Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Préparer le plafond avant de peindre

Préparer le plafond avant de peindre

Comment préparer un plafond avant de peindre ? Comment nettoyer un plafond avant mise en peinture ? Préparer son plafond avant d’appliquer la peinture est une étape obligatoire pour obtenir un rendu impeccable. Cette étape permet de nettoyer et rénover le support avant de le peindre : poussière incrustée, tâches de graisse, fissures et trous mal rebouchés, … Il faut donc commencer les travaux de peinture d’un plafond par cette étape de préparation du support. En fonction du type de plafond, la préparation peut être plus ou moins longue. Découvrez la méthode de préparation d’un plafond avant peinture afin de le peindre comme les peintres en bâtiment.
 

Pourquoi préparer un plafond avant de le peindre ?

 
Souvent méconnue et parfois bâclée, la préparation du plafond est pourtant nécessaire si vous voulez obtenir un rendu professionnel. Comme en témoignent les peintres du bâtiment, une bonne préparation équivaut à 70% de la finition. Une bonne préparation du plafond permet d’avoir un support propre, en bon état et sain. La protection de la pièce contre les projections de peinture est également comptée dans la préparation du support.

Vous n’y avez certainement pas prêté attention, cependant votre plafond est sale. En effet, la poussière et le gras s’y sont incrustés au fil des années. En y regardant de plus près, vous allez peut-être vous apercevoir que des micros fissures se sont formées à certains endroits. Et maintenant que vous êtes montés sur votre escabeau et que vous êtes proche du support, des trous et des imperfections vous sautent aux yeux. Impossible de peindre sur un plafond dans cet état. Le résultat serait plus que médiocre.

La préparation d’un plafond est une étape qui nécessite du temps et de l’énergie. En effet, il est long de remettre en état et nettoyer un plafond avant la mise en peinture. De plus, les travaux de préparation d’un plafond à repeindre sont physiques car ils imposent aux bricoleurs une position éprouvante. C’est pour cette raison que de nombreux bricoleurs amateurs choisissent souvent de sauter la préparation.

Mais une fois le plafond repeint, le résultat n’est pas parfait : traces de peinture, tâches de graisse qui réapparaissent quelques semaines après le chantier, peinture qui s’écaille, … La préparation du support est donc l’assurance d’une finition de qualité car elle permet d’éviter les principales erreurs lors d’une mise en peinture.

Avant d’appliquer la peinture de finition au plafond, vous allez donc peut-être y devoir consacrer du temps selon l’état de votre plafond. Mais ce temps passé au départ sera largement compensé par le temps gagné au final et surtout l’effet lisse et sans imperfections de votre plafond après tous vos efforts. En fonction de l’état du support, la préparation du plafond sera plus ou moins rapide. En effet, il est plus rapide de préparer un plafond en bon état qu’un plafond avec des trous et fissures par exemple.
 

Comment préparer son plafond avant la mise en peinture ?

 
Pour préparer un plafond avant d’appliquer la peinture, il convient de respecter certaines étapes. La préparation du plafond a généralement comme objectif de dépoussiérer, dégraisser et lessiver votre plafond. Pour les plafonds en mauvais état, il va également falloir reboucher les imperfections et certainement le poncer avant de poser la couche d’apprêt. Seulement après cette remise en état du support, vous pourrez appliquer la peinture de finition que vous avez choisie. Découvrez le guide et les conseils pour bien préparer son plafond avant la mise en peinture.
 

Préparation à faire selon l’état du plafond

Selon l’état de votre plafond, certaines étapes de la préparation du support ne vous concernent pas. À vous de faire le tri en sachant que le dépoussiérage et le lessivage sont obligatoires dans tous les cas. Votre peinture accrochera bien mieux sur un plafond sain, propre et parfaitement sec.

La rénovation du plafond est indispensable uniquement si le support est en mauvais état ou si la peinture actuelle s’écaille. Dans ce cas, vous devrez effectuer l’ensemble des tâches de préparation du support pour obtenir un plafond prêt à être repeint.

Il est conseillé avant de commencer la préparation, de recouvrir le sol d’une bâche en plastique et de rassembler les meubles au centre de la pièce. Eux aussi devront être recouverts d’une bâche pour les protéger des éventuelles projections. Retirez les luminaires et placez du ruban de masquage sur les fils électriques. Portez des vêtements qui peuvent être tachés et équipez-vous de gants.

Quelle préparation faire pour le plafond ? Voici les préparations à effectuer selon l’état de votre plafond :

Travaux de préparation avant peintureÉtat du plafond
Lessiver le supportTous les plafonds anciens
Reboucher, lisser et poncer la surfaceTous les plafonds abîmés (trous, fissures, peinture qui s’écaille, …)
Dépoussiérer le supportTous les plafonds (même les plafonds neufs)
Protéger la pièce avec du ruban de masquage et des bâchesTous les plafonds
Appliquer une sous-coucheTous les plafonds anciens, sales ou non peints

 

Nettoyer et lessiver son plafond

Le nettoyage et le lessivage du plafond constituent l’étape la plus physique. En effet, vous allez devoir intervenir pour retirer la poussière et les tâches de graisse incrustées dans le plafond. Il faut savoir que si vous ne dégraissez pas votre plafond avant de le peinture, ces tâches de graisse réapparaîtront quelques semaines après la mise en peinture.

Pour nettoyer votre plafond, vous allez avoir besoin de différents outils : une grosse éponge, de la lessive Saint-Marc, un seau, une spatule et un chiffon sec. Ces outils sont disponibles dans tous les magasins de bricolage. Il n’existe malheureusement aucune technique pour laver un plafond sans se fatiguer.

Voici les étapes pour nettoyer et lessiver un plafond avant de le peindre :

  1. En premier lieu, vous allez gratter avec la spatule, tous les endroits où la peinture est écaillée ou où le plafond présente des défauts. Il s’agit ici d’obtenir un support parfaitement lisse et sans aspérités.
  2. Une fois ces résidus enlevés, vous allez passer au lessivage. Pour cela, diluez votre lessive dans le seau avec de l’eau et frottez votre plafond avec l’éponge. Il est conseillé de procéder morceau par morceau.
  3. Lessivez puis rincez soigneusement à l’eau claire. Pour tout savoir sur le lessivage avant peinture.
  4. Enfin, vous devez laisser sécher le support au moins pendant 24h avant de pouvoir appliquer la peinture de finition.

Si des taches ont résisté au lessivage, il vous faudra prendre des dispositions particulières selon la nature de la tache. Trois cas de figure peuvent se présenter : les tâches grasses, les tâches sèches et les taches de moisissure. Dans ce dernier cas, il faudra identifier la cause des infiltrations d’eau et traiter ce problème au préalable.

Il existe des solutions pour enlever les tâches qui ont résisté au lessivage du plafond en fonction du type de tache :

  • Pour enlever les tâches grasses : nettoyez les taches avec une lessive alcaline. Rincez et laissez sécher 24h. Puis, appliquez sur la tache une couche de peinture acrylique.
  • Pour retirer les tâches sèches : appliquez simplement une couche de peinture acrylique qui recouvrira ce type de saleté.
  • Pour supprimer les taches de moisissures: frottez-les à la javel diluée dans de l’eau, laissez sécher et appliquez une couche de sous-couche.

 

Reboucher les trous et les fissures

Les plafonds fissurés ou troués doivent être complètement rénovés avant de les peindre. Là encore, il faut d’abord vous équiper avant de commencer le travail. La spatule ou le couteau vous seront fort utiles pour appliquer l’enduit de lissage. Les trous et les fissures ne se traitent pas de la même façon.

  • Pour reboucher les trous d’un plafond : si le bord est bien net, remplissez le trou avec votre spatule d’enduit de lissage. Puis, essuyez le surplus et lissez bien avec votre spatule. Si le bord n’est pas net, grattez avec votre spatule pour éliminer les débris et procédez ensuite comme indiqué une fois que le bord est net.
  • Pour reboucher les fissures d’un plafond : vous allez creuser la fissure avec votre spatule, de préférence en V afin de bien la dégager. Puis, vous pouvez choisir de poser un film de rebouchage et de placer l’enduit de rebouchage par-dessus en lissant avec votre couteau. Ne lésinez pas sur le remplissage de la fissure avec l’enduit. Cette technique concerne les fissures importantes. Si la fissure est petite et relativement fine, vous la remplirez d’enduit de lissage directement et lisserez le surplus avec votre couteau.

Il est donc très simple de reboucher les trous et fissures d’un plafond grâce aux enduits de rebouchage et lissage qui permettent de rénover facilement toutes les surfaces avant peinture. En appliquant ces enduits, vous colmatez les fissures et autres aspérités afin de peindre sur un support parfaitement lisse. Une fois l’enduit sec, vous poncerez légèrement avec un papier de verre à grain fin.

Voici une vidéo détaillant comment rénover un plafond en mauvais état avant peinture :

 

Poncer le plafond

Le ponçage de votre plafond est nécessaire s’il est recouvert d’une vieille peinture abîmée ou écaillée ou si des imperfections d’un ancien enduit sont visibles. Le fait de poncer le plafond abîmé permet d’enlever tous les résidus incrustés tels que la peinture écaillée par exemple. Pour cela, vous allez utiliser une ponceuse girafe c’est-à-dire munie d’un bras télescopique.

N’oubliez pas de vous protéger avec un masque et des lunettes et aérez la pièce. Les particules de plâtre sont très volatiles et il est déconseillé de rester dans une pièce que l’on est en train de poncer. Surtout que lorsque vous poncez la surface d’un plafond afin de le préparer, vous vous trouvez juste en-dessous et les poussières vous tombent dessus.

Une fois le plafond poncé, il ne vous reste plus qu’à le dépoussiérer en passant un chiffon humide. Attendez que le plafond soit bien sec pour passer à l’étape suivante. Si le ponçage du plafond fait apparaître des trous ou fissures, il vous suffira de les reboucher avec un enduit.
 

Mettre une sous-couche/accroche

La sous-couche permet d’éviter au plafond de « boire » la peinture de finition. Le rôle de la sous-couche est de permettre à la peinture de finition de mieux accrocher la surface du plafond. Ainsi, votre peinture couvrira parfaitement l’ensemble de la surface et son pouvoir couvrant sera plus élevé. Le résultat n’en sera que plus beau.

En fonction de la couleur que vous souhaitez mettre sur votre plafond, sachez qu’il existe des sous-couches grises qui donneront de la profondeur à votre peinture. La sous-couche s’applique au rouleau comme votre peinture. Vous trouverez en magasin des rouleaux adaptés à l’application d’une sous-couche universelle par exemple. Veillez à prendre un bras télescopique qui vous permettra de peindre du sol et non pas sur l’escabeau.
 

Conseils pour bien préparer son plafond

 
Selon le type de plafond que vous avez et son état général, les outils et les travaux pour préparer votre support avant de le peindre ne seront pas les mêmes. La petite astuce de grand-mère pour éviter les mauvaises odeurs lorsque vous en serez à la mise en peinture est de mettre une assiette avec de la mie de pain et du lait au centre de la pièce. Cette mixture absorbera les mauvaises odeurs. Voici les conseils pour vous aider à préparer un plafond en bon état, refaire un plafond qui s’écaille ou encore un plafond fissuré.
 

Plafond sain et prêt à peindre

La préparation d’un plafond sain et prêt à être mis en peinture est rapide. En effet, il ne sera pas nécessaire de le rénover. Néanmoins, ne sautez pas l’étape de dépoussiérage même si votre plafond est sain. Passez un chiffon humide et laissez sécher. Puis appliquez la sous-couche en une seule fois. Vous pouvez passer à l’application de votre peinture de finition.
 

Plafond avec une vieille peinture écaillée

Préparer un plafond dont la peinture s’écaille est plus compliqué. Pour réussir à refaire un plafond qui s’écaille avant de le peindre, prenez le temps de bien gratter votre plafond à la spatule afin d’en faire tomber tous les morceaux. Vous pouvez si le résultat ne vous satisfait pas, poncez votre plafond pour un rendu encore plus lisse. N’oubliez pas de dépoussiérer avant la mise en peinture.
 

Plafond avec taches et fissures

Si votre plafond comporte de grandes taches foncées, il peut s’agit d’un dégât des eaux telle qu’une fuite d’eau chez votre voisin au-dessus de votre appartement. Nous vous conseillons alors de vérifier que ces taches ne sont pas causées par un dégât des eaux. Dans le cas contraire, les taches réapparaîtront après avoir peint votre support. Découvrez notre guide pour apprendre à peindre après un dégât des eaux.

Procédez comme indiqué précédemment pour éliminer taches et fissures de votre plafond. N’abusez pas de la javel et laissez bien sécher. Munissez-vous de patience et rebouchez consciencieusement tous les défauts. Le résultat en vaudra la peine.
 

Trouver un peintre pour préparer votre plafond

 
Les travaux de préparation avant peinture sont donc indispensables malgré le temps et l’énergie nécessaires. Vous pouvez embaucher un peintre du bâtiment qui réalisera la préparation du support ainsi que les travaux de peinture. Vous aurez la garantie d’un plafond parfaitement peint. Pour trouver facilement des professionnels et comparer les tarifs des peintres pour préparer un plafond, il vous suffit de remplir une demande de devis.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *