Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Retirer une cheville à expansion de type Molly sans rien abîmer

Retirer une cheville à expansion de type Molly sans rien abîmer

Pratique et résistante, la cheville à expansion est souvent utilisée pour suspendre des objets légers à lourds sur des murs en plaques de plâtre. Mais quand vient le moment de la retirer, les ailettes dépliées de la cheville Molly risquent d’abîmer le mur de cloison. Elles sont bien ancrées derrière la cloison et sont difficiles à enlever sans une véritable technique de professionnel du bâtiment. En effet, une fois la cheville Molly mise en place avec la pince à expansion,

Comment retirer une cheville pour placo-plâtre proprement ? Comment extraire une cheville Molly sans abîmer le mur ? Comment reboucher le trou d’une cheville dans du placo ? Retrouvez le guide complet pour savoir retirer proprement une cheville à expansion ainsi que les techniques à adopter.

 

Qu’est-ce qu’une cheville de fixation Molly ?

 

La cheville Molly désigne une cheville à expansion métallique munie d’ailettes. Cette fixation est spécifiquement adaptée aux matériaux creux comme la brique, le parpaing ou plus généralement le placo-plâtre. Le corps est en acier et se compose de plusieurs éléments dont :

  • Une tête de cheville, appelée également collerette.
  • Des branches cintrées, appelées également ailettes.
  • Des renforts pour éviter que les ailettes ne s’affaissent.
  • Un écrou cylindrique.
  • Une vis.

Elle est utilisée comme point de fixation murale permettant de supporter une charge lourde sur les murs en placo et autres cloisons en plâtre. C’est pour cette raison que la cheville de type Molly est également appelée cheville pour placo. Le diamètre augmente en fonction de la résistance souhaitée, permettant d’accrocher des objets jusqu’à 40 kilos : étagères, meubles de cuisine ou encore un téléviseur écran plat par exemple.

Pour éviter tout risque d’arrachage, cette cheville de fixation existe en différents types selon le matériau du mur et le poids à supporter :

  • La cheville Molly classique.
  • La cheville Molly autoforeuse.
  • La cheville Molly autoperçante.

Dans tous les cas, il faudra un petit outil spécifique, une pince spéciale pour être exact, pour expanser la cheville métallique, c’est-à-dire pour que ses ailes se déploient et s’accrochent au dos de la plaque de plâtre, une fois qu’elle est enfoncée dans le mur. Une fois la cheville expansée, les points d’appuie sont démultipliés. Et le problème est donc de la retirer une fois les ailettes déployées derrière le support creux.

principe cheville expansion placo

Comment fonctionne une cheville à expansion ? À quoi sert une cheville Molly ? Le principe de fonctionnement d’une cheville Molly est simple car elle permet une fixation d’objets légers ou lourds sur des plaques de plâtre. Une pince à expansion permet la mise en place de la cheville pour placo mais pas son extraction.

 

Est-il possible d’enlever une cheville Molly du mur ?

 

C’est là toute la difficulté avec la cheville Molly. Une fois ses ailettes déployées à l’aide de la pince à expansion, il est très difficile de la retirer sans faire de dégâts. Surtout que les murs, faux-plafonds et autres cloisons en placo sont des matériaux fragiles, notamment si vous tentez de la retirer avec la force.

Mais saviez-vous que les fabricants de ces fixations faciles ont prévu le retrait des chevilles Molly ? Les chevilles de type Molly ont été conçues pour permettre l’enlèvement après mise en place grâce à une technique simple. Il est donc possible d’extraire une cheville type Molly en utilisant une solution simple : retirer la tête de la cheville afin de séparer cet élément du reste de la cheville.

Pour ce faire, les professionnels usent de certaines astuces afin de désolidariser la tête de la cheville du reste sans faire de dégâts dans la cloison. Ensuite, ils font tomber la partie avec ailettes derrière la brique creuse ou la plaque de plâtre. De fait, les ailettes n’endommagent pas le matériau support en sortant par l’intérieur du trou. Il ne reste ensuite que le trou à reboucher puis à repeindre une fois l’enduit de rebouchage sec.

 

Matériel à utiliser pour retirer une cheville Molly du placo

 

Pour retirer une cheville à expansion du placo, il suffit donc de détacher la collerette visible du reste du corps métallique. Côté pratique, l’outillage nécessaire à cette opération est sommaire et accessible à tous les bricoleurs un minimum équipés. Vous allez avoir besoin de différents outils selon la méthode employée, à savoir :

  • Soit un marteau et une visseuse dévisseuse pour retirer la vis de la cheville.
  • Soit un tournevis plat et un marteau.
  • Soit une perceuse munie d’un forêt adapté au diamètre de la cheville.
  • Soit un tournevis et une pince.

Il faudra donc rassembler l’outillage dont vous avez besoin pour retirer les chevilles Molly d’un matériau creux.

 

Méthodes pour retirer une cheville Molly sans abîmer le mur

 

Vous avez le choix entre différentes méthodes pour enlever les chevilles à expansion d’un mur en placo ou creux. Vous pouvez casser la tête de la cheville si la conserver dans le mur ne vous gêne pas. Attention, cette méthode ne convient pas aux pièces humides comme la salle de bain ou la cuisine. Vous pouvez pousser la cheville métallique pour la faire tomber derrière le mur. Enfin, vous pouvez tout simplement la recouvrir de mastic. L’arracher purement et simplement n’est pas possible, car vous risquez de faire venir une partie du mur avec l’ancrage de la cheville à expansion. À vous de choisir, celle qui vous convient. Voici les différentes solutions à votre disposition pour pouvoir enlever une cheville Molly sans faire de dégâts.

 

Retirer la cheville Molly du mur avec un tournevis plat

Quand on parle de retirer la cheville à expansion Molly des parois, il s’agit surtout d’ôter les parties visibles comme la collerette et la vis. En effet, ce sont les parties visibles qui vous empêchent de procéder aux travaux de rebouchage et ainsi de masquer le trou laissé par une ancienne cheville dans le mur.

Pour cela, rien de plus simple. Voici la marche à suivre pour enlever une cheville Molly à l’aide d’un tournevis plat :

  1. Dévissez la vis et retirez-là de la cheville Molly.
  2. Repérez les repères quant à l’emplacement de la patte de fixation. Des petites flèches indiquent l’emplacement sur la tête de la cheville.
  3. Ôter la collerette à l’aide d’un tournevis plat en faisant levier.
  4. Terminez d’enlever la collerette avec une pince.
  5. Poussez le corps de la cheville pour la faire tomber derrière la plaque de placo.

La cheville à ailettes n’est maintenant plus visible de l’extérieur, vous pouvez reboucher le trou avec de l’enduit de rebouchage. Il faudra ensuite poncer légèrement et passer un coup de peinture.

Retrouvez ces explications en vidéo :

 

Enlever la cheville Molly avec un marteau ou une perceuse

Dans certains cas, il est impossible de casser la collerette avec un simple tournevis plat car cette dernière résiste. Il convient alors d’utiliser la force pour désolidariser ces éléments à l’aide d’un marteau ou d’une perceuse. Sous l’effet du choc, la collerette de la cheville Molly va céder, vous laissant ensuite l’opportunité d’enlever la tête de la cheville et de glisser le reste au dos de la cloison.

Si la collerette résiste, vous devez poursuivre les étapes précédentes en faisant ceci :

  • Soit avec un marteau : il faut commencer par visser la vis en place, mais sans l’insérer dans le pas de vis complètement. Il faut la mettre un petit peu de bais pour qu’elle prenne appui sur la cheville métallique. Une fois la vis enfoncée, tapez légèrement avec un marteau pour désolidariser de la collerette de la partie à ancrer. Il vous reste plus qu’à faire tomber la cheville métallique derrière le mur en poussant le corps métallique. Ici, la vis vous sert donc de burin.
  • Soit avec une perceuse : prenez un foret à métaux d’un diamètre de perçage légèrement supérieur à celui de la cheville. Le perçage doit se faire dans le filetage de la cheville pour casser la collerette. Il faut percer jusqu’à la partie du corps creux pour faire tomber le morceau de la cheville Molly à ailettes derrière le matériau creux. Puis ressortez la mèche. La collerette se retirera avec le foret.
retirer cheville molly proprement

Comment retirer une cheville Molly proprement ? Les chevilles à expansion Molly sont utilisées pour les murs en placo afin de servir de fixation. Il est bon de savoir qu’une fois fixée dans le placo plâtre, il est possible d’extraire la cheville sans faire un gros trou.

 

Reboucher le trou laissé par la cheville pour placo

 

Une fois la cheville à expansion extraite du mur en placo, vous obtenez un trou dont la taille correspond au diamètre de la cheville. Si vous avez forcé pour réussir à casser la collerette, il est possible que le support soit légèrement abîmé en surface autour de la tête de la cheville. Ces défauts sont rapides et faciles à réparer. Il s’agit ici de travaux de finitions.

Voici la marche à suivre pour reboucher le trou dans le mur :

  1. Premièrement, mettre du papier journal dans le trou afin d’avoir une butée. Si le diamètre du trou est très petit, soit 8 mm, cette étape est inutile.
  2. Il faut ensuite combler avec de l’enduit de rebouchage intérieur dans toute la profondeur du trou et autour au besoin. Ne pas hésiter à être généreux et à faire dépasser un peu du support pour éviter une aspérité une fois l’enduit sec car ce dernier a tendance à légèrement se rétracter.
  3. Passer un coup d’éponge mouillé autour du trou pour retirer le surplus d’enduit.
  4. Une fois l’enduit sec, il ne vous reste plus qu’à effectuer un léger ponçage pour obtenir une surface parfaitement lisse.
  5. Enfin, il faut mettre en peinture le mur.

 

Cacher la cheville Molly : la peindre pour la dissimuler

 

Si la cheville ne dépasse pas du mur, vous pouvez tout à fait la laisser en place et la recouvrir afin de la masquer. Il suffit alors de passer une couche de mastic acrylique dessus pour complètement dissimuler le trou et la cheville. Là encore, il faudra légèrement poncer et passer ensuite un coup de peinture.

Certains bricoleurs ne s’embêtent même pas à appliquer du mastic afin de la dissimuler. Ils appliquent simplement de la peinture sur la tête de cheville pour limiter l’impact visuel.

Si vous constatez avant les travaux d’enduit que la cheville sort légèrement, vous pouvez utiliser la vis et un marteau pour casser légèrement la cheville et ainsi ne conserver que la partie enfoncée dans le mur ou tout du moins l’enfoncer de 1 ou de 2 cm. Il faudra alors ensuite utiliser de l’enduit de rebouchage pour masquer le trou. Après 24 h de séchage et un léger ponçage, vous pourrez peindre par-dessus.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *