Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Gravillonnage : prix d’une cour ou d’une allée en gravier

Gravillonnage : prix d’une cour ou d’une allée en gravier

Vous avez pour projet de réaliser ou faire réaliser une cour ou une allée au niveau de votre extérieur ? Vous recherchez une alternative au goudron ou au béton ? La conception d’une cour ou d’une allée en gravier se révèle être une des solutions les moins onéreuses. Notre article vous guide dans le choix du type de gravier à mettre dans une cour, ainsi que dans le calcul des quantités. Par ailleurs, il vous donne les clés pour estimer le prix d’une cour ou d’une allée en gravier en fonction du nombre de m3.

 

Pourquoi faire une cour ou une allée en gravier ?

 

Les allées en gravier sont particulièrement appréciées. Elles possèdent, en effet, de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients. On fait le point.

 

Les avantages

L’installation de gravier sur une surface conséquente permet :

  • un bon drainage de l’eau de pluie
  • le maintien de l’humidité au niveau du terrain tout en garantissant les échanges d’air
  • l’utilisation d’un matériau naturel et écologique
  • de belles possibilités au niveau esthétique (plusieurs couleurs, tailles, formats et textures)
  • un prix de revient moins cher que les autres matériaux (béton, pavé, goudron)
  • une adaptabilité à toutes les formes de terrain
  • la réalisation d’une voie carrossable
  • l’absence de prolifération des mauvaises herbes.

 

Les inconvénients

Le recours au gravier requiert cependant quelques précautions :

  • Il nécessite d’être stabilisé pour permettre la circulation des voitures au risque de voir apparaître des nids-de-poule.
  • Il se révèle plus fragile que des allées en bitume, en béton, en pavés…

 

Comment faire une cour ou une allée en gravier ?

 

prix cour allee gravier

La réalisation d’une cour ou allée en gravier peut nécessiter différents aménagements afin de parvenir à un résultat stable et pérenne sur le long terme : terrassement, couche de fondation, géotextile ou dalle nid d’abeille… Ces éléments auront d’autant plus de raison d’être si ces espaces sont carrossables. Pour ces ouvrages, l’intervention d’un professionnel s’avère alors souvent recommandée.

 

Avant toute mise en œuvre, il faut bien penser sa cour ou son allée. Il convient de vérifier que le terrain est stable, ou de réaliser les aménagements nécessaires à sa stabilisation. Autant d’éléments qui permettront à cet espace d’affronter la pluie, la neige et le gel, mais aussi de supporter le poids d’une voiture et de résister à la fréquentation des animaux domestiques.

Le plus souvent, faire appel à un professionnel s’avère une bonne solution. Il vous faudra réfléchir sur les points suivants avant de formuler votre demande de devis :

  • La taille des graviers

Il faut tout d’abord déposer une sous-couche de gros gravier et ensuite les graviers de parement, plus petits et plus ronds, d’environ 7 ou 8 mm de diamètre. Comptez au moins des graviers de 1,5 cm de diamètre si vous souhaitez que la cour soit carrossable.

  • La préparation du terrain

Il s’agit là de créer une légère pente de 1 à 2 % pour permettre l’évacuation des eaux de pluie. Vous devez ensuite damer le terrain et poser un géotextile. Si vous souhaitez une cour carrossable, ajouter ensuite une structure en nid de poule et la garnir de très gros graviers.

  • La délimitation par des bordures

L’idéal consiste à poser des pavés de grès ou de schiste sur toute la périphérie de la zone gravillonnée. Les disposer afin qu’ils dépassent de 3 à 4 cm de hauteur par rapport au gravier, empêchant les gravillons de s’éparpiller. Même si elles restent optionnelles, tout comme les stabilisateurs, les bordures assurent la bonne structure de l’allée.

 

Prix d’une cour ou allée en gravier : préparer le terrain

 

La préparation préalable du terrain est un élément important qui va assurer sa résistance dans le temps.

Selon la configuration de votre terrain (terrain en pente, terrain accidenté…) et le but recherché (créer une cour ou une allée carrossable), il peut être nécessaire de réaliser au préalable des travaux de terrassement.

Dans le cas d’une cour ou allée carrossable, il faudra aussi prévoir une largeur minimum de 3 mètres pour permettre le passage de la voiture. Ces espaces pourront au choix servir d’emplacement de parking ou d’accès au garage.

Il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel afin de réaliser ces travaux de préparation dans les meilleures conditions. Il s’agit d’une étape importante de laquelle dépend le résultat final. Un terrassier s’occupera de l’extraction de la terre et de l’ancien revêtement s’il en existe un. Par ailleurs, il procédera au nivellement de la future allée, mais aussi du renfort des bordures.

Pour des travaux réalisés par un professionnel du terrassement, il vous faudra compter entre 25 et 55 euros du m3.

 

Prix d’une cour ou allée en gravier : les bordures

 

Les bordures se déclinent dans plusieurs matières (béton, PCV, grès, schiste ….) et coloris. Optionnelles, elles restent un moyen sûr d’éviter les projections de graviers. Elles maintiennent l’allée structurée.

 

Prix d’une cour ou allée en gravier : quel type de gravier choisir ?

 

Le choix du gravier adéquat se fait selon le type de couche souhaité (couche de fondation / couche de surface) et l’esthétique recherchée.

Pour une cour non-carrossable, par exemple, il faut prévoir du gros gravier en sous couche, puis ensuite la couche de parement avec des graviers plus petits et plus ronds.

 

Gros gravier pour couche de fondation

De cette couche de gravier dépend entre autres la durée de vie de votre allée, qu’elle soit carrossable ou non. De bonnes fondations assurent également un bon niveau de confort.

Les fondations s’étendent sur environ 30 à 40 cm d’épaisseur. Pour cette couche, on utilise un gravier de calibre 0/31,5 ou 0/40, idéalement de type GNT (Graves Non traitées) normalisé NF EN 13285.

Le prix d’un gravier pour couche de fondation varie de 25 à 55 euros la tonne livrée par camion ou de 80 à 100 euros la tonne en big bags.

 

Gravier de parement pour couche de surface

 

prix cour allee gravier

De nombreux choix s’avèrent possibles pour le gravier de parement en couche de surface. Nuances, granulométrie, types de gravier… la gamme est vaste, et le budget selon le volume requis très variable.

 

La couche de surface vient parer la couche de fondation. Celle-ci devra donc être plus esthétique, mais aussi plus confortable à l’utilisation.

Pour ce faire, on répand un gravier plus fin que le précédent, de type 0/14, sur une épaisseur d’environ 5 à 10 cm. Selon les régions, le gravier de surface est proposé avec une coloration en adéquation avec les pierres naturelles locales.

Pour le gravier de surface, on compte de 35 à 60 euros la tonne, ou de 100 à 130 euros avec big bags.

 

Prix du gravier roulé

Le gravier roulé présente une surface polie par l’action de l’eau des rivières, ce qui le rend est très esthétique. Pour ce type de parement, il faudra prévoir un budget de l’ordre de 35 à 150 euros la tonne, soit environ 52,5 euros par m3.

 

Prix du gravier concassé

C’est un gravier brut, obtenu à partir du concassage de la roche issue des carrières. Il est souvent utilisé pour des travaux de maçonnerie ou des aménagements extérieurs. Son prix est de 40 à 150 euros la tonne, soit environ 60 euros par m3.

 

Prix du gravier décoratif

Certains graviers offrent des teintes remarquables ce qui les rend très esthétiques. Ci-dessous une idée du tarif des graviers décoratifs les plus souvent employés dans la réalisation d’allées piétonnes et carrossables.

  • Gravier blanc de pierre calcaire : environ 150 euros la tonne
  • Gravier de marbre bleu : environ 350 euros la tonne
  • Gravier noir de basalte : en moyenne 380 euros la tonne.
  • Gravier rose de marbre : environ 500 euros la tonne
  • Gravier jaune de pierre naturelle : environ 796 euros la tonne

 

Prix d’une cour ou allée en gravier : quelle quantité de gravier faut-il par m² ?

 

Afin de calculer le volume de gravier nécessaire pour votre projet, il vous faut multiplier la surface (longueur x largeur) à couvrir par l’épaisseur de graviers, selon la formule suivante :

Volume de gravier (en m3) = surface gravier (en m2) x épaisseur cailloux (en cm) / 100

 

Quelle épaisseur de gravier ?

Pour une allée, en moyenne, l’épaisseur en gravier est de 3 à 6 cm. Selon la destination de l’allée, piétonne ou carrossable, il faut toujours adapter l’épaisseur. Plus une allée sera empruntée par des « usagers » lourds, plus épaisse la couche de gravier devra être.

Pour une allée semblable à une simple bordure paysagère, comptez 5 à 10 cm de décaissement. Il convient alors de la remplir de tout-venant, puis d’un géotextile et de 3 à 5 cm de gravier.

Pour une allée piétonne, il faut compter 10 à 15 cm de décaissement. Une sous-couche de 5 cm si nécessaire, et enfin 3 à 5 cm de gravier de parement.

Enfin, une allée carrossable se décaisse de 25 à 30 cm, on y apporte ensuite une couche drainante de 15 à 20 cm. Puis, on ajoute une couche pour égaliser d’environ 5 cm (en sable ou en tout-venant 0/20). On pose ensuite un géotextile de 100 à 140 g par m² (en fonction du poids de la voiture), que l’on recouvre de 5 à 6 cm de gravier.

 

Quel volume en tonne de gravier par m³ ?

Les commandes de graviers sont bien souvent basées sur des tonnes et non sur des m3. Il s’avère donc intéressant de pouvoir faire le point sur ces équivalences également importantes pour le budget gravier.

La masse volumique exprimée en tonne peut osciller entre 1,6 et 1,8 tonne par m3 selon la granulométrie et le type de gravier.

Prenons en exemple le gravillonnage d’une cour de 120 m² sur laquelle on prévoit de poser une couche de graviers de 5 cm. Dans ce cas, le volume en m3 de graviers nécessaire est de :

120 x 5 /100 = 6 m3.

On choisit des graviers qui ont une densité de 1,6, on détermine alors qu’il faudra :

6 x 1,6 = 9,6 tonnes de graviers pour recouvrir la surface totale de 120 m2 sur 5 cm d’épaisseur.

 

Prix d’une cour ou allée en gravier posée par un professionnel

 

Les professionnels possèdent déjà tout l’outillage, les engins de transport et de compression. Pour certains chantiers, la nécessité de louer du matériel adapté à la mise en place d’une allée gravillonnée peut donc rapidement rendre rentable financièrement l’intervention d’un professionnel.

Afin d’arrêter votre choix, il sera préférable de faire réaliser plusieurs devis de terrassier et spécialistes en aménagement extérieur. Cette démarche vous permettra de comparer les offres.

À titre indicatif, le prix de pose d’un gravier stabilisé par un professionnel est compris entre 35 et plus de 55 euros de l’heure.

 

 

Prix d’une cour ou allée en gravier : les coûts annexes

 

Pour calculer votre budget, il ne faut pas omettre le coût des fournitures qui aura un impact conséquent sur le tarif global de votre réalisation. Parmi elles, on trouve principalement le géotextile et les dalles stabilisatrices alvéolées.

 

Géotextile

Le géotextile reste un atout non-négligeable. En effet, il permet de rallonger la durée de vie de votre allée en gravier stabilisé. Installé tout au fond de la fouille, sous la couche de fondation, il empêche la repousse des végétaux et facilite l’évacuation des eaux de pluie.
Il favorise également la répartition des charges. Son prix varie généralement de 1 à 2 euros par m².

 

Dalles stabilisatrices

Elles sont une alternative au géotextile, plus efficaces mais aussi plus onéreuses. Ces dalles sont constituées de plastique alvéolaire et souvent d’un fond en géotextile. Les alvéoles piègent le gravier, l’empêchant ainsi de bouger. Ces dalles acceptent les très lourdes charges jusqu’à 100 tonnes par m². Elles sont donc idéales pour une allée carrossable. Leur prix oscille entre 12 et 25 euros le m².

 

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.