Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Faire un escalier extérieur

Faire un escalier extérieur

Comment faire un escalier extérieur ? Quels matériaux choisir pour la construction d’un escalier ? Comment préparer les travaux de construction d’un escalier extérieur ? Quel est le prix d’un escalier extérieur ? Maison en Travaux vous donne tous les conseils pour comprendre comment faire un escalier extérieur.

L’installation d’un escalier extérieur nécessite un certain savoir-faire, tant en matière de conception que de réalisation. Les étapes initiales avec le dessin des plans de l’escalier extérieur et la préparation du sol sont incontournables. Un projet qui, s’il est réalisé en autonomie, doit être bien étudié. N’oublions pas que l’escalier sera régulièrement emprunté et doit donc être parfaitement sécurisé. L’appel à un artisan pour l’aménagement d’un escalier extérieur est fortement recommandé si vous n’avez aucune expérience de conception ou de construction. Sachez toutefois que la construction d’un escalier extérieur est un peu plus simple que celle d’un escalier intérieur.

 

Choix du matériau pour un escalier extérieur

 

Selon les projets, les escaliers extérieurs peuvent être en bois, en métal, en pierre ou en béton. Le choix des matériaux pour la construction d’un escalier extérieur se fera en fonction de vos envies mais pourra également être limité en fonction de la configuration du terrain. On utilise la plupart du temps une base en béton pour la fixation de l’escalier et ensuite un habillage choisi selon ses envies.

 

Escalier extérieur en bois

L’escalier extérieur en bois est utile dans les cas des fortes pentes ou des terrains non linéaires. En effet il peut être surélevé pour compenser les différences de niveau. Surélevé, l’escalier en bois ne nécessitera pas un coulage ou coffrage et seul les piliers de suspension devront être fixés (sceller même) au sol.

On prendra soin de choisir un bois imputrescible afin qu’il conserve durablement son aspect esthétique et qu’il demeure en bon état quelles que soient les conditions climatiques. Le bois sera également traité pour le protéger des différents nuisibles. Il pourra éventuellement être peint ou vernis pour renforcer sa résistance.

On peut également simplement utiliser du bois pour l’habillage d’un escalier avec une base béton.

 

Escalier extérieur en métal

Le métal est choisi pour sa légèreté et son design. Il permet en effet le travail de forme et la mise en place de design particulier. Il est généralement associé à d’autres matériaux dans sa conception. De même selon les métaux utilisés, il faudra adapter un traitement pour la conservation et la protection du métal contre les différentes variations climatiques et les effets du temps.

 

Escalier extérieur en béton

Le béton est le matériau le plus souvent utilisé pour faire un escalier extérieur. Stable et solide, l’escalier extérieur en béton nécessite peu d’entretien. Il peut être laissé tel quel ou habiller avec d’autres matériaux (par exemple un carrelage ou des pierre de parement). On peut également peindre un escalier extérieur en béton. Dans ce cas, il est préférable d’appliquer une peinture antidérapante afin d’éviter les glissades et les chutes. Au final il est recommandé de faire habiller un escalier extérieur en béton pour faciliter son nettoyage.

 

Escalier extérieur en pierre

L’escalier extérieur en pierre confère un joli cachet à votre maison. Les pierres pourront être utilisées pour la construction ou simplement pour le parement d’un escalier extérieur avec une base en béton.

 

Escalier extérieur en kit

Vous trouverez également sur le marché des escaliers extérieurs en kit. Ces escaliers ne nécessitent pas de coulage béton. Un escalier extérieur en kit est simple à mettre en place, il faudra simplement s’assurer de la stabilité du terrain. Les escaliers extérieurs en kit sont pour la plupart constituer en plastique (polypropylene renforcé fibre de verre). La principal difficulté et la bonne préparation du terrain. L’habillage peut être en bois, béton ou métal. Le problème majeur sera les dimensions car les tailles de ces escaliers sont prédéterminées. Il faudra donc adapter l’aménagement du terrain en fonction de ces dimensions alors qu’à l’inverse, pour la construction d’un escalier extérieur, on peut adapter les dimensions à la configuration du terrain.

 

 

Comment construire un escalier extérieur

 

Avant de démarrer la construction d’un escalier extérieur, il vous faudra prendre le temps d’en concevoir soigneusement les plans. Vous devrez calculer la hauteur et la largeur de l’escalier, déterminer la profondeur, le nombre de marches, définir la pente du futur escalier et bien sûr sélectionner les matériaux qui composeront l’escalier extérieur.

 

Calculer le nombre de marches pour un escalier

Avant de faire un escalier extérieur, il vous faudra réaliser un plan. Si vous craignez de ne pas avoir les compétences nécessaires, les conseils d’un architecte vous seront très précieux à ce stade. Si vous faites appel à un artisan, il s’occupera de réaliser lui même les plans de l’escalier extérieur.

Pour une montée confortable et sécurisée, un escalier extérieur doit être composé de marches de hauteur parfaitement identique pour une même volée. La hauteur idéale d’une marche doit se situer entre 15 et 18 centimètres. Le giron (distance entre deux nez de marche qui se suivent) doit mesurer entre 24 et 35 centimètres.

Le calcul se fait ensuite selon la formule de Blondel : 2H + G = 0,60 à 0,64, soit : 2 hauteurs de marche + 1 giron doivent être compris entre 60 à 64 centimètres.

 

Préparation du sol pour un escalier

Si vous prévoyez de faire un escalier extérieur, évitez de lancer les travaux à la mauvaise saison. Les intempéries rendent en effet le chantier inconfortable et alourdissent la terre. Dans le cas où du béton doit être coulé, le mauvais temps empêchera le béton de sécher correctement. Si vous ne pouvez faire autrement, prenez la précaution de recouvrir les fondations d’une bâche pour les protéger de la pluie et n’intervenez jamais si la température extérieure est inférieure à 5 °C faute de quoi la prise du béton serait compromise.

La préparation du sol avant construction d’un escalier extérieur en béton passe par :

  • La délimitation de la zone à décaisser.
  • Le décaissement et l’évacuation de la terre.
  • La solidification de la base avec du sable tassé ou une assise béton de 10 centimètres coulée sur gravier.

Pour un escalier suspendu par des piliers, les piliers devront être solidement sceller au sol.

Lorsque les étapes de conception et de fondation sont terminées, vous pouvez passer à la réalisation de l’escalier extérieur. La forme de l’escalier sera également à délimiter auparavant (celui-ci pouvant être droit, tournant et parfois hélicoïdal).

 

Coffrer le socle de l’escalier extérieur

Pour coffrer le socle du futur escalier, utilisez des planches de second choix mais suffisamment solides pour supporter le poids du béton et résister à l’humidité. Au besoin, installez des étais ou des cales sous les planches de coffrage. Maintenez le coffrage en place à l’aide de piquets.

Pensez à utiliser des clous lisses et des vis afin de simplifier le démontage du coffrage. Par ailleurs, vous pouvez passer un peu d’huile sur les planches pour en faciliter la dépose en fin de chantier.

Lorsque le coffrage du socle est réalisé, effectuez le ferraillage en utilisant une semelle filante, une longrine ou un treillis métallique.

Coffrez ensuite l’escalier en fixant des limons provisoires sur lesquels vous dessinerez les marches. Vissez des tasseaux horizontalement sur les limons et mettez en place les planches qui serviront de contremarches. Enfin, glissez une armature métallique entre le fond et les contremarches.

 

Couler le béton de l’escalier

Le béton de l’escalier doit être coulé en deux étapes : posez d’abord un béton sec, puis coulez une couche de béton plus liquide.

Commencez par disposer des chutes de parpaing ou des gravats non plâtreux sur l’armature afin de limiter le volume de béton à utiliser. Prévoyez de faire tremper ceux-ci préalablement dans de l’eau afin qu’ils n’absorbent pas l’eau contenu dans le béton qui les recouvrira.

Préparez ensuite un béton épais dosé à 350 Kg de ciment par mètre cube. Garnissez-en le coffrage en commençant par le bas de l’escalier et en recouvrant l’armature sur au moins 5 centimètres.

Répartissez parfaitement le béton en le vibrant. Pour cela, donnez des petits coups de marteau sur les planches de coffrage afin d’uniformiser la couche de béton en remplissant les moindres interstices.

 

faire un escalier en béton

La construction d’un escalier extérieur implique dans la plupart des cas le coulage de béton. Si vous n’avez pas l’habitude de manipuler le béton, mieux vaut faire appel à un artisan professionnel.


 

Après séchage de quelques heures, préparez un béton plus liquide que vous coulerez dans le coffrage des marches pour les remplir. Egalisez chacune des marches en prévoyant une pente d’environ 1 centimètre pour éviter la stagnation de l’eau de pluie.

Lissez les marches à la taloche et leur contour avec une truelle à bordures et laissez sécher.

 

Le décoffrage de l’escalier

Laissez suffisamment de temps au béton pour sécher afin qu’il ne se fissure pas. Si la température extérieure est élevée, couvrez le ciment d’une toile de jute humide afin que le séchage se fasse lentement.

Après une semaine de séchage, ôtez le coffrage de l’escalier extérieur en béton en prenant garde de ne pas endommager le matériau en surface.

Vous pourrez alors si vous le souhaitez attaquez les finitions avec la pose d’un revêtement.

N’oubliez pas d’installer une rampe solide afin de garantir la sécurité de votre escalier extérieur. Pour un rendu esthétique, celle-ci peut être faite en bois, en inox ou en fer forgé.

La technique ici présentée est une technique parmi d’autres. La conception d’un escalier extérieur et la méthode de coffrage peut être différente en fonction de votre projet.

 

Prix d’un escalier extérieur

 

Le prix d’un escalier extérieur sera déterminer en fonction de la hauteur, de la forme et de la configuration de l’escalier. Si vous réalisez vous même un escalier extérieur, le prix des travaux sera relativement bas. Seul les matériaux seront à prendre en compte et avec un budget inférieur à 200 euros, vous pourrez aménager un escalier extérieur.

Si vous faite appel à artisan il faudra faire une demande de devis pour chiffrer votre projet en fonction de la configuration de votre terrain et des matériaux qui constitueront votre escalier.

 

Devis pour un escalier extérieur

 

Si vous faites appel à un artisan pour la réalisation d’un escalier extérieur il faudra compter un minimum de 600 euros de budget si du béton doit être couler. Les prix peuvent très vite grimper selon le projet et à l’inverse être inférieur s’il ne s’agit que de 2 petites marches en béton séparant les parties d’un jardin.

Le prix d’un escalier extérieur devra être déterminé par un devis car les tarifs varient en fonction du nombre de marche, de la configuration du terrain (et donc le travail de préparation du terrain concerné) et les matériaux utilisés (ainsi que les matériaux de finition).

N’hésitez pas à faire une demande de devis pour mieux estimer le prix de votre projet d’escalier extérieur. Vous pouvez faire une demande de devis via notre formulaire. Vous serez mis en relation avec les artisans de notre réseau capables de réaliser votre projet. Toutes les demandes de devis via notre formulaire sont bien sûr gratuite et sans engagement.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

La solution la plus économique et la plus pratique reste l’installation d’un escalier extérieur en kit. Pour le prix d’un escalier en kit comptez entre 100 et 150 euros la marche en fonction des modèles et des habillages.

1 Commentaire

  1. Bonjour,

    Nous ajouterons simplement quelques petites précisions :

    Pour un escalier extérieur en bois, il faut privilégier des essences de bois exotiques rouges, habituées aux intempéries, comme l’iroko. Cela assurera que l’ouvrage supportera sa condition et durera dans le temps;

    Pour un escalier extérieur en métal, il faut bien s’assurer que le métal choisi n’est pas le même que pour l’intérieur. Si c’est un inox, il faut privilégier le 316, destiné réellement à l’extérieur. Cela évitera des problèmes de tâches ou de rouille, que l’on pourrait rencontrer avec un inox 304. La différence est malheureusement invisible à l’œil nu.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *