Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment bien sécuriser sa maison avec une alarme ?

Comment bien sécuriser sa maison avec une alarme ?

Depuis ces dernières années, les effractions et cambriolages ne cessent d’augmenter. Pour protéger votre foyer de ce fléau, la meilleure réaction consiste à installer des systèmes de protection. La pose d’un dispositif d’alarme anti-intrusion figure parmi les plus efficaces pour garantir la sécurité de votre maison. En effet, dans 95 % des cas, le retentissement de la sirène de l’alarme se révèle suffisant pour mettre en fuite un cambrioleur. Quel système d’alarme choisir pour sécuriser sa maison ? Une alarme autonome ou connectée, sans fil ou filaire, simple ou modulaire ? Et quels accessoires privilégier ? Le point sur les meilleures options pour sécuriser sa maison avec une alarme, sans négliger d’évoquer les modalités de pose.

 

Comment fonctionne une alarme de maison ?

 

Ayant pour fonction de détecter la présence d’intrus et de prévenir de divers incidents pouvant survenir à domicile, une alarme de maison se compose de quatre types d’éléments :

  • des capteurs chargés de détecter la source du problème
  • des avertisseurs fonctionnant par émission de sons, de lumière ou par télécommunication alertant de l’intrusion
  • une télécommande ou console pour paramétrer et contrôler l’alarme (activation/désactivation)
  • un boîtier central pour coordonner l’ensemble de ces éléments.

 

Quelle alarme choisir pour sécuriser sa maison ?

 

securiser maison alarme

Il existe plusieurs modèles d’alarmes conçus pour assurer la sécurité de votre maison. Quel système choisir pour une sécurité adaptée à votre logement et à vos attentes ? N’hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels.

 

Divers dispositifs contribuent à sécuriser un logement : les clôtures, les serrures ou fermetures de menuiseries, les volets roulants… Les alarmes complètent ces systèmes de sécurité passive. Elles interviennent lorsque le cambrioleur a réussi à déjouer les précédents équipements. Elles se déclenchent au moment où il commence à s’introduire dans la maison. Sa mission : le déstabiliser et le faire fuir.

Vous aurez le choix entre deux types d’alarmes : l’alarme anti-intrusion et l’alarme avec vidéosurveillance.

 

Sécuriser sa maison avec une alarme anti-intrusion

Que votre système d’alarme anti-intrusion soit filaire ou fonctionnant par ondes radios, il est composé d’une centrale et de capteurs situés dans divers endroits stratégiques de votre maison.

Ces détecteurs se déclinent en 2 types :

  • Les détecteurs d’ouverture ;
  • Les détecteurs de mouvement.

Les premiers, positionnés sur les portes et les fenêtres, se déclenchent en cas d’ouverture forcée, serrure cassée ou bris de glace, pour ensuite fournir l’information au particulier ou à la centrale de sécurité.

Les détecteurs de mouvement prennent place autant dans le jardin ou la cour, que dans la maison. Tout mouvement suspect identifié est transmis au propriétaire ou à la centrale de sécurité. Notez que certains capteurs différencient la présence d’animaux domestiques de celle d’un intrus.

En cas d’intrusion dans le logement, une sirène se déclenche. Elle permet à la fois d’alerter le voisinage, mais aussi de faire fuir le malfaiteur. Certains systèmes anti-intrusion donnent directement l’alerte aux forces de l’ordre auxquelles ils sont reliés. De plus, si votre alarme dispose d’un système GSM, vous êtes prévenu par téléphone.

À noter : compter entre 350 et 2.000 euros pour l’installation d’une alarme anti-intrusion (équipement et pose compris).

 

Sécuriser sa maison avec une alarme avec vidéosurveillance

Une alarme avec vidéosurveillance peut être soit connectée à votre smartphone, soit en liaison directe avec un centre de télésurveillance.

Pour utiliser les systèmes connectés, alarme ou caméra, vous avez besoin d’Internet et vous devez installer une application sur votre téléphone. Ainsi, activation et désactivation, vous contrôlez tout à distance depuis votre mobile, aucun câblage spécifique n’est nécessaire. En cas d’intrusion à votre domicile, vous recevez une alerte sur votre mobile. Vous pouvez alors contrôler votre intérieur grâce à la caméra et déclencher l’alarme sonore, voire même diffuser une fumée opaque empêchant toute circulation, pour les systèmes les plus évolués.

À noter : prévoir en moyenne 350 euros pour une alarme et une caméra connectée.

En cas de déclenchement de votre système relié à une centrale de télésurveillance, cette dernière vous contactera afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une fausse alerte. Le cas échéant, elle pourra également avoir recours à la vidéo, et envoyer un agent de ses services ou contacter les forces de l’ordre. Pensez à vérifier que votre alarme est bien compatible avec cette formule, bien utile lorsqu’on n’est pas sur place.

Notez que certains modèles sont équipés d’une batterie de secours pouvant tenir plusieurs heures, en cas de panne ou coupure de courant.

 

Opter pour une alarme filaire ou sans fil ?

Le choix d’un système d’alarme filaire est judicieux lors d’une construction, car l’on peut prévoir le passage de câbles. S’il s’agit d’une pose en rénovation, l’on préconisera un système sans fil, plus facile d’installation.

Les alarmes sans fil, qui représentent 60 % des ventes, sont de plus en plus performantes. Leurs capteurs peuvent facilement être déplacés dans la maison. Cependant, la portée des signaux a ses limites, et ces derniers présentent un risque de brouillage. À cela, s’ajoute la nécessité de surveiller les piles.

Les alarmes filaires sont, quant à elles, beaucoup plus sécures. De plus, leur prix reste très raisonnable.

 

Préférer une alarme modulaire ?

Pour plus de fonctionnalités, les alarmes modulaires peuvent être équipées de :

  • détecteurs d’incendie ;
  • détecteurs d’inondation ;
  • ou encore de détecteurs de gaz ou de coupure de courant.

Tous les événements qui concernent votre habitation sont alors centralisés et vous êtes prévenu à distance.

Dans le cas d’une activité suspecte ou d’un incident, l’alarme, équipée de caméra, pourra déclencher un enregistrement. Certaines proposent même une fonction archivage sur un serveur distant. Vous pourrez ainsi consulter l’historique de tout ce qui s’est passé chez vous.

De plus, si l’alarme est reliée à une installation domotique, vous pourrez simuler votre présence en programmant l’ouverture et la fermeture de vos volets roulants quand vous serez absents.

 

Quelle norme retenir pour choisir son alarme ?

 

Afin d’avoir la garantie d’une bonne prestation de votre alarme, vérifiez qu’elle correspond à la norme française NF A2P – Alarme Protection Prévention.

Notez que certains constructeurs ne font pas certifier leur matériel, la norme franco française A2P n’est donc pas notée, même si tout est conforme. Si tel est le cas, vérifiez alors qu’ils disposent de la norme européenne EN 50131.

Dans le cas d’une alarme sans fil, choisissez une alarme CE. Notez que cette norme est déclarative et que même si les constructeurs s’engagent à la respecter, les produits ne sont pas obligatoirement testés. Afin de prendre de moindres risques, optez pour une marque connue bien qu’elle puisse s’avérer plus chère.

 

Bien s’assurer du degré de protection de son alarme

 

L’alarme de votre logement doit être protégée au maximum des malfaiteurs.

  • Ainsi, s’il s’agit d’un modèle sans fil, privilégiez les modèles avec système anti-brouillage.
  • Votre alarme doit aussi être conçue pour résister au risque d’arrachement.
  • Enfin, en cas de coupure de courant, vous risquez de ne pas être prévenu si votre alarme est reliée à la box ADSL tributaire du courant. Le problème ne se présente pas si votre équipement dispose d’une alimentation par batterie.

 

Bien choisir les accessoires de votre alarme

 

securiser maison alarme

La qualité des accessoires participent activement à l’efficacité de votre alarme. Il importe donc d’opter pour des capteurs et avertisseurs adaptés, et de les relier au système d’intervention adéquat.

 

Votre système de sécurité doit être doté de capteurs adaptés à la configuration de votre domicile, afin de détecter la présence d’individus indésirables et de signaler cette intrusion.

 

Les bons capteurs

 

Alarme à détecteur de mouvements

Avec les détecteurs de mouvement, l’alarme s’active dans le cas où une personne passe dans leur champ de couverture. On parle de protection volumétrique. Pour une plus grande efficience, placez ces capteurs en hauteur, dans les angles des pièces.

 

Alarme à contacteur d’ouvrants

Les contacteurs d’ouvrant, placés sur les portes et les fenêtres, du côté apposé aux gonds, déclenchent l’alarme en cas d’ouverture. Cette protection dite périmétrique, empêche toute fracture de fenêtre même discrète.

 

Alarme à capteur de vibration

Les capteurs de vibrations perçoivent les vibrations causées par un crochetage de serrure ou un bris de glace. Dès cette détection effectuée, ils informent alors le contact de cette activité suspecte.

 

Des avertisseurs adaptés

Si vous installez une alarme, c’est pour savoir et faire savoir que des voleurs se sont introduits chez vous et ainsi les faire partir au plus vite. Vous pouvez donc équiper votre alarme de quatre types de sirène :

 

Une sirène extérieure avec ou sans flash

Cette sirène extérieure alerte le voisinage. Cependant, attention à bien la régler, afin d’éviter tout déclenchement inopportun qui engendrerait des soucis avec votre voisinage. Prenez soin de vous renseigner avant d’installer une telle sirène dans votre appartement afin de savoir si votre copropriété autorise ce type de sirène d’alarme.

 

Une sirène intérieure

La sirène intérieure assourdit et fait fuir les malfrats grâce à sa puissance sonore. Plus le nombre de décibels émis s’avère élevé, plus elle se révèle efficace.

 

Un transmetteur téléphonique RTC

Ce système d’alerte utilise le réseau téléphonique fixe pour appeler le numéro programmé dans la machine. Assurez-vous que ce système s’avère compatible avec votre box ADSL, en cas de dégroupage total.

À noter : un tel transmetteur ne fonctionne pas en cas de coupure de ligne téléphonique.

 

Un transmetteur GSM

Avec un transmetteur GSM, les personnes à prévenir peuvent être contactées par SMS. Il suffit d’insérer une carte SIM et de vérifier qu’elle capte correctement le réseau de l’opérateur. Ce système s’avère le plus indiqué en cas de dégroupage total. Il permet notamment une communication en continu avec :

  • les propriétaires
  • les agents de surveillance
  • ou les forces de l’ordre.

 

Le service de commande adapté

Il existe plusieurs façons d’activer et de désactiver une alarme selon le modèle :

  • Entrer un code prédéfini pour un modèle classique ;
  • Utiliser une télécommande, un badge RFID ou un téléphone ;
  • Programmer l’alarme sur certaines plages horaires.

 

Quelles pièces et ouvertures sécuriser en priorité dans sa maison grâce à une alarme ?

 

Avant de sécuriser votre maison par une alarme, étudiez la configuration de votre habitation. En fonction de la disposition des pièces et des différents accès, repérez les endroits à fort risque d’intrusion.

Vous pouvez maintenant mettre en place votre système de sécurité, tout en veillant à respecter certaines règles :

 

  • Placez la centrale dans un endroit non visible depuis les fenêtres ;
  • Fixez les détecteurs périmétriques sur les portes et les fenêtres donnant sur l’extérieur. S’activant à la moindre tentative d’intrusion, vous bénéficierez d’une excellente protection même à l’intérieur de votre domicile ;
  • Placez les détecteurs volumétriques, dotés de cellule infrarouge, dans le séjour, le garage, enfin dans les zones de passage obligé. Ils se déclenchent lorsqu’ils détectent un mouvement dans leur périmètre d’investigation.

 

 

Contacter un professionnel ou installer soi-même son alarme maison ?

 

Si vous optez pour une alarme de sécurité sans fil, la méthode d’installation s’avère très simple. Seules quelques notions de base de bricolage se révèlent alors nécessaires.

Les alarmes maison filaires requièrent plus de savoir-faire, puisque ce dispositif exige de relier la centrale aux capteurs à l’aide de câbles. Il s’avère donc recommandé de faire sécuriser sa maison par la pose d’une alarme par un professionnel. D’autant qu’il connaît les normes de sécurité en vigueur.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.