Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Poser une porte à galandage

Poser une porte à galandage

S’il y a bien un sujet à la mode, c’est les portes coulissantes. Très à la mode, on ne compte plus les nouveaux modèles, s’adaptant à toutes les contraintes et à tous les goûts. Simple effet de mode ou véritable révolution, le temps nous le dira.

Comment poser une porte à galandage ? Où poser une porte à galandage ? Quelles sont les différents choix de porte coulissante ? Mieux vaut opter pour une porte à galandage ou une porte en applique ?

 

Poser une porte à galandage

 

Si en principe, la pose d’une porte à galandage est facile, elle requiert tout de même des travaux de maçonnerie qui en rebuteront plus d’un. Nous allons découvrir la meilleure manière pour poser une porte à galandage. Si ces travaux vous paraissent compliqués, pas d’inquiétude, nous vous conseillons de vous rabattre sur les portes en applique dont le prix et la pose sont accessible à tous.

 

A vérifier avant la pose d’une porte coulissante

Avant de poser une porte à galandage, vérifiez qu’aucun objet pertube l’ouverture de la porte comme un radiateur ou un circuit électrique par exemple.

Dans un premier temps, il est conseillé de préparer la pièce : sol protégé par une bâche, mobilier isolé de l’autre côté de la pièce. Les trois étapes importantes de l’installation sont :

  1. Fixation du châssis, l’endroit où la porte vient se cacher en position ouverte.
  2. Pose de la cloison dont le revêtement doit rendre imperceptible à l’œil la différence avec le reste du mur.
  3. Suspension de la porte, qui demande de la douceur.

    pose porte galandage

    pose porte galandage

 

1 Fixer le châssis de la porte à galandage

La fixation du châssis se fait dans un ordre précis et sous les conseils du fabricant. Après avoir déterminé au fil à plomb et tracé les mesures de la future cloison, vous pouvez fixer le cadre extérieur du châssis au mur latéral, supérieur et au sol (environ une vis tous les 60cm). Le rail en-haut vient renforcer le châssis et doit être fixé juste après.

Il s’agit alors d’installer le système de coulisses sur le rail que vous aviez fixé. Les chariots doivent impérativement être posés la queue tournée vers l’extérieur du châssis. Une encoche pour les insérer se trouve dans le coin extérieur du rail. Au sol, c’est le guide du bas-de-porte qui vient s’insérer dans le rail escamoté derrière la plaque de plâtre.

Au moment de l’achat, si le kit et la porte sont vendus séparément, vérifiez que la porte est munie, en bas, d’une rainure compatible avec le guide du bas-de-porte.

 

2. Poser la cloison

Dans la majorité des cas, on cachera le châssis avec des plaques de plâtre type BA13, c’est la solution la plus simple à mettre en œuvre.

En fonction de la nature du châssis, dans la plupart des cas en métal, il suffira d’appliquer un mastic-colle sur les traverses du châssis et de visser les extrémités de la plaque de plâtre.

 

3. Suspendre la porte à galandage

Pour suspendre la porte, il faut visser sur la tranche de la partie supérieure les deux patines de fixation, dans lesquelles les têtes des chariots vont pouvoir s’insérer. Pour ce faire, commencez par engager la porte sur la rainure de guidage au sol, puis redressez-la doucement vers les chariots, en vérifiant que les têtes se bloquent bien dans les encoches.

Vous pouvez alors commencer à serrer avec un tournevis à tête plate les têtes des chariots, en laissant un écart d’environ 13mm. Entre le bas de la porte et le sol, 10mm doivent suffire. Testez le coulissement de la porte, qui doit être parfaitement fluide. N’oubliez pas alors de visser la buttée du chariot dans le rail.

Après avoir définitivement réglé les vis des chariots, vous pouvez vous consacrer aux finitions, dont un kit est le plus souvent fourni au moment de l’achat.

 

Installer une porte à galandage en vidéo

 

Pour illustrer l’installation d’une porte à galandage, nous vous proposons de visionner une vidéo explicative réalisée par l’enseigne de bricolage Leroy Merlin. Vous retrouverez l’ensemble des outils nécessaires ainsi que les étapes à respecter pour poser une porte à galandage parfaitement.

Vous pouvez faire appel à nos professionnels pour vous aider dans votre projet de pose d’une porte à galandage, pour cela, n’hésitez pas à nous contacter pour nous exposer votre projet

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Où monter une porte à galandage ?

 

Les portes coulissantes sont une option intéressante en intérieur pour séparer deux pièces à vivre bien sûr. A l’intérieur, par exemple salon et salle à manger ou dans un espace restreint pour marquer la limite entre une pièce et un couloir. On peut aussi les trouver à l’entrée des pièces d’eau, pour isoler des regards ou des odeurs de cuisine, à l’intérieur de la salle de bain pour séparer la douche du reste de la pièce. De plus en plus, elles servent aussi comme portes de placards et sont appréciées dans les dressings.

Ce qui les rend si populaires dernièrement, c’est bien le gain de place qu’elles permettent en épargnant l’espace de rabattement des portes. Dans les petits logements où chaque cm2 compte, mais aussi dans les espaces plus larges, on considère dorénavant comme espace perdu celui de débattement d’une porte.

 

Porte coulissante à applique ou à galandage

Il existe plusieurs sortes de portes coulissantes réparties en deux catégories : les portes à applique et les portes escamotables dit à galandage.

  1. Les portes à applique coulissent le long du mur. Les portes coulissantes en appliques sont faciles à poser et ne demandent que l’espace du mur pour s’ouvrir correctement.
  2. Les portes à galandage, en revanche, disparaissent à l’intérieur du mur lorsqu’elles sont ouvertes. L’espace le long du mur peut donc être aménagé ou décoré à votre guise, puisqu’il reste complètement à la disposition de l’utilisateur. Portes à un ou deux vantaux, cintrées ou droites, sur un ou deux rails : les options se multiplient pour satisfaire toutes les attentes.

 

Choisir une porte coulissante

 

La pose d’une porte à galandage peut s’avérer soit compliqué car elle nécessite des travaux de maçonnerie. Sachez qu’une alternative existe, moins chère et plus facile à poser, les portes à applique.

Le système de suspension à applique est, sans surprise, moins cher que le système de galandage. Lorsqu’il est vendu séparément, on commence à en trouver en bois à partir de 50 euros et en acier ou en aluminium à partir de 90 euros, mais la moyenne se situe plutôt autour de 170 euros.

Le prix d’une porte coulissante à applique vendues en kit avec rail de suspension reposent sur un budget démarrant vers 180 euros, même si des promotions occasionnelles peuvent permettre d’en trouver avec 40 à 50% de réduction.

Pour les portes à galandage, le prix des vantaux ne varie pas considérablement, l’offre est sensiblement la même, mais le système de suspension est plus cher et 180 euros sera un prix normal pour un modèle standard pour un vantail, tandis que pour deux vantaux, on atteint 300 euros pour du moyen-de-gamme.

En kit porte et rail, pour un vantail, la fourchette démarre vers 300 euros et peut monter considérablement.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *