Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment poser du Shingle ?

Comment poser du Shingle ?

Savez-vous comment construire une toiture en Shingle ? Comment bien poser le shingle ? Découvrez en détails les travaux de couverture et les astuces pour poser correctement du shingle sur votre toit et ainsi obtenir une toiture résistante et isolante. Maison en travaux vous le garantit, vous n’avez pas besoin d’être un couvreur professionnel pour pouvoir installer du shingle seul.

 

Le Shingle, matériau de toiture facile à poser

 

Le Shingle est un matériau de couverture souple et léger composé d’une feuille de feutre asphalté ou bitumé. En France, certains professionnels et amateurs de la toiture appellent également ce matériau « bardeaux bitumés« . Mais le terme Shingle reste le plus populaire.

Parfait pour le bricolage et les toitures de petite surface, le Shingle s’adapte à tous types de pentes supérieures à 20 % ou à 9 degrés. Le Shingle est principalement utilisé pour le bricolage car il est très facile à mettre en place.

Pour plus d’informations sur ce matériau, voici un article dédié au shingle et ses caractéristiques.

 

Deux types de pose pour le Shingle

On distingue 2 techniques de pose différentes pour le Shingle :

 

À la française : c’est-à-dire sur liteaux aux crochets

Méthode de pose généralement utilisée pour des matériaux de toiture tels que l’ardoise, cette technique nécessite un réel savoir faire en toiture / couverture. Il est donc recommandé de faire appel à un couvreur professionnel. On utilise généralement ce type de pose dans les cas où le Shingle sera utilisé comme matériau de toiture domestique.

Si vous envisagez le shingle comme matériau de toiture domestique, il faudra penser à installer auparavant une excellente isolation thermique en sous-toiture.

 

À l’américaine : c’est-à-dire agrafé ou cloué directement sur des panneaux de bois

Cette technique de pose est parfaitement suffisante pour les petites toitures en shingle comme les abris de jardin ou autres dépendances. Si vous souhaitez réaliser votre toiture en Shingle vous-même, cette méthode de pose est très accessible à partir du moment ou vous êtes un peu bricoleur et surtout assez courageux. De ce fait, les experts de Maison en travaux vous recommandent vivement la pose du shingle à l’américaine.

 

La pose du Shingle

 

Travaux préparatoires avant la pose

Les bardeaux bitumés sont à installer sur une surface plane en bois, supérieure ou égale à 14 mm de largeur. Pensez d’ailleurs à traiter votre bois avec un produit insecticide et fongicide avant d’entamer la pose de votre toiture en shingle. En effet, une fois poser il ne sera plus possible (ou très difficilement) d’appliquer ces produits protecteurs.

Afin de préparer au mieux la pose, vous pouvez quadriller votre toit à l’aide d’un cordeau de marquage. Le marquage doit être parallèle à la gouttière et doit commencer à 20cm du bord du toit. Il vous faudra quadriller votre toit en tirant une ligne perpendiculaire pour tracer ensuite des lignes, parallèles à la première ligne horizontale. Espacez idéalement ces lignes de 15cm. Cette étape peut sembler contraignante mais elle est nécessaire pour obtenir une pose uniforme du shingle sur le toit.

 

Poser votre Shingle

La pose du Shingle s’effectue toujours de bas en haut. Pensez à l’installation d’une bande de zinc sur les bords de la toiture pour protéger le revêtement de l’eau de pluie et autres intempéries qui ont tendance à détériorer les toitures.

Une fois l’application de cette bande de zinc, vous pouvez alors attaquer la pose du shingle :

  1. Appliquer dans un premier temps la première bande de shingle à l’envers;
  2. Puis doublez la en posant une seconde couche superposée dans le bon sens cette fois-ci;
  3. Passez ensuite à la seconde rangée et ainsi de suite.

 

Les bandeaux sont à agrafer ou clouer sur la rangée précédente en cinq points. Il est important de clouer les bandes de shingle de gauche a droite tout au long de l’application pour éviter les déchirures. Lors de la pose du Shingle, vous devez faire en sorte de ne faire apparaître uniquement les motifs de l’ardoise.

Si après ce tutoriel et ces explications vous avez toujours du mal à visualiser comment poser le Shingle, pas de panique ! Le matériau est généralement accompagné d’une notice d’installation du shingle à l’achat vous expliquant la méthode de pose pas à pas.

Il est d’ailleurs conseillé de suivre soigneusement les consignes de pose indiquées sur la notice car les méthodes de pose peuvent légèrement varier selon la marque du shingle que vous avez acheté.

 

Les conseils pour une pose réussie

  • Assurez vous d’avoir le matériel adéquat : outils, protection, …
  • Si vous optez pour le clouage de votre Shingle, un pistolet à clou sera recommandé et vous obtiendrez un travail beaucoup plus de précis qu’avec un marteau.
  • Un pistolet à colle peut également être d’une grande utilité. Vous pourrez ainsi coller par point les côtés de chaque bardeau afin d’éviter un maximum le soulèvement d’ardoises en cas de vent violent.
  • A noter que certains bardeaux bitumés sont déjà équipés de points adhésifs pour l’occasion.

MaisonenTravaux vous recommande à faire appel à un professionnel pour la pose du shingle. Recevez jusqu’à 5 devis gratuitement en faisant votre demande en ligne.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Pour obtenir un effet « forme d’ardoise« , les rangées de bardeaux doivent être placées bords à bords et superposées afin que seul le dessin d’ardoise apparaisse. De même, les rangs doivent être décalés pour donner un effet à votre toiture en évitant que les découpes de deux rangées consécutives s’alignent. Nous vous conseillons de prendre le temps de découper votre Shingle et de préparer les rangées afin de mieux vous organiser pendant la pose du shingle sur le toit.

 

Pose de bardeau bitume

Pose de Shingle : les rangs doivent être décalés pour donner un effet à la toiture

Source Photo : hiermaterials-world.com

 

Les explications pour poser le shingle en vidéo

 

Si vous désirez mieux visualiser les étapes de pose d’une toiture en Shingle, vous pouvez jeter un coup d’œil à cette exemple vidéo :

 

 

Source : EasyShingle

 

Dernier conseil de sécurité

Refaire une toiture soi-même c’est bien mais encore faut-il disposer des bons outils et des bonnes techniques de pose. Il faut également penser à votre sécurité, surtout si vous effectuez des travaux en hauteur. Plus de conseils sur les équipements de sécurité conseillés ici.

 

Pour les bricoleurs qui sont décidés à se lancer, il ne me reste plus qu’à leur souhaiter bon courage et bonne pose !

 

+Boris Lesueur

 

8 Commentaires

  1. Bonjour,

    J’ai recouvert il y a qq années un toit plat environ 5cm de pente par mêtre. il y avait des fuites, je les ai colmatées mais lors de fortes pluies il y a de légéres infiltrations. je pense remettre une couche de shingle supplémentaire en collant les plaques avec un chalumeau pour une bonne étanchéité.
    Pouvez cous me donner des conseils ou seulement utiliser la colle que vous utilisez lors de la démonstration.
    Merci de votre réponse
    Bien amicalement
    Amand Leray

    • Bonjour,

      Le problème d’un toit à faible pente c’est en effet le risque d’infiltration.

      La meilleure des solutions serait une surélévation du toit. Mais ce n’est pas forcement la solution la plus simple à réaliser et le coût peut être élevé.

      Si la charpente en dessous de la toiture est en bois, les infiltrations bien que minime peuvent abimer le bois sur le long terme.

      Certains types de Shingle sont parfaitement adapté au soudage. Vérifié si votre matériel est prévu pour et si c’est le cas vous pouvez le souder (attention à la manipulation du chalumeau, le matériau doit être chauffé à haute température mais pas brûlé).

      Enfin avant d’effectuer vos travaux nettoyer bien votre toiture. Je ne suis pas trop fan du shingle collé par dessus un autre shingle mais si l’opération est bien réalisé ça devrait le faire.

      Si vous optez pour cette solution, je vous recommande de recouvrir l’intégralité de la toiture. Si vous vous contentez de réaliser l’opération seulement sur la partie où il y a infiltration vous aurez des irrégularités sur votre toit qui pourront causer d’autres problèmes d’infiltration par forte pluie.

  2. Bonjour, j’ai actuellement un pignon en bardage bois qui prend un peu l’eau et n’est pas très esthétique. Je viens d’acheter des rouleaux de shingles que j’envisage de clouer directement sur mon bardage bois. La pose du shingle sera donc verticale. Comment devrais-je procéder selon vous?
    Merci

    • Bonjour,

      Vous pouvez en effet directement clouer le shingle sur le bardage pour le protéger même si le shingle est plus destiné à la toiture il peut également être utilisé pour revêtement de protection dans les cas de figure comme celui là. Pour la pose commencer par le haut du bardeau. La technique de pose sera en faite la même que pour la toiture sauf que celle-ci sera verticale (vous pouvez donc suivre la même technique que celle expliqué dans l’article). A noter les bandes seront à couper en fonction de la largeur (qui peut varier si le bardage n’est pas régulier). Il serait mieux pour le coup être assisté car la pose est plus compliqué (une pose verticale n’est jamais simple à réaliser).

  3. Bonjour, je viens d’acquérir une maison. En annexe, un petit cabanon de bois recouvert de shingle. Depuis l’arrivée de l’automne, je constate des infiltrations d’eau au niveau du faitage…
    Cela signifie-t-il que la couverture est à refaire entièrement? ou puis je changer simplement les plaques de shingle par une faitière d’un seul tenant ? j’ai l’impression que certaines plaques sont soulevées (peut être à cause de coups de vent)

    Merci de votre réponse

    • Bonjour,

      Si je visualise bien le problème, je pense que l’installation d’un faitage en zinc « en dos d’âne » pourrait être la solution la plus adéquate (dans la mesure ou l’infiltration provient bien du faitage). Si les plaques de shingle se soulèvent, ça signifie qu’elles sont mal fixées (mal collées ou clouées). Dans ce cas là mieux vaut-il prévoir de refaire la toiture complètement.

      Bonne journée,

  4. Bonjour,je possède une maison avec un toit en tuiles de terre cuites sur place depuis 1960 elles sont encore en bon état mais par forte pluie je ramasse des petites éclats circulaires. De plus il n’y pas de sous toiture .
    Je pense donc changer la toiture en clouant des panneaux sur la charpente en aggloméré 20mm hydrofuge et couvrir avec un film d’étanchéité pour finalement clouer du bardage en shingle noir façon ardoises (deux pentes rectangulaire de 60m2).
    On me déconseille de faire réaliser le projet. Pouvez vous me donner votre sentiment sur ce projet ? Merci

    • Bonjour,

      Le projet est déjà un projet qui vous permettra de garantir la parfaite étanchéité de votre toiture. Par contre c’est vrai que ce projet à un coût surtout si vous passez par un professionnel.

      A vous de voir en fonction de votre expérience. La pose de shingle n’est pas la pose la plus difficile à réaliser mais il n’empêche que c’est une pose qui s’effectue en hauteur et donc qui est dangereuse.

      Si vous réalisez vous même votre pose penser bien à votre sécurité. Pour la réalisation par un professionnel, n’hésitez pas à faire plusieurs demandes de devis pour comparer les différentes offres.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *