Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment poser du placo ?

Comment poser du placo ?

Comment poser du placo ? Quelles sont les techniques de pose envisageables pour un projet de cloisonnage ? Quelles techniques de pose choisir pour du placo ? Quel est le prix du placo au m2 ? Maison en Travaux vous donne les détails sur les techniques de pose du placo pour comprendre comment poser du placo en fonction des différents projets possibles.

Le placo est le matériau le plus utilisé pour le montage de cloison. Rapide à installer et économique, le placoplâtre est devenu un incontournable pour les projet d’aménagement et d’isolation par l’intérieur. Nous allons voir en détails comment choisir son placo et comment poser du placo selon les configurations.

Les types de pose du placo

On distingue 2 types de pose pour du placo :

  • La pose de placo par doublage collé
  • La pose de placo sur ossature métallique

Le choix de la technique se fera par rapport au projet travaux de destination. Pour la création d’une cloison intérieure dans le but de séparer une pièce, on optera pour une pose sur une ossature ou structure métallique.

Pour un projet d’isolation par l’intérieur les 2 techniques seront envisageables.

Pour la pose collée, il faudra choisir des modèles de placo avec isolant intégré. Les plaques de placo adaptés à la pose collée intègre à la plaque une couche isolante, généralement en polystyrène expansé.

Avec la pose sur structure métallique dans le cadre d’un projet d’isolation intérieur, on placera l’isolant entre le mur et le placo. On optera généralement pour de la laine de roche ou de verre.

 

Étapes de pose du placo

 

Les étapes de pose pour du placo varieront en fonction du type de placo et de la technique de pose de placo.

 

Comment poser du placo sur structure métallique ?

La pose sur ossature métallique est une technique idéale pour l’installation d’une cloison séparatrice. On peut également opter pour ce type de pose pour un projet d’isolation par l’intérieur. On placera alors l’isolant entre le mur et la plaque de placo.

La plaque de placo est fixée sur directement sur des rails au sol et au plafond ainsi que sur une ossature. Cette structure ou ossature est généralement métallique.

Pour poser du placo sur structure métallique :

  1. Faites les repères au sol et au plafond
  2. Fixez les rails et l’ossature métallique au sol et au plafond
  3. Mettez en place l’isolant entre le mur et l’ossature ou entre les 2 rails pour une cloison intérieure doublée
  4. Effectuez toutes les découpes pour les prises électriques et autres objets encastrés dans les plaques de placo avant la fixation des plaques
  5. Vissez les plaques de placoplâtre contre l’ossature
  6. Passez de l’enduit et placez les bande de joints
  7. Passez un enduit de lissage sur les bandes pour terminer la jointure
  8. Poncez et lissez
  9. Terminez par la mise en peinture des plaques de placo

Comment poser du placo collé ?

Il existe une autre technique pour monter du placo. Il s’agit de la méthode collée. Dans ce cas, vous enduirez votre mur d’un mortier colle et fixerez les plaques de placo directement contre le mur. Il est préférable de posséder des murs bien droit pour utiliser cette méthode de pose.

Pour poser du placo collé :

  1. Tracez les repères au sol et plafond : 1cm + épaisseur de la plaque par rapport au mur
  2. Préparez le mur en fonction de sa nature
  3. Placez des plots de colle (MAP) espacés de 40 cm sur la largeur et 30 cm sur la longueur du mur
  4. Laissez 10 mm de hauteur au sol (utilisez un cale plaque à levier)
  5. Posez le placo délicatement en vous aidant des repères (appuyez de façon homogène sur la plaque)
  6. Posez l’enduit et les bandes à joint à papier entre les cloisons
  7. Posez un apprêt avant peinture ou papier peint

Une fois les plaques de placo installés, que ce soit des plaques posées sur ossature ou collées directement sur le mur, vous devrez apporter les finitions pour lisser le mur et le préparer pour recevoir un revêtement.

Pour les espaces entre le sol et le plafond, utilisez du mastic acrylique pour boucher les trous.

Vous devrez utiliser des bandes à joints et de l’enduit pour boucher les trous entre les plaques. Pour des plaques vissés sur une ossature, il faudra également enduire les têtes de vis avant de placer les bandes.

 

Tarif d’un plaquiste pour monter vos cloisons

 

Le prix des travaux de cloisonnage sera déterminé en fonction de la surface à cloisonner, de la hauteur des cloisons, du coûts des matériaux et du tarif du plaquiste.

Pour les matériaux, le type de plaque aura une influence sur le coût du projet. De même si le projet comprend un projet d’isolation par l’intérieur, il faudra prendre en compte le prix de l’isolant.

 

prix de pose du placo au m2

Le prix d’un projet de pose de placo dépendra des matériaux, du type de plaque de placo, du type d’isolant et de la surface à couvrir.


 

En ce qui concerne le coût de la main d’oeuvre, le tarif horaire d’un plaquiste sera généralement compris entre 35 et 40 € de l’heure.

Le prix des plaques de placo dépendront de la technologie et des caractéristiques de la plaque.

Prix des plaques de placo au m2 :

 

Plaque de placoplatreCoût du placo au m2
Placo standardDe 3 à 6 € le m2
Placo hydrofugeDe 5 à 10 € le m2
Placo ignifugéDe 5 à 20 € le m2
Placo phoniqueDe 7 à 25 € le m2
Placo à isolation thermique renforcéDe 10 à 30 € le m2

 

Pour un projet d’isolation par l’intérieur avec la pose de laine de roche ou de verre, comptez entre 8 et 15 euros le m2 de laine minérale.

Le prix moyen d’un projet de cloisonnage se situe lui entre 25 et 50 € le m2 main d’oeuvre et matériaux inclus.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Avantages des plaques de placoplâtre

 

Le placo était à l’origine le nom d’une marque. Devant le succès de ce type de matériau, le placoplâtre a été adopté par le langage courant. Il désigne du plâtre pris en sandwich entre deux plaques en carton recyclé. Il se présente sous la forme de plaque prête à poser pour monter des cloisons, réaliser des doublages ou encore installer un faux plafond.

Les avantages du placo sont nombreux :

  • Utilisation multiple : Le placo convient aussi bien pour le neuf que pour la rénovation. Il trouve sa place sur les murs comme au plafond ou encore en cloison séparatrice
  • Très économique : Il fait donc partie des matériaux abordables
  • Léger : C’est un matériau léger qui ne représente aucune surcharge sur le plancher lorsqu’il est fixé au sol
  • Rapide à poser : Une fois que l’on a la technique, le placo s’installe très rapidement et assez facilement
  • Bon isolant phonique et thermique parfait pour des projets d’isolation par l »intérieur (même si reste indispensable de l’associer avec un isolant)

 

Quel placo choisir par type de pièce ?

 

Le placo désigne en fait un ensemble de matériaux qui se décline en différents modèles. Vous avez certainement entendu parler du BA13 qui lui aussi n’a pas tardé à rentrer dans le langage commun. Mais ce n’est pas la seule déclinaison du placo, qui présente également toute une gamme permettant de pallier à ses défauts comme la faible résistance à l’humidité ou encore la mauvaise isolation phonique et thermique s’il est utilisé seul. Voici donc tous les types de placo que vous pouvez trouver sur le marché et leur utilisation par pièce.

 

Pièces de vie : plaque placo BA13 standard

Pour les pièces de vie comme le salon ou la salle à manger, le BA13 standard fera très bien l’affaire. Le BA13 est en fait l’appellation qui désigne des plaques de placo de 13 mm d’épaisseur.

Elles peuvent être posées en doublage des murs sur des rails derrière lesquels un isolant phonique et thermique sera glissé ou en cloison simple ou double parement pour délimiter les pièces.

 

Chambre : plaque placo avec isolation phonique ou thermique

Pour les chambres, il faudra opter pour un placo avec isolation phonique ou thermique intégrée. Cela vous permettra d’avoir plus de confort. Vous pouvez aussi opter pour du placo intégrant une technologie de purification d’air. Cela permet de supprimer jusqu’à 80 % des allergènes présents dans l’atmosphère.

 

Salle de bains : plaque de plâtre hydrofuge

La salle de bain sera cloisonnée par du placo hydrofuge. De fait, l’humidité n’aura pas de prise sur ce type de placo.

 

Cuisine : plaque de placo anti-feu

Pour la cuisine, il faudra choisir des plaques de placo ignifugées. Elles sont traitées contre le feu et permettent de limiter la propagation d’un incendie.

N’hésitez pas à solliciter votre artisan sur le choix des plaques et le type de placo que vous souhaitez installé.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *