Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Isolation sous rampants de toiture

Isolation sous rampants de toiture

À une époque où chacun veille à limiter sa consommation d’énergie, il est important de ne pas négliger l’isolation de sa maison.

L’isolation des combles est particulièrement déterminante, car la déperdition thermique se fait essentiellement par cette voie.

Comment isoler correctement vos rampants de toiture ? Quel isolant choisir ? Quel est le prix d’une isolation sous rampants au m2 ?

 

Technique d’isolation des combles sous les rampants de la toiture

 

Isoler des combles est un projet intelligent. L’isolation sous le rampant de toiture permet de réduire les déperditions thermiques et donc la consommation énergétique. Si vos combles n’étaient jusqu’alors pas isolés, procéder à une isolation sous rampant vous permettra par la suite de transformer l’espace sous les combles en une ou plusieurs pièces à vivre.

 

Comment isoler sous rampant ?

L’isolation thermique d’un logement est une étape essentielle à laquelle il faut accorder une attention toute particulière. L’objectif est de conserver la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. Plusieurs endroits sont à isoler : murs, fenêtres, sol et toiture. Pour une toiture, les travaux d’isolation se feront principalement au niveau des rampants, c’est-à-dire des parties inclinées de la charpente.

L’isolation d’une toiture peut être réalisée par l’intérieur ou par l’extérieur. L’isolation sous rampant est une technique d’isolation par l’intérieur.

Isoler la toiture par l’intérieur suppose de fixer ou injecter un isolant sous la toiture entre la charpente et une cloison.

Pour l’isolation sous les rampants, on fixera directement l’isolant entre les chevrons. Différentes techniques peuvent être utilisées pour installer l’isolant  :

  • Le collage de l’isolant sur les rampants ou la fixation sur une ossature ou à l’aide de suspentes et fourrures. Vous pouvez ensuite ajouter une cloison en panneaux de bois ou plaque de plâtre (placo).
  • Le soufflage de l’isolant en vrac ou isolant à durcissement (mousse polyuréthane projetée), entre les chevrons et recouvert d’une contre-cloison.

 

Étapes d’une isolation des combles sous rampant

Avec de bons conseils et des bras pour vous aider, il est tout à fait possible de réaliser l’isolation des combles sous rampant de toiture vous-même.

Voici comment isoler vos combles en quatre étapes :

  • Fixer les suspentes : L’objectif est d’assurer une bonne répartition du poids de l’isolant. Les suspentes sont fixées perpendiculairement par rapport aux chevrons, sur tous les rampants et dans les coins.
  • Poser l’isolant entre les chevrons : selon l’isolation, une deuxième épaisseur peut venir ensuite compléter cette première couche. Elle sera piquée sur les suspentes.
  • Poser la membrane d’étanchéité : Embrochez-la sur les suspentes. Il est normal qu’elle déborde d’une petite dizaine de centimètres au niveau des parois. Les lés de membrane sont ensuite reliés entre eux par une bande adhésive. Du mastic placé sur la partie de la membrane qui dépasse permet de la fixer aux parois et d’assurer ainsi l’étanchéité. Des clés sont enfin fixées aux suspentes.
  • Poser des ossatures métalliques et des parements : Les clés servent de point d’accroche aux ossatures métalliques qui serviront à poser les cloisons. Vous pouvez venir visser les parements, c’est-à-dire les plaques de plâtre. L’objectif est purement esthétique. Les plaques permettent de masquer l’isolant. Il ne reste plus qu’à peindre.

 

Quel isolant sous rampant choisir ?

 

Lorsque l’on sait que la déperdition thermique au niveau du toit se chiffre à environ 30 %, il est important de choisir un bon isolant de toiture. Tous les types d’isolants et tous les prix existent. Ne soyez toutefois pas trop économe sur cette enveloppe. Vous pourriez y perdre ensuite sur votre facture d’énergie.

 

Comment choisir son isolant sous rampant ?

Afin que votre maison soit correctement isolée, vous devez atteindre un indice de résistance thermique R suffisant. Pour le toit, en RT 2012, l’indice doit se situer entre 6,5 et 10 m² K/W. En fonction de l’isolant choisi, l’épaisseur des panneaux variera, afin d’atteindre l’indice de résistance voulu. Il vous faudra, par exemple, deux fois plus de volume si vous utilisez de la laine de chanvre, en comparaison à de la mousse polyuréthane.

 

Les différents types d’isolants

Il existe de nombreuses sortes d’isolants :

  • Synthétiques : La mousse polyuréthane et le polystyrène sont les plus connus. Ils sont efficaces, mais incontestablement peu écologiques et représenteraient un danger pour la santé. Le coût reste modéré (entre 4 et 25 €/m²).
  • Minéraux : La laine de verre et la laine de roche étaient les stars de l’isolation ces dernières années. Plus écologiques que les isolants synthétiques, elles sont également imbattables sur le plan des prix pratiqués. Comptez entre 4 et 12 €/m². La laine de verre, et encore plus la laine de roche, présentent néanmoins l’inconvénient d’être très inconfortables à manipuler, car rejettent des substances irritantes.
  • Végétaux : Ils gagnent en popularité, car ils sont à la fois efficaces, sains et écologiques. Les plus connus sont la laine de chanvre, la fibre de bois, la ouate de cellulose ou encore le liège expansé. La fibre de bois est la plus onéreuse, avec une moyenne de 20 €/m². Elle est en revanche la plus isolante. L’énergie grise qu’elle génère est toutefois importante. La ouate de cellulose est au contraire tout à fait économe sur ce point, tout en étant suffisamment isolante. La laine de chanvre est un bon compromis.
  • « Nouvelle génération »: De nouveaux types d’isolants minces, entrés sur le marché il y a peu de temps, par exemple, la mousse polyuréthane projetée ou l’aérogel.

 

prix isolation sous rampant

Le prix d’une isolation sous rampant sera influencé par le choix de l’isolant. Selon la configuration des rampants, tous les isolants ne sont pas adaptés.


 

Pour une isolation sous rampant, on optera généralement pour un isolant en laine, facilement adaptable à la configuration des rampants. Les isolants en laine minérale (laine de verre ou laine de roche) ont pour avantage de proposer de bonnes performances thermiques pour un bon prix.

 

Prix des isolants de toiture pour une isolation sous rampant

Le prix des isolants peut varier du simple au quadruple :

  • laine minérale : de 4 à 12 €/m²
  • polystyrène : de 4 à 25 €/m²
  • polyuréthane : de 15 à 25 €/m²
  • liège expansé : de 8 à 12 €/m²
  • laine de chanvre : de 10 à 22 €/m²
  • fibre de bois : de 12 à 30 €/m²
  • ouate de cellulose : de 20 à 30 €/m²
  • fibre textile : de 10 à 40 €/m²

Les prix présentés ici sont indicatifs et varieront en fonction de la qualité et de l’épaisseur de l’isolant.

 

Prix d’une isolation de combles sous rampant au m2

 

Le coût d’une isolation par l’intérieur sera toujours moins élevé que celui d’une isolation par l’extérieur.

Le prix total du projet d’isolation variera en fonction :

  • de la technique employée
  • de la superficie à isoler
  • du type d’isolant choisi
  • de l’épaisseur des panneaux

Pour le prix d’une isolation sous rampant au m2, comptez entre 40 à 80 € le m2 (avec les matériaux et la pose par un artisan professionnel).

À noter, si vous sollicitez un professionnel pour l’isolation de toiture sous rampant, vous pouvez prétendre à différentes aides travaux pour votre projet d’isolation :

  • Ma Prime Rénov
  • l’éco-PTZ
  • les aides de l’ANAH
  • un taux de TVA préférentiel, de 5,5 % sur la main d’œuvre et les matériaux
  • les aides des collectivités locales

En règle générale, pour bénéficier d’une ou plusieurs de ces aides, vous devez répondre à certains critères :

  • une isolation réalisée par un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)
  • un respect de la résistance thermique R
  • le matériau utilisé doit être certifié, notamment NF, CE et Acermi
  • des conditions de revenus

Chaque aide possède ses propres conditions d’éligibilité. N’hésitez pas à solliciter votre artisan lorsque vous signerez votre devis afin que celui-ci vous guide pour obtenir les aides disponibles en fonction de votre projet d’isolation de toiture.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.