Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment isoler une toiture contre la chaleur ?

Comment isoler une toiture contre la chaleur ?

Ces dernières années, les grosses chaleurs se succèdent au cours de l’été. Et si le soleil se révèle des plus agréables pour notre moral, les canicules fatiguent et s’avèrent difficilement supportables, surtout si l’on travaille ou dort sous ses combles aménagés. Or, si la climatisation peut se révéler une option, elle présente néanmoins un certain nombre d’inconvénients : surconsommation d’électricité, factures d’énergie trop élevées, participation au réchauffement climatique, contraste chaud-froid trop élevé… Quelles sont les solutions alternatives, avec ou sans travaux pour éviter la chaleur sous les toits ? Comment isoler une toiture contre la chaleur ? Découvrez une compilation d’astuces efficaces dans cet article.

 

Les solutions sans travaux

 

Il existe diverses solutions pour mieux atténuer la sensation de chaleur sous toiture dont plusieurs sans travaux ou avec des interventions de moindre ampleur.

 

Comment rafraîchir une chambre sous les toits ?

Dans une maison, les pièces les plus chaudes l’été sont souvent celles aménagées sous les toits. En effet, d’une part, le soleil chauffe directement la toiture et d’autre part, la chaleur à l’intérieur de la maison a tendance à monter dans les pièces situées dans les étages les plus élevées.

Il est donc impératif de savoir rafraîchir les pièces sous les toits, mais aussi de garder cette fraîcheur le plus durablement possible. Voici quelques astuces des plus efficaces.

 

Aérez votre chambre sous toiture la nuit

Les nuits étant plus fraîches que les journées, profitez-en pour ouvrir les fenêtres de toit et les lucarnes afin de rafraîchir vos pièces. En effet, la nuit, la température extérieure étant moins élevée que celle à l’intérieur, les tuiles ou ardoises cessent d’émettre la chaleur accumulée au cours de la journée.

 

Empêchez la chaleur d’envahir votre chambre sous les toits

Lorsqu’il fait très chaud, le soleil qui donne sur vos fenêtres chauffe l’air intérieur de votre maison, ainsi que la zone au sol éclairée. La seule solution est d’éviter que les rayons du soleil ne cognent sur le vitrage.

Il existe d’autres dispositifs, que le vitrage anti-UV et les stores intérieurs, qui se révèlent appréciables, mais restent insuffisants, pour se protéger contre la chaleur efficacement.

La première solution est d’installer des volets roulants extérieurs. Une fois ces volets déroulés, le soleil ne tape plus sur les fenêtres, et l’effet douche de chaleur s’avère donc supprimé. L’inconvénient, c’est que vous serez plongés dans l’obscurité toute la journée.

La seconde recommandation pour éviter une chaleur trop intense consiste à installer un store extérieur. Il évitera à la fois l’impact des UV du soleil sur le vitrage, tout en laissant passer la lumière.

 

Comment ne pas avoir chaud sous les combles ?

Les pièces installées directement sous les combles accumulent facilement la chaleur, celle-ci montant naturellement ou pénétrant également par une toiture mal isolée. Là encore, diverses solutions permettent de mieux tolérer les températures caniculaires avec un minimum de dérangement et un investissement raisonnable.

 

isoler toiture chaleur

Vous n’avez pas envie de dépenser trop pour vous protéger contre la chaleur sous les toits ? Il existe diverses solutions à moindre coût pour rafraîchir vos espaces sous combles aménagés.

 

Éteindre les appareils électriques

N’oubliez pas d’éteindre vos appareils en veille qui consomment de l’énergie et génèrent de la chaleur. Avec cette précaution, non seulement, vous ferez des économies d’électricité, mais en plus, vous gagnerez en confort thermique.

 

Installer un ventilateur et étendre son linge humide

Ajoutez un ventilateur permettra de vous rafraîchir grâce aux mouvements d’air. Couplez ce système en mettant votre linge humide à sécher dans la pièce. Le duo évaporation et mouvements d’air constitue alors un bon moyen pour se rafraîchir sans climatisation.

 

Opter pour un brumisateur

Une autre façon pour que vous profitiez à la fois de la ventilation et de l’évaporation, est d’utiliser un brumisateur.

 

Ou craquer pour un climatiseur

La dernière option est l’installation d’un climatiseur. Il en existe deux sortes :

  • Le climatiseur mobile : idéal pour une problématique ponctuelle, il reste plutôt bon marché. Il est simple à installer et peut être utilisé immédiatement après l’achat, en le branchant simplement à une prise électrique.
  • Le climatiseur mural : pratique pour une utilisation récurrente, il présente quelques avantages non-négligeables. Cet équipement permet de rafraîchir une surface plus grande. Par ailleurs, son coût de fonctionnement se révèle nettement moins élevé. Enfin, il s’agit d’un appareil beaucoup moins bruyant.

Sinon, pour un résultat encore plus probant, il vous faudra investir dans une pompe à chaleur réversible (PAC), capable de chauffer votre pièce en hiver et de la rafraîchir en été.

 

Les solutions avec travaux de rénovation

 

Nous venons de vous présenter différentes stratégies permettant de réduire la température à l’intérieur des pièces sous toits. Néanmoins, pour parvenir à conserver cette fraîcheur plus longtemps et ne plus souffrir de la chaleur sous toiture sans augmenter vos factures énergétiques, il convient d’envisager certains travaux d’isolation.

 

Quel isolant de toiture choisir pour protéger de la chaleur dans les combles ?

Pour bien isoler une toiture de la chaleur, il convient de choisir le meilleur isolant pour cette zone de la maison. Il s’avère ainsi recommandé de poser un isolant avec un bon déphasage. Le déphasage thermique est la capacité du matériau à retenir la chaleur ou le froid dans la durée. Cela correspond au temps, en heure, que la chaleur mettra à pénétrer dans le bâtiment. Plus ce temps est long et plus le logement restera frais.

Pour lutter contre la chaleur, mieux vaut sélectionner les matériaux avec un déphasage thermique supérieur à 10 heures comme :

  • Les panneaux de fibre de bois (14 h) ou la laine de bois (8 h) ;
  • Les isolants en liège expansé (13 h) ;
  • La ouate de cellulose en vrac ou en panneaux (7 à 8 h) ;

Ces matériaux isolants écologiques garantissent un des meilleurs confort thermique l’été.

Remarque : évitez les matériaux dont le déphasage thermique ne dépasse pas 4 heures, tels que la laine de mouton ou de verre, ou encore le polystyrène expansé. En effet, durant l’été, c’est entre 13 et 16 heures qu’il fait le plus chaud. Si la chaleur traverse l’isolant en 5 heures, à 18 heures, il fera très chaud chez vous, alors que les températures extérieures seront en baisse.

 

Quel type de toiture contre la chaleur ?

 

isoler toiture chaleur

Si vous souhaitez contrer la chaleur sur le long terme et éviter les déperditions thermiques l’hiver, tout en faisant des économies, les solutions les plus performantes résident dans l’isolation de toiture de qualité en intérieur ou en extérieur.

 

La première source de déperdition de chaleur est la toiture, avec 25 à 30 % de fuite. Par conséquent, il se révèle indispensable d’avoir une bonne isolation et étanchéité de la toiture. D’autant que protéger ses sous-pentes de la chaleur donnent lieu à des aides à l’isolation de toiture.

L’isolation thermique peut s’effectuer de deux manières :

  • Par l’intérieur, en isolant les combles. Afin de protéger votre charpente des changements de température et de l’humidité, veillez à installer des protections type écran sous toiture (HPV) et pare-vapeur.
  • Par l’extérieur (ITE), ici, l’isolant est installé entre la charpente et le revêtement. Lors d’une rénovation de toiture, pensez soit à l’installer soit à la renouveler.

 

La toiture avec isolation extérieure idéale pour s’isoler contre la chaleur

Afin d’isoler votre toiture de la chaleur par l’extérieur, il existe deux procédés :

  • Les panneaux avec isolation intégrée posés entre la charpente et les matériaux de toiture : il s’agit de la méthode sarking.
  • Le bardage, habituellement utilisé pour les murs, est de plus en plus courant pour les toitures. Cela consiste à poser un bardage ou une ossature, qui est recouvert d’un parement extérieur. Sur le support est fixé un isolant (laine minérale ou polystyrène) qui reçoit ensuite le parement (bois, pierres, ardoises, PVC…). Pour une meilleure résistance dans le temps, privilégiez le bardage ventilé.

 

 

La solution de la toiture en panneaux sandwich : l’autre option contre la chaleur

La toiture en panneaux sandwich figure aussi parmi les meilleures solutions pour isoler une toiture contre la chaleur. Souvent, en acier inoxydable anti-condensation, ces panneaux recouvrent et isolent en une fois. De plus, ces panneaux sandwich présentent certains avantages :

  • Simplicité : après la pose d’un pare vapeur, les panneaux se fixent directement sur la charpente bois ou métallique, grâce à leurs rainures et languettes. Si une couverture de toit est déjà existante, ils viennent se superposer dessus.
  • Rapidité : le temps de pose est réduit, car les couches sont intégrées dans un seul et même matériau.
  • Qualité : une bonne performance thermique, plus ils sont épais et plus ils sont isolants. Ils respectent la norme RT 2012 recommandant une résistance thermique (R) de 6 W.m2.K minimum.
  • Invisibilité : étant posés à l’extérieur, ils n’influent pas sur la surface habitable. Ils sont la solution idéale pour les petits logements ou les combles aménagés.
  • Étanchéité : ils possèdent un traitement contre l’eau de haute qualité. On parle de plaques hydrofugées.
  • Diversité et esthétique : en fonction des besoins spécifiques de construction ou de rénovation, un large choix de styles (aspect tuile, bois, ardoise…), de dimensions (standards ou sur-mesure), d’épaisseur (de 40 à 200 mm) et de finitions vous sont proposées.
poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.