Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Construire un mur de soutènement

Construire un mur de soutènement

Comment construire un mur de soutènement ? Quels sont les pré requis avant le montage d’un mur de soutènement ? Quelles sont les étapes pour la réalisation d’un mur de soutènement ?

 

Construire un mur de soutènement soi-même : est-ce possible ?

 

Bien sûr, vous pouvez faire vous-même un mur de soutènement. Cela vous permettra de faire des économies sur les frais d’intervention des professionnels. Toutefois, vous devez savoir que cette option n’est pas sans risque. Sans qualification et des connaissances solides dans le domaine, vous risquez de ne pas de respecter les exigences en la matière en termes de solidité et de durabilité.

 

Les connaissances pour le montage d’un mur de soutènement

Voici la première chose que vous devez retenir : construire un mur de soutènement n’a rien à avoir avec le fait de construire un mur classique. Cette entreprise nécessite un savoir-faire bien précis.

Elle exige en amont des études de terrain ainsi que des calculs précis permettant de déterminer :

  • Les dimensions du mur de soutènement (longueur, hauteur et épaisseur).
  • Le bon positionnement des armatures.
  • Le degré de pente et le dénivelé adapté au terrain.
  • Les matériaux de fabrication adéquats.

Pour obtenir ces informations capitales à la construction du mur de soutènement, vous devez avoir les compétences :

  • D’un géotechnicien et être capable de réaliser vous-même l’étude du sol.
  • D’un professionnel du BET (Bureau d’études techniques) et être capable de calculer les angles, définir un système de drainage… ; et par la suite se charger du suivi des travaux.
  • Faire appel à un maçon professionnel et être capable d’exécuter les travaux en respectant des normes de sécurité strictes (hauteur maximale de 4 mètres, dénivelé inférieur à 10 %, charge d’exploitation maximale de 175 daN/m2).

Bon à savoir : La solidité du mur de soutènement dépend essentiellement de la charge d’exploitation maximale. Si vous vous trompez dans le calcul de ce paramètre, il y a un très gros risque d’effondrement. Voilà pourquoi, si vous n’êtes pas sûr de pouvoir le faire, mieux vaut faire appel à un expert dans le domaine.

 

Les outils nécessaires pour la réalisation d’un mur de soutènement

Pour pouvoir réaliser vous-même votre mur de soutènement, vous devez également avoir à votre disposition certains outils :

  • Une bétonnière pour la fondation
  • Un feutre géotextile pour le drainage
  • Du béton (prêt à l’emploi de préférence)
  • Du gravier
  • Des pelles
  • Des pioches
  • Des truelles
  • Un niveau à bulle
  • Une massette
  • Un seau de maçon
  • Des fils à plomb
  • Des cordeaux de jardinier
  • Des gants de protection

 

Etapes de construction d’un mur de soutènement

 

Pour la construction d’un mur de soutènement, vous devez suivre des étapes bien précises. Que votre mur de soutènement soit en parpaing, béton ou tout autres type de matériaux, son montage ne peut pas se faire avec brio en négligeant les étapes de montage du mur de soutènement.

 

Étape 1 : Déterminer les dimensions et hauteur du mur de soutènement

Déterminer les bonnes dimensions du mur de soutènement est vital. Il ne faut pas oublier qu’en plus de la poussée de terres, le mur de soutènement doit également supporter d’autres charges importantes, comme la poussée hydrostatique et les surcharges d’exploitation.

Si vous ne voulez pas qu’il s’effondre aux moindre choc ou mouvement du sol, il est essentiel que vous appliquiez les dimensions adaptées. Outre la hauteur, la largeur et l’épaisseur du mur ainsi, vous devez aussi délimiter la surface totale qu’il occupera à l’aide de piquets.

 

Étape 2 : Construire la fondation du mur de soutènement

Une fois que vous avez délimité la surface que le mur va occuper, vous devez procéder à la construction de la fondation. À noter que cette dernière est indispensable, car c’est elle qui va permettre au mur de soutènement de remplir correctement son rôle.

La construction de la fondation du mur de soutènement doit être précédée :

  • Du décaissement du talus à l’aide de pioche ou de pelle
  • D’une étude de sol pour déterminer la profondeur de la semelle en béton

 

Étape 3 : Coulage de la fondation et semelles

Une fois le fond de fouille creusé aux profondeurs adaptées à la semelle, il faut couler la fondation du mur de soutènement. Pour cela, il faut :

  • Créer un hérisson de 10 cm au fond de la fouille.
  • Couler le béton sur une épaisseur de 5 cm environ.
  • Installer le ferraillage en utilisant des semelles liaisonnées et des attentes verticales.
  • Couler le béton pour remplir entièrement la fouille tout en s’assurant que la couche soit au même niveau.

 

Étape 4 : La réalisation du mur de soutènement

Le montage du mur de soutènement n’est pas compliqué. Pour garantir sa solidité, vous devez juste respecter certaines règles :

  • Ne commencez le montage qu’une fois certain que la fondation est bien sèche. Aussi, par mesure de précaution, attendez au moins 48 heures après le coulage de la fondation avant de procéder au montage.
  • Assurez-vous toujours que la première pose soit bien alignée et que les blocs installés soient tous au même niveau. Cela garantit la stabilité de la structure, mais vous permet également de jouer sur l’esthétisme.
  • Installez des blocs d’angle avec un ferraillage vertical tous les deux mètres, afin d’optimiser la solidité de votre mur.

fondation mur de soutenement

De la fondation à son montage, le mur de soutènement requiert des compétences afin d’assurer sa solidité dans le temps


 

Étape 5 : Le drainage du mur de soutènement

Pour garantir la durabilité et la longévité de votre mur, vous devez le protéger des dégâts des eaux. En d’autres termes, vous devez le drainer.
Pour évacuer les eaux, plusieurs techniques sont possibles :

  • Installer un système de drainage dans les fondations
  • Insérer des barbacanes dans le mur de soutènement
  • Appliquer une protection de soubassement ainsi qu’un feutre géotextile de drainage sur le mur en entier.

 

Vidéo : Faire un mur de soutènement

 

Afin de mieux comprendre les dessous de la réalisation d’un mur de soutènement, nous vous proposons de visionner la vidéo intitulée : « Comment construire un mur de soutènement ?« 

 

Entretien du mur de soutènement

 

Pour garantir la solidité et la durabilité de votre mur de soutènement, pensez à l’entretenir régulièrement. Pour ce faire, assurez-vous que les barbacanes fonctionnent très bien et que l’eau s’écoule bien par ces tuyaux.

Le drainage pour le mur de soutènement est fondamental. Par conséquent, vérifiez que le drain n’est pas bouché et prévoyez un nettoyage régulier. Enfin, sondez les alentours du mur de soutènement afin qu’aucunes plantes à grande racine ne soient plantées aux abords du mur.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *