Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Installer une douche à l’italienne

Installer une douche à l’italienne

Qu’est-ce qu’une douche à l’italienne ? Comment installer une douche à l’italienne ? Quel professionnel pour une douche à l’italienne ? Pour améliorer le confort et l’esthétisme de votre salle de bains, l’installation d’une douche à l’italienne est le projet idéal. Néanmoins, la réalisation d’une douche maçonnée et carrelée nécessite un budget élevé. Les travaux de plomberie et maçonnerie sont conséquents selon le type d’installation de douche italienne. Découvrez le guide d’installation et de pose des douches italiennes et les tarifs des professionnels pour vous réaliser les travaux de pose.
 

Qu’est-ce qu’une douche à l’italienne ?

 
La douche à l’italienne est devenue une installation très populaire en France. Facile d’accès pour les personnes à mobilité réduite tout en étant moderne et très design, les douches à l’italienne offrent de nombreux avantages. Notamment l’amélioration du confort de votre maison ou appartement. Mais encore faut-il savoir ce qu’est exactement une douche à l’italienne.

La vraie douche à l’italienne est une douche de plain-pied qui est entièrement maçonnée et carrelée. Ce qui signifie que la douche à l’italienne traditionnelle doit avoir du carrelage au sol et aux murs et ne doit pas être surélevée par rapport au sol de la salle de bains. De plus, le système d’évacuation des eaux de la douche est intégrée dans la dalle, soit sous forme de bonde soit de caniveau de douche. Ce qui implique une légère pente au niveau du sol afin de permettre l’écoulement de l’eau.

Cette spécificité de la vraie douche à l’italienne complique fortement les travaux de construction, notamment dans le cadre d’une rénovation de salle de bains. C’est pourquoi certaines douches pas entièrement carrelées ou légèrement surélevées s’apparentent aujourd’hui à des douches à l’italienne. Pour faciliter les travaux d’installation d’une douche à l’italienne, les professionnels utilisent de nouveaux matériaux tels que les receveurs extra-plats qui surélèvent légèrement la douche ou encore les parois en verre à la place des murs carrelées.

En effet, pendant les travaux de rénovation, il est commun de poser un receveur extra-plat car l’encastrement du système d’évacuation (siphon, bonde, …) est plus simple et ne nécessite pas de modifier le dalle. Aussi, ces receveurs intègrent déjà une pente de quelques centimètres par mètre, ce qui facilite cette réalisation.

Que la douche à l’italienne soit traditionnelle ou moderne, voici ses caractéristiques de base :

  • La douche à l’italienne est ouverte sur la salle de bains, il n’y a pas de porte.
  • Cette douche est de plain-pied, au ras du sol ou légèrement surélevée de quelques centimètres.
  • L’espace pour se doucher est important grâce aux grandes dimensions de la douche (notamment la largeur importante).

Pour résumer, la vraie douche à l’italienne affleure le sol, les murs et le sol sont recouverts entièrement du même carrelage et seuls les équipements de plomberie sont visibles : système d’évacuation des eaux usées, colonne de douche, … Mais il est devenu commun d’assimiler les douches équipées d’un receveur extra-plat aux véritables douches à l’italienne même si elles ne respectent pas la définition initiale.

rehausser sol douche italienne

La création douche à l’italienne avec un sol rehaussé permet de faire une douche à l’italienne maçonné. La douche n’est pas de plain-pied mais légèrement surélevée. Le résultat est similaire que l’installation d’un receveur extra-plat prêt à carreler. Faire une douche à l’italienne avec marche.


 

Les éléments d’une douche à l’italienne

 
La douche à l’italienne est similaire à une douche classique et même une cabine de douche. Seule la mise en œuvre varie pour avoir une douche de plain-pied ou très légèrement rehaussée. Rehausser le sol permet de faire une douche à l’italienne avec marche. Dans le cas d’une véritable douche à l’italienne, il n’y a pas de receveur posé au sol. La chape est directement carrelée et constitue le sol de votre douche à l’italienne. Voici les éléments principaux d’une douche à l’italienne.

  • Un grand receveur extra-plat ou une chape hydrofuge : le receveur extra-plat peut être prêt à carreler ou prêt à poser. Si vous coulez une chape, vous n’aurez pas besoin de receveur.
  • Les parois de douche : les parois d’une douche à l’italienne sont traditionnellement carrelées. Il s’agit de monter deux cloisons et de les carreler. Mais de nombreux propriétaires choisissent d’installer des parois de douche en verre pour la mise en place plus simple et plus rapide. L’essentiel étant que votre douche à l’italienne reste ouverte.
  • Les éléments de plomberie et de robinetterie qui permettent de faire arriver l’eau, de l’avoir à la température voulue puis de l’évacuer. Pour construire une douche à l’italienne, la robinetterie est la même que pour une douche classique : une colonne ou un robinet de douche. Concernant l’évacuation, vous pouvez choisir en une bonde de douche ou une canivelle. Il faut veiller à positionner le vidage de douche en accord avec la pente d’écoulement.
  • Des petits carreaux de carrelage pour carreler votre receveur prêt à carreler ou les cloisons de la douche à l’italienne. Pour avoir une douche à l’italienne classique, il faut poser le même carrelage au sol et aux murs.

 

Travaux pour installer une douche à l’italienne

 
Pour avoir une douche à l’italienne dans sa salle de bains, il est nécessaire d’effectuer d’importants travaux de maçonnerie et de plomberie. Qu’il s’agisse d’une douche de plain-pied ou légèrement surélevée, d’une douche entièrement carrelée ou non, des adaptations de votre pièce d’eau seront nécessaires. Voici les travaux à réaliser pour installer une douche à l’italienne dans une nouvelle salle de bains ou une salle de bains en rénovation.
 

Installer une douche à l’italienne lors d’une rénovation

Il peut être très compliqué, et même techniquement impossible, de créer une douche à l’italienne traditionnelle lors d’une rénovation de salle de bains. Il faut alors envisager une rénovation globale pour soit surélever le plancher de la pièce, soit décaisser le sol pour pouvoir y intégrer le siphon, sa bonde d’évacuation et les tuyaux d’évacuation.

Dans le cas d’une rénovation de salle de bains, il est plus facile d’opter pour la pose d’un receveur de douche extra-plat. Il s’agit d’un receveur prêt à carreler ou fabriqué en en grès émaillé ou céramique le plus souvent. Ainsi, vous n’aurez pas à casser et modifier votre chape pour encastrer les équipements d’évacuation des eaux usées. Les receveurs extra-plats permettent également de faciliter les travaux d’étanchéité car une fois pose, il vous suffira de réaliser les joints de silicone pour le jointoiement sol et murs. L’objectif étant de rendre le receveur de douche imperméable aux infiltrations d’eau.

Toutefois, il faudra effectuer les raccords de plomberie mais également habiller votre douche à l’italienne avec des cloisons carrelées ou des parois en verre translucide. Une fois le carrelage posé, vous pourrez enfin commencer à mettre en place les divers éléments sanitaires : colonne de douche, mitigeur, …

installation douche italienne avec receveur

L’installation d’une douche italienne avec receveur est la technique d’installation la plus simple. Il s’agit de mettre en place un grand receveur pour douche italienne. Il est facile d’installer un receveur de douche italienne soi-même et les travaux coûtent moins chers.

 

Réaliser une douche à l’italienne lors d’une nouvelle construction

Dans le cas d’une nouvelle construction, les travaux pour faire une vraie douche à l’italienne sont plus faciles. C’est-à-dire une douche de plain-pied et non rehaussée par rapport au sol. En effet, vous avez la possibilité d’adapter cette nouvelle pièce de votre maison ou appartement conformément aux besoins d’une douche à l’italienne. Vous pouvez notamment couler une nouvelle chape avec une légère pente pour l’écoulement et encastrer les éléments d’évacuation.

Quelle est la méthode de pose d’une douche à l’italienne en rénovation ? Voici les principales étapes pour la réalisation d’une douche à l’italienne lors de la création d’une nouvelle salle de bains :

  1. Il faut commencer les travaux par le repérage et la mise en place des différentes canalisations (évacuation, bonde, siphon, arrivées d’eau chaude et d’eau froide). Les évacuations sont directement encastrées dans la dalle.
  2. Une fois le matériel de plomberie posé, la prochaine étape consiste à couler votre chape de béton en respectant une pente de 1cm à 2 cm par mètre pour permettre l’écoulement des eaux usées.
  3. Ensuite, il faut monter les cloisons qui habilleront la douche à l’italienne de chaque côté. Des plaques de plâtre hydrofuges sont obligatoires.
  4. L’étape suivante consiste à installer la bonde d’évacuation puis entreprendre la pose du carrelage au sol et aux murs. Surtout, il vous faut assurer une étanchéité parfaite pour éviter que l’eau ne s’infiltre.
  5. Enfin, les travaux se terminent avec l’installation d’une barre et colonne de douche.

L’étape la plus compliquée est la réalisation de la pente maçonnée. Il vous faudra également assurer l’étanchéité de votre douche à l’italienne en faisant des joints de carrelage ainsi qu’un  jointoiement sol et murs parfaits. Sinon vous risquez d’importants problèmes d’étanchéité avec votre douche à l’italienne. Si vous êtes prêt à faire ces travaux lourds, vous pourrez profiter d’une vraie douche à l’italienne, de plain-pied et entièrement carrelée.

poser douche italienne sans receveur

Comment poser une douche à l’italienne sans receveur ? Pour faire une douche à l’italienne sans receveur prêt à carreler ou à poser permet d’avoir une douche de plain-pied. Il faut alors maçonner le sol de la douche à l’italienne en coulant une chape et carrelant le support.

 

Faire installer une douche à l’italienne par un pro

 
Les travaux pour créer une douche à l’italienne étant complexes, il est préférable de confier cette réalisation à un installateur professionnel. En effet, l’intervention d’un artisan qualifié pour poser votre douche à l’italienne est conseillée pour éviter tout problème d’étanchéité ou de malfaçon. Le coût de revient de cet ouvrage sera plus élevé que le tarif de pose d’une baignoire par exemple mais vous bénéficierez d’une réalisation parfaite et garantie !

Quel professionnel pour installer une douche à l’italienne ? Il s’agit généralement de professionnels qualifiés en plomberie et rénovation. En effet, une douche à l’italienne requière de la maçonnerie et de la plomberie, un simple plombier ne pourra pas faire cette installation seule. Pour trouver un professionnel l’installation de votre douche à l’italienne, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous. Vous obtiendrez des devis pour douche à l’italienne qui vous permettront de comparer les prix et les artisans.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *