Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Sécurité et normes pour un escalier

Sécurité et normes pour un escalier

Quelles sont les normes à respecter pour la construction d’un escalier ? Quelles sont les règles de sécurité établies pour la pose d’un escalier ? Quelles étapes sont à respecter pour la construction d’un escalier ? Maison en travaux vous donne tous les détails sur la sécurité et les normes à mettre en place pour la pose d’un escalier.

Pour la construction d’un escalier, on met à disposition des normes de conceptions et de sécurité pour le bien être des utilisateurs. Nous allons voir en détails les différentes normes qui s’appliquent pour un projet de construction d’escalier et leur caractère obligatoire selon les projets.

 

Normes pour la pose d’un escalier

 

Les normes pour la pose d’un escalier permettent de garantir la sécurité des utilisateurs et également le confort d’utilisation.

 

Obligations pour la construction d’un escalier

Pour commencer, il faut savoir que la conception d’un escalier pour un usage privée est entièrement libre. Rien n’impose juridiquement de respecter des normes pour une construction d’escalier à destination privée.

Néanmoins des règles de sécurité et normes existent bien. Celles-ci sont obligatoires pour les construction d’escalier à usage publique.

Lorsque vous vous tournez vers un escalier pré-fabriqué, les normes sont généralement respectées dans la conception.

Pour du sur mesure, l’artisan en charge du projet suivra le plan de conception que vous aurez élaboré avec son aide ou celle d’un architecte. Si dans la conception, le respect des normes n’est pas complet (pas de garde-corps par exemple) l’artisan est en droit de vous demander une notification écrite de vos choix afin de se couvrir si un accident arrive ensuite.

Le recours à un architecte pour un projet privé n’est pas obligatoire pour la conception d’un plan d’escalier.

Bien que le respect des normes pour un escalier n’est pas obligatoire, il est quand même recommandé de les consulter avant la conception d’un plan.

 

règles de sécurité pour escalier

Le respect des normes pour la construction d’un escalier n’est pas obligatoire pour un projet privée. Il est cependant recommandé de consulter ces normes avant la conception d’un projet.


 

Normes de construction pour un escalier

Les normes pour la construction d’un escalier peuvent se diviser en 3 points :

  1. Les dimensions des marches
  2. Le garde-corps
  3. Les paliers

Les dimensions des marches

Pour répondre aux normes recommandées, la hauteur des marches pour un escalier doit être compris entre 16 et 21 cm. Toutes les marches doivent être de la même hauteur (cette norme est très importante sinon les utilisateurs risquent de louper une marche).

Le giron devrait être compris entre 21 et 32 cm. L’échappée doit être d’un minium de 190 cm. L’emmarchement doit être lui supérieur à 70 cm.

Le garde-corps

La hauteur minimum pour un garde-corps doit être de 90 cm. On essaiera de mettre une distance réduite (10 cm au maximum)entre l’appui sur l’escalier et la lisse basse.

Si le garde-corps possède des barreaux verticaux, ceux-ci ne doivent pas être espacer plus de 10 cm.

Pour un garde-corps avec des barreaux horizontaux, les écarts doivent être de 18 cm maximum entre les barreaux. Sachant que les barreaux horizontaux  doivent être positionnés au dessus d’une partie pleine d’au moins 45 cm.

Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations sur les normes pour garde-corps.

Les paliers

Pour les paliers, il est recommandé de prévoir un palier de repose au delà de 25 marches. Le palier en question doit être suffisamment large pour accueillir un personne debout.

Pour un escalier construit entre deux parois il est recommandé de fixer une main courante sur l’une des 2 parois.

 

Réglementation pour les escaliers publiques

Les règles et normes pour un escalier à destination publique sont plus contraignante et surtout obligatoire.

La hauteur des marche doit être inférieure ou égale à 16 cm.

Pour un bâtiment scolaire, le garde-corps utilisé pour un escalier doit être d’une hauteur minimale de 100 cm.

La présence d’une contremarche est obligatoire si le recouvrement est inférieur à 5 cm.

Les nez de marches doivent répondre aux exigences suivantes :

  • Contrastés visuellement par rapport au reste de l’escalier
  • Anti dérappant
  • Pas de débord excessif par rapport à la contremarche

La pente de l’escalier doit être de 30 degrés.

La volée de marches ne doit pas dépasser 21 marches.

 

Prix de pose d’un escalier

 

Le prix de pose d’un escalier variera en fonction :

  • De la forme : droit / tournant / hélicoïdale
  • Des matériaux utilisés : bois / métal / verre / béton / pierre
  • De la conception : pré-fabriqué / sur mesure

Les prix varient énormément d’un modèle à l’autre, on trouvera des escalier droit simple en bois à partir de 600 euros mais on pourra monter très vite au delà des 10 000 euros pour les modèles les plus complexes ou avec les matériaux les plus nobles.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Vous trouverez dans l’article suivant un comparatif complet des escaliers.

 

Prix pour les plans d’un escalier

Si vous faites appel à un architecte pour la conception de votre plan, les tarifs pour un plan d’escalier démarreront à partir de  150-300 euros. Pour les oeuvres les plus ambitieuses, les tarifs peuvent être bien supérieurs et l’établissement d’un devis est indispensable.

En faisant appel à un artisan spécialisé pour votre escalier, celui-ci pourra s’occuper de l’élaboration du plan de construction et de la réalisation des travaux. Le coût du plan est alors compris dans le package de réalisation.

 

Prix de pose d’un escalier

Le prix d’un escalier varie en fonction des matériaux et de la forme, celui de la main d’oeuvre dépendra du temps de pose nécessaire.

Le temps de pose pour un escalier est influencé par la complexité de conception. Le tarif horaire d’un artisan pour poser un escalier est compris entre 45 et 60 euros de l’heure. On devra donc compter entre 180 et 250 euros pour la journée de travail.

La durée des projets varie en fonction de la complexité de l’ouvrage. Pour la pose d’un escalier, comptez entre 1 et 3 jours de travail.

Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations sur le prix de pose d’un escalier.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *