Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment décaper de la peinture ?

Comment décaper de la peinture ?

Comment décaper une peintureQuelles sont les techniques de décapage de la peinture ? Quelle est la différence entre les décapages mécaniques, thermiques et chimiques ? Le décapage est une étape simple mais essentielle en prévision de travaux de rénovation. Le décapage de peinture permet de préparer un mur avant de le peindre. Il s’agit d’enlever une ancienne peinture et de racler d’éventuels résidus de peinture, avant d’appliquer une nouvelle couche. Découvrez comment réaliser vos travaux de décapage de peinture et comment décaper un mur.
 

Faire un décapage mécanique

 
La première solution pour décaper une vieille peinture consiste à réaliser un décapage mécanique. Cette technique est la plus simple à mettre en œuvre car elle ne nécessite que très peu de matériel. En effet, quelques outils et beaucoup d’énergie sont nécessaires pour faire un décapage manuel. Ce type de décapage est donc préconisé sur de petites surfaces, en bois dur ou métalliques. Découvrez ce qu’est un décapage mécanique et comment décaper une peinture manuellement.
 

Le décapage mécanique, c’est quoi ?

Le décapage mécanique consiste à frotter la surface choisie avec un outil, pour retirer progressivement les résidus de peinture. Il produit donc beaucoup de poussière et demande un effort conséquent. Il est possible de décaper une peinture acrylique avec un décapage manuel afin de préparer la surface d’un mur avant de le repeindre, de décaper mécaniquement la peinture d’un meuble en bois ou d’un portail en métal par exemple. Ce type de décapage se fait à la main à l’aide d’un abrasif.

En plus des peintures, il est également possible de décaper manuellement des vernis et autres traitements appliqués sur une surface. Le décapage ne cible que le retrait d’une couche appliquée à la différence du ponçage qui permet notamment de corriger les aspérités d’un support et de le lisser parfaitement.

décapage de peinture

Comment faire pour décaper de la peinture sur un mur ? Comment décaper une vieille peinture murale ? Comment décaper une façade ? Le décapage de peinture permet d’enlever la peinture d’un mur. Il existe les décapeurs thermiques ou chimiques.


 

Comment faire un décapage manuel de peinture ?

Le décapage de peinture à la main est une technique facile et surtout très économique. Vous n’aurez pas besoin d’investir énormément pour vous équiper dans l’optique d’effectuer un décapage mécanique. Cela vous évitera également d’utiliser des produits parfois dangereux pour vous et l’environnement. Voici étape par étape comment faire un décapage manuel d’un mur ou d’un meuble peint afin de retirer une couche de peinture existante et de préparer le support à être repeint.
 

Outils pour décaper manuellement une peinture

Un décapage mécanique peut s’effectuer à l’aide de plusieurs outils. Le principe de cette technique étant basé sur le frottement répété ou l’arrachement, il s’agit de traiter la surface en créant des impacts à l’aide de matériaux abrasifs tels que du papier de verre, du papier à poncer, un grattoir, … Si vous voulez réaliser des travaux de décapage ou dégrossissage manuel d’une surface, voici la liste des outils et matériaux à avoir en votre possession :

  • Une spatule ou un grattoir triangulaire.
  • Une ponceuse électrique avec des disques de papiers abrasifs.
  • Des feuilles abrasives : papiers de verre avec différents grains. La rugosité du papier de verre est à choisir selon la surface à décaper.
  • Du papier de verre moyen.
  • Du papier de verre fin.
  • Des bâches de protection.

 

Étapes des travaux pour décaper à la main

Pour faire des travaux de décapage à la main, il convient de suivre certaines étapes afin de ne pas abîmer le support et de retirer complètement la peinture. En effet, le décapage à la main d’un mur se réalise en trois étapes : le dégrossissage, le décapage et les finitions. Chacune de ces étapes nécessitent un papier abrasif adapté. Découvrez pas à pas comment décaper manuellement une vieille peinture :

  1. Vous devez commencer par protéger votre intérieur en couvrant vos meubles de bâches de protection. Le décapage manuel génère beaucoup de poussière en fonction du support à décaper : mur en plâtre, surface en bois, … Le décapage manuel d’une surface en métal génère moins de poussière mais la protection du chantier est tout de même importante.
  2. Ensuite, retirez le plus gros de la peinture avec une spatule ou un grattoir triangulaire. Ne frottez pas trop fort pour ne pas dégrader la surface, en prévision de futurs travaux. Il s’agit ici d’enlever les gros résidus et la peinture abîmée ou cloquée avec des outils exigeant moins d’énergie. Cette étape permet de réaliser un premier dégrossissage.
  3. Puis, vous pouvez utiliser du papier de verre à gros grain pour frotter la surface et retirer le reste des résidus. Pour économiser des forces, il est également possible d’utiliser une ponceuse électrique. Le traitement par frottement va décaper la peinture et retirer les différentes couches appliquées selon la puissance d’abrasion.
  4. Pour terminer, vous pouvez lisser la surface avec du papier de verre avec des grains moyens puis fins pour un résultat optimal. Il faut alors décaper le mur avec une feuille abrasive pour un usage de finition ou une cale à poncer. N’oubliez pas de nettoyer la surface ensuite en la lessivant pour retirer de possibles micro-résidus.

 

Faire un décapage thermique

 
Une autre solution possible pour décaper de la peinture puis remettre en peinture les murs et plafonds : décaper le mur avec un décapage thermique. Cette technique est moins accessible aux novices que la précédente, mais bien plus pratique sur les grandes surfaces. Un décapeur thermique permet notamment de décoller facilement la peinture sur les murs peints, les portes, … Si vous avez comme projet de décaper une surface importante avant de la rénover et de la repeindre, ce puissant pistolet à air chaud est idéal pour enlever les couches de peinture. Découvrez comment mettre à nu un support en utilisant un décapeur thermique avant de repeindre un mur.
 

Le décapage thermique, c’est quoi ?

Pour remettre à nu un support peint, le décapage thermique est la méthode appropriée. Surtout si vous avez plus d’un m2 à décaper. Le décapage thermique consiste à ramollir la peinture, en soufflant de l’air chauffé à très haute température sur la surface à décaper. Le pistolet va donc souffler un air chaud (entre 500°C et 600°C) sur le mur peint qui aura pour conséquence de ramollir la peinture. La peinture va commencer à cloquer et à se décoller du mur sous l’effet de la chaleur.

Il sera ensuite simple de retirer la peinture à l’aide d’une spatule en métal, d’un grattoir triangulaire ou encore d’un couteau de peintre. Il est également possible d’utiliser un chalumeau pour de grandes surfaces, en prenant garde de ne pas abîmer le support. Le décapeur thermique permet d’enlever aussi bien une couche de peinture ou de vernis. Il est particulièrement efficace pour effectuer un décapage de vieilles couches de peinture.

Lors de l’achat ou de la location d’un décapeur thermique, ce dernier est accompagné de divers accessoires : buses, manche porte-couteau et couteaux de peintre. Pour décaper une ancienne peinture, il convient d’utiliser une buse plate qui permet de souffler un flux d’air chaud qui couvre une surface relativement large. Ainsi, le raclage d’une grande surface peinte sera plus rapide. Pour le prix d’achat d’un pistolet décapeur à air chaud, il faut compter entre 70€ et 250€ selon sa puissance et la marque.

décapeur thermique peinture

Pour enlever une vieille peinture, utiliser un décapeur thermique peinture facilite les travaux. Comment décaper la peinture avec un décapeur thermique ? Comment retirer la peinture d’un mur ? Découvrez comment décaper un mur peint avec un décapeur thermique.

Concernant la sécurité liée à l’utilisation d’un décapeur thermique, le réglage de la puissance de chauffe, l’usage de gants de chantier et la précaution de ne pas diriger le jet d’air chaud vers la peau sont les trois facteurs les plus importants. Le décapeur thermique est une machine de chantier facile à manier mais qui exige de respecter ces règles de sécurité.
 

Comment faire un décapage thermique ?

Ce n’est pas tous les jours que vous entreprendrez des travaux de décapage. Il n’est donc pas nécessaire d’acheter son propre décapeur thermique et la location de ce matériel est conseillée. Pour effectuer un décapage thermique, il est nécessaire de s’équiper de protections importantes pour ne pas se blesser. Les outils à utiliser sont simples à trouver. Découvrez étape par étape comment bien utiliser un décapeur thermique et décaper un mur avec un décapeur thermique.
 

Matériel pour enlever la peinture avec un décapeur thermique

Le décapeur thermique permet d’enlever rapidement une peinture, de retirer un papier-peint du mur et même de décaper une façade avant de la ravaler. Mais il est nécessaire de s’équiper d’autres accessoires pour finaliser ces travaux de remise à nu. Qu’il s’agisse des équipements de protection, des accessoires du décapeur thermique (buses et grattoir plat), un papier abrasif pour procéder aux finitions, … Découvrez le matériel nécessaire pour décaper une surface avec un décapeur thermique :

  • Des gants et un masque de protection.
  • Une bâche de protection.
  • Un décapeur thermique ou un chalumeau.
  • Les accessoires du décapeur thermiques : buse, couteaux de peinture ou grattoir plat.
  • Du papier de verre à grain fin pour effectuer les finitions.
  • Un enduit de lissage (en cas de zone brûlée).

 

Étapes des travaux pour décaper avec un décapeur thermique

Avant de démarrer le chantier, il est important de lire la notice ou de regarder une vidéo qui vous explique comment régler et manier le pistolet décapeur à air chaud. Voici les étapes des travaux pour décaper une surface soi-même à l’aide d’un décapeur thermique :

  1. Pour faire un décapage thermique, vous devez commencer par protéger le sol le long de la surface à décaper, pour le préserver d’éventuelles coulures. En effet, la chaleur va ramollir les couches de peinture ou vernis qui pourraient alors couler sur votre revêtement de sol.
  2. Puis équipez-vous pour les travaux : portez des gants ignifugés et un masque de protection, attachez vos cheveux si besoin, et portez des vêtements près du corps. Pensez à vérifier qu’aucune matière inflammable n’est présente à proximité, et faîtes sortir de la pièce toute personne ne participant pas aux travaux. Il faut obligatoirement vous protéger pour éviter tout risque de brûlure.
  3. Dirigez la flamme du chalumeau ou le flux d’air chaud du décapeur thermique vers la zone à décaper. Effectuer des mouvements rectilignes pour la chauffer sans la brûler, en respectant une distance d’une dizaine de centimètres pour que la chaleur ne soit pas trop vive. Lorsque la peinture commence à brunir ou cloquer, grattez-la avec une spatule en métal pour la retirer lorsqu’elle est encore chaude. À chaque fois que vous n’utilisez pas directement le décapeur, pensez à l’éteindre en le posant.
  4. Dans le cas d’un mur recouvert de plusieurs couches de peinture, il convient de faire plusieurs passes pour réussir à enlever toute la peinture sans brûler le support.
  5. Une fois le plus gros du travail effectué, utilisez du papier de verre à grain fin pour la finition. Si la surface est brûlée par endroit, grattez avec du papier de verre et utilisez un enduit de lissage. Enfin, nettoyez l’ensemble de la surface en la lessivant avec un produit spécial bâtiment habituel.

 

Faire un décapage chimique

 
Vous pouvez également décaper de la peinture à l’aide d’un décapant chimique. À l’aide d’un solvant puissant, vous allez retirer les résidus de peinture sans effort. Par contre, il faut encore une fois faire preuve de vigilance : les produits chimiques utilisés peuvent être néfastes pour la peau.
 

Le décapage chimique, c’est quoi ?

Le décapage chimique consiste à appliquer une couche de solvant sur la surface où l’on souhaite retirer la peinture. Le produit va agir au bout de quelques minutes sur la peinture, permettant de la décoller rapidement sans abîmer le support d’origine. On peut répéter l’opération plusieurs fois pour retirer successivement les différentes couches.

Ce produit  aux solvants est très pratique notamment pour les moulures, qui peuvent être parfois difficiles d’accès. Il existe également des décapants chimiques dits « sodique ». Plus puissants, ils permettent de retirer plusieurs couches en une seule fois, mais nécessitent un temps de pose plus long et un rinçage profond. Il existe plusieurs types de décapants chimiques, soit pour ramollir soit pour désagréger et décomposer la peinture. Les décapants chimiques désagrègent la colle également, d’où leur utilisation pour décoller un papier-peint.

Le prix des décapants chimiques est cependant très élevé et le budget pour décaper des murs peints peut vite dépasser 100€. Si votre ancienne peinture est écaillée ou cloquée, l’application d’un décapants à peinture et vernis permet d’éliminer et désagréger les couches rapidement et surtout sans effort. Le mur sera prêt à recevoir un nouveau revêtement ensuite.
 

Comment faire un décapage chimique ?

Le décapage chimique n’est pas extrêmement complexe à mettre en œuvre, mais puisqu’il s’agit de produits toxiques, il faut évidemment les manipuler avec précaution. Les produits sont souvent classés suivant la nature du support à décaper. Soyez donc vigilants lors de l’achat du produit dans votre magasin de bricolage habituel. De plus, une mauvaise application d’un décapeur chimique aux solvants ou « sodique » peut abîmer le support.
 

Outils pour décaper chimiquement une peinture

Réaliser un décapage chimique exige d’avoir à portée de main plusieurs outils et un matériel de protection pour se protéger soi-même. Lors de l’achat de ces outils, c’est le décapeur chimique qui vous coûtera le plus cher. Il faut analyser le rendement du produit afin d’acheter la bonne quantité. Voici la liste des outils nécessaires pour faire un décapage chimique d’une peinture :

  • Des gants en caoutchouc et un masque de protection.
  • Une bâche de protection.
  • Un décapant aux solvants ou sodique suivant votre surface.
  • Une spatule ou un couteau de peintre.
  • Un pinceau en nylon.
  • Une brosse métallique.
  • Du papier de verre fin.

 

Étapes d’un décapage chimique

Avant de démarrer le chantier, certaines étapes de protection sont conseillées. Si possible, déplacez la surface à décaper à l’extérieur, et disposez-la sur une surface plane. Protégez les alentours avec une bâche. Équipez-vous d’un masque et de gants. Le produit peut être corrosif, il ne faut donc pas négliger cette étape. Découvrez les différentes étapes à réaliser pour effectuer un décapage chimique :

  1. Commencez par retirer les résidus les plus simples avec une spatule. Puis avec le pinceau en nylon, appliquez uniformément le décapant sur toute la surface, en couches épaisses de préférence.
  2. Vous pouvez laisser agir entre 10 et 30 minutes. La peinture va alors commencer à se boursoufler, signe qu’elle se détache du support. Grattez avec la spatule ou un couteau de peintre pour retirer la peinture. Vous pouvez utiliser une brosse métallique pour retirer enfin les derniers résidus.
  3. Une fois que la surface a été décapée, vous pouvez la rincer avec de l’eau claire pour retirer le produit chimique. Il est essentiel de rincer le support décapé avant la pose d’un nouveau revêtement.
  4. Terminez en grattant la surface avec du papier de verre fin pour une finition parfaite.

Faites un devis auprès de professionnels pour le décapage de la peinture sur vos murs.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *