Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix d’un radiateur à inertie

Prix d’un radiateur à inertie

Le radiateur à inertie est un système de chauffage électrique qui permet de diffuser une chaleur douce et homogène dans la pièce. Son principe du chauffage à inertie repose sur la bonne restitution de la chaleur lente. De fait, le confort thermique est considérable, car il n’y a pas de variations brutales de température. En rénovation comme en construction neuve, ce type de radiateur est donc un bon choix.

Combien coûte l’achat d’un radiateur à inertie en moyenne ? Quelle est le tarif d’installation d’un radiateur à inertie par un plombier ? Pour tout savoir sur le prix d’un radiateur à inertie, suivez l’enquête menée par nos pros.

 

Prix moyen d’un radiateur à inertie

 

Le prix d’un radiateur à inertie varie selon le type de radiateurs que vous allez choisir. En effet, on distingue deux grandes catégories de radiateur à inertie : le radiateur à inertie fluide et le radiateur à inertie sèche. Le premier comporte un liquide caloporteur et le second n’a pas de fluide, mais un matériau caloporteur. De Fait, la chaleur emmagasinée dans le fluide ou le matériau caloporteur est restituée en une chaleur douce et homogène sur la durée.

 

Prix d’un radiateur à inertie fluide

Le prix d’un radiateur à inertie fluide varie de 200 € à 1 000 €. Cette variation de prix s’explique en raison de la puissance choisie, mais aussi par le prix assez élevé du glycol ou de l’huile végétale utilisée comme fluide caloporteur.

Les radiateurs à inertie fluide premier prix offrent une puissance de chauffe de 1000w au tarif de 200 euros. Les radiateurs électriques à inertie les plus gros montent à 2000W avec un fluide caloporteur et peuvent coûter 1000 euros et plus.

Le radiateur à inertie fluide utilise donc un fluide caloporteur pour conserver la chaleur et la redistribuer pendant plusieurs heures. Une résistance électrique chauffe le fluide qui emprisonne la chaleur pour ensuite la diffuser lentement. Il fonctionne un peu comme un radiateur à bain d’huile.

 

Prix d’un radiateur électrique à inertie sèche

Le radiateur électrique à inertie sèche fonctionne sur le même principe, mais sans fluide. Il dispose d’un matériau réfractaire, souvent de la céramique, de la stéatite ou encore de la pierre de lave. Ce matériau emmagasine la chaleur et la restitue lentement même après que l’appareil est éteint. Il évite aussi le coût du fluide caloporteur. De fait, il faut compter entre 100 € et 700 € pour ce type d’appareil.

Le prix moyen d’achat d’un radiateur à inertie sèche dépend du type de chauffe. On retrouve les systèmes à double chauffe ou à cœur de chauffe. Les radiateurs à inertie possédant un cœur de chauffe sont plus chers à l’achat. Il dispose d’un élément réfractaire visant à mieux chauffer les pièces.

prix radiateur inertie seche

Quel est le prix d’un radiateur à inertie sèche ? Quels sont les avantages d’un radiateur à inertie sèche possédant un matériau réfractaire ?

 

Critères de choix d’un radiateur à inertie

 

Pour choisir votre radiateur à inertie, il est impératif de s’arrêter sur différents critères. En effet, vous avez tout intérêt à sélectionner le modèle qui répondra à vos exigences pour votre confort, mais aussi pour votre porte-monnaie. En effet, ce chauffage est électrique. Même s’il est économique, rien ne sert de gaspiller. Voici comment choisir son radiateur à inertie et faire des économies sur sa consommation d’énergie.

 

Choisir son radiateur à inertie

Pour choisir son radiateur à inertie, 3 points doivent retenir votre attention :

  • La puissance de chauffe.
  • La surface de chauffe au m2.
  • La pièce de destination.
  • Le matériau choisi : fonte, céramique, pierre etc.
  • La marque du radiateur à inertie : Aterno, Rothelec, Sauter.

En effet, il est convenu qu’une puissance de chauffe de 100 Watts par m2 est nécessaire pour maintenir une température agréable. De fait, si vous dimensionnez mal la puissance de chauffe nécessaire à la surface de la pièce, vous allez prendre un appareil qui ne vous conviendra pas. Un sous-dimensionnement entraine une consommation excessive pour un confort moyen, voire médiocre. Et un sur dimensionnement va faire que vous allez payer plus cher à l’achat un radiateur à inertie qui est bien trop puissant pour la surface à couvrir.

La pièce de destination joue également son rôle dans la sélection de votre modèle. En effet, le radiateur à inertie trouve généralement sa place dans le salon, les chambres ou encore les salles de bain. Mais les besoins dans ces pièces ne sont pas les mêmes et surtout la surface à chauffer est différente, la plus grande étant souvent le salon.

 

Faire des économies sur la consommation

Le chauffage à inertie fluide ou sèche fonctionne sur le principe d’une restitution de la chaleur de façon homogène et continue. Votre radiateur électrique libère donc la chaleur même après avoir été éteint ce qui constitue un véritable gain de consommation électrique. Il vous chauffe, mais ne consomme rien.

Il faut donc calculer quel temps de chauffe suffit pour combien d’heures de chauffe en fonction de vos besoins. De fait, souvent, ce type de radiateur s’allume une heure le matin et une heure le soir sans que cela crée des intervalles thermiques à la baisse. Il est donc extrêmement économique pour peu qu’il soit bien dimensionné.

Si l’achat et la pose d’un radiateur électrique à inertie n’ouvre pas le droit au crédit d’impôt pour la transition écologique, il permet tout de même des économies énergétiques importantes.

 

Tarif de pose d’un radiateur à inertie

 

Le tarif de pose d’un radiateur à inertie peut varier selon différents critères. En effet, les prix peuvent varier en fonction du nombre de chauffages à installer, de l’accessibilité du chantier ou encore de votre zone géographique. Certaines régions, comme Paris, sont plus chères que d’autres, sachant que chaque professionnel est libre de fixer ses tarifs. Même si son installation ne nécessite pas de gros travaux, il faut tout de même prévoir le budget nécessaire quand vous faites appel à un poseur de radiateur.

 

À qui faire appel pour l’installation d’un radiateur électrique à inertie ?

Pour installer ces radiateurs à inertie, il faudra appeler le plombier. En effet, c’est lui qui se charge de l’installation du radiateur à inertie à fluide ou sèche. Il sera à même de réaliser les travaux nécessaires, d’effectuer le raccordement et de dissimuler les fils disgracieux dans vos murs. De plus, le plombier connaît et respecte les normes en vigueur quant à l’installation de ce type d’appareil. En neuf ou en rénovation, il intervient pour la pose de vos radiateurs à inertie.

 

Coût moyen de pose pour la pose d’un radiateur

Il faut compter entre 40 € et 200 € la pose d’un radiateur. Cette variation s’explique par les différentes prestations que vous demanderez à votre plombier comme la dépose de l’ancien radiateur ou encore le déplacement sur un autre pan de mur de votre radiateur à inertie.

Comme vous l’avez vu, le coût moyen de pose d’un radiateur à inertie est soumis à différents facteurs. Pour autant, une moyenne de tarifs se dégage globalement vous permettant ainsi d’estimer le budget pour l’achat et la pose d’un radiateur à inertie.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *