Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Rénovation plafond : comment refaire l’enduit abîmé d’un plafond ?

Rénovation plafond : comment refaire l’enduit abîmé d’un plafond ?

On peut rénover soi-même un plafond, mais avant de se lancer dans ce type de chantier, mieux vaut connaître les méthodes et avoir les bons outils. Pour vous aider, découvrez dans cet article les étapes à respecter pour refaire un enduit de plafond abîmé. Car la rénovation d’un plafond implique plusieurs interventions successives dans une position de travail peu confortable. Adopter la bonne méthode vous permettra donc de gagner du temps et d’obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes. Alors, pour savoir comment entreprendre ce chantier, nous répondons aux questions les plus fréquentes. Comment rénover, plâtrer et enduire son plafond ? Comment obtenir un plafond enduit lisse et sans défaut ? On vous explique tout.

 

Les différents types de plafonds enduits

 

En fonction de l’année de construction de l’habitat, on peut rencontrer différents types de plafonds enduits.

Dans les maisons les plus anciennes, les plafonds sont constitués d’un lattis de bois et de plâtre enduit. Le tout est cloué aux solives et aux poutres.

Dans les maisons récentes, on rencontre trois types de plafonds. Soit une dalle de béton d’une seule pièce. Soit un hourdis en brique ou en béton, c’est-à-dire un gros bloc construit entre des poutrelles métallique. Ou encore des solives ou des fourrures en métal, sur lesquelles sont vissées des plaques de plâtre.

Plus sensibles aux mouvements de la structure, les plafonds anciens ou en plaques de plâtre sont plus souvent concernés par les problèmes de fissures, donc plus sujets aux rénovation.

 

Comment refaire un plafond enduit très abîmé ?

 

Suite à des problèmes d’infiltrations, de fuites d’eau ou à des mouvements de maçonnerie, votre plafond peut se fissurer ou s’écailler. Une fois l’origine du problème traitée, la rénovation à proprement dit peut commencer.

Il faut cependant savoir que les plafonds anciens sont difficilement réparables dès lors qu’ils sont très dégradés. Il est alors nécessaire de les décaper jusqu’au lattis, puis soit de refaire un nouvel enduit au plâtre, soit de poser des plaques type placoplâtre ou assimilées.

Si les dégâts sont trop importants pour être rattrapés, d’autres options sont envisageables comme la pose d’un voile de verre, de papier peint, de tissu tendu, de lambris, de dalles de plâtre ou polystyrène, ou pourquoi pas la réalisation d’un faux plafond suspendu.

 

Les étapes préparatoires pour refaire l’enduit de son plafond

 

refaire enduit plafond

Pour bien refaire son enduit de plafond, il convient de suivre 4 étapes préparatoires. Celles-ci vous facilitent la réalisation et vous aident à obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes.

 

Il semble essentiel de respecter quelques étapes pour refaire son enduit de plafond dans de bonnes conditions. Le point sur celles-ci.

 

Quelles fournitures pour rénover l’enduit de son plafond ?

Pour redonner un bel aspect à votre plafond, il convient ainsi de vous munir de plusieurs outils indispensables sur ce type de chantier :

  • platoir et couteau à enduire
  • papier abrasif à grain fin et moyen
  • brosse à épousseter
  • bâches de protection
  • échelle ou petit échafaudage.

Il faudra également penser à vous protéger avec :

  • des lunettes de protection adéquates,
  • un habit complet de type bleu de travail.

 

Quel enduit choisir pour refaire son plafond ?

Il faut, par ailleurs, choisir l’enduit qui sera adapté à vos besoins. En effet, il existe différentes sortes d’enduits, destinés à des utilisations différentes :

  • L’enduit au plâtre : il est très largement utilisé. On le trouve sous forme de pâte prête à être utilisée ou de poudre à diluer avec de l’eau.
  • L’enduit à la chaux : il participe à limiter les problèmes liés à l’humidité, comme l’apparition de moisissures. En effet, les murs et plafonds recouverts de cet enduit peuvent respirer, ce qui empêche la formation de condensation.
  • L’enduit bande à joint en pâte : il est fait pour réaliser les jointoiements entre les plaques de plâtre. Il se révèle particulièrement utile lors de la pose d’un faux-plafond en placo.

Vous pouvez tout à fait rénover votre ancien plafond défraîchi seul. Pour cela, il faut investir dans un bon enduit et suivre les étapes suivantes :

  • préparer la pièce : il faut protéger tout ce qui se trouve sous le plafond, bien souvent meubles et sol.
  • préparer le plafond : la surface qui va accueillir l’enduit doit être saine, propre et sèche.
  • passer l’enduit : l’enduit se passe en suivant les indications du fabricant, voir emballage.

 

Bien préparer la pièce avant de refaire son enduit de plafond

Vous allez travailler au plafond. Comme tout chantier, enduire un plafond génère de la poussière. Par ailleurs, les risques de tacher se révèlent encore plus importants, car en travaillant en hauteur, les risques de faire tomber de l’enduit sont plus élevés.

  • Il est donc vivement conseillé de débarrasser et de protéger la pièce, plutôt que de passer ensuite des heures à nettoyer.
  • Videz la pièce de ses meubles ou regroupez tout dans un coin de la pièce et bâchez.
  • Mettez également une bâche de protection au sol.
  • Protégez ensuite les angles supérieurs des fenêtres et des portes avec un ruban de masquage.
  • Démontez également votre système d’éclairage (lustres, appliques…).

 

Préparer le plafond avant la pose d’enduit

Commencez par éliminer les écaillures et les cloques à l’aide d’une spatule. Traiter également les fissures avant d’appliquer votre nouvel enduit, sous peine de voir réapparaître la moindre petite fissure.

  • Un plafond écaillé doit être soigneusement brossé afin que tout ce qui ne tient pas tombe.
  • Les fissures devront être élargies à l’aide d’un grattoir, avant d’être rebouchées avec un enduit ou un mastic adéquat à lisser. Enfin, il faudra achever cette intervention en ponçant.
  • Si la fissure est importante, il conviendra de la remplir d’enduit, puis de la recouvrir d’un calicot bien imprégné d’un enduit de rebouchage.
  • Utilisez du papier de verre, si besoin sur la totalité de la surface, afin de supprimer les derniers défauts. Les aspérités ressortent beaucoup avec la peinture, il faut les éliminer avant.
  • Un plafond très sale, qui présente des taches de gras, de moisissure…, devra être lessivé. Le lessivage est réalisé à l’aide d’une éponge imprégnée d’une lessive diluée dans de l’eau, puis rincée abondamment à l’eau claire. Une fois cette opération terminée, le temps de séchage est compris entre 24 et 48 heures.

 

Appliquer l’enduit

 

refaire enduit plafond

Une fois la pièce et le plafond préparés, vient l’étape de l’enduisage du plafond. Là encore, il convient de procéder avec méthode pour obtenir une surface finale lisse, sans imperfection.

 

Si votre support est en plâtre, vous pouvez commencer par appliquer une couche d’impression avant votre enduit. Elle augmente l’adhérence de l’enduit au support.

Positionner votre échelle avant de pouvoir rénover votre plafond. Il faudra alors enduire, ratisser et enfin peigner l’enduit pour plafond, voici comment procéder :

  1. Débutez par enduire un angle.
  2. Prenez suffisamment d’enduit sur le platoir.
  3. Prélevez une petite portion d’enduit à l’aide de votre couteau à enduire.
  4. Tenez votre couteau en biais et étalez au plafond par bandes parallèles.
  5. Faites se chevaucher les bandes de quelques millimètres et procédez zones après zones (1 m2 maximum).
  6. Lissez après application à l’aide du couteau et bien laisser sécher.
  7. Appliquez une seconde couche si besoin et laisser sécher complètement.
  8. Poncez les imperfections à l’aide d’un papier abrasif à grain fin.
  9. Enlevez la poussière à l’aide d’un chiffon humide ou de la brosse prévue à cet effet.
  10. Enfin, laissez sécher.

 

Comment bien lisser son enduit de plafond ?

 

Le lissage se fait avant le séchage complet de l’enduit. Il est donc préférable de lisser au fur et à mesure, surtout si la pièce est grande. Par ailleurs, il s’avère opportun de se renseigner sur les conditions climatiques prévues au moment de ces travaux d’enduit. En effet, le temps de séchage de l’enduit varie en fonction du taux d’humidité ambiant. Plus le temps est sec, plus le séchage sera rapide.

Côté pratique, le lissage de l’enduit se fait toujours en bandes parallèles et dans le sens de la longueur ou de la largeur de votre pièce. Ainsi, vous ne laissez pas de traces avec le couteau.

 

Quel prix pour refaire l’enduit de son plafond par un pro ?

 

Réussir la rénovation de son enduit de plafond par soi-même ne s’avère pas toujours simple. Ces travaux de par la préparation qu’ils exigent se révèlent, en effet, chronophages. Par ailleurs, la position requise ainsi que la technicité peuvent vous conduire à contacter un pro pour refaire l’enduit de votre plafond.

Sachez alors que la pose d’un enduit se situe entre 15 et 20 euros par m2 selon l’état de votre plafond. Si votre plafond exige des reprises de fissures avant pose de l’enduit, comptez alors entre 20 à 35 euros du m2.

Enfin, si vous souhaitez en profiter pour faire réaliser des travaux de peinture de plafond par la même occasion, prévoyez entre 35 à 42 euros du m2 pour la peinture seule (main d’œuvre et fournitures comprises).

Pensez à comparer gratuitement les tarifs proposés par les artisans de votre région en sollicitant plusieurs devis pour refaire l’enduit de plafond.

 

 

Réaliser les finitions

 

Si le résultat n’est pas à la hauteur de vos attentes, vous pouvez toujours faire une seconde couche d’enduit sur tout le plafond.

Laissez sécher conformément aux indications du fabricant.

Poncez ensuite votre plafond avec un papier abrasif à grain fin en faisant des gestes légers, afin d’éliminer les dernières imperfections et d’obtenir un support bien lisse.

Vous pouvez ensuite laisser l’enduit de plafond brut ou y appliquer une couche de finition : sous-couche d’accroche et peinture de type glycéro par exemple.

Conseil : si vous préférez recouvrir votre plafond enduit d’une peinture acrylique, prévoyez la réalisation d’une ou deux sous-couches d’accroche. Cette précaution évitera que l’enduit n’absorbe votre peinture de finition.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.