Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix de l’ouverture d’un mur

Prix de l’ouverture d’un mur

Vous souhaitez réunir deux pièces entre elles, installer une porte, une fenêtre ou une baie vitrée pour gagner en confort ? Ouvrir un mur permet à votre logement de gagner en luminosité et en convivialité. Que votre projet consiste à améliorer l’agencement intérieur, à faciliter l’accès, ou à aménager des combles ou un garage en pièce à vivre, l’ouverture d’un mur offre bien des atouts. Quel prix prévoir pour l’ouverture d’un mur ? Quels sont les critères qui font évoluer le coût de ces travaux ? Quelle différence de budget prévoir entre l’ouverture d’un mur porteur ou non porteur ? Le point dans cet article pour vous permettre de chiffrer au mieux votre projet.

 

Ouverture d’un mur : identifier la nature du mur

 

Avant d’abattre un mur ou d’y faire une ouverture, l’important est de faire la différence entre mur porteur et mur non porteur afin de ne pas fragiliser l’édifice.

Et ce n’est pas toujours évident. Vous devrez peut-être faire réaliser des sondages pour connaître la nature réelle de votre mur avant d’entreprendre vos travaux.

  • On peut parfois reconnaître un mur porteur en tapotant dessus. En effet, le bruit sera souvent beaucoup plus sourd que celui d’un mur non porteur. Mais, à l’inverse, un mur doublé avec du placo ou de la laine de roche, par exemple, produira un son proche d’un mur non porteur.
  • L’épaisseur du mur viendra généralement confirmer votre impression. En béton banché, parpaings, brique, pierre, les murs porteurs sont de même nature que l’ensemble de la construction. Les murs mesurant au moins 15 cm d’épaisseur sont rarement des cloisons.
  • Si vous pouvez consulter les plans de votre logement, les murs porteurs devraient être répertoriés.
  • Il faut également s’assurer que le mur qui fera l’objet des travaux ne supporte pas la charpente, ou un autre mur. La prudence sera de mise, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel afin de faire réaliser une étude de faisabilité.

 

Les étapes de l’ouverture selon la configuration du mur

 

prix ouverture mur

Ouvrir un mur ne s’improvise pas. Il est indispensable de suivre un certain nombre d’étapes, encore plus s’il s’agit d’un mur porteur. Pensez à vérifier les autorisations nécessaires à la réalisation de votre projet et à bien préparer la destruction partielle de votre mur pour limiter les travaux de rattrapage en catastrophe, nettoyage et finitions.

 

Une ouverture de mur requiert de suivre un certain protocole. Rien ne doit être laissé au hasard. Voici quelques étapes à respecter pour ouvrir un mur dans les règles de l’art..

 

Ouvrir un mur porteur ou non-porteur : obtenir les autorisations nécessaires

Il est important de suivre la réglementation en vigueur, si vous souhaitez ouvrir un mur. Elle ne sera pas la même selon les cas. Renseignez-vous selon que le mur concerné s’avère un mur porteur ou non porteur, en copropriété ou en pleine propriété.

  • Si vous retouchez un mur de façade, il faudra demander une autorisation de travaux à la mairie.
  • Pour un mur mitoyen, vous devez obtenir un avis contradictoire.
  • Si cette ouverture débouche sur un agrandissement de l’habitation, il vous faudra obtenir une autorisation de travaux ou d’un permis de construire.
  • Dans le cas d’une copropriété, vous devrez présenter un dossier à l’assemblée de copropriété pour obtenir son aval. Il sera composé d’un avis de l’architecte qui a construit le bâti, un devis gratuit de différentes entreprises du bâtiment et de la contre-expertise d’un ingénieur béton.
  • Si vous êtes locataire, vous aurez besoin de l’accord signé de votre propriétaire.

 

 

Ouverture d’un mur non porteur : les étapes

Avant d’ouvrir un mur, il faut tracer les contours de la future ouverture. Ce travail préalable vous permet de respecter les dimensions adéquates et de réduire le besoin en reprise et finitions.

Il faut également s’assurer que la portion de mur est dépourvue d’alimentation en électricité et en eau. En cas de doute, il est préférable de découper avec précaution et de couper les compteurs concernés.

Enfin, mieux vaut délimiter une zone de travaux à l’aide de bâches qui viendront couvrir le mobilier et permettront la mise en sécurité des lieux tout en évitant au maximum les poussières qui s’avèrent souvent importantes.

 

Ouverture d’un mur porteur : les étapes

La méthode employée sera sensiblement la même que le mur soit fait de briques, parpaings ou béton.

  1. On commencera toujours par effectuer une saignée supérieure afin de positionner un support avec des étais. L’objectif ? Supporter le poids de la charpente le temps de réaliser le linteau.
  2. Vous pourrez, ensuite, réaliser la démolition en dessous.

À noter : le linteau, qu’il soit métallique ou en béton coulé, devra déborder de chaque côté de l’ouverture d’environ 20 cm, soit un linteau de 2 m 40 pour une ouverture de 2 m.

C’est à un ingénieur béton ou un spécialiste de déterminer le dimensionnement du linteau, en fonction des besoins.

 

Les travaux d’ouverture de mur selon les matériaux

 

Il vous faudra adapter votre outillage à la nature du mur.

 

Tarif ouverture mur
Type de mur et dimensions d’ouverture Prix moyen
Ouverture d’un mur non porteur aux dimensions d’une porte 360 à 1.000 euros TTC
Ouverture d’un mur porteur pour fenêtre 1.500 à 3.600 euros
Ouverture d’un mur porteur pour porte 1.700 à 2.500 euros
Ouverture d’un mur porteur avec renforts 2.000 à 5.500 euros suivant dimensions
Démolition d’un mur porteur 100 à 250 euros par m3
Étude préalable pour ouverture de mur environ 1.000 euros

 

Mur en placo

Le placo se découpe très facilement. Il suffit alors d’utiliser une simple scie manuelle (une scie à guichet ou une scie à plâtre), voire simplement un cutter. Une scie sabre pourra également convenir si la zone est bien protégée. Pour un placo monté sur armatures, vous devrez prévoir en plus une meuleuse pour couper l’aluminium.

 

Mur en béton cellulaire

L’emploi d’une scie à béton est parfaitement adapté à ce travail en raison de sa denture spéciale.

 

Mur en briques

Pour pratiquer une ouverture dans un mur en brique, une meuleuse se révélera tout indiquée. Son utilisation impliquera cependant une bonne quantité de poussière.

Selon l’épaisseur de la brique, utiliser toujours une meuleuse adaptée : 115, 125 ou bien 230 mm parfois.

Pour les découpes horizontales, il est souvent préférable de procéder par découpe partielle et de terminer le travail au ciseau à brique et au marteau. Ainsi, le poids de la cloison ne viendra pas forcer sur le disque.

 

Mur en parpaings

Une tronçonneuse électrique double lame ou une découpeuse murale figurent parmi les outils les plus performants pour s’attaquer aux parpaings.

Ici encore, il s’avérera souvent utile de réaliser une coupe dans la profondeur en plusieurs étapes et d’un seul côté, quelle que soit la profondeur du mur.

 

Mur en béton banché

Vous devez ouvrir un mur porteur en béton banché ? L’opération d’ouverture nécessitera là encore le recours à une tronçonneuse double lame. Mieux vaut, en effet, éviter le marteau piqueur dont les vibrations pourraient fragiliser des zones de mur que vous souhaitez préserver intactes.

 

Prix de l’ouverture d’un mur selon la consolidation nécessaire

 

prix ouverture mur

Selon les dimensions de l’ouverture d’un mur porteur, la pose de renforts pourra s’avérer nécessaire. Pose d’étais momentanés, ancrage d’un IPN ou réalisation d’un linteau en béton constituent autant de travaux délicats qui majorent le coût d’un projet d’ouverture de mur.

 

Le fait d’avoir besoin ou non de consolider la zone avant l’ouverture du mur aura un impact non négligeable sur le prix.

 

Tarif d’ouverture de mur selon matériaux
Travaux d’ouverture selon matériaux du mur Prix moyen
Ouverture d’un mur en placo 12 à 20 euros par m3
Ouverture d’un mur en placo avec câbles 30 à 70 euros par m3
Ouverture d’une cloison maçonnée non porteuse 25 à 90 euros par m3
Ouverture d’un mur porteur 100 à 200 euros par m3
Ouverture d’un mur porteur en parpaing pour fenêtre 1.400 à 3.500 euros

 

Prix de l’ouverture d’un mur non porteur sans consolidation

C’est pourquoi le prix de revient de l’ouverture d’un mur non-porteur sera toujours plus accessible.

Ce coût variera néanmoins selon le matériau constituant le mur (plâtre, briques creuses ou carreaux de plâtre). Votre budget augmentera si des mesures doivent être envisagées pour protéger des conduites d’eau, de gaz ou d’électricité par exemple fixées ou encastrées dans la partie en travaux.

  • Le prix de l’ouverture d’un mur non porteur va de 300 à 900 euros HT en moyenne.
  • Le prix de la démolition d’un mur en plaques de plâtre s’élève en moyenne à 15 euros HT par mètre cube.
  • Pour une cloison maçonnée ou mécanique, il faut compter un peu plus cher, soit entre 20 et 80 euros HT le mètre cube à démolir.

 

Prix de l’ouverture d’un mur porteur pour création d’une porte

On a parfois besoin d’ouvrir un mur porteur de son logement pour y installer une porte (1 mètre de large maximum). Cependant, même une ouverture de petite dimension nécessite une validation par un BET, et la pose d’un IPN ou d’un linteau en béton.

Afin d’effectuer l’ensemble du tronçonnage du mur, il faudra momentanément étayer le plancher supérieur afin de soulager la pression. Le professionnel les retirera dès que l’IPN ou le linteau se révéleront efficaces. Ce type d’ouverture vous coûtera entre 1.700 et 2.500 euros avec la main-d’œuvre.

 

Prix de l’ouverture d’un mur porteur pour ouvrir une pièce

Pour une ouverture de type “portique” soit environ 2,5 mètres de largeur, la façon de faire ne change pas. Il est plus que nécessaire de positionner des étais afin de soutenir correctement ce poids assez important, puis de réaliser ensuite la pose de la poutre IPN adéquate. Cette ouverture permettra certainement d’augmenter la fonctionnalité d’un lieu en dégageant un bel espace entre 2 pièces. Plus fonctionnelle que l’ouverture d’une porte, elle est également plus facile à réaliser que la démolition totale d’un mur porteur. Le prix d’une ouverture de grande dimension de type portique varie entre 2.000 et 5.500 euros.

 

Prix de la démolition d’un mur

Une simple ouverture de mur ne suffit pas à votre projet ? Vous préférez opter pour une démolition de mur ? Abattre un mur porteur va nécessiter des travaux beaucoup plus conséquents. En effet, ce projet implique de répartir les charges préalablement soutenues par le mur sur d’autres structures. Il existe diverses solutions pour maintenir la surface supérieure (étage ou toiture)  :

  • l’installation d’une poutre IPN ou d’une poutre en béton armé à insérer entre deux murs porteurs
  • l’installation de piliers lorsque l’insertion d’une poutre ancrée se révèle impossible.

Ce chantier délicat requiert l’intervention d’une entreprise du bâtiment expérimentée. Prévoyez un budget entre 2.500 et 7.000 euros.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.