Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Construire un mur sans fondation

Construire un mur sans fondation

Est-il possible de construire un mur sans fondations préalables ? Comment construire un mur sans fondation ? À quoi servent les fondations d’un mur ? Comment faire les fondations d’un mur ? La maçonnerie est essentielle en matière de travaux de construction et notamment pour monter un mur. Construire un mur nécessite de suivre des étapes de réalisation précises pour assurer sa stabilité et sa solidité. Ce tutoriel va vous expliquer comment construire votre mur sans fondation préalable. Découvrez s’il est possible de faire un mur sans creuser de fondations et comment créer un mur solide.

 

Peut-on construire un mur sans fondation ?

 

Pour diverses raisons, certains propriétaires se renseignent pour construire un mur sans fondations. Les raisons sont principalement les économies d’argent et d’énergie car la réalisation des fondations d’un mur exige de creuser et de préparer le support à la construction du mur ou d’un muret. Malheureusement, il est déconseillé de construire un mur sans fondations. En effet, elles ont un rôle essentiel lors de la construction de votre mur. Ce sont les fondations qui maintiennent votre mur.

Pour un petit muret par exemple, les particuliers pensent souvent que c’est une étape qui peut passer à la trappe. Mais même pour réaliser un muret ou un petit mur de clôture, les fondations sont nécessaires pour assurer la bonne tenue de l’ouvrage. Prenez le temps de creuser des fondations qui vous garantiront un mur de qualité et qui tiendra dans le temps. La profondeur, la largeur et le type de fondations dépendent du mur à construire. Il ne faut donc pas construire de muret, de mur de clôture ou encore de mur de soutènement sans des fondations.

Ainsi, la mise en place de murets et murs de clôture ne nécessite souvent que des fondations minimes et non profondes. Il s’agit de couler une semelle pour mur maçonné. Pour la construction d’un mur extérieur sur un terrain en pente, faire les fondations est une étape obligatoire. Dans le cas contraire, votre mur extérieur risque à tout moment de s’écrouler. Découvrez la méthode pour savoir comment construire un mur de soutènement soi-même.

Même constat pour monter un mur en parpaings ou en béton. Il est nécessaire de concevoir les fondations de ce type de mur en creusant une tranchée, en coulant une semelle (béton des fondations) et en posant des ferrailles. Plus les fondations seront adaptées à l’ouvrage et plus le mur sera solide et stable.

construire mur sans creuser des fondations

Comment construire un mur sans creuser des fondations ? Il ne faut pas monter un mur, même un muret, sans faire de fondations. Les murs sans fondations ne sont pas stables.

Concernant la construction d’un mur intérieur en plaques de placo, les fondations ne sont pas obligatoires. En effet, les cloisons et murs en placo sont très légers et sont fixés à l’aide de rails au sol et au plafond. Par conséquent, il ne faut pas faire de fondations pour monter une cloison ou créer un mur en placo.

En fonction du mur à réaliser, il faut étudier les fondations à creuser avant de commencer les travaux de maçonnerie. Armez-vous donc de patience et si vous ne vous sentez pas à la hauteur de ce type de travaux, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Nous vous proposons un devis gratuit et sans engagement en ligne qui vous aidera à mettre au clair vos idées de travaux en accord avec votre budget.

 

Pourquoi un mur a-t-il besoin de fondation ?

 

Comment faire un mur sans fondation ? Les fondations sont la base de votre mur. Ce support de construction remplit plusieurs fonctions : correction des défauts du terrain ou du sol, stabilisation de l’ouvrage et équilibre, répartition du poids équitablement, … Il est alors évident de comprendre l’importance des travaux de fondation dans la construction d’un mur. Sans celles-ci, votre mur risque de finir par s’enfoncer dans le sol (dans la terre molle), en réalité votre sol aurait nécessité une dalle en béton.

Si vous avez un mur sans fondation à l’intérieur ou à l’extérieur de votre maison, il convient alors de renforcer ce mur en réalisant une reprise en sous-oeuvre. Il s’agit principalement de renforcer le mur via un décaissement puis une consolidation des fondations. Ces reprises sous fondations sont fréquentes pour d’anciennes maisons qui ont été construites sur de mauvaises fondations (apparition de lézardes, affaissements, …). Il est presque impossible de voir une maison construire sans fondation cependant.

Les fondations permettent aussi d’éviter que votre mur penche, se fissure ou s’effondre. Elles permettent d’équilibrer le poids de votre œuvre mais aussi d’en garantir la solidité. Ce conseil tient même pour les murs qui font moins d’un mètre (bien sûr les risques sont moindres mais préférez toujours un travail bien fait et bien fini).

Selon le type de mur que vous souhaitez construire, vous aurez le choix entre plusieurs types de fondations (superficielles pour les petits chantiers à profondes pour le rajout d’un mur de plus de 5 mètres). Plus les fondations doivent être creusées et coulées profondes et plus le chantier est complexe et onéreux. Rassurez-vous, bien souvent la première solution dite de « semelles filantes » suffit.

Pour résumer, le rôle des fondations dans la réalisation d’un mur est primordial dans des travaux de construction. Un mur sans fondations risquerait de s’écrouler à tout moment sans cette base de support. Il commencerait notamment à s’enfoncer dans le sol puis à perdre l’équilibre avant de tomber et de démolir l’ouvrage. Des fondations superficielles peuvent être suffisantes pour la construction d’un muret ou d’un mur inférieur à 1m de hauteur.

faire mur sans fondation

Comment faire un mur sans fondation ? Pour faire un mur en béton, en parpaings, de soutènement ou même de clôture, creuser des fondations est une étape indispensable.


 

Faire les fondations d’un mur

 

Avant tout type de travaux de construction, il faut bien sûr vous renseigner sur la nature de votre terrain (présence éventuelle d’eau dans les sols, sécheresse, activité sismique, zone inondable, …) mais aussi sur la profondeur minimale recommandée chez vous pour enterrer vos fondations hors gel (elle peut varier de 50cm à 1m environ). L’intervention d’un géotechnicien est recommandée pour étudier la nature du terrain. Il est aussi possible que vous ayez besoin d’un permis de construire, renseignez-vous auprès de votre mairie.

Ensuite, les travaux de réalisation des fondations peuvent commencer. Comment faire les fondations d’un mur ? Vous pourrez ensuite commencer à creuser le trou qui accueillera les fondations. N’oubliez pas qu’il est toujours recommandé de faire appel à un professionnel du bâtiment pour la construction de murs longs qui requièrent des fondations plus conséquentes.

 

Creuser les fondations d’un mur

Pour creuser les fondations d’un mur vous devrez suivre plusieurs étapes. Ces travaux de maçonnerie sont à la portée de tous les bricoleurs mais le matériel nécessaire pour construire des fondations est plus compliqué à réunir : outils pour creuser et délimiter les fondations au sol, préparer et couler le béton, sacs de ciment, bétonnière, …

Vous devrez commencer par déterminer l’emplacement de vos fondations, mais aussi analyser le terrain, puis creuser, et enfin couler le béton et remplir avec votre ferraillage. Voici la technique à suivre pour creuser les fondations d’un mur :

  1. Tout d’abord, faites des repérages à l’aide de tasseaux de bois à l’endroit où vous souhaitez monter votre mur. Notre conseil : pour les fondations prévoyez environ le double de la largeur du mur.
  2. Il faut ensuite creuser le trou qui servira de fondation, vous pouvez utiliser une pelle si vous souhaitez travailler à la main pour des fondations peu profondes ou utiliser une mini pelle que vous trouverez dans les magasins d’outillage en location. Il faut que les parois soient bien droites vérifiez avec un fil à plomb.
  3. Lorsque vous avez suffisamment creusé, tassez bien le sol pour qu’il soit bien plat. Vous pouvez aussi placer des planches en bois qui serviront de coffrage à la semelle.
  4. Coulez directement le béton (au moins 4cm) avant que la terre ne s’affaisse et n’abîme votre travail.
  5. Rajoutez ensuite des graviers sur environ 10cm d’épaisseur pour mettre en place un lit de graviers.
  6. Déposez maintenant le ferraillage de semelle en laissant un espace de 4 cm en périphérie par rapport au bord du trou.
  7. Finissez la fondation en coulant du béton jusqu’au bord et en lissant bien la surface.
  8. Laissez sécher le tout 48h avant de vous attaquer à la construction de votre mur.

 

Prix pour les fondations d’un mur par un professionnel

Pour calculer le tarif d’un maçon pour réaliser des fondations, il faut compter de 35€ à 50€ de l’heure pour des travaux de maçonnerie générale. Vous devez rajouter le coût de la dalle en béton qui reviendra (matériel et main d’œuvre comprise) à environ 65€ du m2. Ceci tient compte uniquement des fondations, il faudra rajouter un budget supplémentaire pour la réalisation du mur.

Vous pouvez comparer le prix des fondations d’un mur au coût des fondations d’une maison. Plus il faudra creuser profondément et plus le prix des fondations d’un mur sera élevé. Néanmoins, le coût pour creuser des fondations n’est pas si onéreux. Ces prix pour les fondations d’un mur par un professionnel sont indicatifs, il est donc préférable de réaliser un devis en ligne. C’est gratuit et sans engagement, vous pourrez ainsi estimer précisément le coût de vos travaux.

Ce type de travaux appartient au gros œuvre, il faut donc être un bricoleur aguerri pour se lancer seul dans la construction d’un mur et de ses fondations. De plus, il faudra plusieurs jours pour réaliser et finir votre mur. Nous vous recommandons de faire appel à un professionnel du BTP.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *