Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix d’un blindage de porte

Prix d’un blindage de porte

Quel est le prix d’un blindage de porte ? Quels sont les avantages du blindage de porte et la différence avec l’installation d’une porte blindée ? Quelle solution de blindage choisir pour sa porte d’entrée ? Vaut-il mieux installer une porte blindée ou effectuer le blindage d’un porte existante ? Maison en Travaux vous donne toutes les informations sur le prix d’un blindage de porte et ses avantages.

Le blindage de porte se distingue de l’installation de porte blindée. En effet l’installation de porte blindée consiste à poser une nouvelle porte alors que le blindage de porte se fait à partir d’une porte déjà existante.

Sécuriser sa porte d’entrée est une démarche efficace pour renforcer la sécurité de son foyer et mieux prévenir les effractions et cambriolages. L’installation d’une porte blindée ou le blindage d’une porte font partis des moyens efficaces pour entraver les tentatives d’effractions.

 

Blinder une porte

 

Au lieu d’installer une nouvelle porte blindée, vous pouvez décider de faire blinder votre porte d’entrée. On peut blinder une porte pour des raisons de sécurité sans vouloir pour autant en changer.

Parce que son esthétisme vous plaît, pour des raisons économiques ou encore parce que le règlement de copropriété de votre lotissement ou les règles d’urbanisme locales l’exigent ,vous pouvez opter pour le blindage de porte par rapport à l’installation d’une nouvelle porte.

Pour sécuriser une porte à un coût relativement accessible, le blindage de porte est une solution très efficace.

En terme de sécurité, l’installation d’une porte blindée ou le blindage de porte ne prévient pas définitivement du risque d’effraction. Le renforcement du dispositif diminue grandement les chances de succès pour les effractions, soit en rendant l’intrusion impossible soit en retardant de manière significative la tentative d’intrusion (et en dissuadant donc les tentatives). Si par contre votre maison est isolée, et pour maximiser sa sécurité, mieux vaut également penser à inclure dans le projet l’installation d’un système d’alarme.

On estime qu’un blindage de porte est constitué au minimum de 3 éléments : le dormant qui reçoit un encadrement métallique, la porte blindée elle-même et la serrure.

Les critères à prendre en compte lors du choix d’un blindage de porte sont donc les suivants :

  • Le type de blindage : Vous pouvez choisir le blindage à plat qui consiste à habiller la porte en bois d’une plaque d’acier électrozingué sur sa face intérieure, ou le blindage fourreau qui est réalisé selon le même principe que le blindage à plat, mais avec des retours de chaque côté et sur la face extérieure de façon à envelopper la porte.
  • L’habillage acier du bâti : Le dormant de la porte est renforcé afin de supporter le poids de la future porte blindée. Les paumelles doivent être changées car prévues pour une simple porte en bois et non une porte blindée. La gâche doit également être remplacée afin de pouvoir recevoir le pêne de la porte blindée et garantir une bonne résistance à l’arrachage. La barre de seuil doit être soudée au bâti pour empêcher le levage de la porte,
  • La serrure : Elle est le plus souvent posée en applique sur la plaque d’acier qui habille la face intérieure de la porte. Il faudra opter pour au minimum une serrure 3 points, voire 5 et même 7 points pour une porte de hauteur supérieure ou égale à 2,10 mètres. La serrure doit être équipée d’un cylindre protégé. Pour davantage de sécurité, celle-ci doit être certifiée suivant la norme A2P (Assurance Prévention Protection).
La norme A2P pour les serrures s’accompagne de 1, 2 ou 3 étoiles. Le nombre d’étoiles indique le niveau de résistance à une tentative d’effraction.

Le simple changement de serrure peut déjà être un point important de renforcement de la sécurité mais le blindage de porte avec un habillage renforcé permet également de prévenir des tentatives pour forcer la porte. Récemment arrivé sur le marche, les serrures connectées peuvent constituer également un choix intéressant à mettre en place dans un projet de blindage de porte. N’hésitez pas à consulter pour plus d’informations l’article sur le prix des serrures connectées.

 

comment choisir sa serrure

Bien choisir sa serrure est essentielle. Une porte blindée n’est efficace que si la serrure protège suffisamment la porte des tentatives de crochetage.


 

Il est par ailleurs possible d’ajouter à ce dispositif des cornières anti-pinces. Celles-ci entourent la porte et comblent l’espace vide, ce qui protège des possibles intrusions au pied-de-biche.

 

Quel est le prix d’un blindage de porte ?

 

Le blindage d’une porte existante est souvent moins cher que l’installation d’une nouvelle porte blindée. Encore que tout dépendra des options et changements qui vont être opérés.

Le prix d’un blindage de porte commence généralement à partir de 900 euros et peut ensuite grimper jusqu’à atteindre le 4000 euros.

Le chiffrage d’un tel projet varie en fonction, du type de blindage (blindage à plat ou blindage fourreau) , de l’encadrement, du type de serrure installé et d’autres éventuelles options.

Le mieux pour estimer le prix d’un blindage de porte est de faire une demande de devis à un professionnel. Faire une demande de devis permet également de mieux estimer ses besoins en demandant directement conseil à un professionnel sur les solutions envisageables pour renforcer la sécurité et effectuer un blindage de porte qui correspond à vos besoins.

N’hésitez pas à faire une demande via notre formulaire. Vous recevrez des devis gratuits d’artisans de notre réseau qui répondent tous à la charte de qualité Maison en Travaux.

 

 

Sachez enfin que le blindage d’une porte existante reviendra généralement moins cher que l’installation d’une nouvelle porte blindée.

 

Prix d’une porte blindée

 

Comme pour le blindage d’une porte, le prix d’une porte blindée est déterminé selon les éléments qui la composent.

Il s’agit tout d’abord du bloc-porte blindé lui-même, c’est-à-dire de l’équipement qui remplace intégralement la porte d’origine. Celui-ci fait l’objet d’une certification du CNPP (Centre National de Prévention et de Protection) qui compte trois niveaux selon la capacité à résister aux effractions : BP1, BP2 et BP3.

La serrure représente également un coût selon qu’elle comporte 3, 5 ou 7 points et en fonction de son niveau de certification A2P.

Par ailleurs, des options peuvent être proposées telles qu’un entrebâilleur, un judas ou un coloris particulier.

La marque et la qualité de fabrication sont également déterminantes dans le niveau du prix d’une porte blindée. Selon le niveau de certification des différents composants et les accessoires choisis, le prix d’une porte blindée est donc variable.

Le coût d’une porte blindée certifiée A2P BP démarre à environ 1500 euros. Si celle-ci est accessoirisée et dotée d’options thermiques et acoustiques, le tarif peut s’élever à 2000 euros et atteindre 4000 euros. Les modèles haut de gamme peuvent s’envoler à 5000 euros, voire 6000 euros en fonction des prestations proposées (esthétisme du panneau décoratif notamment).

Il faut noter que les portes blindées à deux vantaux coûtent de 60 à 70 % plus cher que les portes à un seul vantail.

 

cout d'un blindage de porte

Un projet de blindage d’une porte existante revient généralement à 30% moins cher que l’installation d’une nouvelle porte blindée.


 

Pour une porte d’entrée, le prix d’installation d’une porte blindée se chiffre donc entre 1500 et 6000 euros. Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations sur le prix d’une porte blindée.

Vous pouvez aussi envisager d’équiper votre cave d’une porte blindée. Celle-ci vous coûtera alors entre 300 et 700 euros. Pour une porte de garage blindée, comptez de 600 à 3000 euros.

Le blindage d’une porte existante coûte donc environ 30 % moins cher que l’installation d’une porte blindé complet.

Au-delà de la protection qu’elle offre, une porte blindée a également des qualités d’isolation thermique et acoustique. Elle peut aussi servir de coupe-feu en résistant une dizaine de minutes en cas d’incendie.

Enfin, contrairement aux idées reçues, les portes blindées ne sont pas systématiquement inesthétiques puisque les fabricants proposent des versions au design contemporain, mais également des portes blindées de style plus ancien qui s’intègrent parfaitement aux façades XIXème siècle.

 

Installer une porte blindée

Si vous souhaitez changer de porte, le mode de pose d’une porte blindée est assez similaire à celui d’une porte classique mais nécessite l’intervention de plusieurs personnes du fait de son poids.

Les étapes à respecter pour installer une porte blindée sont les suivantes :

  • Vérifier les cotes avant dépose
  • Enlever la barre de seuil
  • Dégonder l’ancienne porte en faisant levier à l’aide d’un pied-de-biche
  • Déposer le panneau de porte
  • Ôter les anciens gonds présents sur le dormant
  • Nettoyer le sol et préparer les éléments à monter
  • Monter le précadre au sol
  • Le présenter sur le dormant et contrôler les niveaux
  • Caler et fixer le précadre à l’aide de chevilles et de vis
  • Vérifier l’alignement
  • Mettre en place le cadre acier
  • Poser le vantail en le plaçant sur des cales de 5 mm et le gonder
  • Poser la serrure sécurisée et régler la fermeture
  • Régler les paumelles
  • Poser les éventuels accessoires (entrebâilleur, judas)
  • Faire les finitions intérieures et extérieures en insérant un joint de silicone

Attention cependant, pour qu’une porte blindée soit d’une vraie efficacité contre les infractions, il faut que son installation soit réalisée sans accros et avec un maximum de précisions. Pour plus de sûreté, il est recommandé de faire installer sa porte blindée ou faire blinder sa porte par un professionnel. Passer par un professionnel pour ce type de travaux vous assure également plus de garanties en cas d’effraction et de possible litige avec votre assurance.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *