Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Métier électricien : formation et salaire d’un électricien

Métier électricien : formation et salaire d’un électricien

Que vous soyez désireux de devenir électricien ou bien un particulier en quête d’un électricien confirmé, la présente fiche métier est faite pour vous. On vous y expose les formations à suivre pour pouvoir exercer le métier d’électricien du bâtiment et on vous informe des compétences qu’un électricien de qualité doit disposer pour éviter que vous ne vous fassiez arnaquer. En effet, il n’est pas si évident de trouver un électricité qualifié et de qualité.

Qu’est-ce que le métier d’électricien ? Quelles sont les qualifications requises pour devenir électricien du bâtiment ? Comment reconnaître un bon électricien ? L’électricien est l’artisan du bâtiment en charge des travaux d’électricité dans la maison. Découvrez le guide complet sur le métier d’électricien du bâtiment et le salaire moyen de ce professionnel.

 

Fiche métier d’un électricien du bâtiment

 

Le métier d’électricien est essentiel car ce professionnel intervient lors de nombreux et divers travaux. Les électriciens sont donc très recherchés, aussi bien pour des constructions neuves que pour des chantiers de rénovation. Ils sont à un système électrique ce que les maçons sont à un mur : l’un n’existe pas sans l’autre. Pour mieux comprendre le métier d’électricien du bâtiment, nous allons faire un bref résumé de la fiche de poste de cet expert de l’électricité domestique.

 

Définition du métier d’électricien : l’expert des travaux électriques

Le métier d’électricien consiste à assurer le raccordement électrique du bâtiment au réseau d’électricité public, à la mise en service, au dépannage, à la modification et à la maintenance de toutes installations électriques qui s’y trouvent. Pour faire court, l’électricien se charge de tout ce qui touche de près ou de loin aux travaux électriques afin d’assurer la distribution du courant dans les différentes pièces de la maison.

En fonction du type de chantier, l’électricien adaptera sa façon de travailler :

  • Lors de travaux dans le neuf, cet artisan se base sur les schémas et plans fournis par l’architecte qui s’est chargé de la conception de l’architecture en question. Ceux-ci constituent pour lui des repères permettant de déterminer l’emplacement des câbles électriques, du tableau et des compteurs électriques, des prises, des interrupteurs, …
  • Lors de travaux de rénovation électrique, l’électricien a moins de repères et doit donc réaliser lui-même les schémas et plans en prenant en compte l’année de construction du bâtiment ou encore l’état général de l’installation électrique.

Dans tous les cas, l’électricien se doit de faire ou de rénover une installation d’électricité conformément aux normes électriques en vigueur. La principale norme qui régit les travaux électriques étant la norme NF C 15-100.

 

Tableau récapitulatif du métier d’électricien du bâtiment

Le métier d’électricien du bâtiment est très intéressant car il requière de l’expertise pour pouvoir intervenir sur divers projets et réaliser des prestations très variées. Ci-dessous, vous trouverez tous les détails relatifs au métier d’électricien :

Tableau récapitulatif du métier d’électricien du bâtiment
CritèresInformations sur le métier d’électricien
Secteur d’activitéBâtiment
ExpertiseÉlectricité, climatisation, internet et télécommunication, alarme, vidéosurveillance, domotique, électronique, photovoltaïque, chauffage, informatique, automobile, électrotechnique, énergie, construction navale
Types de prestations proposéesRaccordement, installation, mise en service, dépannage et entretien électriques
Niveau d’étudesCAP, Bac Pro, BTS, BEP, DUT
Potentiel d’embauchePlus de 3.000 embauches par an selon Pôle Emploi. Un chiffre qui ne cessera pas d’augmenter avec le progrès technique et technologique (création de nouveaux défis et demande grandissante)
Salaire moyen mensuel – Un peu plus du SMIC pour un débutant
– Plus ou moins 2.500 € si avec un peu plus d’expérience et d’ancienneté
– 4.000 € ou plus pour un entrepreneur indépendant et qualifié
Difficulté à se lancer à son compte – Faible outillages : instruments et équipements onéreux
– Forte demande : difficile de trouver des clients et de se faire un nom
– Préférences des clients pour les professionnels renommés et expérimentés
– Fixation des prix : difficile de tarifer ses prestations à un prix compétitif pouvant concurrencer celui des autres puisque les conditions ne sont pas les mêmes
– Lourdeur des procédures : démarches administratives et charges y afférant
Types de clientsParticuliers, professionnels (industriels et locaux d’entreprise)
Qualifications possiblesQualifelec, Qualibat

 

Fiche ROME d’un électricien

La fiche ROME, ou le Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois, est un registre qui regroupe toutes les fiches métiers en France. Elle a été créée par Pôle Emploi en 1989 pour permettre l’identification précise de chaque métier. Grâce à elle, chaque métier est associé à un code ROME qui donne des renseignements précis sur sa définition, les compétences (diplômes, formations) et conditions requises pour pouvoir l’exercer, le secteur d’activité et les entreprises qui l’exercent.

Le code ROME est composé d’une lettre allant de A à N identifiant le corps de métier et de 4 chiffres dont les deux premiers renvoient au domaine professionnel. En tout, il y a 14 familles de métiers et 110 domaines professionnels.

Le code ROME du métier d’électricien du bâtiment est F1602.

 

Fiche de poste d’un électricien

 

Le métier d’électricien est complexe et technique car il peut couvrir plusieurs domaines à la fois et se dérouler dans différentes conditions. Pour avoir une idée sur ce qu’est vraiment un électricien du bâtiment, il est important de savoir quelles sont les missions et tâches que réalise ce pro. En effet, des exemples de réalisations vous permettront de bien cibler l’étendue des travaux qu’un électricien peut prendre à sa charge. Voici quelques aperçus de leurs tâches et missions.

 

Missions et tâches d’un électricien

Les principales missions et tâches d’un électricien sont :

  • Créer et lire un schéma électrique détaillant le réseau d’électricité.
  • Aménager la distribution d’électricité dans une maison ou un appartement en prenant soin de mettre en place chaque circuit électrique.
  • Rénover un système électrique conformément aux normes en vigueur, qu’il s’agisse du matériel et des branchements.
  • Réaliser des raccordements électriques.
  • Régler le flux électrique.
  • Mettre une installation électrique en service ou en sécurité.
  • Relever les pannes ou anomalies dans le circuit électrique et y apporter des solutions.

 

Exemples de chantiers réalisés par un électricien

Les travaux d’électricité les plus courants qu’un électricien réalise chez un particulier sont :

  • Pose et équipement du tableau électrique.
  • Création de conduits électriques, pose apparente ou encastrée.
  • Câblage d’un appareil électrique comme des volets électriques.
  • Raccordement au réseau électrique.
  • Remise aux normes d’un circuit électrique.
  • Installation de compteurs électriques, de prises, d’interrupteurs, de téléphone, d’un système de sécurité (alarme, vidéosurveillance, interphone, …).

Pour permettre aux électriciens à leur compte de trouver facilement des chantiers d’électricité, de nombreux services existent. Il s’agit principalement d’apporteurs d’affaires qui mettent en relation les particuliers à la recherche d’un électricien avec des artisans à proximité de chez eux. Pour recevoir des chantiers d’électricité, il vous suffit de vous inscrire ci-dessous :

Artisan du batiment ? Trouvez des chantiers dans votre région
Dernière étape
Nous avons sélectionné des partenaires de qualité pour répondre aux besoins des artisans du bâtiment
Trouvez une assurance décennale moins chère
Oui  Non 
Années d'experience professionnelle
Date de création
Chiffre d'affaires ou prévisionnel
Etes vous RGE ?
Situation actuelle
Souhaitez-vous obtenir le label RGE ?
Oui  Non 
Formation RGE voulue
Délai d’obtention du diplôme
Type d’entreprise
Souhaitez-vous être accompagné pour le montage du dossier QUALIBAT
Êtes-vous intéressé par un logiciel de facturation et devis ?
Oui  Non 
Êtes-vous intéressé par la création d'un site internet ?
Oui  Non 
Possédez-vous déjà un site internet
Possédez-vous un compte Google My Business
Décrivez en quelques mots vos besoins (facultatif)
Votre métier
Vos coordonnées
  

 

Environnement du métier d’électricien

Un électricien peut travailler chez des particuliers ou des professionnels. En effet, ce métier est indispensable aussi bien dans l’industrie que dans les foyers français. Son environnement de travail n’est jamais le même, il peut être amené à œuvrer seul ou en collaboration avec d’autres corps de métier du bâtiment dans le cas d’une rénovation complète par exemple.

Son intervention peut être continue ou occasionnelle, il peut travailler près de chez lui ou à des milliers de kilomètres et ses conditions de travail peuvent être très pénibles comme ils peuvent être agréables.

 

Devenir électricien : études et formations

 

Pour devenir électricien du bâtiment, il faut suivre une formation dans des écoles dédiées et obtenir les diplômes ou certifications requises. Toutefois, le cursus à suivre pour devenir électricien est accessible à tous. De plus en plus de personnes choisissent le métier d’électricien dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Voici le parcours à suivre pour exercer le métier d’électricien.

 

Étude d’électricien de niveau CAP / BEP

Pour devenir électricien, il faut obtenir un CAP Électricien à compléter par un BT en Métier d’installateur d’équipements électriques ou encore d’un CPQ Électricien monteur installateur courants faibles.

Cette formation est disponible directement après le collège, avec ou sans obtention du diplôme national du brevet. Il vous faudra candidater dans un lycée professionnel pour obtenir une place en CAP ou BEP. Ce cursus se passe généralement en alternance ou en apprentissage dans une entreprise.

 

Formation électricien de niveau bac

Pour le niveau bac, il y a le Bac Pro en Métiers de l’Électricité et de ses Environnements Connectés, le BP électricien et le BT en Métier d’installateur d’équipements électriques.

Le Bac professionnel est un diplôme très apprécié des sociétés d’électricité car il atteste des compétences du jeune diplômé et de sa motivation à maîtriser le métier d’électricien. Par conséquent, le niveau Bac Pro permet de plus facilement se faire recruter et encore plus intéressant, de négocier un meilleur salaire dès le début de sa carrière.

formations devenir électricien

Comment devenir électricien ? Quelle formation suivre pour devenir électricien ? Quelle est le meilleur cursus pour apprendre le métier d’électricien ? De nombreux diplômes permettent de se former et de devenir un expert de la distribution électrique domestique. Découvrez les formations pour faire ce métier : BEP, CAP, Bac pro, …

 

Formation électricien de niveau bac+1

Après l’obtention du bac, il faut poursuivre avec un MC technicien en énergie renouvelable / spécialité énergie électrique ou énergie thermique.

 

Formation électricien de niveau bac+2

Pour un niveau bac+2, il y a le BTS en Fluides Énergétiques Domotiques et en Électrotechnique ainsi qu’une certification de capacité de la part d’un établissement spécialisé dans la formation de responsable de chantier.

 

Électricien : formation pour adulte ou reconversion

Le plus simple étant de se renseigner auprès de Pôle Emploi pour connaître les formations disponibles pour les chômeurs souhaitant se reconvertir en électricien. Pour vous aider à devenir électricien via Pôle Emploi, voici les formations disponibles en France.

Pour un adulte, il est possible de devenir électricien en suivant une formation à distance via le Centre National de Formation à Distance (CNFDI). Son but est de permettre à chacun d’acquérir les compétences dont il a besoin en fonction de sa disponibilité et de ses besoins. Ce parcours dédié aux reconversions propose 15 cours répartis autour de 3 grands thèmes : mathématiques appliquées, installation électrique et fondements de l’électricité.

 

Compétences et qualités d’un électricien du bâtiment

 

Compte tenu de tout ce qui a été dit ci-dessus, l’électricien doit disposer de compétences et de qualités spécifiques pour pouvoir mener à bien ses missions. Les réseaux électriques répondent à de nombreuses normes afin d’assurer la sécurité des habitants. Une grande partie des compétences exigées par ce métier va concerner la mise en sécurité des installation électriques. Pour assurer sa propre sécurité, l’électricien doit également disposer de certaines qualités indispensables.

 

Compétence d’un bon électricien

Un bon électricien doit avoir en tête toutes les normes de sécurité et les lois relatives à l’électricité, il doit disposer d’une bonne capacité d’analyse et être capable d’interpréter les plans et schémas d’architecte. À savoir que la réglementation en matière de travaux électriques évoluent de façon continuelle. Cet artisan doit donc prendre du temps pour rester à jour et connaître les nouveautés et dernières normes du bâtiment.

Il doit aussi être assez polyvalent, c’est-à-dire connaître quelques bases sur les travaux de bâtiments (bricolage, maçonnerie, peinture) et sur les différents domaines de l’électricité (automatisme, domotique, électronique, mécanique, etc.) pour être plus efficace et performant. En effet, les électriciens sont sollicités pour des chantiers de plus en plus variés avec les nouvelle technologie.

 

Qualité pour devenir électricien

Une personne qui projette de devenir électricien doit être : autonome, communicatif, capable de travailler sous contraintes, rigoureux, obéissant, organisé et méthodique. La qualité principale d’un électricien étant certainement sa méthodologie de travail qui lui permettra de réussir tous types de travaux d’électricité.

 

Salaire d’un électricien du bâtiment

 

Le secteur du BTP, et plus particulièrement celui de bâtiment, recrute de nombreux artisans du bâtiment dont des électriciens novices comme confirmés. Il faut savoir que les rémunérations de ces métiers devient de plus en plus attractive. En effet, les entreprises rencontrent des difficultés à trouver des artisans formés et appliquent donc de meilleurs salaires pour les attirer.

Alors, quelle est la rémunération d’un électricien du bâtiment ? Le salaire d’un électricien du bâtiment en France dépend de son ancienneté, de son expérience et du fait qu’il travaille pour une entreprise ou en indépendant.

Pour vous donner une idée du salaire d’un électricien en fonction de sa formation et de son ancienneté, voici les rémunérations moyennes de ces artisans :

  • Le salaire d’un électricien débutant est proche du SMIC.
  • Le salaire moyen d’un électricien expérimenté qui travaille dans une entreprise œuvrant dans le domaine de l’électricité s’élève à 2.500 euros.
  • Le salaire d’un électricien expérimenté qui travaille en indépendant peut atteindre 4.000 euros.

En tant qu’électricien indépendant, c’est-à-dire à son compte, ce dernier est libre de fixer ses propres tarifs. Sa rémunération sera liée à son carnet de commandes et aux chantiers réalisés. Il est donc indispensable de savoir correctement chiffrer le coût d’une rénovation complète électrique par exemple pour dégager un bénéfice et pouvoir se verser un salaire.

salaire électricien bâtiment

Combien est rémunéré un électricien ? Quel est le salaire mensuel d’un électricien ? Le salaire d’un électricien du bâtiment dépend essentiellement des diplômes obtenus lors de sa formation et de son ancienneté au sein de la société d’électricité. Toutefois, le salaire moyen d’un électricien professionnel est de 2.000€ net par mois.

 

Spécialisations et évolutions du métier d’électricien en France

 

Avec plusieurs années d’expérience, un électricien peut envisager de devenir expert dans un domaine bien précis comme le génie électrique : domotique, photovoltaïque, électricien monteur, électrotechnicien, … Ces spécialisations du métier d’électricien sont très appréciées par le secteur professionnel.

Les évolutions de son métier permettront également à ce professionnel de piloter des projets dans le domaine de l’électricité, de diriger sa propre équipe ou même de se lancer à son compte. Les jeunes électriciens ont très souvent comme motivation d’apprendre les bases du métier au sein d’une entreprise du bâtiment pour ensuite lancer leur propre entreprise.

Avec les qualifications disponibles, l’électricien peut également se transformer en véritable expert des rénovations énergétiques en mettant en place des dispositifs moins consommateurs.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *