Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment calculer la pente d’un toit ?

Comment calculer la pente d’un toit ?

Vous avez un projet de transformation ou de rénovation de votre toiture ? Vous prévoyez des travaux sur votre toiture et vous vous demandez comment calculer la pente d’une toiture ? Cette opération s’avère, en effet, nécessaire dans bien des cas de figure notamment lorsque vous envisagez de changer le revêtement de votre toiture. Il existe plusieurs méthodes pour savoir comment calculer la pente d’un toit, et exprimer le résultat en degrés, en pourcentage ou sous forme de ratio. Le point sur l’importance de connaître sa pente de toit et les différentes options pour calculer la pente et la superficie d’un toit.

 

Qu’est-ce que la pente d’un toit ?

 

La pente d’un toit traduit le niveau d’inclinaison de la surface de toiture par rapport à une surface horizontale. Elle s’exprime sous trois formes différentes :

  • ratio
  • pourcentage
  • degrés d’inclinaison ou angle de toiture.

Cette inclinaison dépend de la charpente prévue pour supporter la couverture.

 

Pourquoi calculer la pente d’un toit ?

 

calculer pente toit

Calculer la pente d’une toiture se révèle indispensable pour vérifier l’adéquation entre la forme du toit et le revêtement souhaité. En effet, le choix de couvrir son toit avec des tuiles, des ardoises ou des bardeaux aura une incidence sur l’inclinaison de la toiture. Ce calcul s’avère aussi essentiel pour le respect du DTU et pour s’assurer de la résistance de votre toiture au climat de votre région.

 

Un toit possède de nombreuses spécificités. Parmi celles-ci, la pente s’avère essentielle lorsqu’on projette d’effectuer des travaux sur sa toiture. Cette pente de toit va, par exemple, jouer sur les mesures de sécurité à prendre lors des interventions envisagées sur la toiture. Pour un chantier de toiture, il convient de ne pas prendre de risques. Ces travaux devront être confiés à des charpentiers et couvreurs professionnels appliquant les normes en vigueur.

 

Pour répondre au DTU

En termes de réalisation de toiture, des normes spécifiques d’inclinaison de toiture existent pour faire respecter des pentes minimales et maximales.

Celles-ci ont divers objectifs :

  • permettre de garder l’uniformité architecturale et visuelle d’un quartier ou d’une ville. Elles sont alors définies localement ou au niveau départemental.
  • assurer la viabilité des toitures envisagées
  • améliorer la performance énergétique d’un logement.

Afin de connaître les normes en vigueur et les restrictions locales, pensez à consulter le DTU et le service d’urbanisme de la mairie.

 

Pour choisir et quantifier ses matériaux de toiture

Selon vos attentes en termes de design et de rendu plus ou moins pentu, au niveau de votre toit, vous devrez choisir des matériaux spécifiques.

La pente de toit vient donc orienter non seulement la quantité de matériaux qui sera nécessaire pour réaliser votre couverture, mais également le choix du revêtement de toiture à utiliser.

L’inverse est également vrai. Le choix d’un habillage particulier, comme de l’ardoise par exemple, influence la pente de toit préconisée. Ainsi, la tuile ne convient qu’à des pentes douces ou moyennes en raison de son poids. L’ardoise, plus légère, s’adapte très bien à des pentes prononcées.

Une fois votre choix de matériau arrêté, il s’avère nécessaire de calculer la pente de toit. En effet, une fois l’inclinaison connue, vous pourrez estimer vos besoins, et notamment calculer la quantité de matériaux de couverture.

 

Choisir la bonne inclinaison de toit pour s’adapter au climat

L’exposition aux vents dominants et aux éléments en général, comme les fortes pluies par exemple, doit être prise en compte dans le choix de votre pente de toit. Ces faces devront toujours être plus pentues.

On sait que la pente aura un impact sur l’évacuation de l’eau de pluie par la toiture, donc sur son étanchéité. Plus un toit s’avère incliné, plus l’évacuation des eaux de pluie se révélera facile. Avec beaucoup moins de risques d’infiltration.

Selon votre région, il est important de ne pas négliger les conditions climatiques dans votre choix d’inclinaison de toiture ! Si vous résidez en montagne, il faudra ainsi impérativement effectuer le calcul de la charge de neige qui peut être supportée par votre toit. Là encore, connaître sa pente de toit se révèle donc indispensable.

 

Comment calculer la pente d’un toit ?

 

Il existe plusieurs méthodes que vous pouvez utiliser pour effectuer le calcul de la pente d’une toiture.

calculer pente toit

Il existe diverses manières de calculer sa pente de toit, avec des résultats en pourcentage, ratio, ou degré d’inclinaison.

 

Calculer la pente d’un toit selon la méthode du charpentier

La pente d’un toit est bien souvent représentée en pouces d’élévation par rapport à une mesure horizontale de 12 pouces de long.

Donc une pente de 4 par 12, pour rester sur les mêmes mesures, signifie qu’à l’horizontal, ce toit s’élève de 4 pouces pour chaque tranche de 12 pouces. On simplifiera toujours une fraction qui peut l’être donc ici, le ratio de 4 : 12 pourrait plus simplement s’écrire 1 : 3.

Pour rechercher et exprimer la pente de votre toit sous cette forme, vous aurez besoin du matériel suivant :

  • d’un niveau,
  • d’un morceau de bois bien plat
  • et d’un mètre utilisant les pouces comme unité de mesure.

Une fois équipé, vous devrez commencer par positionner le morceau de bois parallèlement à la bordure de votre toit, ainsi le résultat gagnera en précision. Ensuite, en partant de l’extrémité la plus haute du bout de bois, maintenez le niveau parfaitement à l’horizontale, puis mesurez la distance verticale qui se situe entre le morceau de bois et le niveau, à la distance de 12 pouces indiquée sur votre niveau à bulle. La mesure ainsi obtenue correspond au premier chiffre du ratio, soit la hauteur verticale de 4 dans l’exemple ci-dessus. Le second chiffre sera, quant à lui, toujours 12 (distance horizontale conventionnellement choisie). Pour terminer, simplifiez ce ratio si possible.

 

Calculer la pente d’un toit en pourcentage

Vous pouvez cependant préférer exprimer votre pente de toit en pourcentage. Bien entendu, une pente de 0 % correspond à un toit terrasse à plat, et une pente de 100 % correspond à la verticalité d’un mur.

Pour calculer le pourcentage de la pente, vous aurez besoin également d’un niveau, d’un morceau de bois et d’un mètre. Vous commencerez par chercher le ratio de la pente de votre toit, puis multiplierez le résultat par 100.

Voici donc le calcul total à effectuer :

Pente en % = (hauteur verticale / distance horizontale) x 100

Donc pour exprimer la pente de la toiture présentant une élévation de 4 pouces pour 12 pouces de mesure horizontale conventionnelle, il faut réaliser l’opération suivante : (4 / 12) x 100 = 33 % environ.

 

Comment calculer l’angle d’un toit ?

 

Voici une dernière façon de calculer la pente d’un toit, un peu plus complexe. Il s’agit d’exprimer la pente de toit en degrés d’inclinaison.

La mesure se situera alors entre 0° (toit terrasse plat) et 90° (pan vertical de type mur).

Ici encore, vous devrez vous munir d’un niveau et d’un mètre, puis mesurer les distances horizontales et verticales. Attention, vous devrez utiliser l’arc tangente (ATAN) et l’intégrer à la formule suivante :

180° x ATAN (hauteur / longueur) / π = pente en exprimée en ° d’inclinaison

Il existe différents logiciels gratuits sur lesquels vous pourrez vous appuyer pour obtenir un résultat en degrés d’inclinaison en entrant juste vos relevés verticaux et horizontaux.

Remarque : n’hésitez pas aussi à confier ces calculs aux artisans qui interviendront sur votre toiture.

 

 

 

Comment calculer la surface d’une toiture en pente ?

 

Pour calculer la surface de votre toiture si celle-ci est dotée de plusieurs pans, il sera nécessaire d’appliquer le théorème de Pythagore pour connaître la longueur de la pente du toit.

Puis, à l’aide de cette longueur, vous pourrez calculer la surface de votre pan de toit comme toute superficie carrée ou rectangle.

 

Calculer la surface d’un toit à 1 ou 2 pans

Ici, il faut faire appel à nos souvenirs concernant le théorème de Pythagore, et se munir des plans de la maison pour avoir la hauteur du toit à la base de l’arête.

  • La longueur de la pente² = Hauteur du toit (de la base à l’arête)² + largeur horizontale².
  • La longueur de la pente = √ (hauteur du toit² + largeur du toit²)

Enfin, la longueur connue, il convient simplement d’effectuer une multiplication. Celle-ci permet de calculer l’aire d’un quadrilatère :

  • Surface de toit en pente (en m2) = largeur du toit (en m) x longueur de la pente (en m)

Ce résultat devra être multiplié par 2 pour deux pans de toiture identiques.

 

Calculer la surface d’un toit multi-pans

Pour une toiture à 3 pans ou plus, tout dépend la forme (géométrique) du toit en question.

  • Si votre toiture est en triangle, le calcul de surface de toit (en m2) équivaudra à : longueur de la base de la toiture x hauteur du toit de la base à l’arête) / 2.
  • Si votre toiture est un trapèze, le calcul de surface de toit (en m2) sera : longueur de la base supérieure du toit + longueur de la base inférieure du toit) / 2 x hauteur du toit.

Bon à savoir : la hauteur du toit se mesure de la base à l’arête.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.