Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Financer de gros travaux : comment faire ?

Financer de gros travaux : comment faire ?

Un projet de construction ou de rénovation représente de gros travaux mais également un investissement important. Si vous ne disposez pas de l’épargne suffisante, vous pouvez recourir à une solution de financement. En effet, il existe plusieurs financements possibles pour vous permettre de réaliser votre projet : crédit travaux, prêt personnel, aides et subventions, …

Alors, comment financer ses travaux ? Quels travaux peut-on financer avec un crédit ? Quelles sont les possibilités de financement en copropriété ? Comment faire pour payer des travaux imprévus ? Voici le guide complet sur les demandes de financement pour un projet travaux.

 

Quels sont les travaux financer ?

 

En tant que propriétaire, il est nécessaire de prévoir un budget annuel dédié à l’entretien de son bien immobilier. Les travaux à réaliser peuvent être prévus ou imprévus, dans une résidence principale ou secondaire, de nature à améliorer votre logement ou simplement à remplacer des éléments vieillissants. C’est pour cette raison qu’il existe des solutions de financement pour n’importe quel type de travaux.

Vous pouvez demander un financement pour des travaux de toute nature et de tout montant. Bien entendu, certains projets bénéficient davantage d’aides comme les travaux d’amélioration ou de rénovation visant à faire des économies d’énergie dans votre maison. En contrepartie, vous aurez l’obligation de faire intervenir une entreprise du bâtiment pour les réaliser.

Voici quelques exemples de travaux qu’il est possible de financer :

  • Travaux de rénovation d’un logement.
  • travaux de réfection de la toiture.
  • Travaux d’isolation intérieure ou extérieure.
  • Travaux de construction.
  • Réalisation d’une extension ou d’un agrandissement.
  • Ravalement de façades.

Il est également possible de trouver des moyens de financement pour des travaux en copropriété. En effet, des travaux de grande ampleur sont requis ponctuellement pour maintenir en bon état les immeubles mais ils requièrent des sommes très élevées. C’est notamment le cas des travaux d’étanchéité et de ravalement. Des solutions sur-mesure existent et sont généralement proposées par le syndic en charge de la résidence.

 

Planifier les gros travaux à l’avance

 

Tous les propriétaires d’un bien immobilier le savent, il y a toujours des travaux à réaliser pour garder en bon état sa maison ou son appartement. Il convient donc de bien s’organiser afin de planifier les gros travaux à l’avance.

Les gros travaux représentent des opérations onéreuses mais très ponctuelles. Certains travaux importants sont périodiques et doivent être réalisés tous les 10, 15 ou 20 ans. C’est le cas d’une reprise de toiture, de l’étanchéité d’un toit ou encore du ravalement des façades.

Lors de l’achat d’une maison ou d’un appartement, il convient de s’informer sur les derniers chantiers réalisés et les projets à venir. Vous pourrez ensuite établir un calendrier des futures opérations à mener et vous pencher sur leur financement. Plus vous prévoyez à l’avance et plus vous aurez le temps d’épargner dans l’objectif de financer ces travaux par vos propres fonds.

D’autres travaux ne sont pas prévisibles et il convient donc de trouver une solution rapide afin de les financer. Il s’agit principalement des travaux de dépannage : panne électrique, remplacement d’un chauffe-eau qui fuit, dégât des eaux ou encore tuiles arrachées.

Enfin, certains projets visent à améliorer l’habitat. C’est le cas pour la rénovation d’un appartement, la réalisation d’une extension ou encore la réfection d’une toiture sont des projets qui se chiffrent le plus souvent à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Ce type de projet requière le plus souvent l’obtention d’un permis de construire. Vous aurez donc l’obligation d’étudier ces projets plusieurs mois à l’avance.

 

Les solutions pour financer ses travaux

 

En fonction de votre situation, et notamment de l’épargne à votre disposition, vous avez la possibilité de payer les travaux à l’aide de vos propres fonds ou de demander un financement. Si vous n’avez pas le budget nécessaire, cette demande de financement peut prendre plusieurs formes comme un crédit bancaire, des aides, …

Alors, comment financer ses travaux ? Faut-il emprunter pour payer des travaux de rénovation ou d’amélioration ? Voici les solutions de financement à votre disposition :

  • Demander de l’argent à ses proches.
  • Un prêt personnel.
  • Un crédit travaux.
  • Le crédit travaux à taux 0.
  • L’Éco prêt à taux zéro.
  • Le prêt amélioration habitat.
  • Une subvention de l’ANAH.
financer travaux avec crédit

En cas de travaux onéreux, il peut être nécessaire de trouver une solution de financement. En effet, tous les propriétaires n’ont pas les moyens de régler plusieurs milliers d’euros. Il faut alors comparer les moyens de financer ses travaux avec un crédit.

L’obtention d’un emprunt bancaire ou une aide financière prend plusieurs mois car vous devrez monter un dossier complet, faire chiffrer le projet en demandant des devis auprès d’artisans du bâtiment, … Il convient donc de préparer le projet avant de choisir la solution de financement.

Les crédits et déductions d’impôt ne sont pas considérés comme des méthodes de financement car vous obtenez un remboursement après la livraison des travaux. Vous aurez déjà réglé l’avance, les acomptes, la facture d’en-cours et la note restante à l’entreprise du bâtiment.

Vous aurez donc besoin de faire plusieurs devis pour comparer les prix et justifier du montant de l’emprunt auprès de l’organisme bancaire. Vous pouvez utiliser notre service de devis travaux en ligne afin d’obtenir jusqu’à 3 devis de professionnels qualifiés à proximité de votre domicile :

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Les solutions de financement pour des travaux en copropriété

 

L’achat d’un bien en copropriété offre plusieurs avantages dont le partage des coûts entre les copropriétaires selon certaines règles de répartition. Une trésorerie et un fond de roulement existent en copropriété et permettent de régler des opérations de faible envergure.

Concernant les travaux plus lourds, chaque copropriétaire devra mettre la main à la poche. Malgré la répartition des factures, il faudra compter plusieurs milliers d’euros lors d’un ravalement de façade par appartement.

La solution de financement fréquente pour de gros travaux en copropriété consiste à souscrire à un prêt bancaire. Les copropriétaires qui n’ont pas les moyens de financer eux-mêmes de gros travaux se voient proposer un crédit par le syndic.

 

Crédit travaux ou prêt personnel pour financer des travaux ?

 

Si vous envisagez d’avoir recours à un emprunt bancaire, vous aurez le choix entre deux offres : un crédit travaux ou un prêt personnel classique. Les conditions d’emprunt ne sont pas identiques ainsi que le coût du crédit. Il est donc conseillé de comparer ces deux types de crédit et notamment le taux d’intérêt et les conditions de remboursement.

Comme son nom l’indique, le crédit travaux est un emprunt adapté aux projets de construction ou de rénovation. Il s’agit d’un prêt personnel affecté à un besoin spécifique. La banque vous imposera certaines conditions et vérifications afin de s’assurer que l’argent emprunté est bien utilisé dans le cadre de votre projet. Si votre projet n’aboutit pas, vous n’aurez qu’à restituer la somme empruntée.

Quant au prêt personnel, il s’agit d’un prêt classique qui n’a pas besoin d’être justifié par des travaux. Vous aurez tout le loisir de dépenser la somme empruntée comme vous le souhaitez. Néanmoins, une fois le prêt personnel contracté, vous ne pourrez pas le rembourser sans frais si vous abandonnez votre projet de rénovation.

À noter qu’il n’y pas de montant maximum pour un crédit travaux. Tout dépend de vos revenus et de votre capacité d’emprunt. Si les travaux ont vocation à augmenter la valeur de votre maison ou appartement, cette valeur ajoutée peut être prise en compte pour augmenter le montant maximum que vous pouvez emprunter.

Enfin, il n’est pas obligatoire de souscrire une assurance emprunteur dans le cadre d’un crédit travaux. Toutefois, cette option est conseillée dans le cas d’un emprunt car elle permet de sécuriser certains risques comme l’invalidité de l’emprunteur ou son décès.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *