Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment choisir son ventilateur ?

Comment choisir son ventilateur ?

Avec l’arrivée de l’été, vous songez à vous équiper d’un ventilateur pour vous rafraîchir ? Vous aimeriez être guidé afin de choisir le modèle le plus adapté à vos besoins ? Il s’avère, en effet, difficile de s’y retrouver parmi la vaste gamme de ventilateurs sur socle, sur pied, de plafond, en colonne, à pales ou sans pale…

Vous souhaitez donc savoir : quels ventilateurs se révèlent les plus efficaces ? Quelle puissance de ventilateur choisir ? Comment installer votre ventilateur ? Suivez notre guide pas à pas, il vous expliquera comment choisir le bon ventilateur.

 

Le fonctionnement d’un ventilateur

 

Le ventilateur ne change pas la température de l’air de la pièce. Il se contente de brasser l’air à l’aide d’un mouvement mécanique, ayant ainsi un impact plus ou moins important sur la température ressentie.

Quand un ventilateur fonctionne, il balaye la couche d’air chaud accumulée à la surface de votre peau, facilitant alors l’évaporation naturelle. Cela procure une sensation de fraîcheur. C’est pourquoi un ventilateur n’est véritablement efficace que sur la peau nue.

Il faut bien garder à l’esprit que, quelle que soit sa puissance, jamais un ventilateur n’abaissera considérablement la température d’une pièce, contrairement à un système de climatisation.

Photo de ventilateur-de-table-turbo-silence-extreme-de-rowenta

Ventilateur de table Turbo Silence Extreme de Rowenta

Meilleurs prix

  • Amazon 69.00 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 07/12/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
Photo de ventilateur-sur-pied-rowenta-vu5670f0

Ventilateur sur pied Rowenta VU5670F0

Meilleurs prix

  • Amazon 117.29 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 07/12/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
Photo de ventilateur-tour-silencieux-am07-de-dyson

Ventilateur tour silencieux AM07 de Dyson

Meilleurs prix

  • Cdiscount 334.37 € Voir Cdiscount
Ces prix ont été actualisés le 07/12/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

 

Avantages et inconvénients d’un ventilateur

 

Le ventilateur influe sur la température de l’air en le brassant. Ce système présente un certain nombre d’avantages, mais aussi quelques inconvénients. Il convient de faire un point sur les points positifs et négatifs des ventilateurs pour maison afin de savoir si cet équipement électrique est fait pour vous.

 

Les avantages apportés par un ventilateur

L’acquisition d’un ventilateur est un bon investissement pour se rafraichir en été à moindres frais. Surtout lors des périodes de canicule. Retrouvez la liste des avantages procurés par les ventilateurs.

  • Un ventilateur abaisse la température ressentie. Cet équipement s’avère donc très appréciable en période de forte chaleur estivale, et par temps de canicule.
  • Pratique, un ventilateur ne nécessite aucune installation autre que le branchement électrique et peut passer d’une pièce à une autre. Il suffit souvent de le poser à proximité de la personne à rafraîchir.
  • Accessible, un ventilateur se révèle bien moins cher qu’un climatiseur. Même s’il existe une gamme étendue de prix en fonction des spécificités des appareils.
  • Plus écologique qu’une climatisation. Un ventilateur ne contient pas de fluide frigorifique ou autre gaz nocif pour l’environnement.

Pour obtenir un rafraichissement encore plus efficace, l’astuce consiste à vaporiser de l’eau sur son corps et se placer dans le flux d’air.

 

Les inconvénients apportés par un ventilateur

Les ventilateurs possèdent également leur lot d’inconvénients. Tout d’abord, il convient de rappeler qu’un ventilateur ne remplace pas une climatisation réversible qui permet d’abaisser de façon effective la température intérieure d’une maison. De même, il faut se méfier des ventilateurs pas cher ou premier prix qui sont souvent très bruyants, consommateurs en électricité et envoient un flux d’air désagréable.

Voici la liste des inconvénients possible quand on pose un ventilateur chez soi :

  • Un ventilateur ne rafraîchit pas la température de la pièce mais brasse un flux d’air rafraichissant. De ce fait, il faut toujours se placer face au flux d’air. De plus, une fois éteint, le bénéfice se perd.
  • Un tel appareil de ventilation ne s’avère efficace que sur peau nue. En effet, le ventilateur balaye la couche d’air chaud présente à la surface de la peau.
  • Enfin, un ventilateur se révèle bruyant, sauf pour les modèles sans pales. On peut toutefois opter pour les modèles à différents niveaux de vitesse et se positionner sur la plus petite vitesse.
  • Un brassage de l’air trop intensif et mal orienté peut s’avérer contre-productif. Certaines personnes attrapent un mal de gorge quand elles abusent du ventilateur.

 

Comment choisir le bon ventilateur ? Les types de ventilateurs

 

Quelques caractéristiques permettent de distinguer les grandes catégories de ventilateurs : la présence ou non de pale, leur forme et leur mode de positionnement. Il faut dire que des ventilateurs nouvelle génération sont apparus sur le marché récemment. Pour vous aider à choisir le meilleur ventilateur par rapport à vos besoins et à la configuration de votre maison, voici le comparatif des types de ventilateurs.

 

Ventilateur à pales

La famille des ventilateurs est très large. Avec ou sans pales, en colonne aspirantes… Les différents modèles sont présentés ici par ordre de prix croissant.

 

  • Ventilateur sur socle, aussi dit ventilateur de table

Basique, ce type de ventilateur figure parmi les plus répandus. Il est très pratique et son prix reste très abordable. Sa petite taille ne lui permet cependant de ne rafraîchir qu’une seule pièce. Il se pose le plus souvent sur un meuble et répond à un besoin très ponctuel et localisé. Un ventilateur sur socle ou sur table couvre environ 5 m², soit son environnement immédiat. De même, il offre peu d’options. Néanmoins, il s’avère doté de plusieurs vitesses de ventilation et de rotation. Son débit d’air varie ainsi entre 20 m3/min et 50 m3/min.

  • Ventilateur sur pied

On peut dire que les ventilateurs sur pied ou à colonne se situent entre les ventilateurs sur socle et les brasseurs d’air. Ils sont plus puissants avec un débit pouvant aller jusqu’à 100 m3/min et un rayon de rafraîchissement plus important. Un ventilateur sur pied couvre, de ce fait, une surface de 20 à 30 m². Il trouve donc sa place dans vos chambres, votre séjour ou encore dans une cuisine ouverte. Les options, elles, restent basiques : réglage de la vitesse, rotation.

  • Ventilateur au sol ou brasseur d’air

Les ventilateurs sur socle sont beaucoup plus puissants. Il peut ainsi ventiler 70 m2, soit l’équivalent d’un atelier ou d’un garage. Leur usage se révèle donc souvent professionnel. Ils sont aussi appelés ventilateurs axiaux. Il est fortement conseillé de les poser directement au sol, leur débit d’air étant compris entre 150 m3/min et 400 m3/min, voire même plus.

  • Ventilateur de plafond ou ventilateur mural

Les ventilateurs fixés au plafond ou au mur ont l’avantage d’avoir une plus grande envergure. Un bon ventilateur de plafond peut donc tout à fait rafraîchir une grande pièce. Ces ventilateurs étant souvent centrés sur le plafond, il est possible de choisir un modèle combiné avec brassage d’air et éclairage.

 

Ventilateur colonne

Il ressemble au ventilateur sur pied, puisqu’il s’avère recommandé pour le rafraîchissement d’une surface de 20 à 30 m². Cependant, il utilise une technologie tout à fait différente. En effet, ce modèle de ventilateur aspire l’air par l’arrière, puis celui-ci passe par un carter avant d’être rejeté à l’avant de l’appareil.

À puissance égale, c’est un procédé plus écologique, car il permet de traiter un volume d’air nettement plus conséquent. Par ailleurs, ce ventilateur aussi appelé centrifuge se révèle bien moins bruyant que le ventilateur à pales. Enfin, il propose de nombreuses options comme une minuterie, une télécommande ou une filtration de l’air.

 

Ventilateur sans pale

comment choisir ventilateur

Particulièrement silencieux, le ventilateur sans pale s’avère plus vertueux pour l’environnement pour une ventilation plus intense. Tous ces atouts ont cependant un coût. Il faut dire que ces ventilateurs ont été introduits sur le marché par le fabricant Dyson. Notamment avec le modèle ventilateur purificateur chauffant Dyson Pure Hot+Cool de Dyson.

Les ventilateurs sans pale existent sur socle ou en colonne. L’hélice est ici solidaire du bloc moteur. Elle envoie un mince filet d’air dans un cerceau aérodynamique qui multiplie la ventilation par 15. À faible vitesse, ces ventilateurs sont beaucoup moins bruyants que les modèles à hélices, avec un volume sonore situé entre 25 dB(A) et 39 dB(A). À vitesse maximale, ils deviennent aussi bruyants que des ventilateurs classiques. Mais, ils consomment beaucoup moins d’électricité. Leur prix reste, en revanche, élevé.

 

Comment choisir son ventilateur ? Les critères à retenir

 

Pour s’avérer être efficace mais aussi confortable à l’utilisation, il est indispensable de respecter certains critères. Comment bien choisir un ventilateur ? Que penser des ventilateurs pas cher ? Existe-t-il des ventilateurs très silencieux pour la nuit ? Voici les principaux paramètres auxquels prêter attention au moment d’acheter un ventilateur.

 

Le nombre de m² à refroidir et le débit d’air du ventilateur

Pour une pièce de 30 m², on compte en moyenne une puissance de 150 m3/min. Mais peu de ventilateurs affichent un tel débit, mieux vaut donc positionner plusieurs petits appareils dans vos pièces.

Rappel des débits pour bien choisir la puissance de son ventilateur :

  • Ventilateur sur socle ou sur pied pour une ventilation localisée sur 5 m². Son débit se situe entre 20 et 50 m³ / min.
  • Ventilateur colonne ou de plafond, pour une pièce. On compte 100 m³ / min pour 20 m² et 150 m³ / min pour 30 m².
  • Les brasseurs d’air peuvent ventiler un garage.

La puissance se choisit donc en fonction des besoins.

 

La mobilité et le poids du ventilateur

D’une façon générale, plus un ventilateur est compact, plus il est mobile. Il peut également être doté d’une option qui lui permet d’être mobile sur lui-même comme la rotation ou l’oscillation.

Les ventilateurs sur pied reposent sur une base lourde afin d’être stable. Pour les personnes âgées, il pourra être difficile de déplacer chaque jour un ventilateur sur pied de la chambre au salon ou à la cuisine à cause du poids par exemple. Il est donc important de se renseigner sur le poids de cet équipement. De même, le ventilateur sur pied est plus encombrant.

 

Le nombre de décibels de son ventilateur

Quel que soit le ventilateur, ces appareils sont toujours bruyants. Le bruit généré par le ventilateur ne doit cependant pas être un inconvénient plus pénible que la chaleur. Accordez-y donc une grande importance dans vos critères. Pour choisir un ventilateur silencieux, il faut bien lire les descriptions techniques.

Le seuil de 40 dB est le maximum permis pour la ventilation d’une chambre. Au-delà de 60 dB, le bruit devient désagréable même dans une pièce à vivre. Utilisés à faible puissance, les ventilateurs sans pale sont des modèles très silencieux.

Il existe des ventilateurs dits « ultra silencieux » qui disposent d’un mode nuit afin d’être utilisés dans la chambre. Le fabricant Rowenta propose la gamme « Turbo Silence Extrême+ » qui atteignent un niveau sonore de 35 dBA seulement en vitesse minimale.

 

La marque et la qualité

Gamme de prix ventilateur selon marque
Types de ventilateur Marques de ventilateur Prix moyen
Ventilateur premier prix Daewoo, EssentielB, Black et Decker, Bionaire 20 à 100 euros
Ventilateur moyen de gamme Rowenta, Taurus, Boneco 100 à 200 euros
Ventilateur haut de gamme O’Fresh, Dyson 200 à 600 euros

 

Il y a beaucoup d’offres sur les ventilateurs à moins de 100 euros. En effet, pour cette gamme « premier prix » des dizaines de marques se partagent le marché. Ensuite, on trouve entre 5 et 10 marques présentes pour des appareils moyen de gamme, à plus de 100 euros.

Enfin, trois à quatre marques proposent des ventilateurs haut de gamme, avec des appareils allant de 200 à 600 euros.

 

Bien choisir son ventilateur : quels sont les ventilateurs les plus efficaces ?

 

Ventilateurs à poser, à pied ou colonnes à air ? Tous sont dotés d’au moins trois vitesses pour pouvoir adapter leur puissance en fonction de la surface de la pièce et du nombre de personnes à rafraîchir.

Un ventilateur à poser convient pour 5 à 10 m2 ou une seule personne. Il se pose sur un meuble à au moins un mètre de haut. Il sera plus ou moins compact en fonction du meuble sur lequel on souhaite le poser.

Le ventilateur sur pied se prête mieux à un usage collectif ou à une plus grande pièce. Cette gamme propose des modèles puissants de 60 Watts environ, et oscillants. Plus son champ d’action est large, 55 à 60 degrés minimum, mieux l’air va circuler dans la pièce et vous éviter de tomber malade.

À noter : il peut s’avérer utile de choisir des modèles équipés de grilles empêchant qu’un enfant ne se coince les doigts dans l’hélice. Certaines grilles peuvent s’ouvrir pour faciliter le nettoyage de l’appareil.

 

Comment choisir son ventilateur ? Le prix d’un ventilateur

 

La fourchette de prix d’achat d’un ventilateur est vaste. Au moment de choisir, il convient cependant de ne pas se focaliser uniquement sur le prix d’achat, mais de se pencher aussi sur la consommation électrique de l’appareil. Cette énergie peut, en effet, représenter un coût indirect non-négligeable.

La consommation dépend de la puissance du ventilateur, exprimée en Watts. Plus elle est élevée, plus un ventilateur consomme. Prenons, par exemple, un ventilateur d’une puissance de 45 watts. Sa consommation pour 12 h par jour sur un trimestre reviendra à 7,30 euros au tarif réglementé de l’électricité. Pour un appareil de 100 watts, à consommation égale, le coût atteindra plus de 16 euros.

 

Prix pour poser un ventilateur

 

comment choisir ventilateur

Pour bien choisir son ventilateur, le mode de pose ne doit pas être négligée. L’installation d’un ventilateur au plafond ou mural gagne à être réalisée par un professionnel pour plus d’efficacité.

 

Pour bien choisir son ventilateur, le mode de pose ne doit pas être négligée. L’installation d’un ventilateur au plafond ou mural gagne à être réalisée par un professionnel pour plus d’efficacité.

Si un ventilateur classique ne requiert que d’être posé et branché, un ventilateur de plafond se révèle plus complexe à installer. Il faut, en effet, prendre le temps d’étudier la meilleure localisation. Par ailleurs, il faudra relier le ventilateur à une arrivée électrique et dissimuler les câbles. Faire appel à un professionnel peut donc s’avérer nécessaire pour un résultat parfait, en un temps record.

Le prix de pose d’un ventilateur de plafond par un professionnel s’élève en moyenne entre 70 et 200 euros. Sachant qu’un artisan facture en moyenne 35 à 45 euros de l’heure.

Pour obtenir la prestation souhaitée au meilleur prix, n’hésitez pas à solliciter plusieurs devis auprès des artisans électriciens de votre région.

 

Les options faisant augmenter le prix d’un ventilateur

 

Tous les ventilateurs proposent des options. Plus on monte dans la gamme, plus les options disponibles pour les ventilateurs sont multiples. Elles sont alors à peu près les mêmes que sur les climatiseurs mobiles.

 

Choisir son ventilateur selon les options : ventilateurs premier prix

Les ventilateurs, même les plus simples, proposent des options de base tel que le réglage de la vitesse, la rotation ou l’oscillation. L’inclinaison est également réglable en général.

 

Choisir son ventilateur selon les options : ventilateurs moyen à haut de gamme

Les ventilateurs les plus évolués, et souvent les plus onéreux, proposent des options qui peuvent s’avérer utiles selon vos besoins. C’est par exemple le cas des ventilateurs Dyson qui permettent de ventiler, chauffer ou encore assainir l’air intérieur.

Retrouvez les options possibles de ces ventilateurs moyen à haut de gamme :

  • Minuterie et programmation : elle permet de sélectionner ou de programmer les plages de fonctionnement de l’appareil. On peut ainsi programmer son appareil pour s’endormir, sans que celui-ci ne fonctionne toute la nuit.
  • Télécommande : elle permet de gérer les différentes options à distance et également d’allumer ou d’éteindre l’appareil. Elle se range souvent dans le ventilateur.
  • Brumisateur : l’option ventilateur brumisateur est disponible pour le haut de gamme. En plus de brasser l’air, le ventilateur expulse également un peu d’eau, augmentant ainsi la sensation de frais.
  • Humidificateur : un ventilateur humidificateur permet d’augmenter l’hygrométrie de l’air ambiant pour le rendre plus respirable. En effet, un air trop sec entraîne souvent des troubles respiratoires comme la toux, les rhumes ou l’asthme.
  • Purificateur : certains ventilateurs à colonne sont dotés de filtres capables de retenir les particules les plus fines. Ils éliminent ainsi la plupart des polluants de la maison. On constate cependant quelques différences : le filtre à charbon actif se montre efficace contre les mauvaises odeurs, mais les poussières, les pollens et les bactéries sont mieux éliminées par les filtres électrostatiques.
  • Déshumidificateur : certains modèles éliminent l’excès d’humidité d’une pièce, tel un déshumidificateur. On doit nettoyer régulièrement les filtres pour qu’ils ne perdent pas en efficacité.
poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *