Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Réparer un chauffe-eau en panne

Réparer un chauffe-eau en panne

Comment réparer un ballon d’eau chaude ? Comment dépanner un chauffe-eau électrique ? Quelles sont les causes d’un chauffe-eau qui fuit ? Pourquoi mon cumulus ne produit plus d’eau chaude ? Le chauffe-eau est un équipement sanitaire qui produit l’eau chaude dans une maison. En cas d’un mauvais entretien, le ballon d’eau chaude peut s’abîmer rapidement et tomber en panne. Les pannes les plus fréquentes sont une fuite au niveau de la cuve ou du groupe de sécurité, un disjoncteur électrique qui saute, une panne d’eau chaude ou encore une eau sale ou malodorante. Découvrez le guide des pannes des ballons d’eau chaude et les solutions pour tester et effectuer la réparation de votre chauffe-eau.

 

La réparation d’un ballon d’eau chaude

 

Un ballon d’eau chaude peut fonctionner à l’électricité ou au gaz. Mais, quel que soit son mode d’alimentation, le principe de fonctionnement reste le même. Il est composé d’une cuve et d’un thermostat. Selon le mode d’alimentation, il y a ensuite une résistance ou un brûleur à gaz afin de produire l’eau chaude sanitaire. Pour pouvoir effectuer la réparation de son ballon d’eau chaude, il est important de savoir comment fonctionne cet équipement. Les pannes peuvent donc toucher différents éléments du cumulus, de la fuite de la cuve au système de chauffe. Voici le tour d’horizon des différents ballons d’eau chaude et des pannes qui peuvent les affecter.

 

Réparer un chauffe-eau électrique

Votre chauffe-eau électrique à accumulation fonctionne selon un principe simple : l’eau froide remplit le ballon puis la résistance chauffe l’eau jusqu’à une certaine température. Cette température se règle au niveau du thermostat en fonction de vos besoins. L’eau chaude est disponible à la demande et repart par l’arrivée d’eau chaude jusqu’à votre douche et votre robinet.

On distingue deux générations de ballon d’eau chaude : le chauffe-eau blindé (résistance blindée plongée dans l’eau) et le chauffe-eau stéatite (résistance protégée par un fourreau). D’autres modèles sont équipés d’un système anti-entartrage et anti-corrosion pour protéger davantage cet équipement. Selon la résistance de votre ballon d’eau chaude, les étapes de réparation peuvent varier. En effet, il n’est pas obligatoire de vidanger un chauffe-eau stéatite pour retirer la résistance par exemple.

Voici les avantages et inconvénients de chaque système de chauffe :

  • La résistance blindée immergée directement dans la cuve : chauffe plus vite, coûte moins cher mais est plus fragile.
  • La résistance stéatite protégée par un filtre de l’eau : chauffe moins vite, est plus résistante mais coûte plus cher.

Voici les étapes obligatoires pour diagnostiquer une panne de chauffe-eau et faire les réparations :

  1. Lorsque vous réparez un ballon d’eau chaude, la première chose à faire est de couper l’électricité pour éviter tout risque d’électrocution. Le cumulus doit être hors tension avant toute opération de dépannage.
  2. De même, l’arrivée d’eau doit être coupée en cas de fuite. Vous serez certainement dans l’obligation de dévisser certains raccords ou de retirer le groupe de sécurité. La coupure de l’arrivée d’eau générale de votre logement vous permettra de faire les réparations facilement.
  3. Ensuite, il faut localiser la panne et s’équiper du matériel approprié (clés et pinces pour les raccords de plomberie, multimètre pour tester l’alimentation électrique, …). Une fois cela fait, il faut ensuite procéder à la réparation de votre ballon d’eau chaude.

 

Réparer un ballon d’eau chaude à gaz

Comme pour les chaudières gaz, la réglementation oblige la révision et l’entretien d’un chauffe-eau à gaz chaque année par un artisan qualifié. Malgré cela, il est possible qu’un problème empêche la production d’eau chaude : chauffe-eau gaz qui ne s’allume plus, plus d’eau chaude qui coule des robinets, …

Il est formellement déconseillé de tenter de réparer un ballon d’eau chaude à gaz vous-même. En effet, le gaz est une matière volatile particulièrement instable. Toute réparation sur un chauffe-eau à gaz doit être effectuée par un professionnel agréé et certifié gaz.

 

Les pannes d’un ballon d’eau chaude

 

Les pannes affectant les ballons d’eau chaude peuvent donc toucher n’importe quel élément du chauffe-eau. De la résistance en passant par la cuve ou aux joints, toutes les défaillances sont envisageables. Pour détecter l’origine de la panne, il faut observer les symptômes et démonter le cas échéant certaines pièces. Un professionnel verra rapidement de quoi il retourne exactement.

Différentes pannes peuvent affecter le fonctionnement de votre chauffe-eau. En fonction de la panne, vous saurez s’il est possible de remettre en état votre ballon d’eau chaude ou si le changement de ce dernier s’avère obligatoire. Voici les différentes pannes possibles d’un ballon d’eau chaude :

  • La fuite d’eau : elle peut se situer au niveau du groupe de sécurité, de la cuve ou encore des joints. Si l’eau rentre en contact avec les branchements électriques du chauffe-eau, le disjoncteur saute pour protéger l’habitation. En cas de fuite de la cuve, aucune réparation n’est possible et le remplacement du chauffe-eau électrique est nécessaire.
  • L’entartrage : c’est sans doute la première cause de panne des cumulus. En effet, là où il y a de l’eau, il y a du tartre qui se forme. À terme, le tartre paralyse les éléments du chauffe-eau et entraîne la panne. Il est conseillé de vidanger chaque année la cuve et de faire un détartrage tous les 5 ans de votre appareil afin d’éviter tout désagrément.
  • La corrosion : après plusieurs années d’utilisation, le contact entre l’eau et certaines pièces du chauffe-eau peut faire apparaître de la corrosion. Notamment à cause du calcaire et du tartre. Si votre cumulus électrique n’est pas équipé d’une protection anti corrosion, la corrosion peut alors entraîner une fuite d’eau au niveau de la cuve ou une eau rouillée ou de couleur marron.
  • La résistance pour un chauffe-eau électrique : dans ce cas, l’eau n’est plus chauffée. Les manipulations ne seront pas les mêmes pour remplacer une résistance blindée et une résistance stéatite. Il n’est pas obligatoire de vider la cuve d’un chauffe-eau stéatite ou ACI hybride pour remplacer la résistance. Vous devez contacter le service client du fabricant afin de commander une nouvelle résistance pour votre chauffe-eau électrique.
  • Le thermostat : le thermostat permet de régler la température de chauffe de l’eau. Comme tout appareil électrique, il peut tomber en panne et doit être alors remplacé sous peine que l’eau ne chauffe plus. Si votre chauffe-eau est correctement alimenté en électricité mais ne produit plus d’eau chaude, la panne est certainement localisée au niveau du thermostat.

Si vous observez une fuite légère et régulière au niveau du groupe de sécurité installé sur votre chauffe-eau à accumulation, il s’agit le plus souvent d’un comportement normal. Si cet écoulement d’eau survient lors de la période de chauffe de l’équipement, cet écoulement est normal car il permet de réduire la pression de l’eau chaude à l’intérieur de la cuve. L’installation d’un régulateur de pression sur le réseau du chauffe-eau est également nécessaire pour éviter les fuites légères.

réparer ballon eau chaude en panne

Comment dépanner un cumulus qui fuit ? Comment réparer un ballon d’eau chaude en panne ? Un chauffe-eau électrique ou gaz qui fuit ou ne fonctionne plus nécessite un dépannage. Panne de plomberie, électrique ou encore cuve plus étanche, les causes possibles d’une panne de ballon d’eau chaude.

 

Diagnostiquer une panne de chauffe-eau électrique

 

Il est possible de diagnostiquer soi-même une panne ou un problème sur un chauffe-eau électrique. Cette opération vous oblige à prendre des précautions de sécurité avant de démarrer les travaux. Vous devez également vous équipez de quelques outils tels que des tournevis, des clés plates et un multimètre.

Pour vous aider à identifier le type de panne, voici les étapes à suivre afin de tester correctement les différents problèmes possibles d’un ballon d’eau chaude électrique :

  1. Avant toute chose, coupez le courant électrique en désactivant le disjoncteur principal au niveau du tableau électrique.
  2. Vérifiez l’étanchéité des éléments du chauffe-eau ainsi que des raccords de l’installation. Aucune goutte d’eau ne doit être visible au niveau des branchements électriques ou des raccords. La présence d’eau sur les borniers d’alimentation en électricité fait sauter les plombs par exemple. Cette étape vous permet d’identifier tout problème d’étanchéité au niveau de la cuve ou des raccords de plomberie.
  3. Si votre cumulus est bien étanche, il faut poursuivre les tests en vérifiant l’alimentation en eau du chauffe-eau. Un chauffe-eau en fonctionnement doit toujours être alimentée en eau froide. Pour cela, vérifiez que l’alimentation générale d’eau ne soit pas coupée et que le robinet d’arrêt du groupe de sécurité ne soit pas fermé.
  4. Enfin, dans le cas où la panne ne provient pas de votre appareil, vérifiez l’alimentation électrique du chauffe-eau à l’aide d’un multimètre. Pour cela, rétablissez l’alimentation électrique et tester le courant domestique.

 

Prix d’un dépannage pour ballon d’eau chaude

 

Combien coûte le dépannage d’un ballon d’eau chaude en panne ? Quel est le prix d’une réparation d’un chauffe-eau électrique en panne ? Le prix d’un dépannage pour ballon d’eau chaude est variable. En effet, il faut prendre en compte divers facteurs avant de pouvoir établir un prix. Par ailleurs, vous pouvez avoir choisi de faire appel à un professionnel. Dans ce cas, le prix sera indiqué sur son devis. Là encore, différents critères rentreront en jeu pour établir le tarif final. Enfin, nous vous présenterons le prix moyen d’une réparation par un chauffagiste afin que vous ayez une idée des tarifs pratiqués.

 

Facteur de prix d’une réparation de ballon d’eau chaude

La réparation ou le dépannage d’un ballon d’eau chaude nécessite l’intervention d’un plombier-chauffagiste à votre domicile. Le montant facturé par ce professionnel du bâtiment pourra varier du simple au double en fonction de plusieurs facteurs.

Le prix de la réparation de votre ballon d’eau chaude va dépendre du type d’appareil que vous avez, électrique ou à gaz, de la région où vous habitez, du professionnel auquel vous vous adressez et de la nature de la panne. Chaque pièce à remplacer ne demande pas le même travail et ne coûte pas le même prix. Il faut également tenir compte de l’accessibilité au cumulus afin de déterminer un prix au plus juste.

 

Devis de réparation d’un chauffe-eau

Lorsque vous appelez un professionnel pour venir vous dépanner, la réparation va se passer en plusieurs étapes. Il va tout d’abord tester votre ballon d’eau chaude afin de diagnostiquer la panne. S’il s’agit d’un joint à changer, il est possible qu’il le fasse immédiatement. Mais dans la grande majorité des cas, le professionnel devra commander la pièce avec la référence précise auprès de son fournisseur et revenir une seconde fois pour la mettre en place.

Tout ceci fait partie intégrante du devis qu’il vous remettra avant de commencer l’intervention. Dedans, vous trouverez les frais de déplacement qui peuvent varier de 20€ à 40€, le tarif horaire des plombiers chauffagistes qui fluctue entre 30€ et 60€ l’heure de main d’œuvre ainsi que le coût de la pièce à remplacer. Sur ce dernier point, il faut savoir que le plombier va facturer la pièce avec une marge d’environ 30% à 40% par rapport au prix fournisseur.

Les travaux de dépannage devant être réalisés le plus vite possible, de nombreux professionnels pratiquent des tarifs élevés. Si vous en avez la possibilité, il vous faut comparer au minimum 2 devis. Pour trouver facilement un professionnel qui réparera votre chauffe-eau électrique ou gaz, il vous suffit de faire une demande de devis. Des artisans qualifiés vous contacteront pour convenir d’un rendez-vous avec vous et vous proposer leur devis.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Prix moyen d’une réparation par un chauffagiste

Pour vous aider à calculer le montant à payer pour la réparation de votre chauffe-eau, voici la liste des prix moyens des chauffagistes en fonction de la prestation à réaliser :

  • Prix du détartrage d’un chauffe-eau électrique : de 90€ à 200€.
  • Prix du détartrage d’un chauffe-eau à gaz : de 60€ à 150€.
  • Prix réparation d’un chauffe-eau : entre 90€ et 150€ en moyenne.
  • Prix du remplacement de la résistance d’un chauffe-eau : entre 100€ et 200€ en moyenne.
  • Prix du remplacement d’un chauffe-eau par un neuf avec dépose de l’ancien : entre 700€ et 1000€ en fonction du modèle choisi (marque, technologie, capacité, …).

Dans le cas du changement d’un ancien chauffe-eau électrique en panne, vous pouvez bénéficier du taux de TVA réduit à 10%.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *