblement perméables à l’eau.

On constate même que le coefficient de perméabilité de ce type de bétons continue de baisser de manière continuelle au cours des mois qui suivent leur fabrication. Le ciment prompt a, en effet, la capacité de former des hydrates sur une longue période, ce qui le rend parfaitement étanche.

Il s’avère donc idéal pour des travaux de :

  • cuvelage
  • revêtements.

 

Quand utiliser ce type de ciment ?

 

Le ciment prompt développe une très bonne adhérence, et ce, sur de nombreux matériaux de construction. Cette spécificité se constate même d’autant plus sur une surface humide que sur une surface sèche. Ce produit s’avère donc idéal pour des travaux en milieu froid, humide, voire en totale immersion.

Sa prise rapide, sa résistance à la corrosion, et son imperméabilité en font, par ailleurs, un matériel de qualité adapté aux travaux de maçonnerie rapides. Le temps de prise très court qui le caractérise, permet d’utiliser ce ciment pour une réparation dans l’urgence.

 

Quels dosages adoptés selon les usages ?

 

ciment prompt

Selon l’usage prévu, il conviendra d’opter pour le bon dosage afin de mettre en œuvre les propriétés souhaitées du produit.

 

Le temps de prise très court de ce type de béton est une qualité rare et particulièrement intéressante. La prise peut néanmoins être contrôlée en fonction de la composition et du dosage pour fabriquer le béton.

Les proportions ciment prompt/sable peuvent ainsi varier en fonction de l’utilisation qu’on aura du béton. Par contre, le rapport ciment prompt/eau doit toujours être de 3 volumes pour 1.

 

Dosage pour un béton de ciment prompt

Le dosage du béton de s’adapte en fonction du type d’ouvrage à réaliser.

Si vous souhaitez :

  • fabriquer des linteaux, poteaux ou autre structure de soutien (scellement de poutre IPN),
  • réaliser des plots de fondation,
  • mettre en œuvre des scellements conséquents,

vous pourrez opter pour les dosages suivants.

  • Dosage standard : 25 kg de CNP, 50 kg de mélange sable/gravier, 8 à 12 litres d’eau.
  • Dosage pour ouvrages nécessitant une forte résistance mécanique : 25 kg de CNP, 30 kg de mélange sable/gravier, 7 à 10 litres d’eau.

 

Remarque : selon le type de réalisation, pensez à ajouter un retardateur de prise.

 

Dosage pour un mortier de ciment prompt

Vous pouvez aussi utiliser du mortier à base de de ciment prompt pour :

  • effectuer de petites réparations d’ouvrages en béton : escaliers, appuis de fenêtre…
  • sceller ou caler divers éléments plus ou moins conséquents : fixer des gonds, des clôtures, des rambardes, intervenir sur du gros œuvre (linteaux, solives, charpente).

Il vous faudra alors recourir aux mélanges suivants (avec ou sans retardateur) :

  • Dosage standard : 1 volume de CNP, 1 volume de sable, 1/3 à 1/2 volume d’eau.
  • Dosage pour ouvrages nécessitant une forte résistance mécanique : 2 volumes de CNP, 1 volume de sable, 1/3 à 1/2 volume d’eau.

 

Règles d’utilisation générales du ciment prompt naturel

Pour une totale efficacité, on se doit de passer en revue les règles d’utilisation du ciment prompt afin d’en effectuer le meilleur usage. Il convient, en effet, de savoir que :

  • Le ciment doit être appliqué sur un support propre et sain.
  • Il doit être mélangé à du sable propre dans des contenants propres. Dans le cas d’un sable pas totalement sec, il doit être mélangé au ciment naturel en même temps que l’eau.
  • Après le début de la prise du ciment mortier, il ne faudra pas ajouter d’eau, ni le remalaxer ou le rebattre. De même, cette préparation ne se lisse pas au risque de casser la prise.
  • Attention à la température ambiante ! Par temps chaud, le mortier prendra vite, et quand il fait froid, la prise sera retardée.

 

À noter : si vous vous sentez incapable de mettre en place un ciment prompt, ou en cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Une mauvaise utilisation ou un mauvais dosage peut avoir un impact sur le rendu, la qualité ou la durabilité de votre ciment.

 

 

Quel prix pour du ciment prompt ?

 

Compter entre 5 et 8 euros les 5 kg de ciment prompt, soit entre 15 et 20 euros les 25 kg. Il est possible de se procurer ce type de ciment dans tous les magasins de bricolage. N’oubliez pas de vous conformer aux indications du fabricant pour effectuer vos mélanges.

 

Comment utiliser le ciment prompt et pour quels usages ?

 

Le ciment prompt naturel s’avère indiqué pour différentes utilisations. Il peut être employé seul ou mélangé avec du sable, du gravier ou des enduits.

Vous pouvez ainsi recourir à ce liant pour :

  • réparer des ouvrages en béton ou en mortier
  • poser des fenêtres
  • imperméabiliser des supports
  • réparer des maçonneries variées.

Preuve de sa performance, ce ciment naturel s’avère utilisé pour des travaux d’ampleur :

  • réalisation ou fixation de mobiliers urbains
  • réparation de routes et autoroutes
  • chantier subaquatique ou sous-marin.
poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.