Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Isoler une porte de garage ?

Isoler une porte de garage ?

Une maison qui reste confortable par temps froid bénéficie d’une bonne isolation afin de pouvoir garder la chaleur à l’intérieur et faire des économies sur la facture de chauffage. Cependant, pour lutter contre les déperditions en tout genre, il est impératif que la porte de votre garage soit également isolée. Trop souvent négligée, elle laisse indubitablement filer une partie de l’air chaud. Comment isoler une porte de garage ? Quels sont les différents types d’isolants disponibles ? Et de quelle façon réaliser une isolation de porte de garage efficace ? Suivez le guide !

 

Quel est le meilleur isolant pour une porte de garage ?

 

Le premier réflexe à avoir dans le projet d’isoler une porte de garage consiste à faire correspondre le choix de l’isolant avec la matière dont votre porte de garage est composée.

Pour les portes de garage en métal ou en PVC, plusieurs types d’isolants peuvent convenir. Les plus courants sont les feuilles de mousse de polyuréthane ou mousse de polystyrène. Il existe aussi des plaques de laine de bois. Plus lourdes, mais plus performantes, elles assainissent l’atmosphère du garage au passage.

De façon plus générale, on trouvera quatre types d’isolants différents. Le point sur leurs caractéristiques et le prix de ces isolants thermiques.

 

Les isolants synthétiques : polyuréthane ou polystyrène

D’origine organique, les isolants synthétiques sont conformes aux normes européennes et disposent de la certification ACERMI (Association pour la CERtification des Matériaux Isolants).

On trouve parmi eux : le polystyrène, le polyuréthane ou la mousse phénolique. Ils s’avèrent très couramment utilisés dans l’isolation des portes de garages en métal ou en PVC du fait de leur bonne résistance thermique et leur grande capacité à la rétention de charge et d’eau. L’isolation de porte de garage en polystyrène offre une isolation de qualité avec un faible risque sur l’environnement.

Le prix de plaques d’isolation en polystyrène oscille entre 4, 50 et 18 euros le m² en moyenne. Comptez entre 12 et 28 euros le m² pour des panneaux en polyuréthane.

 

Les isolants naturels

Plume, laine de mouton et de brebis, fibre de bois, chanvre, laine de bois ou de coton, ouate de cellulose, liège… Les isolants naturels s’avèrent nombreux et possèdent de réelles qualités. Ils sont notamment :

  • respectueux de l’environnement
  • économiques
  • performants, car ils réduisent l’humidité.

De plus, ils se révèlent sans danger et donc faciles à manipuler.

Côté budget, prévoyez de 4 à 20 euros le m² pour des panneaux en isolant naturel.

 

Les isolants minéraux

Les isolants minéraux sont fabriqués à partir de sable, de basalte, ou de verre recyclé comme la laine de verre, la laine de roche et le verre cellulaire. Leurs prix sont plus abordables que ceux des isolants naturels. Par ailleurs, ils sont incombustibles, faciles à installer (attention au risque de dégagement de poussière à l’installation), et ont une bonne durée de vie.

Figurant parmi les isolants les moins onéreux, vous pourrez faire l’acquisition de panneaux d’isolants minéraux pour un prix compris entre 3 et 10 euros le m².

 

Le film thermo-réflecteur

Si votre porte est basculante, mieux vaut éviter de l’alourdir. Dans ce cas, il est préférable d’opter pour un isolant tel que le film thermo-réflecteur. C’est un isolant mince et qui prend peu de place. En revanche, il est un peu moins efficace qu’un isolant plus classique.

Le prix d’un isolant mince de type film thermo-réflecteur commence à 5 euros le m².

 

Quelle technique pour isoler le cadre et les ouvertures d’une porte de garage ?

 

 

isoler porte garage

Si l’isolation de la porte de garage en elle-même s’avère indispensable, pensez à calfeutrer également les différentes ouvertures propices aux déperditions thermiques.

 

Lors d’un chantier d’isolation de porte de garage, il est important d’isoler la porte en elle-même, mais aussi de prendre en charge les ponts thermiques, c’est-à-dire les autres zones, plus indirectes, de déperdition de chaleur.

 

Les solutions pour isoler le cadre de porte d’un garage

La simple isolation de la porte en elle-même n’est pas suffisante pour empêcher le froid de pénétrer dans un garage. Il faut également penser à s’occuper de l’encadrement. Pour ce faire, vous pouvez poser des joints périphériques en mousse tout autour du cadre. Il en existe des spécifiques pour les garages. Ils possèdent une résistance supérieure pour allonger la durée de vie de votre isolant, tout en ne gênant pas le bon fonctionnement de la porte.

 

Ne pas négliger l’isolation du bas de porte de son garage

Laisser un jour trop important entre le bas de la porte et le sol n’est pas conseillé. En effet, cette ouverture laisse passer le froid. C’est pourquoi il est important de combler cet espace et d’installer un seuil de porte spécial garage. Ce dernier bloque efficacement le froid, le vent et protège des intempéries. Le seuil de porte peut être en acier ou en caoutchouc. Parmi les solutions commercialisées, on trouve les brosses à visser qui constituent un isolant de bas de porte efficace et facile à installer.

 

Les problèmes pour isoler une porte de garage selon son modèle

 

Au moment d’isoler sa porte de garage, la principale difficulté consiste à trouver l’isolation efficace en fonction de son modèle de porte. Car il existe au moins 4 grands types de portes de garage qui n’accepteront pas la même solution d’isolation. Voici donc un tour d’horizon des spécificités de chaque modèle de portes de garage pour bien sélectionner votre isolant.

 

Porte de garage sectionnelle

Ce modèle de porte, souvent motorisé, est divisé en plusieurs panneaux (sections) qui s’articulent en suivant des rails. Ce type de porte de garage moderne s’avère, dès le départ, plutôt solide et bien isolé. En effet, elle ne déborde pas sur l’extérieur.

Il existe deux types de portes sectionnelles.

  • Avec ouverture verticale : les panneaux viennent se loger sous le plafond, laissant les deux murs latéraux libres.
  • Avec ouverture latérale, c’est une porte coulissante dont les panneaux se logent sur un des murs adjacents. Le premier panneau peut devenir un accès piéton supplémentaire.

Pour une porte sectionnelle, il est conseillé d’appliquer un isolant mince pour ne pas gêner l’articulation entre les panneaux.

 

Porte de garage à enroulement

Une porte de garage à enroulement suit le principe du volet roulant. C’est un modèle composé de lames qui s’enroulent autour d’un axe dissimulé dans un coffre. Ce coffre se fixe sur le linteau, donc la section de mur au-dessus de l’ouverture du garage doit être suffisamment haute pour accueillir le coffre.

Ce type de porte de garage existe en version manuelle ou motorisée. Ici aussi, pas de débordement extérieur, ni intérieur, en dehors du coffre. Ce système laisse donc un maximum d’espace disponible dans le garage. Il faut souvent renoncer à isoler ces modèles de portes pour ne pas prendre le risque de bloquer l’enroulement autour de l’axe rotatif.

 

Porte de garage basculante

La porte de garage basculante, débordante ou non, est constituée d’un seul panneau. Ce dernier bascule en suivant un rail ou à l’aide d’un système de contrepoids. Lorsqu’elle est ouverte, la porte de garage basculante adopte donc une position parallèle au plafond.

Pour une porte de garage basculante, il est recommandé d’utiliser un isolant classique pour des performances thermiques optimales. Il faudra cependant privilégier un modèle d’isolant léger, au risque de rencontrer des difficultés pour soulever manuellement ou mécaniquement la porte. Si après calcul, la charge se révèle trop lourde, opter pour un isolant mince offre une bonne altrnative. Par ailleurs, il s’avère souvent utile d’isoler le bas d’une porte de garage basculante, avec une brosse à visser, par exemple.

 

Porte de garage à charnière

Sur charnière, on trouve la porte de garage pliante et la porte de garage battante.

La pliante se compose de plusieurs vantaux, qui se plient en accordéon à l’ouverture et glissent le long des rails. La manipulation est uniquement manuelle. Elle est peu encombrante, ne monopolise ni les murs, ni le plafond. L’accès piéton est facile au quotidien. Par contre, il n’ y a pas de motorisation possible.

La porte battante est une porte à double vantail très large. Elle est constituée de 2 battants qui s’ouvrent en pivotant, obligatoirement vers l’extérieur dans le cas d’un garage. Elle n’ empiète donc pas du tout sur l’intérieur.

L’isolation d’une porte de garage à charnière pivotante ne présente aucune difficulté. Il vous suffit de choisir l’isolant en fonction de la solidité du matériau de la porte. Pour l’isolation d’une porte de garage à charnière pliante, le recours à un isolant mince semble tout indiqué pour éviter de créer une sur-épaisseur qui empêcherait de replier les vantaux.

 

Remarque : vous souhaitez un renforcement optimal de votre isolation de garage ? Vous avez des doutes sur le choix de l’isolant adapté à votre modèle de porte ? N’hésitez pas à faire appel à un professionnel de l’isolation qui pourra vous conseiller et réaliser cette isolation dans les règles de l’art.

 

 

Les kits d’isolation prêts à l’emploi pour porte de garage

 

isoler porte garage

Les kits d’isolation dédiés aux portes de garage offrent une solution tout-en-main pour réaliser ses travaux par soi-même. Cependant pour un résultat optimal, mieux vaut explorer d’autres options plus classiques. Un professionnel de l’isolation se révèle alors le plus apte à vous conseiller.

 

On trouve des kits d’isolation spéciale porte de garage dans les magasins de bricolage ou sur les sites de vente en ligne. Ces kits se composent d’un isolant mince, sous forme de plaques ou de rouleau, et d’un adhésif double-face permettant de le fixer sur la structure.

Ils constituent une solution complète, rapide et performante pour la protection de votre garage contre le froid. Ils permettent également d’avoir à portée de main tous les outils nécessaires pour procéder soi-même à l’isolation de son garage.

Attention cependant, ces kits conviennent pour des ouvertures aux dimensions standards (soit 2 m x 2, 4 m pour une surface de 6 m²). Avant d’opter pour cette solution, mieux vaut donc vérifier les dimensions de sa porte de garage !

Il est, par ailleurs, fortement conseillé de compléter un kit d’isolation en achetant des joints adhésifs spécial garage. Couplés à un seuil de porte, ils assureront une bonne étanchéité du garage, notamment contre le vent.

Comptez environ 50 euros pour l’achat d’un kit d’isolation pour porte de garage dans les magasins spécialisés.

 

Comment isoler sa porte de garage ? Mode d’emploi

 

Pour isoler le plus efficacement possible sa porte de garage, il est conseillé de suivre un certain nombre d’étapes :

  1. Pour commencer, nettoyer entièrement la surface de la porte de garage.
  2. Puis, calfeutrer le bas et le pourtour de votre porte de garage. Tous les jours présents doivent disparaître. Pour ce faire, utiliser des joints mousse adhésifs à poser sur les côtés de la porte et sur les rails du tablier.
  3. Calculer alors précisément les dimensions de la porte de garage afin de découper des bandes isolantes ou panneaux isolants adaptés. Utiliser une règle en T et une équerre afin de tracer des repères bien droits.
  4. Poser les morceaux d’isolants prédécoupés sur votre porte de garage pour pouvoir rectifier les dimensions. Une fois cette étape validée, poser des bandes adhésives double-face directement sur le tablier de votre porte pour assembler vos éléments d’isolation.
  5. Vérifier que l’ensemble adhère bien. Puis, faire des découpes verticales au niveau des serrures et des poignées, et éventuellement au niveau d’autres ouvertures. Enfin, entourer la poignée et les autres ouvertures d’adhésif pour que votre porte soit bien isolée.

Bon à savoir : ne pas oublier de jointer la porte, et de visser ou de coller un bourrelet ou un pas-de-porte, afin d’éviter les infiltrations d’air et d’eau.

 

Bien régler sa porte de garage après isolation

 

La pose de votre isolation modifie le poids de votre porte, et vous découvrirez qu’elle ne s’ouvre plus de la même manière. Il s’avère donc souvent indispensable de procéder au réglage des ressorts de la porte pour que celle-ci s’ouvre et se referme à nouveau normalement.

Les ressorts de la porte de garage se révèlent, le plus souvent, installés sur une barre métallique fixée parallèlement à votre porte. C’est la force mécanique de ces ressorts qui provoque une torsion responsable de l’ouverture et de la fermeture de la porte. Si cette dernière s’avère difficile à ouvrir ou à fermer, ou qu’elle ne tient plus en position ouverte, vous devrez procéder au réglage de ces ressorts, une fois la porte de garage fermée.

Il est recommandé de réaliser cette opération progressivement et de faire des ajustements des deux côtés de la porte.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.