Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Faire une pose clouée d’un parquet massif

Faire une pose clouée d’un parquet massif

La pose traditionnelle du parquet massif est clouée. Bon nombre de revêtements tente de l’imiter : stratifié, contrecollé. Toutefois, un véritable parquet cloué est un revêtement de luxe que l’on retrouve dans les anciennes constructions. Il se décline en différentes essences de bois et motifs. On pense au parquet pose chevrons, à l’anglaise, en damiers ou à bâtons rompus.

On dénombre 3 types de pose du parquet. La plus courante est la pose flottante du parquet puis la pose collée. Enfin, la pose clouée où les lames sont clouées sur des solives ou des lambourdes à l’aide de pointes dans les languettes.

Quel est le principe de la pose clouée d’un parquet en bois massif ? Comment poser un parquet clouée ? Quelles sont les étapes pour fixer un parquet massif sur des lambourdes ?

 

La pose clouée du parquet, c’est quoi ?

 

Souvent imitée, jamais égalée, le parquet authentique en chêne massif est cloué. Le bois massif est apprécié pour sa longévité et son côté chaleureux. Idéal, pour les passages intensifs, il suffit d’un simple ponçage pour donner une nouvelle jeunesse à votre sol. De plus, il est facile de rénover un parquet massif en remplaçant une lame endommagée.

La pose clouée se différencie des autres types de pose du parquet : flottante et collée. Dans notre cas, les lames de bois massif sont clouées directement sur des solives ou des lambourdes. La pointe est vissée ou clouée dans les languettes de la lame afin d’être complètement invisible à la fin.

 

Calculer ses besoins en m2 de parquet

Prendre les bonnes mesures de votre pièce vous permettra de bien dimensionner vos achat en fournitures. Pour ce faire, il suffit de prendre les bonnes dimensions de votre pièces en mètres. Il vous suffit de les convertir en m2 grâce à la formule :

Longueur x Largeur = surface de la pièce en m2.

Par ailleurs, n’oubliez de prendre en compte le métrage de vos plinthes. Elles sont souvent oubliées dans le budget global de la rénovation de sol. Pourtant, les plinthes sont gages d’une belle finition de votre pièce.

Pour connaitre le nombre de plinthes nécessaires, il faut calculer le périmètre de la pièce à rénover en prenant en compte les décrochement tels que les portes intérieures.

 

Prévoir la surconsommation des chutes et découpes

Au vu du prix au m2 des parquet en bois massif, il est important de limiter les pertes liées aux chutes.

Ainsi, pour une pose en diagonale, il est recommandé de prendre 10% en plus pour compenser les pertes dues aux découpes.

Tandis que pour une pose droite, vous prévoyez une surconsommation de seulement 5%.

Astuce : pour diminuer vos chutes de parquet, il est recommandé d’opter pour une pose droite plutôt qu’en diagonale.  Vous aurez moins de découpes et donc moins de coût d’achat de parquet en bois massif.

 

Sur quel support faire une pose clouée du parquet ?

 

Parmi les trois types de pose du parquet : flottant, collée, clouée. La plus difficile à mettre en œuvre est la pose clouée. C’est pourquoi, elle est réservée aux bricoleurs expérimentés ou à confier à des professionnels comme un parqueteur.

Le parquet à clouer est à poser sur des lambourdes en bois. Ces lambourdes seront eux-mêmes fixées sur des solives en bois ou bien un plancher en béton.

Il n’est pas possible d’effectuer une pose clouée sur un sol existant comme du carrelage, contrecollé ou pire de la moquette.

L’installation de parquet à clouer se fait uniquement sur un sol brut avec la pose de lambourdes. Par ailleurs, on privilégiera la pose collée de son parquet en bois massif sur des sols bruts comme une chape de béton ou un ragréage.

La pose collée est plus facile à exécuter qu’une pose clouée, c’est ce qui explique la perte de vitesse de la traditionnelle pose du parquet.

 

Comment faire la pose clouée sur un sol en lambourdes ?

 

Le parquet à clouer se fait sur des lambourdes. Pour ce faire, on distingue deux étapes. Dans un premier temps, on effectue la pose des lambourdes. Puis, dans un second temps, on cloue le parquet massif directement sur les lambourdes.

Petit conseil : avant de procéder à la pose du parquet, il est recommandé d’entreposer quelques jours les lames de parquet dans la pièce dans laquelle il sera posé. En effet, durant ce laps de temps, le bois s’acclimatera à l’hygrométrie dans la pièce.

Pour résumer, la pose clouée se fait en deux étapes :

  1. La pose de lambourdes sur un sol brut (chape, dalle béton)
  2. La pose des lames de parquet à clouer sur les lambourdes
pose clouee parquet brut

La pose traditionnelle du parquet est clouée. Robuste et durable dans le temps, le platelage est fixé sur un réseau de lambourdes

 

Étape 1 : L’installation des lambourdes

 

La pose des lambourdes se fait par scellement au sol. C’est ce que l’on appelle le lambourdage. Il est possible aussi des solives (ou bastaing) à la place des lambourdes.

Tout d’abord, les lambourdes doivent être posées perpendiculaires aux lames de parquet massif. Pour cela, faire un plan de calepinage est indispensable. De plus, les lambourdes doivent être espacées de 45 cm pour des lames de parquet de 23 mm d’épaisseur. Pour des endroits à fort passage comme un salon, il est recommandé de diminuer l’entraxe (distance entre les lambourdes) de 5 à 10 cm.

Le scellement des lambourdes au sol brut peut se faire de deux façons différentes. La première consiste à sceller vos lambourdes grâce à un solin de mortier ou de plâtre. La deuxième, plus rapide à mettre en œuvre, est de cheviller vos lambourdes directement au sol. Vous n’aurez pas à attendre le temps de séchage du matériau.

Pour fixer correctement ses lambourdes au sol brut comme une dalle de béton, il faut :

  1. À l’aide d’une grande règle, trouvez le point le plus haut au sol pour fixer votre première lambourdes tout en vérifiant de la bonne planéité.
  2. Fixer avec des chevilles ou sceller au mortier votre première lambourdes.
  3. Vissez les autres lambourdes en respectant 45 cm d’écart entre chacune. N’oubliez pas de vérifier leur niveau en y ajoutant des cales si besoin.

Votre lambourdage est de qualité si en passant votre grande règle, toutes les lambourdes sont de niveau.

visser lambourdes solive

Les lambourdes seront vissées ou scellées sur des solives ou un sol brut. Vérifiez qu’elles soient parfaitement de niveau grâce à une grande règle de maçon

 

Étape 2 : Pose du parquet clouer

 

La technique de pose de parquet massif la plus connue s’appelle à l’anglaise ou à coupe perdue. C’est une méthode de pose encore utilisée pour tous les revêtements à lames : stratifié, contrecollé par exemple. Elle consiste à commencer la fixation de la première lame contre un angle de mur et d’avancer progressivement jusqu’à atteindre le mur opposé de la pièce. L’installation à l’anglais permet de limiter les chutes de lames et de faire des économie sur l’achat des matériaux.

Enfin, veillez à poser vos lames en quinconce d’au moins 20 cm pour créer un motif.

 

La pose de la première rangée de lames

La première rangée de lame demande le plus de travail car c’est elle qui conditionne le reste de la pose. Pour bien réaliser cette étape, vous devez :

  • Commencer votre pose dans l’un des coins de votre pièce. Idéalement, votre mur doit être d’équerre et droit
  • Poser des petites cales de 6mm entre le mur et votre première lame
  • Cet espace est nécessaire à mettre en place un jeu de dilatation sur tout le pourtour du mur. Vous y injecterez votre joint de dilatation.
  • La rainure de la lame doit être contre le mur
  • Tout cela sera caché grâce à vos plinthes
outil fixation parquet massif

Veillez à posséder tous les outils pour la bonne fixation du parquet massif. Le maillet et le cloueur manuel sont parfaits pour la fixation des lames sur les lambourdes

 

La fixation des autres lames de parquet

À l’aide d’un maillet et d’une chute de parquet, vous allez continuer à emboiter une à une vos lames.

Assemblez le parquet en bois massif en veillant à leur bonne jonction au fur et à mesure.

Vous venez de finir la pose du parquet massif mais celui-ci grince. Pas de panique, deux solutions s’offrent à vous :

  • Ajouter un clou pour consolider la lame à la lambourdes
  • Mettez un peu de talc entre les lames du parquet qui grince.
fixer lame sur lambourdes

Pour fixer une lame sur lambourdes, il faut y aller progressivement lame par lame

 

Etape 3 : Finition du parquet clouée

 

Si votre parquet massif est brut, il faut effectuer des opérations de ponçage.

S’il est déjà vernis, vitrifié ou huilé, vous gagnerez du temps sur le ponçage et le vernissage.

En effet, un parquet brut a besoin d’un entretien spécifique après sa pose, à savoir :

  1. Un ponçage pour rendre plane la surface avec du grain de 50 ou 60.
  2. Puis un autre ponçage pour enlever les rayures dues au 1er ponçage avec un grain de 80 ou 100.
  3. Ensuite, un 3ème ponçage avec un grain fin pour la finition.
  4. Enfin, vous pouvez soit vernir, cirer ou huiler votre parquet.

Pour poncer efficacement le parquet, vous devez louer / acheter une ponceuse à parquet de grand format.

poncer parquet massif

Le ponçage du parquet est incontournable dans le but de le vitrifier / cirer / huiler / vernir

 

Vidéo : méthode pour clouer son parquet massif

 

Pour comprendre la méthode pour clouer son parquet massif, nous vous proposons de visionner la vidéo explicative de Leroy Merlin. L’enseigne de bricolage détaille toutes les étapes et astuces pour se lancer dans la rénovation d’un sol avec un parquet massif cloué sur des lambourdes ou solives.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *