Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Toit végétal : la toiture écologique et isolante

Toit végétal : la toiture écologique et isolante

Toit végétal, toiture végétalisée, éco toit ou encore toit vert. Les dénominations de cette toiture écologique, qui fait de plus en plus l’unanimité auprès des professionnels de la toiture et des propriétaires, sont nombreuses.

Le toit végétal est écologique, c’est certain mais pas uniquement ! Encore rare en France, le toit végétal a des caractéristiques et avantages qui méritent d’être mis en avant.

 

Toit végétal ou toiture végétalisée, qu’est-ce-que c’est ?

 

En France, la plupart des toitures végétalisées sont présentes sur les bâtiments durables à haute qualité environnementale. La conception d’un éco toit a pour base un substrat végétalisé. C’est ce support de culture qui va assurer l’épanouissement des plantes présentes sur la toiture végétalisée. Ainsi, investir dans un substrat végétalisé de qualité vous assure une excellente croissance des végétaux sur le toit.

 

Le système de toit vert comporte généralement 6 couches différentes :

  1. La structure du toit avec un matériel isolant au-dessus ou au-dessous de cette structure;
  2. Une membrane imperméable de couverture comportant un agent anti-racines pour éviter que les racines traversent le toit et ainsi protéger votre habitat;
  3. Une couche de drainage spécialisé, qui comprend parfois des réservoirs d’eau intégrés pour assurer l’apport d’eau aux plantes sur votre toit ainsi que le drainage;
  4. Un tissu filtrant pour contenir les racines et le substrat tout en laissant pénétrer l’eau et avoir une rétention idéale;
  5. Un substrat de croissance fabriqué, parfois sans terre (mousse de sphaigne, terreau, terre noire ou compost);
  6. Les plantes, choisies en fonction de l’ensemble et de ses envies décoratives. Toutes les plantes ne donnent pas le même effet sur un toit végétalisé.

 

garage avec toit végétal

Création d’un garage avec un toit végétal.


 

Quelles toitures sont compatibles avec le procédé de toiture végétale ?

 

La première contrainte d’un toit végétalisé est la possibilité de recouvrir et végétaliser uniquement les toits plats ou à pente légère. Les marges de manœuvre sont différentes en fonction du type de toit végétal que vous décidez d’installer. Chaque toit végétal a sa pente, sa technique de végétalisation et son type de plantes adéquates.

Les pentes d’un toit pouvant accueillir une toiture végétalisée varient entre 0 et 35°. Plus la pente sera importante, plus la technique et le chantier seront contraignants pour obtenir un toit végétal optimal. N’hésitez pas à contacter une entreprise de couverture pour connaître la faisabilité de votre projet travaux ou à vous informer sur le tarif horaire d’un couvreur professionnel.

 

Les différentes techniques de végétalisation d’un toit

 

Il existe 3 techniques de végétalisation disponibles pour une éco toiture :

 

La végétalisation intensive

Composée d’une profondeur de 20 cm à 60 cm de terre, cette végétalisation donne un rendu magnifique avec un aspect « concept jardin suspendu » des plus chaleureux. Les travaux pour réaliser une végétalisation intensive sont assez complexes mais le rendu esthétique est superbe.

Les végétaux placés sur ce toit écologique sont souvent des arbres et des arbustes. L’entretien d’une toiture végétale est, quand à lui, assez exigeant et demande une fréquence d’arrosage régulière. Mieux vaut installer un système d’arrosage automatique, notamment l’été en cas de canicule. Et oui, il ne faut pas oublier qu’il s’agit de végétaux à entretenir.

 

La végétalisation semi-intensive

Principalement adaptée pour aux toitures terrasse, la végétalisation semi-intensive est majoritairement composée de gazon, de petits buissons et de plantes vivaces. Le besoin en eau est beaucoup plus raisonnable que pour une végétalisation intensive.

 

La végétalisation extensive

La végétalisation extensive est sans aucun doute la technique de toit écologique la plus simple à mettre en place : l’épaisseur de terre minimum est seulement de 6 centimètres. Les végétaux utilisées devront être des plantes de faible hauteur et demandant peu d’eau pour la croissance et la floraison. Ainsi, l’entretien est grandement simplifié et cette technique de végétalisation est idéale pour les propriétaires de maison souhaitant ne pas avoir un entretien « lourd » d’un toit végétal.

Une fois que les plantes sont bien établies, l’entretien se résume à quelques visites annuelles pour le désherbage et les inspections de sécurité.

 

vue sur le toit végétal d'une maison

Vue d’une maison sur un toit végétalisé.


 

Les atouts d’une toiture végétalisée

Les toitures végétalisées sont les stars de l’isolation. Niveau acoustique l’absorption phonique est environ 50% plus efficace qu’une toiture classique. Vous avez ainsi l’assurance d’une isolation performante contre les bruits extérieurs.

Pour lisolation thermique, l’apport d’une végétalisation sur un toit générerait une économie de 20 % à 30 % de vos dépenses énergétiques en chauffage et climatisation. Cette fourchette varie en fonction de l’épaisseur de la terre et de la qualité de l’isolant utilisé à la surface de la structure de base.

 

Une toiture végétalisée a donc deux principaux atouts :

  • Les performances d’isolation phonique et thermique
  • Le rendu décoratif de votre toit

 

les toits verts a la mode

Le toit vert à la mode – Le journal de Montréal.


 

Combien coûte un toit végétalisé ?

 

Quel est le prix d’un toit écologique ?

La création et la pose d’un toit végétal est un investissement plus important que la pose d’une toiture classique qui a un prix moins élevé. Il coûterait en moyenne plus cher qu’une toiture classique (encore que les toitures végétales les plus simples peuvent vous revenir à moins chère si vous dirigez vous-même les travaux).

Mais il est difficile de chiffrer exactement le prix d’une toiture végétale. Il faut savoir que les travaux pour installer un toit végétal nécessitent l’intervention de véritables professionnels du bâtiment. Notamment de couvreurs et de paysagiste. Le marché des toits écologiques étant relativement récent, les prix peuvent varier fortement d’un professionnel des toitures végétales à un autre.

Nous l’avons évoqué à plusieurs reprises sur le blog, les travaux de rénovation et d’isolation sont des investissements très rentables pour les propriétaires.

Ces investissements permettent de réduire significativement votre facture énergétique. À tel point qu’il ne faut pas plus de 3 à 7 ans pour amortir le coût d’un projet de ce type.

 

Des subventions pour encourager les travaux écologiques responsables

 

Au delà des économies sur les factures, c’est aussi un acte responsable qui œuvre pour l’environnement. Pas étonnant que ces travaux soient donc récompensés en France avec de nombreuses aides rénovation mises en place pour encourager ces investissements de rénovation.

Le seul reproche qu’on pourrait faire à propos de ces aides est le manque de communication autours de leur existence. En effet, peu de personnes savent qu’elles ont le droit à des aides et subventions du gouvernement pour les aider à financer les travaux. De plus, avec les nombreuses aides disponibles les propriétaires ne savent pas exactement quelles sont les aides dont ils peuvent bénéficier sdans le cas de travaux de rénovation ou d’isolation.

Nous allons donc vous présenter dans cet article les différentes subventions, aides et crédits d’impôt disponibles si vous envisagez de mener un projet travaux dans votre maison.

 

L’ANAH, subvention pour améliorer les conditions de vie des particuliers

 

L’ANAH, Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat met en place depuis plusieurs années des aides dans le but d’aider les particuliers à réaliser divers projets d’aménagements. Les aides et subventions de l’ANAH ont été mises en place pour encourager les gestes environnementaux en récompensant les personnes soucieuses de réduire leur dépenses énergétiques par des subventions.

Les aides de l’agence ANAH sont disponibles peu importe votre statut juridique (personne physique ou morale), vous pouvez bénéficier des aides et subventions de l’ANAH dans la mesure où vous appartenez à l’une des catégories suivantes :

  • Syndicats de copropriété désirant réaliser des parties communes;
  • Bailleurs propriétaires;
  • Propriétaires occupant leur habitation.

À noter que tous les travaux ne sont pas éligibles à une subvention de l’ANAH. C’est le cas par exemple des travaux de rénovation ou d’isolation.

 

Quels sont les critères pour avoir le droit aux aides de l’ANAH ?

Pour les particuliers propriétaires, ces subventions sont attribuées selon les niveaux de revenu. À partir d’une certaine tranche, vous n’êtes plus éligible aux subventions de l’ANAH. Mais sachez que ces plafonds sont calculés également en fonction du nombre d’habitants au sein de votre foyer. En conséquence, ces plafonds sont assez élevés et une grande majorité de la population reste éligible à ces aides.

Les travaux de rénovation et d’isolation peuvent faire bénéficier des aides et subventions de l’agence dans la mesure où les logements concernés ont au minimum 15 ans. Ces travaux doivent être :

  • Exclusivement réalisés par des professionnels du bâtiment et artisans agréés;
  • D’un montant minimum de 1500€ hors taxes (exception pour les revenus les plus modeste dont le montant des travaux n’est pas plafonné).

Ne passez donc pas à côté de ce coup de pouce précieux. Si vous souhaitez connaître la liste complète des travaux éligibles et le montant des subventions en fonction de votre statut, de vos revenus, de votre foyer ou encore les démarches à effectuer pour déposer un dossier, nous vous conseillons vivement de lire le guide officiel des aides de l’ANAH. Ce guide est très détaillé et répondra facilement à toutes vos questions. Vous y trouverez également toutes les informations nécessaires pour effectuer votre demande d’aides et de subventions travaux.

 

Le crédit d’impôt

 

Le crédit d’impôt est un dispositif fiscal. Il est mis en place par le gouvernement pour favoriser les investissements en faveur des économies d’énergie dans un logement existant de plus de 2 ans. Il permet aux propriétaires de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour un grand nombre de travaux d’amélioration énergétique de l’habitat portant sur leur résidence principale.

Le crédit d’impôt a évolué. Son fonctionnement et son taux ont été modifiés. Désormais, le crédit d’impôt bénéficie d’un taux unique à 30 % pour tous les travaux éligibles. Vous retrouvez dans l’article suivant plus d’informations sur le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Le crédit d’impôt à 30 % est une mesure disponible jusqu’en décembre 2016.

 

Les autres aides disponibles pour vos travaux

 

D’autres aides régionales, départementales ou locales existent aussi selon votre zone d’habitation. Nous vous conseillons de vous rendre à la mairie de votre ville pour prendre connaissance des aides potentiellement existantes qui vous concernent.

On peut également mentionner l’aide de solidarité écologique nommée aussi ASE ou aide « Habiter Mieux », aide territoriale qui attribut aux propriétaire au revenu les plus modeste une prime comprise entre 1600€ et 2100€ en complément de la subvention de l’ANAH pour des travaux d’économies d’énergie qui doivent permettre d’atteindre une amélioration d’au moins 25 % des performances énergétiques.

 

Solutions de financement et éco-prêt

 

Des solutions de financement avantageuses sont disponibles si vous envisagez de financer des travaux de rénovation destinés à améliorer la performance énergétique de votre logement.

Ce prêt à 0% mis en place par l’État est disponible à la demande dans la plupart des banques. Pour être éligible à cet emprunt sans intérêt, le logement doit avoir été achevé avant le 1er janvier 1990 et être utilisé en tant que résidence principale par son propriétaire. On peut ajouter que ce prêt à 0% s’est ouvert aux copropriétés depuis 2012 selon certaines conditions.

Le montant maximum de l’éco-prêt à taux zéro est 20.000€ pour un bouquet de 2 travaux et 30.000€ pour un bouquet de 3 travaux ou l’amélioration de la performance énergétique globale. L’éco-prêt à taux zéro peut-être cumulé avec le crédit d’impôt sur le revenu en faveur des économies d’énergie.

Pour plus de précisions,vous pouvez vous renseigner sur le site du gouvernement : www.logement.gouv.fr ou encore auprès de votre banque.

 

Les solutions existent, renseignez-vous !

 

Vous l’avez compris, de nombreuses solutions existent pour vous aider à financer vos projets travaux. Elles constituent la base de tous projet d’aménagement, de rénovation ou d’isolation. Il serait dommage de passer à côté de ces aides qui peuvent vous permettre de réaliser vos travaux d’amélioration de l’habitat quelque soit votre situation financière.

Alors renseignez-vous ! Et n’hésitez pas en parler en amont avec votre artisan du bâtiment qui connait parfaitement les démarches et pourra être d’une aide précieuse.

 

Faite une demande de devis gratuite et sans engagement

 

Vous avez un projet travaux ? Faites dès à présent une demande de devis gratuite et sans engagement. Si vous faites une demande de devis via notre formulaire, vous recevrez plusieurs offres d’artisans proches de chez vous. Un bon moyen d’estimer votre projet et de comparer les prix. Gratuitement et sans engagement, vous trouverez peut être ainsi, l’artisan qui répondra parfaitement à vos besoins :

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Le prix d’un toit écologique dépend également du type de végétation à installer :

Le prix d’un toit écologique varie essentiellement en fonction du type de végétation que vous souhaitez installer ainsi que des options intégrées comme les systèmes de drainage.

  • Pour une toiture à végétation extensive, il faudra compter entre 20 et 60 euros le m2.
  • Pour un toit avec végétalisation semi intensive, planifiez un coût entre 60 et 120 euros le m2.
  • Enfin pour une végétalisation intensive, tout dépend de votre projet travaux. Les prix varient entre 120 et 300 € le m² mais ces prix peuvent atteindre des montants encore plus importants si vous avez pour ambition de reconstituer une réplique exacte des jardins suspendus de Babylone sur le toit de votre maison.

Sachez que des subventions régionales pour vous aider à financer les travaux de toiture végétale apparaissent progressivement pour mettre en avant ce type de toiture dont les performances sont optimales. Par exemple, le Conseil Régional d’Île-de-France propose des subventions pour la création d’une toiture végétalisée à hauteur de 45€ par m2.

Concernant les travaux, peu d’artisans indépendants sont spécialisés dans les toitures végétales en France. Il vous faudra sûrement contacter une entreprise spécialisée dans les toitures végétales.

Crédits Photo : Michele Roy, Rue89 Strasbourg et Luce Beaulieu sur Flickr.

 

+Boris Lesueur

6 Commentaires

  1. Autres avantages des toitures écolos :
    – une longévité accrue du toit (multiplié par 2 minimum)
    – un effet de rétention d’eau qui participe à une meilleure gestion des pluies d’orage
    – un effet positif sur les îlots thermiques urbains
    – un plus pour la biodiversité.

  2. Les toitures végétalisées donnent un super effet sur une maison en plus d’être économiques et écologiques. Je me demande si les performances d’isolation sont vraiment plus élevées qu’une toiture classique ? Qu’une toiture isolée de l’extérieur ? Aussi, quel professionnel pour créer un toit végétal sur ma maison ? Un couvreur ou un paysagiste ? Merci!

    • Bonjour Antho, les toitures végétalisées ont des vertus isolantes c’est vrai! Difficile de dire si cette isolation est plus performante qu’une isolation traditionnelle car certaines techniques d’isolation atteignent des performances très élevées. Tout dépend de la technique d’isolation et du matériel utilisé. A noter que la performance d’une toiture végétalisée dépendra également de l’isolant utilisé à la base de la charpente et de l’épaisseur de la terre.

      Concernant la personne à contacter, ce sont généralement des artisans et entreprise spécialisés dans la toiture végétale. Beaucoup de paysagistes proposent également ce type d’installation.

  3. Bonjour, je ne suis pas vraiment en accord avec vos estimations, cela ne m’a pas coûté 3 ou 4 fois plus cher que de refaire mon toit. Et l intervention d’un pro, en ce qui me concerne n’aurait été que pour savoir si la structure aurait supporté le poids. Mais sinon, bien entendu, un toit n’est pas l autre, un bricoleur moyen peut très bien réaliser le travail avec les moyens du bord, surtout sur un toit plat. Pour tout dire, le mien m’a coûté en 2008 plus cher pour amener des sacs de terreau que pour tout le reste. En fait, pour le toit d’une superficie de 6m sur 5 de large, avec un coté plus petit de 4m sur 4 dans son prolongement, je n en suis pas à 1000 euros ! En gros, il vous faut de l’EPDM, du géotextile, un anti racines et ça roule. Aucun problème depuis…

    • Bonjour,

      Vous avez raison en ce qui concerne le prix, il est possible de faire une toiture écologique à un faible budget. En revanche dans le cas des toitures végétales les plus élaborées et avec l’intervention d’un professionnel pour la réalisation, le prix d’une toiture végétale peut vite grimper. Félicitation pour la réalisation de votre projet par vous-même. Plus que des compétences en bricolage, il faut une véritable motivation pour réaliser ces types de travaux soi-même ! N’hésitez pas à partager les photos du chantier 🙂

    • Bonjour,

      Je serai très intéressé par vos connaissances en matière de toit végétal. J’ai un projet d’extension avec des surfaces similaires, je suis preneur de toute information pour ces travaux d’aménagement.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *