Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment enduire des plaques de plâtre ?

Comment enduire des plaques de plâtre ?

La pose de plaques de plâtre, aussi appelées « placo® » s’avère fréquente au cours d’un chantier. Elles servent alors de support pour accueillir un revêtement. Mais pour obtenir un résultat impeccable au niveau de sa décoration, il convient tout d’abord d’utiliser un enduit pour réaliser les joints servant à masquer l’interstice entre les plaques. Puis d’appliquer un enduit sur toute la surface de chaque plaque de plâtre. Si ces opérations semblent simples sur le principe ; elles se révèlent dans les faits plutôt techniques. Les questions essentielles étant alors : quel enduit choisir ? Quelles étapes suivre pour enduire ses plaques de placo avec efficacité ? Comment installer ses revêtements après enduisage ? Découvrez comment enduire des plaques de plâtre pour un résultat sans défaut.

 

Quel enduit choisir pour recouvrir ses plaques ?

 

Il existe deux raisons essentielles de recouvrir ses plaques de plâtre par un enduit : l’objectif de jointoyer ses plaques de plâtre et celui d’obtenir une surface parfaitement lisse.

Selon l’opération choisie, l’enduit ne sera pas le même. Il s’avère, en effet, important de noter que des enduits spécifiques existent. Certains permettent de réaliser les joints de plaque de plâtre, d’autres de réaliser le lissage des plaques de plâtre afin de faciliter la pose du revêtement final.

 

Quel enduit pour réaliser ses joints de plaques de plâtre ?

L’enduit conçu pour réaliser les joints des plaques de plâtre se nomme enduit de rebouchage. Il s’utilise avec de la bande à joints. Cette association permet de rendre le joint totalement invisible et donc par la même occasion, de faire disparaître la jonction existante entre les deux plaques de plâtre. Il faut néanmoins noter qu’il existe trois types de bandes à joints avec lesquelles associer ensuite l’enduit : la bande à joint en papier, la bande à joint calicot ou la bande armée.

 

Bien choisir son enduit : les différents types d’enduits

Avant de passer à l’étape de mise en place de l’enduit, il faut bien réfléchir à quel produit acquérir pour ses travaux. En effet, il existe différents types d’enduits de lissage, tous présentant des avantages et des inconvénients en fonction de la situation spécifique.

  • L’enduit de rebouchage permet surtout de réparer, de reboucher, dans le cas d’un trou ou d’une fissure dans une plaque de plâtre. Il est souvent utilisé à l’occasion de travaux de rénovation. Ce produit est particulièrement adapté avant de repeindre une pièce, pour reboucher les trous de perçage… Il est idéal pour reboucher des fissures qui dépassent les 5 millimètres. Comptez de 2 à 13 euros le kilo pour un enduit de rebouchage.
  • L’enduit de garnissage est à mi-chemin entre l’enduit de rebouchage et de lissage. Il permet de retravailler une paroi qui ne présente pas de gros trous, mais qui reste cependant abîmée. Il gère les irrégularités inférieures à 4 mm d’épaisseur. Son prix s’élève de 2 à 5 euros le kilo.
  • Les enduits de finition, aussi appelés enduits de lissage, sont très fins. Ils permettent de donner un toucher bien lisse à la paroi murale. Ils se montrent indispensables pour pouvoir ensuite appliquer des peintures satinées ou encore de la laque. Prévoyez un budget de 1,50 à 17 euros le kilo selon le conditionnement.

 

comment enduire plaques plâtre

Selon l’objectif, il faudra sélectionner le bon enduit. Vous avez le choix entre enduit de rebouchage, de garnissage ou de lissage. Dans certains cas, comme la rénovation, vous pourrez avoir besoin des trois.

Chacun de ces enduits existe en différents conditionnements et différents volumes. Ces derniers doivent être adaptés à la zone à travailler, car une fois ouverts, l’enduit va sécher s’il n’est pas rapidement utilisé.

  • Les enduits prêts à l’emploi sont très faciles à utiliser, puisqu’il n’y a pas de dosage à faire ou de mélange. En revanche, le temps de séchage de cet enduit se montre assez long. Le prix d’un enduit de rebouchage prêt à l’emploi varie de 2 à 9 euros le kilo.
  • Les enduits en poudre demandent d’être préparés. Il faut réaliser soi-même le mélange avec de l’eau. Les professionnels favorisent ce type d’enduit qui permet de maîtriser son dosage et sa fluidité. Leur prix dépasse rarement les 3 euros le kilo.
  • Enfin, l’enduit colle se montre plutôt comme un enduit multi-fonctions. En effet, il permet tant de reboucher, de faire les joints que de lisser une surface. Leur prix ne s’avère pour autant pas plus élevé puisqu’il s’élève en moyenne à 2 ,50 euros le kilo.

 

Comment enduire des plaques de plâtre : outil et matériaux

 

Afin de réaliser son enduit, il ne suffit pas de posséder le bon produit, il faut également se munir des bons outils. Ils se révéleront des alliés importants pour bien réussir l’enduisage. Voici une liste des éléments à acquérir avant de débuter les travaux :

  • un seau
  • un mélangeur
  • une perceuse
  • des couteaux à enduire (un fin et un large)
  • un plâtoir
  • une bâche
  • un adhésif de masquage
  • une cisaille
  • du mortier adhésif

Enfin, il faut également les enduits adéquats (de rebouchage, de garnissage ou de finition) selon les besoins.

 

Comment enduire des plaques de plâtre : toutes les étapes

 

Enduire soi-même des plaques de plâtre s’avère réalisable, avec un peu de patience et d’application. Voici un mode d’emploi en cinq étapes pour mener à bien cette opération.

 

1) Préparation du chantier

Avant de commencer la réalisation de l’enduit, vous devez impérativement vérifier l’état des parois murales à traiter. Cela passe par la vérification qu’aucun obstacle ne va venir déranger le travail (comme des clous, des vis par exemple). Ensuite, il convient de protéger le sol pour qu’il ne reçoive pas de résidu d’enduit. Placez donc une bâche au sol, vous pouvez la fixer grâce à de l’adhésif pour qu’elle ne bouge plus.

 

2) Comblement des interstices de plus de 5 mm

Pour combler les zones de plus de 5 mm d’épaisseur, il convient d’utiliser du mortier adhésif ou de l’enduit de rebouchage. Pour cela, il faut commencer par préparer ce mortier en suivant les indications notées sur le produit acheté. Le mélange est généralement simple, à base d’eau et de poudre dans un seau. Mélangez pour obtenir une bonne pâte homogène, puis laissez reposer quelques minutes avant de débuter. En travaillant avec les couteaux, vous allez obtenir une pâte avec la texture idéale pour l’appliquer sur les interstices.

 

3) Pose des bandes à joints

Concernant les bandes à joints, mélangez l’enduit de rebouchage, puis utilisez les couteaux pour l’étaler au niveau de la jonction des plaques. Commencez par les angles du plafond pour combler les joints en inclinant votre couteau à 45°. Procédez de haut en bas.

Une fois la première couche d’enduit appliquée, découpez la bande à la bonne dimension. Puis installez-la, en ayant d’abord marqué la pliure de l’angle sur la longueur. Serrez bien en passant le couteau le long de la bande.

Répétez cette opération dans les angles de la pièce, en prenant soin pour les angles sortant d’appliquer une bande armée. Celle-ci protégera les angles de chocs éventuels.

Enfin, réalisez aussi cette manipulation pour les joints qui séparent les différentes plaques. Il n’y a, dans ce dernier cas, aucune pliure à réaliser. Il suffit de placer la bande de joints bien à plat, et de la serrer avec le couteau. Une fois chaque bande serrée, une seconde couche d’enduit doit être appliquée pour maintenir la bande en place.

 

4) Application de l’enduit de garnissage

Les bandes à joints posées et l’enduit séché, vous pouvez alors appliquer l’enduit de garnissage. Grattez les résidus d’enduits secs, puis chargez votre couteau avec ce nouvel enduit. Appliquez-le de façon parallèle le long des bandes. Répétez le mouvement des couteaux autant que nécessaire pour bien lisser les couches qui doivent se chevaucher. Quand l’enduit a séché, poncez les imperfections qui peuvent subsister.

 

5) Pose de l’enduit de lissage

Pour cette dernière étape, appliquez l’enduit de finition le long des bandes. Il doit dépasser l’enduit garnissant appliqué précédemment. Cette couche doit être lisse. Il ne faut donc pas hésiter à repasser plusieurs fois. Une fois le support bien lisse, il n’y a plus alors qu’à laisser sécher l’ensemble 12 h minimum.

 

Comment enduire des plaques de plâtre : quelle quantité d’enduit ?

 

comment enduire plaques plâtre

L’épaisseur de l’enduit dépend de l’état du support et de la capacité à lisser correctement l’enduit. Une couche de 2 mm en rénovation s’avère idéale. Pour y parvenir, il faudra lisser à plusieurs reprises les bandes réalisées.

 

Comme nous avons pu le constater, il y a plusieurs couches à mettre en place sur les plaques de plâtre qui ont déjà vécu.

En revanche, pour des plaques de plâtre neuve, une seule couche d’enduit est suffisante. Elle ne doit d’ailleurs pas dépasser les 1 mm d’épaisseur.

Pour de la rénovation, le nombre de couches va surtout dépendre de l’état général de la plaque. S’il y a de fortes irrégularités, un enduit de dégrossissage sera peut-être nécessaire avant l’enduit de rebouchage, puis de finition.

Remarque : il est impératif de bien laisser sécher chacune des couches avant de procéder à la suivante.

 

Comment faire de l’enduit pour placo ?

 

Il est possible d’acheter de l’enduit prêt à être utilisé en magasin, pour autant les spécialistes favorisent l’enduit à réaliser soi-même. Ce produit demande une manipulation, mais reste très simple à élaborer.

Pour réaliser cette préparation, il suffit de respecter la proportion entre eau et poudre, soit le taux de gâchage. Le mélange se fait dans un seau. Commencez par mettre la quantité d’eau, puis saupoudrez l’enduit pour obtenir un mélange sans grumeaux. Ajustez le dosage en ajoutant progressivement plus de poudre. Veillez à ne pas ajouter trop d’eau, ce qui empêcherait l’enduit de bien se fixer sur la paroi.

 

Qui contacter pour enduire ses plaques de plâtre ?

 

Si vous ne souhaitez pas réaliser ces travaux vous-même, sachez qu’il existe des professionnels spécialisés dans la réalisation d’enduit : les plâtriers-plaquistes.

Ces artisans du bâtiment possèdent toutes les compétences et connaissances pour poser l’enduit sur une cloison, réaliser des moulures et réaliser un travail de grande qualité. Selon leur formation, ils peuvent également créer des cloisons, voire même aller jusqu’à la peinture finale.

Côté budget, comptez un prix de 10 à 30 euros le m² pour la pose d’enduit sur plaque de plâtre par un plâtrier. Les tarifs les plus élevés comprennent : la préparation de vos supports, la fourniture d’enduit pour 2 mm d’épaisseur, la pose, avec éventuelle finition lissée. Soit un budget de 1.600 à 2.400 euros HT pour 80 m2.

Bon à savoir : n’hésitez pas à solliciter plusieurs artisans de votre région pour poser vos enduits. En effet, les tarifs étant libres, vous pourrez ainsi mieux comparer les prix et la diversité des prestations.

 

 

Quelles finitions après l’enduit ?

 

Une fois l’enduit réalisé et bien sec, le ponçage terminé et la paroi parfaitement lisse. De nombreuses possibilités de finition s’offrent à vous en matière de finitions.

Si vous optez pour de la peinture, il faudra que l’enduit soit extrêmement lisse au risque de voir les imperfections, d’autant plus dans le cas de peintures laquées ou satinées.

Si vous préférez tapisser, l’enduit demande moins de régularité. En effet, la tapisserie viendra masquer le travail. Plus le revêtement choisi sera épais, plus la tolérance aux irrégularités sera grande.

Enfin, la pose d’enduit de décoration s’avère souvent recommandé pour masquer des supports moins lisses.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.