Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Le remplacement d’une chaudière à fioul : ce qu’il faut savoir

Le remplacement d’une chaudière à fioul : ce qu’il faut savoir

Bientôt, il ne sera plus possible de remplacer, ni de faire réparer sa chaudière au fioul. Vous avez un dispositif qui utilise ce combustible, et vous envisagez de le changer ? Vous souhaitez connaître les alternatives au fioul et évaluer leurs atouts ? Ou bien savoir quelles sont les différentes aides de l’État auxquelles vous pourriez prétendre en optant pour un système de chauffage écoresponsable ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le remplacement d’une chaudière à fioul, dans cet article.

 

Pourquoi faut-il remplacer sa vieille chaudière au fioul ?

 

Dans la mouvance de la Norvège, et dans l’optique de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre, le gouvernement français interdit à son tour l’installation et le remplacement de chaudières au fioul à partir du 1er janvier 2022.

 

Pour réduire ses émissions d’énergie fossile

En effet, ce mode de chauffage émet 324 grammes de CO2 par kilowatt-heure. Or, par comparaison, une chaudière à gaz émet 227 grammes et un poêle à granulés, 30 grammes seulement. Le remplacement d’une chaudière à fioul par un système plus écologique s’avère donc un bon moyen de réduire notre pollution.

 

Pour bénéficier des incitations financières en faveur d’une installation de chauffage plus écologique

Cependant, 12 % des ménages se chauffent encore au fioul domestique. Or, à partir de janvier 2022, ils auront l’interdiction de remplacer leur chaudière en cas de panne.

L’État propose donc de nombreuses primes afin d’inciter les Français à changer leur ancienne chaudière à fioul et à isoler leur logement. Une opportunité qui permet de réduire fortement le coût de l’investissement dans un nouvel équipement de chauffage.

 

Pour faire baisser sa facture d’énergie

Votre chaudière à fioul est vieillissante et montre des signes de dysfonctionnements ? Son rendement ne se révèle plus aussi optimal ? En deçà d’un rendement de 75 %, il convient d’envisager un changement de système de chauffe qui permet de réaliser des économies d’énergie à condition de faire le bon choix.

En effet, une chaudière défaillante présente divers inconvénients qui impactent de plusieurs façons le budget énergie d’un foyer. Elle est ainsi à l’origine :

  • d’un inconfort thermique conséquent
  • d’une surconsommation de combustible
  • de pannes dont chaque réparation grève un peu plus le budget.

Si l’on ajoute que le fioul connaît d’importantes variations de prix, opter pour un autre type de chaudière ou de système de chauffage s’avère une solution vraiment avantageuse.

 

Par quoi changer sa chaudière au fioul ?

 

Reste à savoir par quel équipement remplacer sa chaudière à fioul. Il existe, en effet, de nombreux systèmes possibles dont le choix dépendra de divers paramètres. Parmi ceux-ci : la superficie à chauffer, la polyvalence, le coût d’achat, la rentabilité sur le long terme.

 

Remplacement de sa chaudière au fioul par une pompe à chaleur (PAC)

 

remplacement chaudiere fioul

Opter pour une pompe à chaleur se révèle une solution très avantageuse à la fois pour réduire votre budget de consommation énergétique et pour la préservation de l’environnement. En évitant les PAC air-air, vous pourrez de plus bénéficier d’aides conséquentes.

 

C’est un système qui allie faible consommation énergétique et efficacité. La pompe à chaleur capte les calories présentes dans l’environnement naturel (air, sol, nappe phréatique) et les transforme en chauffage. Il existe des pompes à chaleur air/air (ou aérothermiques), des pompes air/eau ou encore des hybrides que l’on peut coupler avec une chaudière à gaz. Selon le type de pompe à chaleur, comptez 5.000 à 18.000 euros.

Bon à savoir : une pompe à chaleur air-air ne permet pas de bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’. Vous pourrez cependant prétendre à d’autres aides, sous certaines conditions.

 

Remplacement de sa chaudière au fioul par une chaudière à bois (à granulés ou à bûches)

Les modèles de chaudières à bûches ou à granulés de bois – dites alors à pellets – offrent un système performant, économique et écologique. En effet, la France est un pays producteur de bois écoresponsable. Elle est donc à même de fournir des bûches de qualité. Quant aux granulés de bois utilisés avec ce type de chaudière, ils se révèlent la plupart du temps d’anciens résidus de scieries réutilisés.

Or, avec un rendement énergétique oscillant entre 75 et plus de 100 %, une chaudière bois peut remplacer avantageusement une ancienne chaudière au fioul.

Le prix d’une chaudière à bois vous reviendra en moyenne de 3.500 à 22.500 euros (équipement et pose compris) selon le type de combustible.

 

Remplacement de sa chaudière au fioul par une chaudière gaz à condensation

Ces chaudières, aussi dites « chaudière à très haute performance énergétique » ont un très bon rendement et deviennent la solution idéale pour un logement raccordé au gaz de ville.

Le modèle chaudière gaz à condensation s’avère moins énergivore et plus efficace que son homologue classique. La chaudière gaz à condensation fonctionne en autonomie, puisqu’elle récupère la chaleur présente dans ses fumées. Elle offre un rendement supérieur de 25 % à une chaudière à gaz classique.

Prévoyez cependant un investissement de 3.000 à 7.000 euros pour une chaudière gaz à condensation. Cette fourchette varie en fonction de la puissance, de la contenance du ballon d’eau chaude.

 

Remplacement de sa chaudière au fioul par un chauffage solaire combiné

Les systèmes à énergie solaire sont forcément économiques, car cette source d’énergie est illimitée et totalement gratuite ! Il faut cependant s’assurer que l’ensoleillement sera suffisant dans la région concernée par un chauffage recourant à l’énergie solaire.

En France, avec le système solaire combiné, vous pouvez aller jusqu’à 70 % d’économies sur vos factures selon votre région.

Il faudra néanmoins débourser entre 14.000 et 18.000 euros pour l’installation d’un chauffage solaire combiné (équipement et pose inclus).

Bon à savoir : si le chauffage solaire combiné sert à chauffer le logement, il peut aussi chauffer l’eau. On parle alors d’eau chaude sanitaire (ECS). Il peut aussi servir à obtenir une piscine à température idéale en été quand vous n’avez pas besoin de chauffage.

 

Les aides pour le remplacement de sa chaudière au fioul

 

En procédant au remplacement de sa chaudière au fioul, il s’avère souvent possible de réduire considérablement la facture d’investissement dans une nouvelle chaudière ou système équivalent. En effet, l’État recourt à différents leviers pour inciter à opter pour un équipement favorable aux économies d’énergie. Et privilégiant l’utilisation à une énergie propre.

  • La Prime « Coup de Pouce Chauffage » : elle fait partie du dispositif des certificats d’économies d’énergie. Ce dernier oblige les fournisseurs d’énergie à promouvoir les économies d’énergie auprès des consommateurs, y compris les ménages précaires. Elle s’échelonne de 450 à 4.000 euros selon le type d’équipement choisi.
  • MaPrimeRénov’ : cette aide cible les travaux permettant de réaliser des économies d’énergie. Son montant est variable selon les ressources du foyer et le type de travaux entrepris. Ce forfait est cumulable avec le montant des CEE.
  • La T.V.A à taux réduit : pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique, le taux appliqué est réduit à 5,5 %.
  • Les aides action logement : accessibles depuis septembre 2019, soumises à conditions de ressources, elles peuvent être complétées par le prêt à 1 % pour financer des travaux de rénovation.
  • L’éco-prêt à taux zéro : accessible jusqu’au 31 décembre 2021, sans condition de ressources, pour financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique.
  • L’exonération de la taxe foncière : pour inciter les particuliers à entreprendre l’amélioration énergétique de leur logement, certaines collectivités octroient des exonérations sur la taxe foncière pour une durée de 5 ans.

 

Le changement d’une chaudière à fioul pour 1 euro, c’est possible ?

 

Le dispositif « chaudière à 1 euro » a pris fin. Il n’est donc plus accessible. Cependant, comme nous venons de le voir, de nombreuses aides ont été mises en place permettant de faire poser une chaudière à économie d’énergie à moindre coût. Jusqu’à quel taux peut s’élever cette prise en charge ? On fait le point.

 

Remplacement de sa chaudière à fioul à 1 euro, encore possible ?

Début 2020, la « prime à la conversion chaudière » cumulait les aides de l’État, permettant aux particuliers de changer une chaudière à énergie fossile pour 1 euro environ. Il fallait cependant déposer un dossier ou bien souscrire à une offre commerciale.

Aujourd’hui, les aides liées à ce dispositif existent toujours. Si elles ne permettent plus de remplacer sa chaudière fioul pour 1 euro, elles restent cependant très attractives. Ces primes peuvent, en effet, prendre en charge jusqu’à 90 % du montant des travaux.

 

Remplacement de sa chaudière à fioul à petit prix, comment faire ?

 

remplacement chaudiere fioul

Il existe différents moyens de changer votre chaudière à fioul pour un équipement plus écologique à moindre frais. Les artisans chauffagistes ou électriciens RGE sont les plus habilités à vous offrir un maximum de garanties sur les performances de chaque système. Recourir à leur service se révèle, en outre, une condition impérative pour bénéficier des primes associées à ce projet.

 

Le ministère de la Transition écologique a pour objectif de faire disparaître les chaudières au fioul d’ici 10 ans. Cela permettra ainsi de développer des systèmes de chauffage plus rentables, donc plus écologiques. Un excellent moyen de réduire la consommation énergétique globale.

Pour y parvenir, l’État a conservé certaines aides rattachées à la « chaudière à 1 euro » ce qui permet d’alléger les dépenses liées au changement de sa chaudière au fioul. Il s’appuie également sur différents professionnels pour faciliter l’accès à ces aides financières et inciter ainsi les particuliers à remplacer leur chaudière.

  • Les fournisseurs d’énergie : ces professionnels proposent une offre globale qui permet au particulier d’éviter les démarches et de n’avoir à régler que le reste à charge du nouvel équipement. Les diverses primes sont ainsi préalablement déduites.
  • Les artisans chauffagistes RGE : ces professionnels peuvent réaliser pour vous des diagnostics thermiques, et vous prodiguer des conseils de qualité sur l’équipement le plus adapté à votre situation. Ils peuvent aussi vous aider dans vos démarches de demande d’aides financières.

 

Qui contacter pour remplacer sa chaudière à fioul ?

 

L’intervention d’un professionnel agréé est fortement conseillée pour le remplacement d’une chaudière à fioul, car la tâche est complexe et non sans risque. Vous devez alors faire appel à un plombier chauffagiste ou à un électricien qualifié (normes Qualifelec ou Qualibat).

De plus, pour bénéficier des aides financières disponibles, vous devez impérativement trouver et solliciter un professionnel RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement.

À noter : pour bénéficier des aides auxquelles vous avez droit, pensez à vérifier la date de validité du label RGE du chauffagiste professionnel qui intervient sur votre chantier. Ainsi que son habilitation à opérer pour le type de travaux envisagés. Et pour obtenir un devis au meilleur prix pour le remplacement de votre chaudière à fioul, prenez le temps de demander plusieurs devis d’artisans de votre région.

 

 

Combien ça coûte de changer pour une nouvelle chaudière ?

 

Le prix pour le remplacement d’une chaudière au fioul (hors aides) est compris entre 3.000 et 22.500 euros.

Le montant varie selon différents facteurs : la configuration de votre logement, la technologie de votre nouvelle chaudière et la complexité du chantier. Pensez à vérifier si ce prix comprend la dépose de votre ancienne chaudière à fioul et l’installation du nouvel équipement.

 

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *