Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Les formes de toiture les plus populaires

Les formes de toiture les plus populaires

Nos maisons et leurs toitures ne sont pas toutes identiques. Concernant la toiture, on peut distinguer trois grandes catégories de toiture avec :

  • La toiture en pente, la forme la plus classique
  • La toiture plate
  • La toiture arrondie

Chacune de ces formes de toit possède ses caractéristiques. Des caractéristiques qui auront une influence directe ou indirecte sur un projet de travaux toiture.

En effet, pour un projet de rénovation ou de construction de toit, la forme de la toiture impactera le prix des travaux d’une toiture, à même titre que d’autres éléments comme la nature des matériaux de couverture utilisés.

En conséquence, chaque forme de toiture possède des avantages et inconvénients. Nous allons présenter ici les différentes formes de toiture, leurs caractéristiques et leurs influences dans un projet de travaux de toiture.

 

Caractéristiques et rôles des différentes formes de toiture

 

3 formes principales de toiture sont à distinguer :

  • Le toit pentu
  • Le toit plat
  • Le toit arrondi

 

formes de toit

La forme de sa toiture aura une influence sur le coût des travaux lors d’un projet de rénovation de toiture.


 

La toiture pentue

La toiture pentue est la forme de toiture qu’on rencontre le plus souvent.

Elle comporte un ou plusieurs versants. Elle est compatible avec tout type d’infrastructure et offre un large éventail de possibilités de personnalisation.

Elle est très pratique, le fait qu’elle soit inclinée facilite son entretien et permet une bonne évacuation des eaux de pluie. Les travaux d’isolation pour ce type de toiture sont simples à conduire, ce qui représente un vrai avantage pour le confort de la maison.

Elle peut également accueillir des panneaux solaires facilement. Elle permet une gestion optimale de l’espace disponible, car il est possible d’aménager son dessous en y installant une pièce de vie supplémentaire (mezzanine, chambre à coucher, salle de jeu) ou un grenier.

Il faudra une bonne aération de toiture et une bonne isolation sous la toiture pour assurer le confort de l’ensemble de l’habitation.

 

La toiture plate

Lorsqu’on parle de toit plat, ce qui nous vient en premier à l’esprit, c’est la modernité des grands bâtiments d’architecte. Pourtant la toiture plate se démocratise de plus en plus et on en voit maintenant au sein des quartiers résidentiels des villes et villages.

Une toiture plate à pour avantage de pouvoir accueillir une terrasse ou un jardin dessus. On peut également penser à installer une toiture végétalisée, écologique et permettant une bonne isolation thermique.

En ce qui concerne les inconvénients, on peut citer les risques d’infiltration en cas de problème d’étanchéité du toit. Il faudra donc contrôler le toit et veiller à son bon entretien.

La réalisation d’une toiture plate n’est pas toujours autorisée par la commune, renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître votre situation.

 

La toiture arrondie

Elle se fait plus rarement que les deux précédentes. Elle permet de bénéficier d’un design novateur (dôme, tourelle, simple courbure, double courbure),  ce qui permet d’apporter un style unique et un véritable charme à sa maison. Elle résiste bien aux chocs et aux intempéries, et est facile à entretenir.

Comme la toiture en pente, elle permet d’accueillir un aménagement de combles avec un avantage considérable au niveau de la place disponible en dessous de ses courbures.

Sa forme arrondie facilite l’évacuation des eaux de pluie. Il faudra néanmoins installer une gouttière adaptée autour du toit.

Elle reste néanmoins complexe à réaliser. Elle requiert une certaine expertise et seul un artisan confirmé et expérimenté sera capable de réaliser.

 

Les différentes toitures en pente

 

Il existe plusieurs types de pente de toiture. Parmi les principales :

  • La toiture à deux pans
  • La toiture à quatre pans
  • La toiture monopente
  • La toiture mansardée

 

Toiture à deux pans

La toiture à deux pans est la plus simple et la plus répandue. On la reconnaît à ses deux inclinaisons.

La forme la plus commune, c’est celle avec deux versants de même pente, mais il est possible de les réaliser avec des pentes différentes pour avoir plus d’originalité.

Elle est facile à construire, peut accueillir tous les types de matériaux de couverture possibles et offre la possibilité d’aménager une plus grande surface sous les combles.

 

Toiture à quatre pans

La toiture à quatre pans est similaire à celle à deux pans, la différence c’est qu’elle dispose de quatre inclinaisons jointes au niveau de la faîtière.

La taille des versants peut être égale (pyramide) ou non (trapèze) selon les constructions. On la rencontre souvent sur les immeubles anciens ou les propriétés bourgeoises.

 

Toiture mansardée

La toiture mansardée est une toiture à deux ou à quatre pans dont les extrémités sont inclinées vers le bas. Elle permet de bénéficier d’un espace plus spacieux en dessous du toit. Le toit mansardé est un concept qui vient de François Mansart un des pères fondateur de l’architecture classique française.

 

Toiture monopente

La toiture monopente est une toiture à un versant pentu d’au moins 15°. On la rencontre dans les régions où règne le grand froid, où il y a beaucoup de neige et de gel. Elle permet une meilleure évacuation de ces derniers tout en empêchant leur poids d’endommager l’ensemble de la structure. Dans la majorité des cas, sa pente est calculée au degré de pente près pour qu’elle puisse offrir la meilleure isolation.

Il est possible de la réaliser avec deux pans appentis positionnés à hauteur différente pour permettre l’installation de fenêtres ou de baies vitrées.

 

Les toitures plates et toits-terrasses

 

La toiture plate permet d’accueillir une terrasse ou un jardin de surface sur son dessus. Sa différence avec les autres types de toit, c’est qu’elle n’est pas installée sur une charpente, mais sur une structure porteuse boisée, métallique ou bétonnée dont la charge d’exploitation a été étudiée pour pouvoir supporter l’aménagement de quelques mètres carrés supplémentaires.

Pour assurer son rôle, elle doit être composée d’une plaque d’isolant thermique et d’un revêtement étanche intercalée l’un de l’autre par un pare-vapeur (écran protecteur contre l’humidité).

 

Bien choisir la forme de sa toiture

 

Le choix de la forme de la toiture ne dépend pas seulement du bon vouloir de ses propriétaires. On doit également tenir compte de la faisabilité du projet et de la zone géographique dans laquelle elle va être réalisée la toiture.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *