Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix d’un mur de soutènement : info et coût

Prix d’un mur de soutènement : info et coût

A quoi sert un mur de soutènement dans un jardin ? Quel est le prix d’un mur de soutènement selon les matériaux ? Combien coûte un mur de soutènement préfabriqué ?

Construire un mur de soutènement est un travail de professionnel. C’est l’un des travaux de maçonnerie les plus compliqués et les plus délicats. Et pour cause ? On n’a pas droit à l’erreur. Une petite négligence, une petite erreur de calcul… et tout risque de s’effondrer.

Par conséquent, un mur de soutènement doit avant tout être solide. Il doit pouvoir supporter des charges importantes sans s’ébranler. Il doit, par la suite, être durable. Une fois qu’il est installé, on doit pouvoir compter sur lui pendant des années.

 

À quoi sert un mur de soutènement ?

 

Comme son nom l’indique, le mur de soutènement est construit pour « soutenir » des matières meubles, granulaires ou pulvérulentes soumises à une forte pression. Construire un mur de soutènement, c’est donc mettre en place un mur qui empêcherait un terrain composé de terres, du sable ou de gravats… de glisser.

 

Définition d’un mur de soutènement

Le mur de soutènement est une structure solide qui permet de contenir des composants non compacts du sol sur une surface déterminée.

On a souvent recours à ce type de mur sur les terrains en pente ou en hauteur, et qui est soumis à des pressions importantes. Voilà pourquoi, on le trouve régulièrement sur les voies publiques, les belges, et quelques fois, dans les jardins. Il est utilisé en annexe d’une construction.

Le mur de soutènement peut être vertical ou sub-vertical. Pour bien remplir ses fonctions, il doit généralement se composer d’un soubassement en empattement et de parpaings.

Mais on peut en trouver avec des briques, du bois, des pierres sèches, des tailles, des bétons armés ou de l’acier.

On peut distinguer plusieurs types de murs de soutènement :

  • Le mur de soutènement « poids », qui consiste à retenir la terre en contrant la force de sa poussée avec son poids.
  • Le mur de soutènement auto stable qui consiste à retenir la terre en utilisant son propre poids. C’est généralement la technique utilisée lorsqu’on utilise des parpaings ou du béton armé.
  • Le mur de soutènement en gabions, qui consiste à retenir la terre à l’aide de fer et de cailloux.
  • Le mur de soutènement en pierres sèches qui consiste à retenir la terre à l’aide de pierres.

 

Rôle d’un mur de soutènement

Le mur de soutènement est avant tout un ouvrage de sécurité. Il a pour rôle de soutenir le terrain afin qu’il puisse résister à des pressions ou à des mouvements du sol. Et ce, dans le but de prévenir et d’empêcher les glissements de terrain, l’effondrement de terrain et d’éventuels éboulements.

Voilà pourquoi, on l’utilise très souvent pour border les voies circulables. Il permet de préserver les routes et les chemins, et parallèlement, de protéger ceux qui les empruntent : passants, voituriers, etc.

Le mur de soutènement peut également avoir pour rôle de faire gagner plus d’espaces utilisables. On le fabrique aujourd’hui afin de pouvoir aménager un espace plane et fonctionnel, sur lequel on peut construire ou cultiver en toute sécurité.

 

Exemple d’utilisation d’un mur de soutènement

Pour la création et l’aménagement de voies praticables. Dans la majorité des cas, les murs de soutènement sont fabriqués pour créer et/ou protéger des chemins ou des routes. Ils sont alors construits sur les pentes d’une vallée ou d’une montagne. Et ils ont pour fonction d’empêcher la terre de glisser sur les voies pour les rendre impraticables.

L’aménagement de surface fonctionnel. Chez les particuliers, la construction de mur de soutènement répond à un besoin d’espace supplémentaire. Le mur sert alors :

  • Soit à aplanir un terrain aux surfaces irrégulières
  • Soit à renforcer les bases d’une construction en hauteur
  • Soit pour permettre la construction d’un jardin ou d’une piscine

 

Prix de montage d’un mur de soutènement par un pro

 

Autant vous le dire tout de suite : construire un mur de soutènement vous coûtera plus cher qu’un mur classique. D’autant plus si on confie la tâche à un professionnel.

La raison est simple : contrairement au mur classique, le travail est plus complexe. Non seulement ils nécessitent des connaissances précises dans le domaine. Mais en sus, il exige également l’emploi de matériels et d’équipements spécifiques.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Coût d’un mur de soutènement au m2

En règle générale, le prix du mur de soutènement est exprimé en m2. Et il peut varier entre 25 € à 500 €/m2 en fonction des matériaux utilisés pour la construction :

  • Le coût d’un mur de soutènement en parpaings pleins, comptez aux environs de 25 €/m2 à 50 €/m2
  • Le tarif d’un mur de soutènement en bois, comptez aux environs de 10 €/m2 à 40 €/m2
  • Le prix d’un mur de soutènement en blocs à bancher, comptez aux environs de 75 €/m2 à 150 €/m2
  • Le coût d’un mur de soutènement en béton armé, comptez aux environs de 150 €/m2 à 300 €/m2
  • Le tarif d’un mur de soutènement en blocs emboîtables de béton creux, comptez aux environs de 50 €/m2 à 75 €/m2
  • Le prix d’un mur de soutènement en blocs de pierre, comptez aux environs de 150 €/m² à 300 €/m2.
  • Le coût d’un mur de soutènement en gabions, comptez aux environs de 300 €/m² à 400 €/m2.

Pour un mur de soutènement à hauteur moyenne et dont la pression n’est pas trop importante, vous pouvez utiliser des buses. Elles sont généralement vendues aux environs de 10 € à 25 € l’unité.

Matériaux du mur de soutènementPrix au m2 hors pose
Bois10 €/m2 à 40 €/m2
Parpaings25 €/m2 à 50 €/m2
Blocs à brancher75 €/m2 à 150 €/m2
Blocs en béton creux50 €/m2 à 75 €/m2
Béton armé150 €/m2 à 300 €/m2
Blocs de pierre100 €/m2 à 300 €/m2
Gabions300 €/m2 à 400 €/m2
Buses10 € à 25 € l’unité

Bon à savoir : N’oubliez pas qu’en sus du coût des matériaux principaux, vous devez également prévoir des dépenses pour les matériaux, les équipements et les matériels supplémentaires nécessaires à la construction : la location de pelles ou d’une pompe béton, le prix des armatures métalliques, le coût du béton de fondation, le coût de l’enduit (pour le mur à bancher), etc.

 

Tarif d’un mur de soutènement préfabriqué

 

Vous cherchez une solution pratique et facile ? Aujourd’hui, il est possible de se procurer des murs de soutènement préfabriqués. Certes, ils sont plus onéreux, mais ils offrent l’avantage d’être plus simples à poser. Fabriqués en béton, ils sont, par ailleurs, particulièrement robustes.

Pour ce qui est du coût moyen d’un mur de soutènement préfabriqué, il varie entre 150 €/m2 à 350 €/m2 hors pose. Il va surtout dépendre des dimensions des blocs que vous allez acheter, c’est-à-dire de leur largeur et de leur hauteur.

DimensionsPrix hors pose
1 m de large et 1.55 m de hauteurÀ partir de 110 € HT
1 m de large et 1.80 m de hauteurÀ partir de 175 € HT
50 cm de large et plus de 2 m de hauteurÀ partir de 185 € HT
1 m de large et plus de 2 m de hauteurÀ partir de 330 € HT

Bon à savoir : À ces dépenses, vous devez également prévoir des dépenses supplémentaires :

  • Les frais de la livraison qui peut varier entre 150 € à 350 € en fonction des nombres de pièces à livrer.
  • Les frais de location d’une pelleteuse qui peut varier entre 150 € à 300 € par jour.
  • Les frais de location d’une grosse pelle, qui peut varier entre 50 € à 1000 € par jour.

cout-mur-de-soutenement-prefabrique

Pour calculer le coût d’un mur de soutènement préfabriqué, il faut d’abord connaitre le prix de blocs emboitables pour monter son mur de soutènement


 

Qui contacter pour faire un mur de soutènement ?

 

Être un bon bricoleur ou avoir de bonnes bases en maçonnerie ne suffit pas pour pouvoir construire un mur de soutènement. Ce dernier est en effet prévu pour soutenir un poids important. La moindre erreur de calcul pourrait représenter un grand danger. Voilà pourquoi, il est recommandé de faire appel à des professionnels qualifiés et compétents pour se charger de la construction. Il peut s’agir :

  • D’une entreprise de maçonnerie.
  • D’une entreprise de VRD.
  • D’une entreprise spécialisée dans l’étude de sol.

Combien cela va vous coûter ? Le coût d’intervention du professionnel pour le montage d’un mur de soutènement va varier entre 150 €/m2 à 400 €/m2. Ce prix va dépendre de plusieurs paramètres :

  • Les dimensions du mur (largeur, hauteur).
  • L’état du chantier, qui va définir l’envergure des travaux à réaliser.
  • Le type de mur de soutènement à construire (parpaings, préfabriqués, bétons armés).

 

Prix de pose au m2 d’un mur de soutènement

Le principe est assez simple : plus le mur sera grand et plus les travaux de préparation nécessaires seront nombreux, plus la facture risque d’être salée.

Matériaux du mur de soutènementCoût de main d’oeuvre du professionnel
Parpaings150 €/m2 à 350 €/m2
Blocs à brancher250 €/m2 à 350 €/m2
Blocs en bois50 €/m2 à 100 €/m2
Béton armé225 €/m2 à 400 €/m2
Blocs de pierre150 €/m2 à 350 €/m2
Gabions300 €/m2 à 450 €/m2

Bon à savoir : À noter que lorsque vous faites appel à un professionnel, le prix qu’il donne comprend généralement et la fourniture et la pose des matériaux, ainsi que la construction de la fondation. Pour en être sûr, n’hésitez pas à demander un devis aux professionnels pour avoir un aperçu détaillé de leur prestation.

 

Coût de pose au m2 d’un mur de soutènement préfabriqué

Là encore pour le coût de pose du mur de soutènement préfabriqué au m2, la facture totale va dépendre de l’envergure des travaux à réaliser, autrement dit :

  • De la surface totale du mur
  • De l’état du chantier
  • Des dimensions des murs préfabriqués
Dimensions du mur de soutènementPrix fourniture et pose compris au m2
1 m de large et 1.55 m de hauteurÀ partir de 140 € HT
1 m de large et 1.80 m de hauteurÀ partir de 200 € HT
50 cm de large et plus de 2 m de hauteurÀ partir de 225 € HT
1 m de large et plus de 2 m de hauteurÀ partir de 350 € HT

Bon à savoir : Le montant total annoncé par le professionnel doit comprendre la fourniture et la pose des matériaux. En revanche, la livraison n’est généralement pas incluse.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *