Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Norme électrique salle de bains

Norme électrique salle de bains

Quelles sont les normes électriques pour une salle de bain ? Quelles sont les zones de sécurité à respecter dans une salle d’eau ? En matière d’installation électrique dans une salle de bains, il est nécessaire de respecter mes normes d’électricité d’une salle d’eau pour assurer la sécurité de l’habitat mais également la conformité de l’électricité. Découvrez tous les détails sur la réglementation et les règles de sécurité à respecter dans une salle de bains.

 

Salle de bains : les normes électriques

 

Avant de commencer des travaux de rénovation d’une salle de bains ou encore de mise en sécurité de votre installation, il faut se renseigner sur les normes électriques à respecter dans la salle de bains. En effet, cette pièce d’eau exige une sécurité renforcée pour éviter tout contact entre l’eau et l’électricité.

Il est donc nécessaire de se renseigner sur la réglementation électricité pour la salle de bains avant de démarrer ce chantier. Ces normes électriques concernent toute pièce contenant une baignoire ou une douche. Les normes électriques régissent notamment :

  • Les volumes de sécurité : ces volumes imposent quel matériel électrique en fonction des zones de sécurité.
  • Les appareils électriques, interrupteurs et chauffage : pour une pièce d’eau, il est essentiel de mettre en place de l’appareillage électrique dédié, de la classe 1 à la classe 3.

 

Objectifs des normes d’électricité dans une salle de bains

La réglementation des installations électriques dans une pièce humide est très contraignante. Les normes électriques pour la salle de bains ont comme objectifs :

  • D’avoir une installation électrique respectant les normes dont la norme d’électricité NF C 15-100.
  • De respecter les quatre volumes de sécurité d’une pièce humide : 0 – 1 – 2 – 3.
  • De poser de l’appareillage électrique de classe I et II (protégés des projections d’eau).
  • D’être en sécurité dans sa pièce d’eau en cas d’utilisation normale comme d’une fuite ou d’un dégât des eaux.

L’objectif des volumes de sécurité est donc d’établir de façon précise à quel endroit installer des prises de courant, luminaires ou appareils électriques dans sa salle de bains. Les volumes très proches de la baignoire, du mitigeur ou encore du receveur ne doivent pas contenir de source d’électricité, lavabo ou bidet non compris. Pour avoir une installation conforme dans votre maison, il est essentiel que votre pièce d’eau respecte ces normes.

 

Volumes de sécurité dans une pièce d’eau

Il existe une norme des volumes de salle de bain et pièce d’eau. Les quatre volumes de sécurité d’une pièce humide vont de 0 à 3 et sont régis par la norme NF C 15-100. Voici l’utilisation de base de ces volumes :

  • Volume 0 : il s’agit de la zone la plus à risque, la baignoire et / ou la douche. Dans ce volume, il est interdit d’installer tout matériel électrique.
  • Volume 1 : il s’agit du volume au-dessus de la baignoire ou du receveur de douche sur 2,5m. Il est possible d’installer un luminaire basse tension à condition que l’interrupteur ne soit présent que dans les volumes 2 ou 3.
  • Volume 2 : il s’agit du volume située à moins de 60cm de la baignoire ou du receveur et de la même hauteur que le volume 1 (soit 2,5m de hauteur). Ce volume est exposé aux éclaboussures d’eau. Dans ce volume, il est possible d’installer un luminaire pour l’éclairage ainsi qu’une armoire de toilettes de classe I et II.
  • Volume 3 : au-delà des volumes 0,1 et 2, il s’agit du volume 3 et du hors volume. Il est possible d’installer du matériel électrique de classe I et II.
zones sécurité salle de bains

Les volumes et zones de sécurité dans une salle de bains pour respecter les normes électricité.

Votre pièce d’eau est donc divisée en quatre volumes qui régissent en détails quelle installation électrique avoir dans chacun de ces volumes. Les emplacements de ces volumes et zones de sécurité sont très réglementés et se jouent au centimètre près. Voici un document pour voir en détails les différents volumes de salle de bains.

 

Quelques règles de base pour la sécurité de la salle de bain

Afin de garantir la sécurité des habitants d’une maison, il existe des règles de base à respecter lors de la construction d’une salle de bains, la création d’une salle d’eau d’appoint ou encore la rénovation d’une pièce d’eau ancienne. Il s’agit de règles décrites dans la norme NF C 15-100 qui garantiront la bonne conformité de cette pièce humide. Voici les quelques règles de base à respecter pour assurer la sécurité électrique d’une salle de bains :

  • Tout appareillage électrique doit être équipé d’un disjoncteur différentiel haute sécurité (DRHS) de 30mA. Ce disjoncteur permettra l’arrêt du courant électrique en cas de présence d’eau afin d’éviter tout risque d’électrisation, d’électrocution ou d’incendie domestique.
  • Le montage d’un mobilier de salle de bains protégé embarquant luminaires et prises électriques est possible dans les volumes 2 et 3.
  • Pour chauffer sa salle d’eau, il est possible d’opter pour un chauffage électrique de type sèche-serviettes. Mais ce sèche-serviettes doit être classe I en volume 3, de classe II en volume 2.
  • La pose d’un interrupteur électrique pour l’éclairage de la salle de bains se fera dans le volume 3.

Ces règles de sécurité électrique dans une salle de bains sont donc contraignantes mais veillent à la sécurité des utilisateurs. Concernant le matériel électrique à poser dans sa salle de bains, il faut acheter des appareils dédiés à l’utilisation en pièce humide qui sont protégés de l’eau. D’ailleurs en magasin de bricolage, les appareils électriques pour salle de bains affichent régulièrement des symboles mettant en avant dans quels volumes ils peuvent être installés. Ce qui peut s’avérer très utile lors de l’achat de matériels électro-domestiques ou luminaires.

 

Zones de sécurité électrique dans la salle de bains

 

Les zones de sécurité électrique dans une salle de bains correspondent aux volumes de sécurité détaillés plus haut. Les pièces d’eau sont donc composées de quatre zones de sécurité allant de la zone 0 à la zone 3. Le principe est simple : la zone de sécurité électrique 0 concerne la baignoire ou le receveur de douche, c’est la zone la plus exposée à l’eau. Dans cette zone de sécurité électrique, il faut veiller à n’installer aucun système électrique. Au-delà de la zone de sécurité 0, il est possible d’utiliser des luminaires protégés de l’eau. Dans la zone 1, il faut privilégier un système d’éclaire d’indice IP65. Dans la zone 2, un éclairage d’indice IP44 au minimum. Dans la zone 3, un système d’éclairage d’indice IP21 est suffisant.

Ces quelques règles de base concernant les zones de sécurité de la salle de bains assurent en grande partie la sécurité des personnes utilisant la salle de bains.

normes électricité salle de bains

Les normes électricité dans une salle de bains : comment avoir une installation électrique conforme dans une pièce d’eau ?


 

Installation électrique dans une salle d’eau

 

Comment installer des appareils électriques dans une salle d’eau ? Découvrez les appareils et accessoires électriques qu’il est possible de mettre en place dans sa salle de bains. Maison en Travaux vous conseille sur la pose de prise de courant, radiateur électrique et éclairage dans une pièce humide.

 

Prise électrique dans une salle de bains

Si vous projetez d’ajouter des prises électriques dans votre salle de bains ou encore de créer une nouvelle prise de courant, il est indispensable de prendre en compte les zones de sécurité énoncées plus haut. Les interrupteurs et prises électriques dans une salle de bains sont des équipements obligatoires pour avoir une pièce d’eau fonctionnelle. Mais ces sources de courant électriques sont également très risquées au vu de leur faible protection à l’eau. Découvrez comment poser une prise de courant dans une salle de bains.

Pour installer une prise électrique dans une salle de bains, il faut veiller à la placer à partir du volume 3 (par rapport à la baignoire ou à la douche). La distance au lavabo et son mitigeur n’est pas très importante, c’est son placement qui importe. Il est interdit de poser une prise électrique dans l’axe vertical du lavabo.

Pour monter un interrupteur électrique dans une salle de bains, la meilleure solution est de le place hors de volume. L’interrupteur sera alors hors de portées des éclaboussures d’eau. Pour rappel, il faut protéger tous les appareils et installations électriques des pièces d’eau par un différentiel 30mA.

 

Radiateur électrique pour salle de bains

Si vous avez comme projet de doter votre salle de bains d’un radiateur électrique, voici nos conseils pour bien choisir votre radiateur salle de bains. Il existe deux solutions pour chauffer sa salle d’eau : choisir un sèche-serviettes électrique ou un chauffage d’appoint électrique. Ce sont les deux seuls systèmes de chauffage qui sont conformes aux normes de sécurité électrique. Nous vous conseillons de poser un chauffage d’appoint électrique fixe soufflant pour salle de bains en plus du sèche-serviettes électrique qui a tendance à monter en température assez lentement. Toutefois, les nouveaux modèles de sèche-serviettes électrique sont équipés d’un thermostat électronique et peuvent chauffer de grandes salles de bains (10m2 à 12m2).

 

Éclairage à poser dans la salle de bains

L’éclairage est un aspect essentiel de toute salle de bains au vu de l’utilisation de cette pièce et du manque régulier de luminosité. Néanmoins, il est essentiel d’apprendre comment bien choisir son éclairage de salle de bains. Il faut installer un système d’éclairage sûr et étanche pour qu’il soit protégé de l’eau. De ce fait, il est important d’opter pour des éclairages et luminaires dédiés à la salle de bains.

Comment éclairer sa salle de bains ? Pour choisir des luminaires de salle d’eau, il faut prendre en compte deux facteurs : l’éclairage et la sécurité. Le plus important étant de trouver un éclairage sûr et qui éclaire correctement votre salle de bain. En effet, les pièces humides ont tendances à être sombres à cause de l’humidité, de la buée et de l’absence de fenêtre souvent. Il faut donc installer un système d’éclaire étanche et adapté à la salle de bains. Pour cela, il faut vérifier les classes et indices des appareils électriques.

Lors de la pose d’un éclairage de salle de bains, vous devez veiller à bien respecter les volumes et zones de sécurité des pièces d’eau.

 

Devis installation électrique pour salle de bains

 

Il est préférable de faire appel à un électricien professionnel pour installer un systèmes d’éclairage, poser une nouvelle prise électrique ou encore ajouter un interrupteur de courant. Surtout si vous n’avez pas de vraies notions de bricolage et de travaux électriques. Faîtes un devis installation et rénovation électrique pour votre salle de bains :

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *