Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Entretenir un chauffe-eau électrique

Entretenir un chauffe-eau électrique

Doit-on entretenir un ballon d’eau chaude ? Comment entretenir un chauffe eau électrique ? À quelle fréquence faut-il détartrer un chauffe-eau électrique ? Quel est le prix de l’entretien d’un chauffe-eau en 2019 ? Votre chauffe-eau vous permet d’avoir de l’eau chaude à disposition dans votre maison. Mais comme tout équipement sanitaire, il demande un entretien régulier afin de fonctionner efficacement et durablement.

Pour autant, ce n’est pas aussi simple qu’il y paraît. En effet, il existe différents types de ballon d’eau chaude et donc différentes façons de l’entretenir en rapport avec les éventuels dysfonctionnements et pannes qu’il peut rencontrer de par sa nature. Pour assurer les performances et la longévité de votre chauffe-eau électrique, voici un point complet sur les opérations d’entretien à réaliser.

 

Mauvais entretien de chauffe-eau électrique : les risques

 

Un chauffe-eau électrique, ou cumulus, est un équipement sanitaire qui permet de produire de l’eau chaude. Pour fonctionner de manière optimale et avoir une bonne longévité, il est nécessaire de maintenir cet appareil en bon état. En effet, la production d’eau chaude, le rendement et la consommation électrique dépendent directement de l’état du chauffe-eau.

Le principal ennemi d’un chauffe-eau électrique est l’eau, et plus précisément le calcaire qu’elle contient. Plus une eau est calcaire et plus elle sera considérée comme dure. Le problème étant qu’une eau calcaire a comme conséquence l’apparition de tartre qui nuit au fonctionnement des appareils sanitaires et à l’état de votre plomberie domestiques : canalisations, robinets, …

Si vous entretenez jamais, ou pas souvent, votre chauffe-eau électrique, l’état de ce dernier va se détériorer avec le temps. Plus précisément, vous êtes face à un matériel qui dispose, pour le ballon d’eau chaude, d’une cuve plus ou moins grande en fonction de la capacité. Cette cuve est constamment remplie d’eau est donc soumise à tout ce que l’humidité peut apporter comme problème, mais aussi à la qualité de l’eau qu’elle contient. Tartre, calcaire ou encore encrassement de la tuyauterie sont autant de petits problèmes qui peuvent devenir de grosses catastrophes si on n’y prête pas attention.

Voici la liste des principaux risques liés au mauvais entretien d’un chauffe-eau électrique :

  • Mauvais fonctionnement du système de chauffe, ce qui amène des problèmes pour avoir de l’eau chaude. En plus d’une eau pas assez chaude, si l’eau présente dans la cuve n’est pas assez chauffée, certaines bactéries peuvent se développer comme la légionellose.
  • Réduction de la longévité du chauffe-eau. L’entartrage de la cuve peut entraîner une corrosion accélérée qui va causer une fuite. De plus, certaines pièces comme la résistance ou l’anode devront être remplacées.
  • Augmentation des factures énergétiques. Moins un chauffe-eau est entretenu et plus son rendement va baisser. Ce qui signifie que pour chauffer une même quantité d’eau, il va devoir consommer plus d’électricité.

Pour éviter d’avoir à remplacer votre chauffe-eau électrique de façon inopinée ou encore de devoir faire intervenir un plombier pour réaliser un détartrage en urgence, certaines opérations d’entretien doivent être réalisées. En suivant les préconisations d’entretien de votre chauffe-eau, vous préserverez cet équipement et allongerez sa durée de vie. Pour cela, référez-vous simplement la notice des fabricants Atlantic, Thermor ou Ariston par exemple.

 

Liste des entretiens d’un chauffe-eau électrique

 

Il faut savoir qu’il n’existe aucune obligation légale qui oblige un propriétaire ou un locataire à entretenir un chauffe-eau, à la différence d’une chaudière au gaz par exemple. Néanmoins, les gestes d’entretien d’un cumulus électrique sont rapides et à la portée de tous les bricoleurs. L’entretien d’un chauffe-eau électrique se résume principalement aux actions de vidange et de détartrage. De plus, il convient de manipuler une fois par mois le groupe de sécurité en le passant sur la position vidange.

Mais en fonction de la technologie de votre chauffe-eau électrique, l’entretien et sa fréquence peuvent varier. Pour bien comprendre la différence d’entretien à effectuer entre chaque type de chauffe-eau électrique, rien ne vaut un tableau clair récapitulant les bons gestes en fonction des appareils.

Type de chauffe-eauEntretien à faireFréquence d’entretien
Groupe de sécuritéVidange1 fois par mois
Chauffe-eau avec résistance blindéeVidange et détartrageTous les 2 à 3 an
Chauffe-eau avec résistance stéatiteVidange et éventuellement détartrageTous les 2 à 3 ans

 

quand faire entretien chauffe-eau

L’entretien d’un chauffe-eau électrique se résume principalement à le vidanger et le détartrer de façon périodique. Il est conseillé de suivre les préconisations du fabricant (Thermor, Atlantic, Ariston, …). Toutefois, il n’existe aucune obligation d’entretenir son chauffe-eau électrique. Il est conseillé de suivre les préconisations du fabricant (Thermor, Atlantic, Ariston, …).

 

Faire l’entretien du groupe de sécurité

 

Le groupe de sécurité est un accessoire indépendant de la cuve et de la résistance de votre chauffe-eau. Raccordé à l’arrivée d’eau froide du ballon, son rôle est d’évacuer l’eau présente dans la cuve et ainsi, éviter une explosion du ballon causée par une pression trop élevée. Si vous observez un écoulement fréquent en dehors des périodes de chauffe, il est vivement recommandé de poser un réducteur de pression.

Cet élément de plomberie permet également de réaliser facilement la vidange du chauffe-eau. Pour l’entretien mensuel du groupe dé sécurité, il faut manipuler le robinet de purge pour effectuer une vidange rapide. Lorsque vous effectuez cette manipulation, les petits résidus de tartre qui s’accumule au fond de la cuve vont être emportés par l’eau. Il faudra faire attention à ne pas vous brûler.

Pour faire l’entretien du groupe de sécurité de votre chauffe-eau électrique chaque mois, vous procéderez comme suit :

  1. Placer un seau sous le groupe de sécurité.
  2. Mettre le robinet du groupe de sécurité en position vidange.
  3. Laisser couler quelques instants pour évacuer les résidus de calcaire et de tartre.
  4. Refermer la purge en prenant soin qu’il n’y ait aucun écoulement, même goutte-à-goutte.

Il est recommandé d’effectuer cette maintenance une fois par mois afin d’assurer le bon fonctionnement du groupe de sécurité. Dans le cas d’une eau agressive, vous pouvez installer un groupe de sécurité avec siège en inox qui est plus résistant au calcaire. Dans tous les cas, il faut procéder au remplacement du groupe de sécurité tous les 10 ans.

 

Faire l’entretien d’un chauffe-eau avec résistance blindée

 

Quand on parle de résistance blindée, cela signifie que la résistance du chauffe-eau est directement au contact de l’eau qu’elle chauffe. La résistance thermoplongeante, mais aussi l’anode, sont donc susceptibles de s’entartrer rapidement en fonction de la dureté de votre eau. À cause du contact permanent avec l’eau, la résistance s’entartre. Ce qui peut causer une augmentation de la consommation d’électricité ainsi qu’un fonctionnement plus bruyant.

Les problèmes de calcaire se règlent par la vidange, les problèmes de tartre se règlent par un détartrage. C’est pour cela que pour l’entretien d’un chauffe-eau avec résistance blindée, vous devez effectuer un détartrage de la résistance et une vidange régulièrement, sans quoi, vous ne pourrez pas atteindre la résistance.

Pour faire le détartrage d’un chauffe-eau blindé, vous allez procéder selon les étapes suivantes :

  1. Faire disjoncter le chauffe-eau et débrancher le thermostat.
  2. Vidanger totalement la cuve. Le plus pratique si votre chauffe-eau est à proximité d’une fenêtre donnant sur le jardin est de brancher un tuyau d’arrosage au robinet de vidange afin que l’eau s’écoule directement dehors. Sinon, vous devez prévoir plusieurs seaux.
  3. Démonter la résistance à l’aide d’un tournevis. Elle se trouve sous le capot et demande pour être accessible, à ce que la platine qui la maintient soit dévissée.
  4. Préparer le produit de détartrage et plonger la résistance dedans. Laisser agir quelques heures. Puis, frotter avec une brosse métallique souple pour enlever les dernières traces de tartre. Rincer abondamment à l’eau chaude. Il ne doit plus y avoir de traces de tartre sur la résistance une fois l’opération terminée.
  5. Remettre la résistance en place et revisser la platine. Fermer le capot.
  6. Remplir la cuve d’eau et rebrancher le chauffe-eau à l’alimentation électrique.

Si vous remarquez que la résistance est trop entartrée, ou si la résistance a plus de 5 ans, il peut être plus économique de la remplacer par une nouvelle. Il est possible de changer soi-même la résistance blindée de son chauffe-eau et même l’anode, à condition d’acheter un modèle compatible avec votre modèle de chauffe-eau.

comment détartrer chauffe-eau électrique

Comment détartrer son chauffe-eau électrique ? Pour détartrer un chauffe-eau électrique, il est nécessaire d’effectuer une vidange du ballon pour vider la cuve. Ensuite, il faut retirer la résistance et l’anode de la cuve pour éliminer le tartre accumulé dans la cuve. Vous pouvez remplacer la résistance si elle est trop entartrée.

 

Faire l’entretien d’un chauffe-eau avec résistance stéatite

 

La résistance stéatite n’est pas en contact direct avec l’eau car elle est protégée par un fourreau en acier. Cela implique que la vidange de la cuve n’est pas nécessaire pour effectuer tout entretien sur la résistance stéatite. Les modèles récents bénéficient également de la technologie ACI qui permet de préserver le chauffe-eau de la corrosion. Ce qui minimise encore plus les besoins d’entretien.

Par contre, le détartrage est obligatoire pour l’entretien de votre chauffe-eau.

Pour ce faire, vous allez procéder selon les mêmes étapes que pour un chauffe-eau à résistance blindée, mais sans faire la vidange totale de votre cuve. Pour mémoire, vous allez procéder comme suit :

  1. Couper l’alimentation électrique du chauffe-eau.
  2. Retirer la résistance et son fourreau.
  3. Tremper le tout dans le mélange de détartrage. Laisser agir quelques heures et frotter avec une brosse en fer douce pour éliminer les traces de tartre. Enfin, rincer soigneusement à l’eau chaude.
  4. Replacer la résistance et son fourreau.
  5. Remettre le chauffe-eau sous tension.

Si votre eau est très calcaire, une vidange de la cuve peut néanmoins s’avérer nécessaire afin d’évacuer le calcaire présent dans la cuve. Plus la capacité de votre chauffe-eau est importante et plus l’opération de vidange prendra du temps. Toutefois, cet entretien contribue au bon fonctionnement de votre chauffe-eau stéatite :

 

Comment détartrer un chauffe-eau électrique ?

 

Comme vous l’avez vu selon les différents modèles, l’entretien d’un chauffe-eau électrique passe en priorité par le détartrage. Les étapes sont toujours les mêmes, voire celles décrites ci-dessus, à l’exception de la vidange qui n’est pas forcément nécessaire pour atteindre la résistance stéatite.

Le tartre va en fait se coller sur la résistance, ce qui aura pour effet d’avoir une chauffe beaucoup moins performante et donc plus énergivore. Il arrive même que le tartre attaque des parties de la résistance jusqu’à ce qu’elles se cassent. C’est pourquoi, il est essentiel de détartrer son chauffe-eau électrique régulièrement.

Parmi les produits de détartrage proposés, vous en trouverez sur le marché sous forme de produit prêt à l’emploi ou à diluer dans l’eau. Vous pouvez également choisir d’utiliser un produit « maison » à base de vinaigre blanc chaud, d’eau et de gros sel dans les proportions respectives suivantes : 1 litre, ½ litre et 1 poignée. Le plus important étant de réussir à retirer l’accumulation de tartre sans abîmer la résistance ni la cuve.

Il est à noter que le démontage de la résistance blindée avant nettoyage implique de dévisser la platine. C’est l’opération la plus délicate de tout l’entretien, car il ne faut pas abîmer la platine à ce moment-là. Vous y apporterez donc une attention particulière.

 

Changer certaines pièces d’un chauffe-eau

 

Si votre chauffe-eau électrique ne chauffe plus, il se peut qu’une pièce du mécanisme de chauffe soit cassée. Dans ce cas, vous devrez commander la pièce au fabricant du chauffe-eau et la poser. Si vous n’êtes pas bricoleur ou à l’aise avec cette opération, il est conseillé de faire intervenir un technicien tel qu’un plombier. Celui-ci saura exactement comment procéder pour changer la pièce de votre chauffe-eau en toute sécurité. Vous pouvez estimer le prix facturé en vous informant sur les tarifs des plombiers.

Le plus souvent, il vous faudra simplement remplacer la résistance de votre chauffe-eau électrique. Dans le cas d’une fuite au niveau de la cuve, un changement du chauffe-eau est à prévoir. En effet, les cuves ont tendances à fuir après 10 à 15 ans d’utilisation en fonction des entretiens réalisés et de la dureté de l’eau. Mais quand une cuve fuit, surtout si l’eau a la couleur de la rouille, c’est tout le ballon d’eau chaude qui doit être remplacé.

prix entretien chauffe-eau électrique

Combien coûte l’entretien d’un chauffe-eau électrique ? Si vous bricolez à la maison, vous pouvez faire vous-même l’entretien de votre ballon d’eau chaude. Dans le cas contraire, il faut embaucher un plombier qui vous facturera alors l’entretien du chauffe-eau. Comptez un tarif compris entre 100€ et 200€ pour un détartrage de chauffe-eau.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *