Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Ponçage d’un parquet massif, combien ça coûte ?

Ponçage d’un parquet massif, combien ça coûte ?

Apportant un vrai charme à un intérieur, un parquet nécessite cependant un entretien régulier. Le parquet massif de votre logement aurait bien besoin d’une rénovation ? Il est terne, taché, rayé ?  Un ponçage s’avère donc nécessaire pour qu’il retrouve son éclat d’origine. Reste à savoir ce qu’implique un ponçage de parquet. Quelles sont les différentes étapes d’une telle opération ? Et, surtout, quel est le prix du ponçage d’un parquet massif ?

Découvrez les parquets pouvant bénéficier d’un ponçage, le déroulement d’un ponçage et son coût tant en fournitures qu’en main d’œuvre. Sans oublier les frais annexes pour vitrifier ou cirer votre parquet massif poncé.

 

Pourquoi poncer un parquet ?

 

Si le bois accorde à une pièce un esthétisme chaleureux, ce matériau reste vulnérable aux traces de la vie quotidienne. Perméable, il retient ainsi les tâches réalisées par les liquides ayant stagné à sa surface. Par ailleurs, selon la résistance de l’essence choisie, un parquet s’avère plus ou moins sensible aux rayures et impacts.

Salis, tachés, abîmés, les parquets massifs présentent cependant l’avantage de pouvoir être rénovés grâce au ponçage. Cette action consiste alors à éliminer, par abrasion, la couche superficielle du bois afin d’accéder à une épaisseur de bois intacte. Après application d’une finition, un parquet redevient alors comme neuf. Et si cette opération représente un coût, celui-ci est bien moins onéreux que le prix de pose d’un nouveau parquet !

 

Ponçage : pour quels parquets ?

 

Si le ponçage peut rendre à votre parquet son aspect d’origine, il faut savoir que cette intervention n’est pas réalisable sur tous les types de parquets. En effet, elle ne concerne à la base que les parquets massifs, même si elle peut être étendue aux parquets contrecollés. Pourquoi seuls ces parquets s’avèrent-ils ponçables ? Pour le comprendre, il suffit de définir ce qu’est un parquet massif.

Un parquet massif est constitué exclusivement de bois. On peut donc éliminer sans problème différentes couches successives pour retrouver au fil des années une surface intacte. Le parquet massif pourra être vitrifié, cirer ou huilé par la suite.

Un parquet contrecollé est, quant à lui, composé de trois éléments : deux plaques en résidus de bois, invisibles une fois le parquet collé, et une couche supérieure, en bois véritable, de 2,5 à 6 mm d’épaisseur. Plus cette couche de parement est épaisse, plus le nombre de rénovations pourra être élevé.

Un parquet stratifié, essentiellement conçu en résine et ne contenant pas de bois, ne pourra quant à lui être poncé.

 

Prix d’un ponçage de parquet massif selon le degré de rénovation

 

budget poncage parquet massif

Les prix d’un ponçage de parquet massif fluctuent en fonction du degré de rénovation nécessaire. Le tarif ne sera pas le même si la rénovation fait suite à un dégât des eaux circonscrit à une zone ou s’il s’agit de poncer l’intégralité du parquet d’une pièce.

 

Le coût d’un ponçage de parquet dépendra essentiellement du degré de rénovation nécessaire. En effet, selon la situation, le ponçage concernera partie ou totalité de la pièce. Par ailleurs, des coûts annexes devront parfois être intégrés : le déplacement des meubles et leur stockage, par exemple.

Quoi qu’il en soit, le prix moyen au m2 pour poncer un parquet s’établit entre 15 et 35 euros, outils et main d’œuvre compris. À ce tarif, il faudra cependant ajouter d’autres dépenses fréquemment associées à cette technique de rénovation de parquet, comme le rebouchage et l’application d’une finition.

 

Prix d’un ponçage selon l’essence de bois

 

On peut encore affiner le coût d’un ponçage selon l’essence de bois de votre parquet. Ainsi, le ponçage d’un parquet massif précieux se révélera plus onéreux que le ponçage d’un parquet d’une essence plus classique. Le prix du ponçage d’un parquet en chêne massif atteindra donc 25 à 35 euros du m2 tandis qu’un ponçage d’un parquet en hêtre ou en acacia sera compris entre 15 et 20 euros.

 

Prix ponçage parquet massif : le matériel et le mode d’emploi

 

Vous adorez votre parquet, mais le temps est venu de le rénover ? Voici de quoi estimer le budget pour le ponçage de votre parquet massif en détail.

 

Prix du matériel de ponçage

Le ponçage d’un parquet massif implique l’usage de différents outils : une ponceuse mécanique pour l’essentiel et des racloirs pour les zones plus difficilement accessibles. Faire l’acquisition de ces outils dans le but de réaliser les travaux de ponçage soi-même est tout à fait possible. Cet achat requiert malgré tout un certain investissement pour obtenir du matériel de qualité. Aussi, pour éviter une dépense trop conséquente, il est préférable de louer une ponceuse qui vous reviendra 25 euros par jour en moyenne.

Par ailleurs, le parquet doit subir quelques travaux préliminaires avant de subir le ponçage. Ainsi, après un bon nettoyage, de la pâte à bois devra être appliquée afin de reboucher les zones du parquet endommagées par des impacts ou des rayures. Selon la superficie, vous n’aurez pas besoin de la même quantité. Comptez un investissement de 6 à 13 euros selon la quantité de pâte à bois nécessaire.

 

Technique de ponçage d’un parquet

Comment poncer un parquet pour un rendu au top ? Voici les étapes à suivre pour un ponçage efficace.

  1. Calfeutrer la pièce pour la séparer des autres lieux de vie et aérer-la car l’opération de ponçage dégage une forte quantité de poussière.
  2. Dépoussiérer ou décaper le parquet selon l’état de l’ancienne couche de finition.
  3. Vérifier l’absence de clous saillants, les enfoncer si nécessaire.
  4. Procéder au colmatage des fissures et des trous avec une pâte à bois.
  5. Passer ensuite la ponceuse avec les abrasifs adaptés, en tenant compte de la disposition des lames de parquet et en prenant soin de ne pas vous attarder sur une zone.
  6. Une fois l’apparence souhaitée obtenue, dépoussiérer à chaque passage.
  7. Appliquer la finition de votre choix : teinte, huile, cire, vitrificateur.

 

Comment poncer son parquet ?

 

Il faut savoir que poncer un parquet prend du temps, car cela nécessite donc de s’y reprendre à trois fois. Pour réussir à décaper un parquet et à rattraper les différents accrocs, il est requis de passer trois fois la ponceuse avec des bandes ou disques abrasifs différents. Ainsi, vous choisirez pour commencer un papier abrasif à gros grain 40/60, puis vous continuerez avec du 80/100 et terminerez par un papier de 120, en vérifiant le résultat à la lumière du jour.

En effet, les plus gros grains permettront de corriger le bois en profondeur, avec une remise à niveau de la surface. Le grain le plus fin donnera, quant à lui, son aspect lisse et brillant au bois.

Les zones ne pouvant bénéficier d’un ponçage mécanique devront, quant à elles, être travaillées aux racloirs, c’est-à-dire de façon manuelle. Cependant, une bordureuse mécanique pourra aussi vous faire gagner en efficacité. Il faudra alors sélectionner une bordureuse lourde, avec aspiration intégrée, afin d’éviter d’exercer une pression qui pourrait marquer le parquet.

 

Récapitulatif des coûts pour un ponçage de parquet

 

Rénovation de parquet massif Prix moyens
Location ponceuse mécanique À partir de 25 euros par jour
Pâte à bois 6 à 13 euros selon la quantité
Vitrificateur 1 à 40 euros par m2
Ponçage pro parquet massif 18 à 35 euros par m2
Ponçage pro parquet moyen de gamme 15 à 20 euros par m2
Ponçage pro parquet haut de gamme 25 à 35 euros par m2
Vitrification pro de parquet 20 à 25 euros par m2
Ponçage et vitrification pro 25 à 45 euros par m2
Teinture pro parquet 10 à 15 euros par m2
Rebouchage pro parquet 5 à 10 euros par m2

 

Ponçage parquet : pourquoi faire intervenir un pro ?

 

Le ponçage requiert un réel savoir-faire. Si poncer un parquet peut redonner une nouvelle jeunesse à un parquet en éliminant les taches, les rayures, les zones abîmées, cette opération peut aussi se révéler fatale si elle est mal réalisée. En effet, certains défauts de ponçage s’avèrent irréversibles. Faire appel à un menuisier permet donc d’être certain de ne pas endommager votre sol parqueté qui représente un investissement conséquent.

De plus, recourir à un professionnel vous permettra de bénéficier d’une TVA réduite à 10 % tant sur le matériel que la pose. Seule condition : réaliser ces travaux de rénovations de parquet dans un logement de plus de deux ans. Cet avantage fait alors baisser fortement votre budget de ponçage de parquet.

Or, si vous optez pour une pose par vos propres moyens, le coût du parquet et des fournitures inclura une TVA à 20 %.

 

Prix ponçage parquet massif : tarifs d’un professionnel

 

estimation poncage parquet massif

Le budget à consacrer au ponçage d’un parquet massif varie en fonction de divers paramètres telles que les dimensions de la pièce et les finitions choisies. L’application d’un vitrificateur, d’une cire ou d’une huile créera ainsi un surcoût à ne pas négliger. Faire réaliser des devis pour un ponçage complet par un professionnel permet donc de payer la prestation au meilleur prix.

 

Les tarifs au m2 des artisans ponceurs pour remettre en état un parquet bois s’élèvent de 18 à 35 euros du m2. Ce coût sera cependant revu à la hausse si la rénovation de parquet implique la dépose d’un ancien revêtement de sol et la pose d’un nouveau parquet.

Quant à la pose d’un vitrificateur, elle varie entre 20 à 25 euros par m2. En optant pour les deux opérations successivement, à savoir ponçage et vitrification, vous bénéficierez d’un tarif plus avantageux allant de 25 à 45 euros.

Il est cependant encore possible de diminuer la facture d’un ponçage de parquet massif en faisant rénover le sol de plusieurs pièces en même temps. En effet, la baisse du prix est proportionnelle au nombre de m2. Elle peut ainsi atteindre de 10 à 30 %.

Enfin, un dernier paramètre vous permettra de payer le juste prix pour la rénovation de votre sol : comparer gratuitement les devis pour ponçage de parquet massif.

Prix pour faire vitrifier, huiler ou cirer un parquet massif

 

Une fois le ponçage du parquet terminé, il devra recevoir une finition adaptée. Ainsi, si votre parquet était vitrifié, la pose d’un vitrificateur en trois couches s’impose. Le prix d’un vitrificateur s’échelonne de 1 euro à 40 euros par m2, selon le produit sélectionné.

En effet, il existe 3 types de vitrificateurs, qui ne sont autres que des vernis. Pour les moins chers, les vitrificateurs aquaréthanes, vous ne débourserez que 1 à 2,5 euros le m2. Ils présentent l’avantage d’être inodores, respectueux de l’environnement et de se diluer avec de l’eau.

De leur côté, les vitrificateurs polyuréthanes font partie des solutions traditionnelles. À base de solvants, ces produits accordent aux parquets traités une forte résistance aux rayures. Inconvénient : ces vernis polyuréthanes dégagent de fortes émanations, de l’application au séchage. Comptez entre 2 et 4 euros le m2 pour ce type de vitrificateur.

Enfin, pour les parquets requérant une protection haut de gamme du fait d’une exposition au piétinement forte, le recours à un vitrificateur époxy peut s’avérer nécessaire. Mélange d’une résine transparente et d’un durcisseur, ce produit donne aux parquets une résistance exceptionnelle tout en conservant au bois son esthétique. De même que pour un vitrificateur polyuréthane, une forte odeur émane des vitrificateurs époxy nécessitant une aération conséquente. L’extrême solidité que confère ce vernis explique son prix élevé. Ainsi, un vitrificateur epoxy oscille entre 15 et 40 euros au m2.

Réalisée par un professionnel, la vitrification d’un parquet revient en moyenne de 10 à 30 euros le m2 (pose et produits compris). Ce coût se révélera identique pour l’application d’une cire ou d’une huile protectrice pour parquet.

 

Prix d’une teinte de parquet

 

Enfin, vous pouvez profiter du ponçage de votre parquet pour lui appliquer une nouvelle teinte. Cette possibilité offre l’occasion de changer la décoration d’une pièce. Votre parquet deviendra alors plus clair ou plus sombre, grâce aux diverses teintes disponibles. Si vous avez recours à un pro, l’application d’une teinture pour parquet vous reviendra de 10 à 15 euros du m2 (fournitures et main d’œuvre inclus).

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *