Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Le chèque énergie

Le chèque énergie

Qu’est-ce que le chèque énergie ? À qui est destiné le chèque énergie ? Comment bénéficier du chèque énergie ? Quel est le montant du chèque énergie ? Vous avez entendu parler du chèque énergie mais vous ne savez pas ce que c’est, nous allons vous aider à comprendre cette nouveauté qui pourra vous aider à réaliser des économies et à lutter contre la précarité énergétique. Le chèque énergie a comme objectif de remplacer les tarifs sociaux de l’énergie. Toutes les informations sur le chèque énergie : attribution, montant et utilisation.

 

Qu’est-ce que le chèque énergie ?

 

Le chèque énergie est une aide prévue par la loi de transition énergétique d’août 2015, qui sert à aider au paiement du gaz et de l’électricité. Cette solution de paiement introduite par le ministère de l’Environnement va permettre de lutter contre la précarité énergétique en remplaçant les tarifs sociaux de l’énergie. Le chèque énergie commence à être utilisé dans quelques départements français (Ardèche, Aveyron, Côtes-d’Armor et le Pas-de-Calais), avant de se généraliser à l’échelle nationale fin 2016 et ce jusqu’au premier janvier 2018.

C’est donc un moyen de paiement qui permettra de réaliser des travaux d’économie d’énergie dans votre foyer ou de payer vos factures. Il sera accompagné d’une notice informative et explicative pour gérer au mieux les dépenses en énergie de votre logement. L’objectif général étant d’aider les particuliers à faire des économies d’énergie.

Outre les avantages du chèque énergie, il faut savoir que ce chèque n’est valable qu’un an. Ce qui signifie que les français bénéficiaires du chèque énergie auront un an après sa réception pour régler une facture énergétique.

Il faut aussi respecter certains critères financiers pour bénéficier du chèque énergie. En effet, le chèque énergie est distribué en fonction des revenus et de la composition du foyer. Ce qui signifie que chaque année, il est possible de recevoir un chèque énergie si vos ressources sont compatibles avec son attribution.

Selon les estimations, il concernerait environ 4 millions de ménages modestes. Les personnes éligibles n’ont aucune démarche à faire, il leur sera envoyé directement chez eux. L’envoi du chèque énergie est automatique. Le fonctionnement du chèque énergie est donc relativement simple.

 

Quels travaux sont concernés par le chèque énergie ?

 

D’environ 150€ (à partir de 48€) et ne pouvant pas dépasser 227€ par an, le chèque énergie peut être utilisé pour payer vos factures de gaz, d’électricité, de fioul, de bois, … Les fournisseurs encaissants directement le chèque énergie. Ces professionnels ne peuvent refuser le chèque énergie.

Les bénéficiaires peuvent également prétendre à la gratuité de la mise en service de leur contrat d’énergie, mais aussi, au remboursement à 80% d’un déplacement lié à une coupure d’énergie suite à une facture impayée. Il ne peut en revanche pas être utilisé pour régler une facture de chauffage collectif.

En plus de régler des factures d’énergie d’une maison ou d’un appartement, il est possible de payer certains travaux de rénovation énergétique à condition qu’ils soient réalisés par une entreprise du bâtiment certifiée. Une autre manière d’utiliser votre chèque énergie est dans la réalisation d’une installation d’équipements pour des travaux d’économie d’énergie (ceux concernés par le crédit d’impôt pour transition énergétique « CITE »).

Attention, si vous réglez votre facture avec le chèque énergie, vous ne pourrez pas être remboursé de la différence en cas de trop perçu par votre fournisseur. Il faudra que celui-ci déduise la somme qu’il aura perçu en trop de votre prochaine facture. Il est valable l’année de son émission et jusqu’au 31 mars de l’année suivante. Vous pourrez au maximum les utiliser avant la fin du deuxième mois suivant leur date de péremption avant qu’ils ne soient définitivement plus valables. Notre conseil est donc : n’attendez pas avant de profiter de cet avantage qui vous a été attribué.

Pour régler des travaux avec un chèque énergie, il convient de faire intervenir un artisan certifié « Reconnu Garant de l’Environnement ». Découvrez comment trouver un professionnel avec le label RGE. Seuls les travaux ayant pour but de limiter la consommation énergétique d’une maison ou d’un appartement sont éligibles. Il est possible de payer les travaux suivants avec un chèque énergie :

  • Travaux d’isolation des murs, toitures ou fenêtres.
  • Achat d’équipements de chauffage fonctionnant au bois, biomasse, énergie solaire, à condensation, …
  • Installation d’une borne de recharge d’une voiture électrique dans son garage.
  • Mise en place d’un thermostat pour programmer et réguler le chauffage domestique.

Si vous projetez de faire des travaux d’économie d’énergie chez vous, il vous sera peut être possible d’utiliser votre chèque énergie pour les financer. La liste complète des travaux de rénovation énergétique compatibles avec le chèque énergie est disponible ici : travaux à payer avec un chèque énergie.

 

Qui est concerné par le chèque énergie ?

 

Le chèque énergie concerne donc les 4 millions de foyers en situation de précarité énergétique, c’est-à-dire, qui consacrent plus de 10% de leurs revenus en énergie. Les bénéficiaires du chèque énergie sont les particuliers qui recevront directement chez eux leur chèque à leur nom. Ils pourront l’utiliser pour payer certains fournisseurs.

Comment toucher son chèque énergie ? Il est nécessaire de remplir ces conditions fiscales modestes pour bénéficier du chèque énergie. En effet, il ne faut pas que le revenu fiscal de référence annuel par unité (personne) ne dépasse 7.700€, ou bien 11.550€ pour un couple auquel il faut ajouter 2.310€ par personne supplémentaire. Vous l’aurez donc compris, le chèque énergie est donc nominatif. Cette aide nominative est automatiquement attribuée selon vos déclarations de ressources.

Si vous pensez être éligible au chèque énergie, vous pouvez dès maintenant calculer le montant de votre future aide en ligne ainsi que le montant des économies réalisables après certains travaux de rénovation énergétique. Néanmoins, le chèque énergie est en phase d’expérimentation dans quatre départements pour le moment.

Concernant les professionnels du bâtiment qui ont le label RGE, ils doivent faire une demande de remboursement via le site chequeenergie.gouv.fr pour obtenir un remboursement du chèque énergie. Après avoir été payé avec un chèque énergie et demandé le remboursement, ils seront remboursés en quelques jours du montant du chèque énergie.

 

Comment obtenir un chèque énergie ?

 

C’est le fisc qui donne la liste des ménages qui recevront le chèque énergie à l’Agence de service de paiement (ASP). Ils enverront un chèque sous forme papier ou électronique aux quelques personnes qui en ont le droit. Le chèque énergie est attribué chaque année en avril et est valable jusqu’au mois de mars de l’année suivante.

Il n’est donc pas réservé à tout le monde et vous ne pourrez entreprendre aucune démarche si vous souhaitez recevoir un chèque énergie alors que vous n’êtes pas éligible. Aucune démarche pour obtenir le chèque énergie n’existe, c’est le gouvernement qui envoie directement les chèques énergie aux bénéficiaires. Il est possible de vérifier votre éligibilité au chèque énergie en renseignant les informations de votre foyer (résidence principale, ressources, nombre de personnes). Pour les autres, à vos économies d’énergie !

Il est possible de pré-affecter un chèque énergie à une dépense liée à la consommation de gaz ou d’électricité. Ainsi, le montant du chèque énergie sera automatiquement déduit de votre facture énergétique sans aucune action de votre part. Mais cette option ne sera disponible qu’à partir de 2017.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *