Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment faire construire sa maison ?

Comment faire construire sa maison ?

Vous avez un projet de construction de maison ? Vous avez besoin de repères dans cette démarche d’importance. Voici donc un guide en neuf étapes-clefs pour faire construire sa maison. Nous passerons ainsi en revue la question du financement jusqu’à la remise des clés. Avec un maximum de conseils pour vous aider à faire appel aux bons professionnels.

 

Élaborer son budget pour faire construire sa maison

 

A la base d’un projet de construction de maison, il y a l’étape du budget. C’est un coût non négligeable dans les finances d’une personne, d’un couple comme d’une famille. Dans la majorité des cas, il faut en passer par un emprunt bancaire. Le seul moyen de disposer des fonds nécessaires au financement du projet.

Avant d’obtenir un emprunt, il faut donc calculer sa capacité d’emprunt. Il s’agit du montant que l’on est apte à rembourser en fonction de ses salaires et autres revenus. En général, les banques souhaitent un apport personnel d’au moins 10 % et le taux d’endettement maximal autorisé sera de 33%.

Alors quel budget pour construire une maison ? Pour bien délimiter son budget, il va donc falloir intégrer l’achat du terrain et l’ensemble des coûts de travaux de construction. Ceux-ci débutent avec la maçonnerie et s’achèvent les finitions. Bien souvent, certains détails sont oubliés alors qu’ils peuvent faire grandement varier le tarif final. C’est le cas des frais annexes. Ils concernent des éléments à financer non inclus au départ du projet. Parmi ceux-ci, on retrouve fréquemment :

  • la viabilisation du terrain et l’assainissement
  • le terrassement
  • les honoraires d’architecte si besoin, ceux du notaire (7 à 8% du prix de vente du terrain)
  • les taxes d’urbanisme
  • ou encore des diverses assurances.

Enfin, il est toujours préférable de grossir son emprunt pour pallier à tous les coûts de finitions non-compris dans l’enveloppe de départ. Ainsi, dans le cas de maisons neuves, l’aménagement des sanitaires, celui de la cuisine ou du terrain font rarement partie du programme du constructeur… Il faut alors compter environ 10 % supplémentaires pour ces frais.

 

Choisir l’emplacement idéal pour bâtir sa maison

 

faire construire maison

Bien choisir l’emplacement de la construction de sa maison est un élément essentiel de la réussite de son projet. Vérifiez que les éléments essentiels à votre confort de vie se situent bien à proximité. Enfin, prenez le temps de vous rendre sur le terrain, de découvrir son environnement à différents moments de la journée. Et menez votre enquête auprès du voisinage.

 

L’emplacement de la construction provient souvent d’un désir de se loger dans une région coup de cœur ou dans une ville précise. Cependant, votre mode de vie doit aussi vous guider. Vous devez ainsi prendre en considération la proximité de votre travail, de votre famille ou encore de services et commerces. Il faudra, par ailleurs, vous décider entre un terrain isolé ou un lotissement.

Le choix de cet emplacement s’avérera décisif quant à votre qualité de vie. Il doit répondre à vos attentes actuelles et à venir. Cependant, la sélection de l’emplacement devra peut-être faire l’objet de compromis entre vos critères et les réalités du marché.

Astuce : pensez à vous renseigner sur les prix à l’achat, mais aussi à la revente des terrains que vous convoitez. Pour ce faire, vérifiez le dynamisme économique et démographique du quartier, de la commune, voire du territoire.

 

Sélectionner le bon terrain

 

Une fois l’emplacement défini, il faut sélectionner le terrain avec attention et surtout s’assurer qu’une construction y est autorisée. Toutes les parcelles ne bénéficient pas des mêmes réglementations, il faut donc se renseigner au préalable auprès des mairies.

Ainsi, il convient avant tout de s’assurer de la viabilité du terrain à bâtir ou de ses possibilités de viabilisation. Il faut alors vous intéresser aux raccordements, au bornage, à l’arpentage. Sans oublier les risques naturels ou de faire une étude du sol.

Le PLU de la commune vous donnera accès à plusieurs de ces informations. Il vous renseignera aussi sur les matériaux autorisés pour la construction dans cette zone, les possibilités de personnalisation de l’extérieur. Vous pourrez ainsi mieux définir l’apparence finale de la maison (étage, couleur, dimension…).

Si vous avez déjà un projet de construction bien défini, pensez à demander un certificat d’urbanisme opérationnel. Ce document vous assurera que votre projet architectural est bien réalisable sur le terrain constructible sélectionné.

 

Trouver le bon professionnel pour faire construire sa maison

 

Construire sa maison soi-même n’est pas donné à tout le monde. Une telle réalisation demande au minimum du temps et de la patience. Dans la majorité des cas, des compétences manquent pour concevoir l’intégralité de la construction seul. Il faudra donc au minimum faire appel à un maître d’œuvre pour vérifier les possibilités architecturales du projet.

Cette solution autonome présente de nombreux avantages en termes de gain sur la main d’œuvre, de libre arbitre sur la construction ou les choix de matériaux. En revanche, cette option s’avère bien plus prenante en temps et en énergie. Vous ne disposez ni de l’un ni de l’autre ? Une question se pose alors : qui contacter pour faire construire une maison ?

 

faire construire maison

Pour bien choisir les professionnels pour faire construire votre maison, il vous faut définir le type de maison souhaitée. Si vous souhaitez un projet clé en main, un constructeur de maison individuelle semble tout indiqué. Si au contraire vous acceptez de vous impliquer davantage dans le projet et que vous rêvez d’une maison personnalisée, il faudra vous tourner vers un maître d’œuvre ou un architecte.

 

Les particuliers choisissent le plus souvent de faire construire leur maison par un constructeur. Ces sociétés de construction s’occupent de tous les détails une fois le contrat signé jusqu’à la remise des clefs. Par ailleurs, c’est une solution assez avantageuse en termes de rapport qualité/prix. En contrepartie, les maisons livrées se révèlent souvent standardisées.

D’autres options s’offrent à vous si vous souhaitez une construction davantage sur-mesure : le recours à un maître d’œuvre ou à un architecte. Ces derniers vous accompagnent, vous conseillent et suivent le chantier, mais vous restez libre de choisir vos artisans.

Que vous fassiez appel à l’un ou l’autre de ces professionnels, n’oubliez pas de vérifier ses garanties (affiliation à l’Union des Maisons Françaises ou contrat CCMI), de vérifier son sérieux (grâce à l’AAMOI par exemple). N’hésitez pas aussi à consulter les avis, à questionner d’anciens clients. Enfin, sollicitez des devis auprès de plusieurs maîtres d’œuvre ou constructeurs de maisons individuelles.

 

 

Concevoir un plan pour faire construire une maison facile à vivre

 

Pour débuter les travaux d’une maison, il faut commencer par en dessiner le plan de construction. Celui-ci détaille le nombre de pièces, leurs dispositions et tailles. Il indique également s’il s’agit d’une maison de plain-pied ou avec étages, si elle dispose d’un garage, d’un sous-sol, d’une cave ou de combles…

Ce dessin reprend l’intégralité de la maison sous forme de schéma. C’est un bon moyen d’estimer le coût global de la construction d’une maison, puisque cela donnera la superficie totale, les détails de la toiture, le nombre d’ouvertures (portes et fenêtres), les matériaux choisis (parpaings, bois, briques) et les corps de métiers nécessaires (artisans maçons, plombiers, électriciens, plâtriers, couvreurs…).

En moyenne, faire construire sa maison coûte environ 1.200 à 2.000 euros par m2.

 

Effectuer les démarches administratives pour construire une maison

 

Pour commencer la construction de sa maison, il faut d’abord en avoir le droit. Pour cela, il faut déposer une demande de permis de construire en mairie. Il faut savoir qu’en dessous d’une superficie de 170m2, il n’est pas nécessaire de faire appel à un architecte. Au-delà, le recours à ce professionnel devient à l’inverse obligatoire.

Le formulaire Cerfa n° 13406*07 à déposer pour votre projet de construction est disponible gratuitement. Il permet d’expliquer le projet dans un dossier important, de donner tous les éléments, les plans de masse, de coupe ou de situation…

Par ailleurs, il est important de déposer dans ce dossier une attestation sur la réglementation thermique RT 2012. Celle-ci est fournie par le maître d’ouvrage.

Il faut prévoir un délai minimum de 2 mois entre la date de dépôt du dossier et l’autorisation finale de construire (en sachant qu’un refus est possible). De ce fait, aucun travaux ne doit débuter avant d’avoir obtenu le précieux permis.

 

Signer un contrat de construction de maison adapté à son projet

 

Lorsque tout est prêt pour commencer la construction, ne manquez pas l’étape primordiale de la signature du contrat. Plusieurs formes existent selon le mode de construction choisi. Vous pouvez opter pour le Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI), avec ou sans fourniture de plan. Pour bénéficier de ce type de contrat très encadré, il vous faudra alors faire appel à un constructeur.

Il existe aussi d’autres contrats : la VEFA ou encore le Contrat de maîtrise d’œuvre (CMO). Ils sont proposés par les architectes ou maîtres d’œuvre pour une construction autonome et personnalisée.

Au moment de la signature de ce contrat, un versement de 2 à 5 % du coût de la construction est demandé, avec un délai de rétractation de 10 jours.

 

Suivre le chantier avec régularité pour faire construire sa maison efficacement

 

Quand le chantier débute, n’oubliez pas de le garder à l’œil, avec la plus grande attention. Les erreurs sont humaines et vous êtes maître du projet. Vous devez donc veiller à ce qu’il se déroule selon les engagements du contrat. Cela prend en compte les délais de construction, la conformité…

Des réunions de chantier sont généralement organisées afin d’avoir un compte rendu au fur et à mesure de l’évolution des travaux. Elles correspondent aux 7 grandes étapes d’une construction : début du chantier, fin des fondations, élévation des murs, mise hors d’eau, mise hors d’air, réalisation du gros œuvre et second œuvre, puis réception finale.

Ce calendrier correspond, par ailleurs, au règlement des échéances correspondant à l’avancée des travaux.

 

Réceptionner la livraison de la construction avec rigueur

 

La remise des clefs et la dernière étape du projet. La maison est prête à être réceptionnée. C’est le plus souvent un moment de joie et de soulagement. Cependant, vous ne devez pas perdre de vue que vous êtes tout à fait en droit d’émettre des réserves si vous jugez que l’achèvement n’est pas total ou conforme au contrat. Traquez la moindre malfaçon et n’hésitez pas à vous faire accompagner d’un expert pour réaliser un procès-verbal de réception.

Lorsque vous êtes en accord avec la construction, une nouvelle attestation RT 2012 doit vous être fournie. Vous devrez la déposer en mairie ainsi qu’à la DAACT.

 

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *