Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment choisir sa porte de garage ?

Comment choisir sa porte de garage ?

Entre les différents matériaux, mécanismes d’ouverture, système de motorisation ou accessoires, choisir sa porte de garage se révèle plutôt délicat. Il convient, en effet, de concilier esthétique, praticité, isolation thermique de qualité, mais aussi sécurité concernant les potentielles tentatives d’intrusion. Comment bien choisir sa porte de garage manuelle ou motorisée ? Suivez le guide pour connaître les critères à prendre en compte pour trouver la meilleure porte pour votre garage.

 

Critères de choix d’une porte de garage

 

Matériaux, type d’ouverture, motorisation, accessoires et système de sécurité… Les éléments pour bien choisir sa porte de garage sont nombreux. Tour d’horizon de ces éléments qui font la différence au quotidien.

 

Les matériaux

Le choix du matériau fait partie des éléments essentiels de votre porte de garage. En effet, cet élément détermine les autres critères. Il influe sur l’esthétique, les performances et le prix. Zoom sur les principaux matériaux privilégiés pour concevoir un modèle de porte de garage, leurs atouts et leurs points faibles.

  • Bois : matériau naturel, le bois a pour atouts sa résistance et son élégance. En revanche, il est lourd et requiert un entretien régulier.
  • Aluminium : ce métal présente le double avantage d’être rigide et léger. Par ailleurs, il est facile à manœuvrer et motorisable.
  • Acier : il s’agit du matériau le plus répandu dans la fabrication de portes de garage. L’acier est apprécié pour sa résistance aux chocs et à la corrosion.
  • PVC : le PVC a pour principaux avantages son côté économique et sa facilité de motorisation. Très léger et maniable, il s’avère de ce fait peu résistant aux tentatives d’effractions.

 

Le type d’ouverture

Autre critère de choix majeur d’une porte de garage : son système d’ouverture. Il importe de prêter une attention toute particulière à cet élément, car il peut affecter la sécurité, notamment si votre garage donne directement sur un chemin piétonnier ou une voie de circulation. Par ailleurs, le mode d’ouverture d’une porte de garage a des conséquences sur la praticité, l’encombrement du garage…

 

Porte de garage sectionnelle plafond

Ce type d’ouverture est particulièrement adapté aux grandes largeurs. Facile à motoriser, il permet en plus d’optimiser l’espace à l’intérieur de votre garage. En effet, il ne déborde pas à l’intérieur ni à l’extérieur. La porte de garage sectionnelle plafond est constituée de panneaux articulés. Ils coulissent entre deux rails latéraux installés à l’horizontale au plafond. Ses principales caractéristiques sont :

+ Haute performance thermique.

+ Dégagement des deux murs latéraux.

+ Excellente adaptation aux espaces étroits comme aux grandes ouvertures.

– Contrainte de libération du plafond.

 

Porte de garage sectionnelle latérale

Contrairement à la porte de garage sectionnelle plafond, la porte de garage sectionnelle latérale s’ouvre le long du mur intérieur. Ce qui permet de disposer de l’ensemble de la hauteur du garage. En plus, vous n’avez pas besoin du traditionnel portillon pour l’accès piéton. Ce type d’ouverture présente plusieurs atouts :

+ Faible encombrement (moins de 100 mm le long du mur).

+ Porte motorisée avec ouverture piétonne intégrée.

+ Passage piéton sans ouverture totale.

+ Parfaite adaptation pour les grandes ouvertures.

– Contrainte de libération du pan de mur où la porte refoule.

 

Porte de garage basculante

Composée d’une seule pièce, la porte de garage basculante coulisse pour se loger en parallèle avec le plafond. L’installation de rails suspendus n’est pas indispensable. Elle est disponible en deux versions : débordante et non débordante. La première libère totalement le volume intérieur. La seconde évite de gêner les piétons et permet de vous garer à l’extérieur. Elle a de nombreux avantages :

+ Abordable.

+ Motorisation facile.

+ Gain de place (utilisation du plafond).

+ Débordante ou non débordante sur l’extérieur.

– Contrainte de libération du plafond.

 

Porte de garage à enroulement

Comme son nom l’indique, la porte de garage à enroulement s’enroule sur elle-même à l’intérieur d’un compartiment intégré au plafond. Aussi appelée porte de garage enroulable, elle occupe peu d’espace. Ses caractéristiques techniques et avantages se présentent comme suit :

+ Très faible encombrement intérieur (plafond et murs latéraux dégagés).

+ Porte motorisée.

– Retombée de linteau nécessaire de 20 à 40 cm pour le coffre.

– Ouverture totale requise pour l’accès au garage.

 

Porte de garage battante

Constituée de deux vantaux, la porte de garage battante peut s’ouvrir vers l’intérieur comme vers l’extérieur. Dans le premier cas, il s’agit d’une ouverture à la française en opposition à l’ouverture à l’anglaise. Son fonctionnement est semblable à celui d’un portail. Autrement dit, sa pose implique un débordement incompatible avec les allées en pente qui donnent directement sur la voie publique. Les atouts et inconvénients de ce type d’ouverture de garage :

+ Peu onéreuse.

+ Possibilité d’automatisation.

– Débordement vers l’extérieur (fréquemment rédhibitoire).

– Isolation thermique de mauvaise qualité.

 

La motorisation d’une porte de garage

 

choisir porte garage

Il existe trois types de motorisation de porte de garage. Au moment de choisir le type d’ouverture, il convient d’examiner si la motorisation compatible convient à la configuration de votre garage.

 

Particulièrement appréciable lorsque la porte de garage constitue le point d’accès principal à l’intérieur du logement, une motorisation de porte de garage se décline en différents systèmes, plus ou moins adaptés aux différents types d’ouverture. Le point sur ces systèmes de motorisation pour choisir une porte de garage pratique de A à Z.

 

La motorisation déportée

Conçue pour les portes de garage sectionnelles plafond et basculantes, la motorisation déportée est à poser au plafond. De ce fait, il faut disposer de l’espace suffisant pour son installation. Son ouverture peut être automatisée à l’aide d’un clavier à code ou d’une télécommande.

 

La motorisation intégrée

Ce type de motorisation est essentiellement posé pour les portes de garage à enroulement. Comme pour les volets roulants, elle est entraînée à l’intérieur d’un coffre installé au plafond. Par rapport à la motorisation déportée, elle se révèle plus compacte. Ainsi, elle convient aussi pour une faible retombée de linteau.

 

La motorisation à bras articulés

Cette motorisation est inspirée des automatismes de portails. Elle s’avère exclusivement réservée aux portes de garage battantes. Pour éviter de réduire la largeur de passage, ces mécanismes peuvent être posés à l’extérieur.

 

Accessoires et système de sécurité

Diverses options peuvent accompagner la motorisation de votre porte de garage. Elles permettent d’améliorer le confort d’utilisation et la sécurité de votre équipement.

 

Portillon

Le portillon s’avère indispensable si votre porte de garage fait partie des entrées principales. Cela se révèle d’autant plus vrai si vous êtes un adepte des déplacements à vélo. Il vous évite d’ouvrir entièrement l’entrée de votre garage.

 

Digicode

Cette option facilite l’ouverture de la porte de garage sans l’aide d’une télécommande. À la fois pratique et sécurisant, le digicode est utile si vous vous déplacez souvent à vélo ou à pied.

 

Télécommande sans fil

La télécommande sans fil complète l’interrupteur mural. Vous n’avez plus à sortir de votre voiture pour rentrer dans votre garage.

 

Hublot

Cette option constitue la solution pour améliorer sensiblement la luminosité de votre garage. Le hublot est disponible dans une grande variété de forme.

 

Système de manœuvre de secours

Si vous avez fait installer une porte de garage électrique, poser un système de manœuvre de secours ne s’avère pas une futilité. Mieux, il est essentiel pour l’ouvrir manuellement depuis l’extérieur. D’autres options sont disponibles et peuvent s’avérer très utiles :

  • détecteur d’obstacle pour porte de garage motorisée
  • pare-chute essentielle pour les portes relevables
  • blocage du moteur en cas d’ouverture du portillon,
  • feu orange pour signaliser une sortie de véhicule aux piétons…

 

Quelles sont les meilleures portes de garage ?

 

choisir porte garage

Pour trouver une porte de garage de qualité, rien de tel que de se fier à la réputation de la marque et de faire confiance à des experts. Cela n’empêche pas de vérifier si l’ensemble des critères qualitatifs sont bien remplis.

 

Il n’existe pas à proprement parler de porte de garage meilleure qu’une autre. Il importe avant tout de bien prendre en compte la configuration de son garage pour réussir son projet d’installation de porte de garage.

Néanmoins, le choix du constructeur se révèle aussi important. Ainsi, pour bien choisir votre porte de garage, pensez à vérifier la notoriété de la marque et si celle-ci respecte bien les normes imposées.

Voici la liste de quelques fabricants de confiance : Novoferm, Lorenove, Hörmann, France Fermetures ou encore Sothoferm. Parmi ceux-ci, privilégiez dans la mesure du possible les modèles offrant une bonne isolation et une sécurité renforcée.

 

Quelle porte de garage isole le mieux ?

Les pertes de chaleur au niveau du garage détériorent le confort thermique de votre habitation. Il est donc primordial que votre porte de garage soit parfaitement isolée, en particulier si elle offre un accès direct à votre maison. Pour connaître le niveau d’isolation d’un équipement, il suffit de se référer à sa classe énergétique. À titre d’exemple, une porte de garage de classe A peut garantir une excellente isolation thermique. En effet, les panneaux sont plus épais et mieux isolés pour une étanchéité à l’air plus performante.

À noter : les portes métalliques assurent une meilleure performance thermique, car elles intègrent à leur structure une bonne épaisseur de mousse polyuréthane (jusqu’à 40 mm).

 

Quel type de porte de garage est la plus sûre ?

Outre l’isolation thermique pour un meilleur confort et une plus grande tranquillité d’esprit, la sécurité de votre porte de garage n’est pas à sous-estimer. En effet, les malfaiteurs s’attaquent généralement à cet équipement quand ils n’arrivent pas à forcer votre porte d’entrée. Comme la porte de garage communique avec votre intérieur par une porte rarement fermée à clé, il est préférable d’opter pour un équipement sécurisé à retardateur d’effraction. Selon le type d’ouverture, vous pouvez ajouter un système anti-dégondage, un système anti-relevage, un système de verrouillage automatique, etc.

 

Quelles dimensions pour une porte de garage ?

Les dimensions adéquates dépendent de la taille de votre garage. Pour un garage de dimension standard, la largeur est en moyenne de 2,5 mètres, tandis que la hauteur se situe entre 2 et 2,20 mètres. Pour dimensionner correctement votre porte de garage, il est donc recommandé de prendre les mesures de l’entrée de votre garage avec précision. De plus, il faut tenir compte :

  • des dimensions de l’encadrement.
  • de la hauteur du linteau.
  • de la surface du plafond ou encore de la surface latérale disponible…

 

 

Quel budget pour une porte de garage ?

 

Dépendant du choix du matériau, des options retenues, tout comme des dimensions requises, le prix d’une porte de garage varie fortement.

Constituant un des critères majeurs des particuliers pour choisir leur porte de garage, Il s’avère néanmoins possible d’établir un prix moyen hors pose d’une porte de garage en fonction du matériau :

Les portes de garages les moins chères concernent les modèles en PVC. Compter entre 200 et 2500 euros.

Puis, dans une catégorie de prix plus élevée, on trouve :

  • la porte de garage aluminium ou porte de garage acier. Compter entre 250 et 4000 euros. Les modèles les plus chers étant les portes de garage à double paroi.
  • la porte de garage en bois, comprise entre 400 et 3500 euros.

Bon à savoir : en optant pour une porte de garage présentant de bonnes performances d’isolation thermique, vous pouvez bénéficier de nombreuses aides de l’État pour réduire vos frais de rénovation : éco-prêt à taux zéro, aides de l’ANAH, ou encore taux de TVA à 10 %.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.