Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix d’un plafond faux plafond suspendu

Prix d’un plafond faux plafond suspendu

Quel est le prix d’un faux plafond suspendu ? Comment poser un faux plafond suspendu ? Quelle solution d’isolation choisir pour un faux plafond suspendu ? Maison en Travaux vous donne toutes les informations sur les faux plafonds suspendus et le prix de pose d’un faux plafond suspendu.

L’installation d’un faux plafond suspendu est la solution idéale quand votre plafond est abîmé ou a besoin d’une bonne isolation. Pratique et simple à installer, le plafond suspendu va permettre de créer une atmosphère intimiste à votre intérieur. Il permet également d’accueillir facilement un système d’éclairage et des spots encastrés.

Pour l’installation d’un faux plafond, vous aurez le choix entre le plafond suspendu ou le plafond tendu. Alors que le faux plafond suspendu consiste à installer une ossature fixée au plafond d’origine, le faux plafond tendu consiste lui en l’installation d’une toile tendu en dessous du plafond. Vous trouverez dans l’articles suivant plus d’informations sur les différents types de faux plafond.

Nous allons voir dans cet article le prix de pose d’un faux plafond suspendu.

 

Prix d’un plafond suspendu au m2

 

Voici un tableau récapitulatif des prix au m2 du plafond suspendu et de ses composants :

 

Plafond suspenduPrix faux plafond suspendu
Faux plafond suspenduDe 20 à 40 € le m2
Faux plafond suspendu + isolationDe 35 à 80 € le m2
Ba13De 5 à 10 € le m2
Dalles en fibre de boisDe 25 à 35 € le m2
Dalle en plâtreDe 15 à 25 € le m2

 

On notera que pour le prix d’un faux plafond suspendu (matériaux et pose) il faudra prévoir un budget compris entre 30 et 70 € le m2 pour un projet standard.

 

Poser un faux plafond suspendu

 

La pose d’un faux plafond suspendu est réalisable pour les bons bricoleurs. Il faudra quand même s’équiper d’outils spécifiques comme un lève-plaque pour pouvoir la réaliser sans encombre.

Le principe de la pose d’un faux plafond suspendu est similaire à celui d’une isolation des murs par l’intérieur.

Vous devrez dans un premier temps poser l’ossature au plafond puis des plaques de placo sur celle-ci.

Il faudra fixer des rails au plafond qui vont recevoir des plaques de BA13. Celles-ci sont vissées à l’armature. Si vous envisagez de poser un isolant, il viendra se positionner entre le plafond existant et le faux plafond.

Des bandes de masquage viennent ensuite se positionner entre chaque plaque afin de rendre le plafond uniforme. Il faut terminer par une couche de peinture ou la pose du revêtement choisi comme des dalles de parement. La difficulté de la pose réside dans le fait que toutes les opérations se passent en hauteur. Vous pouvez également choisir d’y inclure des spots encastrables pour l’éclairage de la pièce.

 

Isolation de faux plafond

 

L’isolation de faux plafond permet de réduire considérablement les déperditions de chaleur, mais aussi d’étouffer les bruits de la pièce (et ceux de la pièce au dessus).

Vous devrez choisir votre isolant selon vos besoins (isolant thermique et/ou acoustique).

 

comment poser un faux plafond suspendu

Pour l’isolation d’un plafond suspendu, on optera généralement pour de la laine de verre ou de la laine de roche.


 

Poser un isolant sous un plafond suspendu

Pour isoler votre faux plafond, vous allez tout d’abord choisir l’isolant qui vous convient. Vous procéderez ensuite comme suit :

  • Fixer l’ossature métallique au plafond : elle est fixée par des suspentes au plafond existant. Il faut positionner les rails à la jonction entre le mur et le plafond au départ. Puis, vous placerez des rails tous les 60 cm environ parallèlement au premier. En général, les rails sont installés dans le sens contraire des solives.
  • Insérer l’isolant : il faut commencer par découper l’isolant en bandes de la largeur entre les rails. Puis vous l’insérez entre chaque rail en veillant à ce qu’il soit bien tendu et qu’aucun espace vide ne subsiste.
  • Placez les plaques de BA13 : il faut ensuite visser les plaques de BA13 sur les rails. Elles viennent ainsi masquer l’isolant qui dispose d’un plénum (espace vide) suffisant pour respirer.
  • Faites les finitions : il faut maintenant poser les bandes de masquages et réaliser l’enduit.

 

Prix des isolants pour faux plafond

Prix des isolants pour faux plafonds :

 

Types d’isolant faux plafondPrix moyen isolant
Laine de verreDe 5 à 10 € le m2
Laine de RocheDe 10 à 15 € le m2
PerliteDe 20 à 30 € le m2
Ouate de cellulose20 € le m2

 

Prix de pose d’un plafond suspendu

 

Le prix de pose d’un plafond suspendu dépend de nombreux facteurs.

Ainsi, les éléments principaux de ce tarif dépendent du projet de faux plafond :

  • La présence d’une solution d’isolation
  • La surface à couvrir
  • L’insertion et le type d’éclairage
  • Les matériaux choisis
  • Les revêtements

Il faut bien entendu prendre aussi en compte le tarif de pose de l’artisan.

Pour plus de détails et de précision sur le prix de votre projet, n’hésitez pas à faire une demande de devis plafond suspendu.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Prix des matériaux

Le prix des matériaux pour la réalisation d’un faux plafond suspendu  :

  • Ossature métallique : 2 € le m2
  • Dalle de plâtre : 5 à 15 € le m2
  • Dalle de PVC : de 10 à 50 € le m2
  • Dalle de bois : de 15 à 70 € le m2
  • Dalle de métal : de 150 à 250 € le m2

Il faut donc compter un coût moyen hors pose de 40 € le m2 pour un plafond suspendu.

 

Tarif de pose d’un faux plafond suspendu

Le tarif de pose pour un plafond suspendu varie de 40 à 60 € de l’heure.

Toute la difficulté du faux plafond suspendu réside dans la précision de l’espace laissé entre le plafond existant et le faux plafond. Il faut que cet espace reste suffisamment ventilé pour éviter que l’isolant ne se meure et que la sécurité soit assurée en cas de pose d’un éclairage.

 

Coût d’un faux plafond suspendu au m2

Le coût d’un faux plafond suspendu au m2 dépend des matériaux choisis, de la présence de l’isolation ou non, du type de finition désirée ainsi que de facteurs extérieurs comme la difficulté du chantier, la superficie ou encore le professionnel retenu.

Au final, le prix d’un faux plafond suspendu au m2 varie entre 25 et 70 € le m2.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *