Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Poser une fenêtre en tunnel

Poser une fenêtre en tunnel

Qu’est ce que la pose en tunnel ? Quelles sont les caractéristiques d’une pose de fenêtre en tunnel ? Comment effectuer la pose d’une fenêtre en tunnel ? Dans une ancienne construction ou une maison avec une ossature bois, poser en tunnel vos nouvelles fenêtres en PVC, bois ou alu. MaisonenTravaux vous propose de découvrir le guide d’installation de vos menuiseries en tunnel.

 

Principe d’une pose de fenêtre en tunnel

 

Vous êtes dans le cadre d’une pose de fenêtre en tunnel ? Savez-vous faire la différence entre les quatre différentes poses de fenêtre : la pose en applique, en tunnel, en rénovation ou bien en feuillure ?

Lors d’une pose en tunnel, la fenêtre et son dormant se posent entre les murs de l’ouverture. En d’autres termes, le bâti de la fenêtre s’intègre dans la hauteur et la largeur du tableau.

On dit « pose en tunnel » lorsque la fenêtre n’est pas encastrée dans le mur.

Pour prendre les dimensions, il faut tenir compte de la cote hors-tout de la menuiserie. Ainsi, la dimension intérieure est équivalente à la dimension extérieure.

 

Prendre les dimensions d’un tableau pour pose en tunnel

Il convient de prendre en compte la hauteur et la largeur du tableau.

Comment prendre correctement les dimensions du tableau pour l’installation d’une fenêtre en tunnel ?

  • Il faut prendre la mesure de la hauteur et de la largeur à plusieurs endroits.
  • Si la maçonnerie possède des irrégularités, il faut retenir la plus petite des mesures de hauteur et de largeur.
  • A votre prise de cote, laissez 10 mm de jeu pour l’isolant et faciliter la pose de la fenêtre en tunnel.

En conclusion, prenez plusieurs cotes, conservez la plus petite et retirer 10 mm de jeu. Cette règle est valable pour la hauteur et la largeur de la fenêtre en tunnel. Ces mesures vous permettront de choisir la dimension de fenêtre qui convient à votre ouverture.

 

Où poser des fenêtres en tunnel ?

Les fenêtres posées en tunnel se retrouvent principalement dans deux endroits :

  • Dans les anciennes maisons en pierre avec une grande épaisseur de murs ou à colombage, la pose en tunnel des fenêtres était la règle avant les années 1920.
  • Dans les constructions de maisons neuves en bois principalement. On retrouve des fenêtres en tunnel dans les maisons construites en briques ou en béton cellulaire.

 

Comment poser une fenêtre en tunnel ?

 

Pour bien poser une fenêtre en tunnel dans une maison à ossature bois ou bien dans une vieille construction, suivez notre guide d’installation en tunnel d’une fenêtre.

Pour la pose en tunnel d’une fenêtre à 1 vantail, il est envisageable de réaliser l’installation seule. Toutefois, à partir de deux vantaux, il est fortement conseillé de confier la pose de la fenêtre en tunnel à un menuisier.

Faites un devis pour l’installation en tunnel de vos fenêtres. Recevez jusqu’à 5 devis gratuitement et sans engagement pour la pose.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Vérifications avant la pose en tunnel

 

La fixation en tunnel d’une fenêtre doit se faire sur un support de qualité. Pour savoir si votre plan de pose respecte les conditions de planéité nécessaires, il faut que :

  • La hauteur totale de la garde à l’eau extérieure soit au moins de 50 mm.
  • Le plan de pose doit être de 40 mm minimum.
  • L’état de surface du plan de pose ne doit pas avoir de défaut de planéité supérieur à 10 mm sur la hauteur et la largeur.
  • Un désaffleurement inférieur à 3 mm.
  • Le faux niveau en appui ne doit pas dépasser les 3 mm/mètre avec un maximum de 10 mm sur toute la largeur.
  • Le faux aplomb ne doit pas dépasser le 10 mm sur toute la hauteur.
  • Le faux niveau en linteau ne doit pas dépasser le 10 mm sur toute la largeur.
  • Les deux dimensions du tableau soient dans les tolérances de plus ou moins 10 mm.

Si votre support de pose respecte l’ensemble de ces conditions, vous pouvez passer à l’étape suivante qui consiste à installer le nouveau bâti entre les murs.

Sinon, vous devrez corriger votre ouverture par des travaux de maçonnerie à l’aide de mortier. Dans ce cas précis, faites appel à un menuisier qui sera le plus apte à vous conseiller sur le choix de pose de votre fenêtre.

 

1. Déposer l’ancien bâti en tunnel

Avant de poser votre nouvelle fenêtre dans une ancienne maison ou bien dans une nouvelle construction à ossature bois, la première étape consiste à déposer l’ancien bâti proprement afin de ne pas endommager la maçonnerie. Vous aurez besoin d’une meuleuse pour couper les pattes scellées.

Si l’ouverture du mur présente des irrégularités, rebouchez les trous avec de l’enduit ou corrigez les problèmes de planéité à l’aide d’un mortier.

 

2. Poser la fenêtre bois en tunnel

Après avoir déposer l’ancienne fenêtre, vous pouvez commencer l’installation de la menuiserie en tunnel. Que la fenêtre soit en PVC, en alu ou en bois, la technique de pose en tunnel est la même.

Pour faciliter le travail préparatoire à la pose en tunnel, retirez les vantaux du cadre afin d’alléger la menuiserie lors des nombreuses manipulations.

  1. Prépercez le nouveau cadre avec des vis traversantes au niveau des paumelles avec un diamètre de 6mm.
  2. Sur tout le pourtour, appliquez du joint mousse imprégnée pré-comprimée dit aussi du joint compribande.
  3. Posez le nouveau cadre à son emplacement entre les murs dans le but de percer les trous au mur. D’abord avec un foret de 6 mm en prenant les positions du cadre. Puis retirez le nouveau bâti et repercez la maçonnerie avec un foret de 8mm.
  4. pose tunnel fenetre

    Fixer la fenêtre en tunnel à son emplacement et percer les trous au mur

  5. Replacez votre nouveau cadre à son emplacement en vérifiant son niveau. Dans la maçonnerie, mettez en place les chevilles et vissez les vis traversantes.
  6. Une fois le bâti bien scellé, vous pouvez remettre les vantaux dans leurs gonds. Vérifiez que l’ouverture des vantaux s’effectuent sans difficulté et que leur alignement est parfait.
  7. Pour assurer une bonne étanchéité à l’air, l’eau, thermique et acoustique entre la maçonnerie et la menuiserie, ajoutez du mastic polymère ou bien du joint en silicone à l’intérieur comme à l’extérieur.
fixer fenetre tunnel

Application du joint silicone pour garantir l’étanchéité extérieure de la menuiserie

La pose en tunnel de la fenêtre est terminée. Pour toutes les autres menuiseries en tunnel, le principe reste le même de la prise de dimensions jusqu’à la pose.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *