Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment traiter une charpente ?

Comment traiter une charpente ?

Comment traiter une charpente ? Quand doit-on traiter une charpente ? Quelles sont les différentes méthodes pour le traitement de charpente ? Quel est le prix d’un traitement de charpente ? Maison en Travaux vous donne toutes les informations sur le traitement de charpente pour savoir comment traiter une charpente selon les méthodes de traitement et le coût d’un traitement de charpente.

La charpente de votre toiture demande une vérification régulière afin de s’assurer sa longévité et de conserver sa résistance. Elle soutient l’ensemble de la toiture sur son dos et a donc besoin d’être traitée pour combattre les champignons lignivores, mais aussi les insectes amateurs de bois.

Traitement préventif ou curatif, les techniques existent pour repousser ses petites bêtes et assurer la solidité et la viabilité de la structure. Nous allons voir en détails comment traiter une charpente selon les différents traitements disponibles pour une charpente.

 

Pourquoi traiter sa charpente ?

 

Une charpente en bois demande nécessairement un traitement. Matériau naturel, le bois doit être protégé afin de ne pas être attaqué par des champignons ou des insectes xylophages comme les termites.

Si une charpente n’est pas traitée, c’est la structure de la maison qui risque de s’en trouver ébranlée. Le traitement d’une charpente a un coût mais il est beaucoup moins élevé que le prix d’une rénovation de charpente.

 

Quand traiter sa charpente ?

La charpente d’une maison neuve est généralement traitée avant la pose afin de répondre aux normes EN 335-1, 2 et 3. Cela signifie que le traitement va faire effet pendant 10 ans. Vous êtes donc en principe tranquille pour les dix premières années de vie de votre charpente.

Cependant, le temps passe et votre charpente peut abriter des hôtes indésirables et voraces, creusant des galeries à l’intérieur du bois, sans que vous ne vous aperceviez de quoi que ce soit jusqu’au désastre. Des indices pourtant vont vous alerter :

  • Fuite dans la toiture
  • Déplacement des tuiles
  • Rupture mécanique de la charpente

En cas de doute, il faut donc faire venir une entreprise professionnelle qui détectera la présence et le type de parasite, testera la résistance mécanique de la charpente et évaluera le degré de développement d’un éventuel affection.

 

comment traiter sa charpente

Neuve la charpente a subit un traitement valable pour 10 années. Le contrôle de la charpente doit se faire de temps en temps pendant cette période afin de vérifier la bonne efficacité de ce dernier. Au delà de 10 ans, les contrôles doivent être plus réguliers et le renouvellement d’un traitement préventive est fortement recommandé.


 

Durée de vie d’un traitement de charpente

Le traitement d’une charpente est efficace pendant 10 années. Il faut bien entendu avoir choisi un bois résistant et pré-traité. Il faut également réparer les poutres abîmées et les éventuelles infiltrations d’eau dès qu’elles se manifestent et éviter les zones de confinement afin de préserver le bois de toute attaque.

Pour garantir le bon état de la charpente, il faut effectuer un traitement préventif de votre charpente tout les 10 ans.

 

Les traitements de charpente

 
 

Si votre charpente est infestée, vous allez devoir passer à l’action afin de déloger champignons et bestioles et surtout faire en sorte qu’ils ne reviennent plus. Pour cela, vous allez pouvoir choisir entre deux méthodes :

  • Le traitement de la charpente par pulvérisation
  • Le traitement de la charpente par injection

La première convient pour des charpentes attaquées en surface, la seconde concerne les attaques profondes. Il faut alors sortir l’artillerie lourde.

 

Traitement d’une charpente par injection

Ce type de traitement s’adresse aux sections de bois supérieures à 10 cm sur 10 cm.

La technique consiste à creuser des puits de forage dans la charpente de 9 mm de diamètre, disposés en quinconce et situés à 5 cm des rebords. La  profondeur doit atteindre les 2/3 de la charpente. Les trous doivent être dispatchés tous les 30 cm.

Une fois les puits creusés, il faut les remplir de produit anti-parasitaire à l’aide des buses de votre pistolet à godet.Vous pourrez également utiliser des cartouches à auto-injection.

Cette méthode s’adresse aux bois très attaqués. Elle nécessite pour celui qui l’applique un équipement complet (gants, masque et combinaison) en raison de la toxicité des produits.

Il faudra aussi penser à éliminer les zones humides, les zones trop infectées devront tout simplement être remplacer.

 

Traitement pas pulvérisation

Le traitement d’une charpente par pulvérisation est utilisé pour un traitement préventive et également pour un traitement curatif pour les charpentes faiblement touchées.

Il s’agit alors de gratter la surface à l’aide d’une brosse afin d’éliminer toutes les pièces attaquées et de pulvériser un produit anti-parasitaire. Là encore, un équipement spécifique est requis afin d’éviter tout contact avec le produit. Une brosse et un pulvérisateur viennent compléter l’outillage nécessaire. Il est également conseillé de largement aérer la zone de travail.

 

Comment traiter sa charpente ?

 

Le traitement d’une charpente demande de respecter scrupuleusement les étapes de préparation du chantier.

En effet, le produit étant toxique et les manipulations délicates, il ne faut pas bâcler le travail. Votre charpente doit être propre et sèche impérativement. Elle doit également avoir été poncée et ne plus présenter de résidus de vernis ou de peinture. Vous penserez également à bâcher le sol et les prises électriques. Il ne doit y avoir aucune source d’énergie dans la pièce.

 

Étapes d’un traitement par injection

Pour traiter une charpente par injection :

  • Brossez le bois et retirez les parties vermoulues
  • Installez les buses : pour cela, vous allez percer des trous avec le forêt fourni dans le kit de traitement. À défaut, prenez un forêt de 9.5 mm. Il faudra compter 3 trous dispersés sur un mètre linéaire. Ne les alignez surtout pas. Puis, enfoncez les buses dans chaque trou jusqu’à la collerette
  • Préparez le pistolet à injection
  • Remplissez les trous par les buses jusqu’à ce que le produit refoule du trou
  • Complétez le traitement par pulvérisation du produit sur toute la charpente

 

Étapes d’un traitement par pulvérisation

Pour traiter une charpente par pulvérisation  :

  • Remplissez le pulvérisateur
  • Brossez toutes les parties attaquées du bois
  • Pulvérisez le produit en veillant à ce que la pièce soit bien aérée

Vous pouvez également procéder par badigeonnage. Pour cela, vous allez enduire votre brosse de produit et la passer énergiquement sur la charpente. La consistance gel est conseillée pour ce type d’intervention.

 

Prix d’un traitement de charpente

 

Le prix de traitement d’une charpente varie selon la méthode utilisée, la surface à traiter, du type de parasite et de l’accès à la charpente. Pour autant, voici les tarifs généralement pratiqués et les prix des matériaux pour effectuer le traitement.

 

Prix d’un traitement par injection (matériaux)

Le prix du produit pour le traitement par injection est de l’ordre de 6 à 10 euros le litre sachant qu’il faut compter habituellement 1.5 à 3 litres de produit par m2. À cela, il faut rajouter le kit d’injection qui reviendra à environ 100 € auquel il faut rajouter le prix du pistolet soit environ 150 €.

 

Prix d’un traitement par pulvérisation (matériaux)

Comme le produit est le même que pour l’injection, là encore, le tarif du produit sera de 6 à 10 euros le litre. Il vous faudra ensuite rajouter le prix d’un pulvérisateur si vous n’en possédez pas.

 

Tarif artisan pour le traitement de charpente

Pour le prix d’un traitement de charpente, un professionnel vous demandera entre 25 et 30 € du m2. Ce tarif s’entend hors matériaux. Sachez toutefois que le prix du produit sera certainement plus bas que celui donné ci-dessus correspondant au tarif.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations sur le prix d’un traitement de charpente.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *