Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix d’installation d’un puisard pour les eaux pluviales

Prix d’installation d’un puisard pour les eaux pluviales

Vous rencontrez des problèmes d’humidité ou d’eau stagnante sur votre terrain ? Celui-ci n’est pas relié à un réseau général ? Il ne peut certainement pas évacuer correctement les eaux pluviales. Or, l’installation d’un puisard s’avère une solution économique pour gérer les eaux de pluie en excès. Mais qu’est-ce qu’un puisard exactement ? Quel est le prix d’installation d’un puisard et quel modèle installer ? On résume ici les le rôle du puisard, les travaux à prévoir et on fait le point sur l’emplacement où placer votre puisard pour une efficacité maximale.

 

Le puisard : le drainage d’eau pluviale

 

Un puisard permet de récupérer et d’évacuer efficacement l’eau de pluie au niveau d’un terrain où elle a tendance à stagner. On détaille ci-dessous les avantages d’installer un puisard sur son terrain et les différents types de puisards pour vous aider à faire bon choix.

 

Intérêt d’installer un puisard

Le puisard, également appelé « puits d’évacuation », est un trou creusé dans le sol pour récupérer les eaux de pluie. En revanche, il ne peut pas recueillir les eaux usées, car il n’a pas la capacité de les épurer.

Ce système évacue les eaux de pluie vers les profondeurs du sol de votre terrain pour le libérer de l’excès d’eau qui s’accumule en surface. En effet, un surplus d’eau ne doit pas être pris à la légère, car il peut provoquer des infiltrations et mettre en danger les fondations, et donc votre maison.

Le puisard est installé là où le terrain n’est pas relié au réseau d’évacuation d’eau. Sa taille et sa profondeur dépendent de différents paramètres : nature du sol, pluviométrie… Si vous devez, par ailleurs, évacuer les eaux usées, il faut installer un système de drainage.

 

Type de puisard

Le puisard est en général composé d’un trou d’1 m de diamètre, et doit avoir une profondeur d’au moins 50 cm. L’intérieur du trou est dénommé la buse. Celle-ci est constituée de PVC, d’acier ou encore de béton lisse. Elle est ensuite remplie de gravier et de roche.

 

L’eau arrive dans le puisard par un tuyau situé au-dessus du trou, elle ruisselle au travers des cailloux jusqu’à atteindre la base du puisard, s’infiltre enfin dans le sol avec lequel elle est en contact. Pour stopper les déchets présents dans l’eau, vous pouvez installer un puits de décantation, une grille, ou encore utiliser une couche de sable, afin de ne laisser passer que les eaux de pluies.

 

Il existe deux types de puisard : le puisard vertical et le puisard incliné.

  • Le puisard vertical, le plus courant, est particulièrement adapté aux terrains en pente. La buse fait ici au minimum 1 mètre de diamètre, elle est posée à la verticale sur le lit de cailloux. Un tuyau horizontal complémentaire achemine les eaux jusqu’au puisard. Le grand volume du puisard vertical s’avère idéal pour évacuer de grandes quantités d’eau.
  • Le puisard incliné est constitué d’une buse penchée, qui recueille les eaux de pluie et les fait ruisseler dans le sol grâce à son inclinaison. Ici il n’y a donc pas de tuyau. Souvent plus longue, elle s’implante plus profondément, mais sa capacité de stockage est moins importante que celle du puisard vertical. À utiliser pour des terrains à faible pente et à faibles débits d’eau.

 

Le prix moyen des puisards

 

Un puisard coûte en moyenne de 600 euros à 2.500 euros, installation comprise. On le voit, le prix de l’installation d’un puisard varie fortement. Cela s’explique avant tout par la contenance du puisard, mais aussi par les matériaux qui le composent.

 

Coût d’un puisard en béton

 

prix installation puisard

Le coût d’un puisard varie selon divers paramètres. Le type de matériaux qui le compose figure parmi les paramètres les plus importants de fluctuation.

 

Le béton est un matériau qui résiste bien au temps. La durée de vie d’un puisard en béton est d’environ 10 ans, à condition qu’il soit bien entretenu.

Cependant, le puisard en béton est sujet à plusieurs problèmes. Il peut se fissurer avec le temps si ses parois ne sont pas tapissées d’un enduit imperméabilisant dont l’application se renouvelle tous les 5 ans. Les saletés contenues dans l’eau s’accrochent aux parois de la buse, et il faut procéder à un nettoyage manuel régulier.

Dans le coût d’un puisard en béton, il faut compter le prix de la buse et du couvercle. Comptez entre 200 et 400 euros le m³ pour la buse, et entre 150 et 200 euros pour le couvercle.  

 

Prix d’un puisard PVC

Ce type de puisard s’avère une bonne alternative au coût élevé du puisard en béton.

Par ailleurs, il ne présente pas les mêmes problèmes d’étanchéité et d’entretien que ce modèle traditionnel. En effet, le PVC est parfaitement hydrofuge et résiste mieux à la pression exercée par l’eau. De plus, ses parois sont lisses ce qui limite les problèmes d’entretien. Les différentes impuretés ne peuvent ainsi pas s’y fixer.

Vendu en kit, le puisard PVC se révèle bon marché, il coûte 200 euros en moyenne. Cependant, il n’a pas la résistance du puisard en béton et doit être renouvelé plus souvent.

 

Remarque : il existe enfin un troisième type de puisard, le puisard en métal. Présentant le même coût qu’un puisard en béton, il se révèle aussi durable que ce modèle, mais n’en possède pas les défauts. Le métal s’avère, en effet, étanche. Il ne requiert donc aucun traitement contre les infiltrations, et ses parois lisses ne présentent aucune prise pour les saletés.

 

Prix de pose d’un puisard

 

L’installation d’un puisard se fait en deux temps : on construit le puisard, puis on installe la pompe. L’amplitude de tarif dépend de divers paramètres, comme la contenance du puits et la difficulté de mise en place (terrains accidentés, arborés…).

 

Prix de l’installation du puisard

Matériau et volume de la buse mis à part, le coût de l’installation du puisard dépend essentiellement de la forme de ce dernier. Un puisard vertical est le plus facile à installer, car sa buse est perpendiculaire au sol. Un puisard incliné s’avère plus complexe, mais sera fortement recommandé pour un terrain présentant des dénivellations. Le prix d’installation d’un puisard, quel que soit le modèle, s’élève en moyenne entre 400 et 2.000 euros pour la main-d’œuvre (hors fourniture).

 

Prix de l’installation de la pompe de puisard

Le coût d’installation d’une pompe de puisard varie en fonction du type du puisard. Selon le cas, la pompe devra être émergée (sur socle) ou immergée. La pompe sert à aspirer les eaux stagnantes et à les acheminer vers le puits pour assainir le sous-sol. Son prix varie en fonction du modèle retenu, de sa puissance et du matériau qui la compose.

Ainsi, une pompe en métal coûtera environ 300 euros, en matériau composite environ 130 euros, et en polypropylène jusqu’à 200 euros.

Quant à son coût d’installation, comptez environ 100 à 200 euros supplémentaires.

 

Qui contacter pour installer un puisard ?

 

prix installation puisard

Exigeante au niveau de la main-d’œuvre, la pose d’un puisard nécessite de plus le respect de la réglementation en vigueur. Le recours à un professionnel s’avère donc plus que conseillée.

 

L’installation d’un puits d’infiltration est complexe et nécessite de prendre de nombreuses précautions, notamment si la maison est ancienne. Il faudra également faire des études de terrain et tenir compte de la réglementation en vigueur.

Le puisard doit ainsi obligatoirement se situer à au moins 5 mètres de tout logement (y compris celui de vos voisins !) et à plus de 30 mètres d’éventuels points de captage ou puits. Mais d’autres paramètres se révèlent aussi importants. Il est conseillé d’installer votre puisard :

  • loin des arbres du jardin afin de le préserver des dégâts causés par les racines ;
  • et en contrebas du terrain afin de profiter de l’écoulement naturel des eaux de pluie.

L’installation de cet équipement est soumise à des règles strictes fixées par le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC). Renseignez-vous auprès de votre commune avant d’engager vos travaux !

Pour toutes ces raisons, il est donc fortement recommandé de faire appel à un professionnel. Il saura déterminer quel type de puisard convient à votre terrain, pourra vous conseiller sur son implantation et calculer la taille requise pour votre puisard. Certains maçons et plombiers, et plus spécifiquement les entreprises d’assainissement sont à même de vous aider dans ce projet d’installation d’un puisard d’eaux pluviales.

 

À noter : le prix d’installation d’un puisard fluctue selon divers paramètres. Afin de vous assurer d’obtenir une prestation de qualité au bon prix, n’hésitez pas à solliciter des devis auprès de plusieurs professionnels de votre région. Vous pouvez en obtenir gratuitement et sans engagement grâce au formulaire ci-dessous.

 

 

Coût d’entretien d’un puisard

 

Un puisard se révèle essentiel à la salubrité et à la stabilité de votre terrain. Il est donc primordial pour prolonger la durée de vie de votre système d’effectuer des entretiens réguliers, sachant que dans certains cas, il pourra aussi exiger des réparations plus ou moins conséquentes.

  • L’entretien des filtres

L’accumulation des sédiments et des déchets qui obstruent les filtres sollicitent le moteur plus que nécessaire. Un entretien régulier des filtres d’un puisard permet un rendement optimal et prolonge la vie de l’ensemble. Cet entretien annuel (idéalement au printemps) peut être assuré par un professionnel. Le professionnel pourra également contrôler l’état du puisard. Vous aurez ainsi l’assurance que votre dispositif reste efficace et ne présente pas de fissures.

Si, par ailleurs, vous constatez que l’évacuation des eaux pluviales par votre puisard en béton ne se fait plus de façon optimale, n’hésitez pas faire appel à un professionnel pour effectuer :

  • un curage (soit par technique d’hydrocurage, soit par nettoyeur haute pression).
  • une réparation des fissures présentes sur la berme et les assises du puits afin que la récupération des eaux pluviales continue et que l’engorgement en eau de votre terrain soit évité.
  • un changement des pièces au niveau de la pompe pour assurer son bon fonctionnement.

Les prix sont variables suivant les dimensions, le degré d’encrassement et les dégradations constatées du puisard et /ou de la pompe. N’hésitez pas à prendre contact avec un professionnel pour obtenir un devis.  

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.