Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Matériel pour travaux de peinture

Matériel pour travaux de peinture

De nombreux particuliers se lancent dans les travaux de peinture. Si vous avez décidé de repeindre certaines pièces de votre maison, c’est une excellente solution pour rafraîchir l’intérieur. Cependant, si vous connaissez le rouleau et le pinceau, sachez qu’il va vous falloir bien d’autres outils pour pouvoir passer à la mise en peinture de vos murs et plafonds. Peindre les murs et le plafond ne s’improvise pas. Et comme dans tous travaux, il y a des accessoires à avoir sous la main avant de commencer le chantier.

Alors, quel matériel avoir pour peindre en intérieur ? Quel rouleau choisir pour repeindre un mur avec reliefs ? Quels sont les outils pour mettre en peinture un plafond facilement ? Pour un résultat parfait, il faut éviter d’acquérir un matériel de mauvaise qualité ou inadapté à votre peinture intérieure. Le guide complet sur le matériel pour travaux de peinture. Voici la liste des équipements nécessaires pour repeindre un mur ou un plafond comme un véritable peintre du bâtiment professionnel.

 

Matériel pour préparer le support

 

Avant d’appliquer la peinture, il est indispensable de respecter certaines étapes et notamment la préparation du support. On ne le répétera jamais assez : le support à peindre doit être propre, sec et plat. Il va donc falloir vous équiper afin d’arriver à ce résultat pour pouvoir ensuite vous attaquer à la peinture à proprement parler.

Pour bien préparer un mur ou un plafond avant de peindre, vous allez avoir besoin de certains éléments comme :

  • Une brosse pour frotter les taches incrustées.
  • De la lessive St-Marc qui permet de dégraisser et de nettoyer les murs et plafonds en profondeur.
  • D’une éponge végétale pour gros travaux.
  • D’un seau rempli d’eau claire.
  • D’un chiffon sec pour dépoussiérer.

Si le support est abîmé, il va également falloir s’équiper pour faire des petits travaux de rénovation :

  • D’un enduit de rebouchage pour colmater les trous et fissures.
  • D’un papier abrasif à grain fin pour gommer les imperfections laissées par le lissage.
  • Un enduit de lissage au besoin si votre mur est très abîmé.
  • Les spatules et couteaux nécessaires pour passer les enduits.

Une fois les étapes de rénovation, de dépoussiérage et de nettoyage du support effectuées, il va falloir patienter. En effet, vos murs et plafonds doivent être parfaitement secs après toutes ces opérations de nettoyage.

 

Matériel pour protéger la pièce de la peinture

 

Une fois que vous avez nettoyé votre support, pas question de passer directement à la mise en peinture. Il y a encore du boulot à faire avant d’attaquer les travaux de peinture. Vous allez donc poursuivre par la protection de la pièce et de tout ce qui ne doit pas être peint.

L’application de la peinture, notamment au rouleau, cause de nombreuses projections de peinture. Si vous chargez trop votre rouleau ou vos pinceaux, de la peinture risque de couler et tomber sur le sol. Par conséquent, il vous faut protéger la pièce mais aussi vous protéger vous-même avant de commencer à appliquer la peinture intérieure.

Pour cela, vous aurez besoin des équipements de protection suivants :

  • D’un tournevis pour ôter les luminaires, interrupteurs et prises de courant.
  • De ruban de masquage pour couvrir les encadrements des portes et fenêtres, mais aussi le haut des plinthes.
  • De bâches pour protéger le sol et les meubles éventuellement restés dans la pièce.
  • Un masque, des gants et des lunettes pour vous protéger des projections de peinture. Vous pouvez aussi prévoir une combinaison de peintre jetable spécialement dédiée aux travaux.

 

Outils pour appliquer la peinture

 

Vous êtes maintenant prêt à passer à la mise en peinture de vos murs et de votre plafond. Mais là encore, il faudra prévoir et préparer votre outillage avant de déboucher le champagne… ou plutôt le pot de peinture. Avez-vous vérifié que votre peinture ne réclame pas une sous-couche d’accroche ? Quel type de peinture avez-vous pris glycéro ou à l’eau ? Avez-vous pensé à acheter le produit pour nettoyer vos outils ? Et si vous n’aviez pas le bon pinceau ? Pas de panique ! Nos pros de la peinture font le point sur le matériel pour appliquer la peinture avec vous !

outillage pour peindre mur et plafond

Voici l’outillage nécessaire pour peindre un mur et un plafond comme un véritable peintre du bâtiment professionnel.

 

Bac et seau à peinture

Le bac ou seau à peinture va se révéler fort utile pour vous accompagner dans votre progression à travers la pièce. En effet, quand vous décidez de repeindre chez vous, vous allez sans doute acheter un pot de 5 litres qui sera donc lourd et difficile à manœuvrer. Le mieux est de s’équiper d’un bac, parfait pour les rouleaux, surtout si vous avez pensé à acheter la grille qui va avec.

Ainsi, après avoir remué votre peinture pour que les pigments se répandent de façon uniforme, vous en versez dans votre bac ou votre seau et vous pouvez commencer à peindre. Cela évite également au reste de la peinture de sécher dans le pot en attendant que vous ayez besoin d’elle puisque vous aurez pris soin de le refermer après avoir rempli votre seau.

La grille, quant à elle, sert à essorer le rouleau ou le pinceau sans perdre une goutte de peinture. Vous évitez ainsi de charger trop en peinture votre rouleau et vous faîtes des économies de peinture.

 

Les différents pinceaux à rechampir pour peindre

Les pinceaux sont un vaste sujet. En effet, vous en avez des longs, des ronds, des plats, plus ou moins larges, plus ou moins fournis en poils, avec des poils en soie naturelle ou en synthétique, … Bref, tout un tas de variantes qui laisse souvent le peintre amateur dubitatif. Mais lequel faut-il choisir ? Pour répondre à cette question, il faut distinguer qui fait quoi. Ainsi, vous allez choisir votre pinceau en fonction de plusieurs critères mais aussi de sa souplesse et de sa qualité afin qu’il ne perde pas ses poils.

 

Choix du pinceau selon le type de peinture :

Pour appliquer de la peinture à l’eau sur vos murs et plafonds, il faudra un pinceau en poil synthétique absolument. La soie naturelle gonfle sous l’effet de l’eau et ne vous permettra d’obtenir un rendu parfait, d’autant que la peinture à l’eau demande plus qu’un coup de pinceau pour avoir un effet lissant. Ce qui se voit au passage de la peinture, se verra une fois celle-ci sèche. Et ensuite, il faudra faire encore une distinction :

    • Si la peinture est liquide, il faudra un pinceau avec des poils drus afin qu’ils puissent retenir plus de peinture.
    • Si la peinture est épaisse, il faudra une brosse avec des poils plus épars afin d’éviter les paquets sur le mur.

Pour appliquer une peinture à l’huile, type glycéro, il faudra un pinceau à poils en soie naturelle.

Pour le reste, vous pouvez utiliser n’importe quel pinceau pour peindre avec une peinture mate ou satinée. La seule exception concerne les peintures de finition brillantes pour lesquelles vous devez vous équiper d’un pinceau à rechampir peinture brillante et laque.

 

Choix du pinceau selon la configuration du support :

Les magasins de bricolage vendent le plus souvent les pinceaux à rechampir en kit qui contient plusieurs formes. Ces lots de pinceaux pour peinture mur et plafond répondent parfaitement à l’application d’une peinture intérieure.

Voici les différentes formes des pinceaux à rechampir pour repeindre l’intérieur de sa maison :

  • Les pinceaux plats : ils sont destinés à vernir, laquer ou lasurer.
  • Les pinceaux pointus : ils servent pour les surfaces de précision comme les angles, les moulures et les finitions.
  • Les brosses rondes : elles sont utilisées sur les surfaces irrégulières comme le crépi.
  • Les brosses rectangulaires : elles servent sur des surfaces où il y a des joints à remplir comme sur les murs en brique.
  • Les pinceaux plats à poil long : ils sont destinés à la vitrification des parquets.
  • Les pinceaux pour radiateurs : ils se reconnaissent à leur manche long et tordu au bout.

 

Les rouleaux à rechampir pour peindre

Contrairement aux pinceaux, il est indispensable de choisir un rouleau peinture adapté à votre peinture intérieure. Le rouleau se choisit en fonction de la longueur de ses poils et de leur composition. On va choisir un rouleau à poil court pour une surface lisse et un rouleau à poil long pour une surface rugueuse ou pour du crépi. Selon la qualité des poils du rouleau, vous aurez plus ou moins de facilité à déposer la peinture pour des travaux plus rapides.

Mais au-delà de cela, il existe différents types de rouleaux en fonction de la matière, du manchon et de son utilisation. Vous aurez donc le choix entre plusieurs types de poils pour votre rouleau peinture :

  • Pour la peinture acrylique, le rouleau à poil long en polyamide ou en microfibre.
  • Pour la peinture glycéro, le rouleau à poil court en mousse. Attention de ne pas vous tromper, car si vous l’utilisez avec une peinture à l’eau, il laissera des micro bulles en surface de la peinture.

De plus, la taille du rouleau peut vous faciliter les travaux de peinture. Il ne faut donc pas hésiter à vous équiper d’un mini rouleau. Même constat avec le remplacement fréquent des manchons par des recharges. Un manchon utilisé plusieurs fois sera moins efficace pour appliquer la peinture et aura tendance à perdre des poils lors du passage du rouleau.

Mais un rouleau se choisit aussi en fonction des matériaux de compositions :

  • Le rouleau téflon : une petite révolution dans le monde de la peinture, ce rouleau permet d’obtenir des surfaces lisses en un clin d’œil grâce au téflon contenu qui retient la peinture.
  • Le rouleau anti-goutte possède des fibres d’une longueur de 12 mm. Ils sont généralement appelés les rouleaux universels et conviennent pour les peintures acryliques. Ils se reconnaissent à leurs bandes jaunes.
  • Le rouleau laqueur : il s’agit de rouleau en mousse floquée, mohair, polyamide ou velours avec fibres de 12 mm. Il est parfait pour peindre les portes en bois.
  • Le rouleau bi-couche vous permet de travailler la peinture en couche fine. N’oubliez pas que peu de peinture se passe en une seule couche.
  • Le rouleau nid d’abeille sera parfait pour peindre un crépi ou un mur rugueux.
  • Le rouleau à fibre 18 mm convient pour les murs de façade.

En résumé, vous devez sélectionner un rouleau de la bonne taille, avec des poils et des fibres adaptées à votre support et votre peinture. Vous pouvez également remplacer le rouleau classique par un pistolet à peinture.

 

Les rouleaux avec manche pour peindre le plafond

Pour vous simplifier la vie quand vous devez repeindre votre plafond, sachez qu’il existe des rouleaux équipés d’un manche télescopique. Ces manches télescopiques vous permettent de peindre votre plafond en gardant vos deux pieds sur le plancher. Un plafond est toujours délicat à travailler, car il est complexe et très physique de peindre un plafond à l’aide d’une escabeau ou d’une échelle. Le manche peut être une solution pour vous éviter un bon torticolis.

 

Astuces pour bien utiliser les outils de peinture

 

Avant toute utilisation d’un pinceau ou d’un rouleau peinture, vous devez soit le passer sous l’eau tiède soit l’aspirer à l’aide de votre aspirateur dans le but d’enlever les poils en suspension. Dans le cas contraire, vous allez les retrouver sur votre support coincés dans la couche de peinture.

Le dosage de la peinture est crucial pour obtenir un support peint sans coulure ou trace. Vous devez donc ni charger trop votre rouleau en peinture ni pas assez. Si vous appliquez trop de peinture au rouleau, vous allez avoir des coulures et gouttes au mur et des projections dans toute la pièce. Si vous ne chargez pas assez votre rouleau, la couche de peinture ne sera pas suffisante et des traces seront visibles. Il convient donc de bien essorer le rouleau de peinture en utilisant la grille du bac à peinture.

Enfin, il est important de bien nettoyer ses rouleaux et pinceaux après avoir terminé vos travaux de peinture. Pour cela, il vous suffit de les rincer à l’eau tiède jusqu’à l’élimination de la peinture présente dans les poils et fibres. Vous pourrez alors réutiliser votre matériel pour de futurs chantiers de peinture.

Très pratique comme outillage de peinture, le fabricant NESPOLI propose également un rouleau qui ne nécessite aucun lavage entre deux couches de peinture :


 

Nouveauté : kit rouleau à peinture Paint Runner Pro

 

C’est tout nouveau et c’est vraiment pratique. Le kit Paint Runner Pro se présente comme un rouleau classique à la différence qu’il est en microfibre et qu’il dispose d’un réservoir de peinture. Vous n’avez donc plus à tremper votre rouleau dans le bac toutes les 5 minutes. Pour peindre, il suffit de passer le rouleau sur le mur comme un rouleau classique et c’est tout. S’il s’agit de peindre un plafond, vous pouvez fixer votre rouleau sur votre manche à balai et le passer sans autre contrainte. Pour les angles et les endroits de précisions, le kit est livré avec un tampon possédant un angle pointu permettant d’atteindre les endroits difficiles.

Ce kit totalement novateur vous permet de gagner un temps fou dans la mesure où aucune projection de peinture n’est à craindre. Plus besoin donc de bâcher votre sol et vos meubles ni de vous équiper lourdement pour peindre et repeindre vos murs et votre plafond. Il faudra débourser environ 50 euros pour vous offrir le pack complet.

Vous pouvez trouver le rouleau peinture avec réservoir en promotion cependant dans de nombreuses enseignes de bricolage :

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *